L'aloe vera, efficace contre la plupart des psoriasis

(Disponible en anglais seulement)
L'aloe vera pour traiter le psoriasis

En bref -

  • La recherche suggère que l’application topique d'un gel d’aloe vera peut atténuer les symptômes associés au psoriasis, ainsi qu’à d'autres problèmes cutanés, notamment les coupures et les brûlures
  • Les traitements conventionnels contre le psoriasis comprennent presque toujours des médicaments, dont un bon nombre sont associés à de graves effets secondaires tels que nausées, vomissements et diarrhées.
  • Utilisé dans le traitement du psoriasis, l'aloe vera permet de diminuer l’inflammation, d'augmenter la production de collagène, de soulager la douleur, et de réhydrater la peau sèche et squameuse
Taille du texte:

Dr. Mercola

Pour les personnes qui n’en souffrent pas, le psoriasis peut sembler être une affection bénigne, un peu inesthétique et légèrement irritante.

En réalité, cette maladie peut être une affection cutanée au long cours, caractérisée par des plaques susceptibles de recouvrir n’importe quelle partie du corps, et qui peuvent être non seulement squameuses et irritées, mais également enflées et douloureuses. Elle peut également entrainer d'autres problèmes, plus graves.

Aujourd'hui, environ 7,5 millions de personnes souffrent de cette maladie chronique, provoquée par une accumulation de cellules à la surface de la peau, mais également plus en profondeur, qui entraine souvent le développement d'une arthrite psoriasique, caractérisée par des douleurs articulaires.

Par ailleurs, le développement de maladies telles que l'asthme, le diabète, des maladies cardiaques et même la dépression, est parfois attribué au psoriasis.

Les traitements conventionnels contre le psoriasis, en fonction de son type et de sa gravité, vont des crèmes et baumes en vente libre, aux médicaments administrés par intraveineuse, en passant par les cachets ou les médicaments sous forme liquide, à prendre par voie orale.

Ces médicaments contiennent des modificateurs de la réponse biologique, du méthotrexate, de la cyclosporine, des rétinoïdes ou d'autres composés, chacun comportant ses propres effets secondaires.

Il est intéressant de noter qu’une bonne moitié des personnes ayant essayé ces traitements indiquent qu’ils n'ont eu aucun effet.

Le site Emedecine évoque également la photochimiothérapie, connue sous le nom de PUVA (associant le psoralène à des rayonnements ultraviolets de type A), une technique couramment employée pour traiter les patients atteints de psoriasis, et donne un exemple du type d’effets secondaires possibles.

Le psoriasis peut se développer à tout âge, il apparaît généralement entre 30 et 50 ans, et peut être influencé par votre système immunitaire, vos gènes, l’environnement dans lequel vous vivez, et éventuellement la combinaison de tous ces facteurs.

La recherche montre aujourd'hui que le traitement par l’aloe vera peut être un protocole plus sûr et même plus efficace que les thérapies existantes. En 2012, une étude conduite dans une université a montré que le gel d'aloe vera était efficace à 81 % pour soulager les symptômes du psoriasis.

Les différents types de psoriasis

Il peut être utile de savoir qu’il existe cinq types de psoriasis principaux, certains moins sévères que d'autres. Voici ces différents types :

Le psoriasis inversé - Un diagnostic précoce est essentiel pour traiter l’origine de l’inflammation, ce qui est important pour éviter une aggravation des dommages articulaires. Les lésions sont lisses et brillantes et généralement localisés au niveau des aisselles, de l'aine, des fesses, sous la poitrine et dans les plis cutanés autour des parties génitales.

Le psoriasis érythrodermique - Ce type de psoriasis étant inflammatoire, il peut affecter l’ensemble du corps, qui devient rouge vif. Certains pensent qu’il est provoqué par un déséquilibre chimique interne de l’organisme. La peau se met parfois à peler, les plaques peuvent démanger et être douloureuses ; ce psoriasis peut provoquer un œdème dû à une rétention d’eau, et entrainer une mauvaise régulation de la température corporelle.

Il existe cependant d'autres causes possibles, diverses et variées : l'arrêt d'un traitement, la prise de cortisone ou de stéroïdes systémiques, un coup de soleil sévère, le stress, une infection, un médicament contre l’allergie qui entraine un phénomène de Koebner (l'apparition du psoriasis à l’endroit d'une blessure).

Le psoriasis en plaques - De loin le plus courant de tous les types de psoriasis, il est caractérisé par des lésions rouges, squameuses, proéminentes et enflammées, d'apparence parfois blanches ou argentées, et généralement localisées sur les genoux, les coudes, le cuir chevelu et le bas du dos.

Le psoriasis en gouttes - Ce type de psoriasis touche souvent les enfants ou les jeunes adultes, il est caractérisé par de petits points rouges sur la peau, et non par des plaques croûteuses. Il peut être déclenché par des lésions cutanées, un coup de soleil, une infection bactérienne ou virale des voies respiratoires supérieures, une consommation excessive d'alcool ou la prise de médicaments.

Le psoriasis pustuleux - Comme son nom l’indique, ce type de psoriasis peut provoquer l'apparition de petites ampoules blanches contenant du pus, la peau qui les entoure étant souvent rouge ; elles apparaissent généralement aux mêmes endroits, selon les individus, par exemple sur les mains ou les pieds, ou sur tout le corps.

L’aloe vera : un remède à la fois ancien et nouveau contre les problèmes cutanés

L'aloe vera est une plante grasse qui pousse dans les régions tropicales et qui est utilisée depuis des millénaires pour son action apaisante, en particulier pour les problèmes cutanés tels que les brûlures, les rougeurs, les coupures et les égratignures.

Les pionniers de l’utilisation de l’aloe vera à des fins médicales employaient les routes du commerce telles que la route des épices qui traversait l’Afrique, l’Inde et le Moyen-Orient, et des routes qui remontaient d’Amérique du Sud jusqu’au sud des États-Unis.

Les scientifiques ont recensé plus de 500 espèces de cette plante exceptionnelle aux feuilles pointues et panachées. Les plantes d'aloe vera sont composées de quatre couches :

  • L’écorce, qui est la couche protectrice et épaisse
  • La sève, un liquide amer qui protège la plante des animaux
  • Le mucilage (gel), qui se trouve au cœur des feuilles
  • Le gel interne

C’est le gel qui contient la plupart des composés cicatrisants, notamment des acides aminés essentiels dont votre corps à besoin mais qu'il ne peut pas fabriquer, des antioxydants, des acides gras, des vitamines, des minéraux et de nombreux autres composés moins connus mais essentiels.

Mais avant tout, l'action cicatrisante de l’aloe vera tient au fait qu’il ait des propriétés antimicrobiennes, antivirales, antifongiques, antibiotiques et antibactériennes, et ce n’est là qu'une liste restreinte.

Son gel est adaptogène, et l’aloe vera comprend également des stérols végétaux et d'autres composés phénoliques qui aident le corps à gérer le stress, qu'il soit physique, émotionnel ou environnemental.

L'utilisation de l’aloe vera dans le traitement du psoriasis et d'autres problèmes cutanés

L'inconfort que provoque le psoriasis est dû en partie au fait que la peau se craquèle parfois, ce qui, en termes de douleur, peut être comparé à la douleur que provoqueraient une douzaine de coupures faites avec une feuille de papier, au même endroit.

Mais une revue de plusieurs études, conduite en 2015, a apporté la preuve que l’aloe vera possède des propriétés grâce auxquelles on peut soulager cette maladie douloureuse, ainsi que d'autres affections cutanées. Voici certaines de ces propriétés :

  • Cicatrisantes - Des propriétés liées au glucomannane, un composé qui contribue à accélérer la cicatrisation des plaies et le développement des cellules cutanées.
  • Hydratantes - Maintenir une peau irritée humide et hydratée apporte un soulagement, et c’est exactement ce que permet le gel d'aloe vera. Une étude a montré qu’il était efficace dès la première application. Toutefois, son utilisation prolongée tend à diminuer son action hydratante.
  • Il réduit l’inflammation - Une étude de 2008, bien qu’elle ne portait pas spécifiquement sur le rôle de l’aloe vera dans le traitement du psoriasis, a montré que le gel était plus efficace qu'un placébo pour traiter certains problèmes cutanés, notamment les érythèmes provoqués par les UV ou les rougeurs provoquées par la dilatation de vaisseaux sanguins.
  • Il favorise la production de collagène - Des études ont montré que l’aloe vera contribue à ce que votre peau reste ferme et élastique, en produisant davantage de collagène.

Le site Medical News Today fait observer que, bien que l'on puisse acheter du gel d'aloe vera dans la plupart des magasins de diététique et dans les pharmacies, il est tout aussi simple et efficace d'acheter une plante.

Si vous choisissez un produit du commerce, veillez à ce qu’il soit de bonne qualité. Des poursuites judiciaires ont été engagées contre de grosses entreprises telles que Target et Walmart, car il a été découvert que certains des produits à base d'aloe vera qu’ils vendaient sous leur propre marque, ne contenaient absolument pas d'aloe vera.

Si vous choisissez de cultiver une plante, vous aurez toujours de l’aloe vera frais à porter de la main en cas de coupure, d’égratignure ou même de poussée de psoriasis. Il suffit de casser ou de couper un petit morceau de feuille et de l’ouvrir, comme s’il s’agissait d'un livre, pour voir apparaître le gel.

Le gel peut être appliqué directement sur la partie affectée de la peau, jusqu’à trois fois par jour.

Si vous voulez acheter une crème à base d'aloe vera, certains experts recommandent une teneur en aloe vera de 0,5 %, mais si le gel pur provenant directement de la plante apporte des bienfaits et aucun effet secondaire, je ne vois pas l’intérêt de recommander une concentration si faible.

C’est un fait que de nombreux spécialistes prétendent qu’il est bénéfique d'associer une portion infime de l’ingrédient naturel à une crème coûteuse, mais cela n’est vrai que pour ceux qui la vendent, et non pour ceux qui l’achètent.

Précautions d’emploi de l’aloe vera

Le site AloePlant.info met en garde contre les gélules et les cachets à base d'aloe vera, qui pourraient être dangereux et provoquer des effets secondaires tels que diarrhées, maux ou crampes d’estomac, et mêmes des dommages hépatiques.

Par ailleurs, il y a un risque de fausse couche ou de malformations congénitales pour les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 12 ans, et les personnes souffrant de problèmes hépatiques (car l’aloe vera affecte la glycémie) ou qui sont sur le point de subir une intervention chirurgicale. Par ailleurs, d'après le site Healthline, certaines personnes sont très allergiques à l’aloe vera :

« Il vaut mieux faire un test sur une petite partie de votre peau pour voir si vous développez une réaction quelconque avant d'appliquer l'aloe vera sur votre psoriasis. L'aloe vera en application topique est sans danger pour la plupart des personnes souffrant de psoriasis, à part pour celles qui y sont allergiques.

Si vous développez une réaction allergique au gel d'aloe vera, arrêtez immédiatement le traitement et surveillez la partie affectée jusqu’à ce que l'irritation ou l'inflammation s'atténue. Certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de développer une réaction allergique à l'aloe vera. Il s'agit notamment des personnes allergiques aux plantes de la famille des Liliacées (dont font partie l’ail, l’oignon et les tulipes). »

Autres remèdes naturels contre le psoriasis

Un temps froid et sec peut déclencher une poussée de psoriasis. En hydratant correctement votre peau, vous pouvez réduire les symptômes.

Hydratez-vous également de l’intérieur, en buvant suffisamment d’eau pour que votre urine soit jaune pâle, et en consommant des acides gras oméga-3 d'origine animale, de bonne qualité. Les meilleures sources d'oméga-3 sont les graisses d’origine marine, comme l’huile de krill ou l’huile de poisson.

Les sources végétales d'oméga-3 n'apporteront PAS les bienfaits cliniques nécessaires pour réduire l’inflammation et le gonflement de la peau.

Limitez également l'utilisation de savons décapants et évitez de dessécher votre peau en prenant des bains trop fréquents. Utilisez un savon très doux pour vous laver, en particulier en hiver, pour éviter d'assécher votre peau.

Éviter les céréales et les sucres vous aidera à normaliser votre taux d'insuline et à réduire les troubles inflammatoires, notamment l'inflammation de votre peau. Vous n’en êtes peut-être pas conscient, mais la santé et l’aspect de votre peau sont intimement liés à la santé de vos intestins.

En dehors de ces conseils, le site Medical News Today liste également de nombreux autres traitements traditionnels et homéopathiques contre le psoriasis, dont certains peuvent être efficaces s'ils sont associés à l'aloe vera :

La capsaïcine soulage les douleurs provoquées par le psoriasis en bloquant les récepteurs de la douleur

L’huile de poisson contient des acides gras oméga-3 qui peuvent contribuer à bloquer l’inflammation et à atténuer la douleur et les gonflements

Les flocons d'avoine, mélangés dans un bain ou préparés sous forme d'une pâte, peuvent soulager les symptômes

La crème au mahonia faux houx (Mahonia aquifolium) peut apaiser l'irritation de la peau provoquée par le psoriasis, mais ne doit être utilisée qu’en application topique

Du sel d’Epsom dans un bain chaud peut aider à diminuer les douleurs articulaires et l’inflammation, grâce à sa teneur en magnésium

Il semblerait que le curcuma puisse altérer l’expression des gènes et, ajouté dans les plats ou pris sous forme de supplément, il pourrait atténuer les symptômes du psoriasis

Le gingembre pourrait contribuer à soulager les articulations inflammées des personnes atteintes d'ostéoarthrite, et vraisemblablement, de celles atteintes de psoriasis

Le vinaigre de cidre, dilué à 1 pour 1, peut contribuer à traiter les plaques sèches de psoriasis, localisées sur le cuir chevelu

Style Craze évoque l’importance de l'alimentation pour atténuer les symptômes du psoriasis :

« En plus de traiter votre psoriasisde façon naturelle, avec de l’aloe vera, il est important de surveiller votre alimentation. Une alimentation qui équilibre le pH de votre organisme peut considérablement aider à atténuer les symptômes de cette affection cutanée.

Gérer l’équilibre du pH de votre corps en effectuant des changements dans vos habitudes alimentaires peut avoir un effet très positif sur la santé de votre peau. Cela contribue également au traitement du psoriasis. »

Une autre étude suggère que l'aloe vera, en combinaison avec de l’huile de noix de coco et de l'huile d’olive, peut être une approche solide pour traiter le psoriasis, car l’huile de coco est un agent antibactérien et anti-inflammatoire, ainsi qu’un émollient.