10 objets et produits du quotidien dont vous devriez vous débarrasser pour préserver votre santé

Supermarché

En bref -

  • Débarrasser votre cuisine des édulcorants artificiels, des récipients en plastique, des ustensiles de cuisine anti-adhésifs, et remplacer vos vielles épices, vous permettra d’éliminer des sources courantes de toxines, et de booster votre santé
  • Les désodorisants d'intérieur, produits de toilette et cosmétiques, savons antibactériens et produits nettoyants du commerce sont également des sources de toxines à éliminer. Revoir l’usage que vous faites des technologies et de votre chaise de bureau peut également améliorer votre santé
Taille du texte:

Dr. Mercola

Vous êtes chaque jour au contact de nombreux objets et produits, dont de nombreux présentent des risques pour la santé qui peuvent s'accumuler avec le temps. De nombreux produits chimiques, qui semblent inoffensifs, ne le sont pas, et sont rarement soupçonnés lorsque votre vous commencez à avoir des problèmes de santé.

Mais d'autres objets, qui font partie des ‘standards’ de la vie moderne - tels que les appareils électroniques et même votre chaise de bureau - peuvent également, à long terme, vous faire plus de mal que de bien.

La liste des objets et articles ‘délictueux’ serait très longue à établir, mais je détaille ici 10 de ces choses dont vous feriez mieux de vous débarrasser.

n° 1 - Les édulcorants artificiels

Les édulcorants artificiels tels que l’aspartame et le sucralose (connu sous le nom commercial Splenda) poussent votre organisme à stocker des graisses et augmentent votre risque de diabète ; si vous êtes soucieux de votre santé, vous avez donc tout intérêt à jeter ces petits sachets colorés à la poubelle.

Il en est de même pour tous les aliments ou boissons contenant des édulcorants artificiels, tels que les sodas ‘light’. En plus de réduire la sensibilité à l’insuline et de favoriser la prise de poids, les édulcorants artificiels favorisent d'autres problèmes de santé plus graves, notamment les crises cardiaques, les AVC et la maladie d’Alzheimer.

Les édulcorants artificiels favorisent l’obésité et le développement de maladies en perturbant notamment votre flore intestinale. Plus précisément, ils altèrent les voies du métabolisme.

n° 2 - Les récipients alimentaires et bouteilles en plastique

Vous débarrasser de vos récipients alimentaires et bouteilles en plastique est une étape essentielle pour réduire votre exposition aux perturbateurs endocriniens, tels que le bisphénol-A (BPA), le bisphénol-S (BPS) et les phtalates.

L’ensemble du système endocrinien joue un rôle clé dans la régulation de l’humeur, la croissance et le développement, la fonction des tissus, le métabolisme ainsi que les fonctions sexuelles et les processus reproductifs, et les perturbateurs endocriniens chimiques sont liés à de nombreux effets indésirables, dont notamment :

  • Des problèmes de santé reproductive
  • L’hypertension : d'après un essai randomisé contrôlé, le BPA contenu dans les boites de conserve et les bouteilles en plastique peut provoquer une augmentation de la tension artérielle dans les quelques heures qui suivent l’ingestion
  • Une diminution du QI chez les enfants
  • Une hyperactivité, l’augmentation de l'agressivité, et des troubles de l'apprentissage
  • Le cancer du sein, de la prostate et de la thyroïde

La chaleur, ainsi que l’usure due aux lavages répétés, peuvent multiplier la quantité de substances chimiques libérées par les récipients et les bouteilles, il est donc déconseillé de conserver vos vieux récipients.

n° 3 - Les ustensiles de cuisine anti-adhésifs

Poursuivez l'assainissement de votre cuisine en jetant les casseroles et poêles anti-adhésives, et en les remplaçant par de la vaisselle en céramique ou en verre.

La couche anti-adhésive est fabriquée à partir d'acide perfluoroctanoïque (APFO), qui a été désigné comme « probablement » carcinogène par une commission scientifique indépendante, qui conseille l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA).

Bien que l’APFO aie une dénomination longue et compliquée, il s'agit essentiellement d'un composé complexe qui a besoin de fluor pour développer ses propriétés anti-adhésives. Le problème vient du fait que lorsque vous faites chauffer la casserole, ou la poêle, le fluor se diffuse dans l’air ; il est alors toxique pour vous et vos proches, et est même capable de tuer de petits oiseaux.

Vous pouvez facilement éviter ce danger inutile pour votre santé, en optant pour de la vaisselle en céramique ou en verre, qui ne rejette pas de fluor toxique.

n° 4 - Les désodorisants d'intérieur

Les désodorisants d'intérieur contiennent souvent du 2,5-dichlorophénol (2, 5-DCP), un métabolite du 1,4-dichlorobenzène, qui est associé à la puberté précoce et à d'autres problèmes de santé, notamment au cancer. On trouve également couramment dans les purificateurs d'air et désodorisants d'intérieur des phtalates, qui sont des perturbateurs endocriniens.

Si vous avez des problèmes d’odeurs désagréables, il vaut mieux traiter la cause du problème que les masquer avec des aérosols chimiques.

Il peut être utile d’ouvrir les portes et les fenêtres de temps en temps, et cela améliorera également la qualité de l’air en général, que ce soit chez vous ou au bureau. Si vous souhaitez parfumer l’air, optez pour des huiles essentielles pures et de bonne qualité, qui peuvent en plus améliorer votre santé et votre bien-être.

n° 5 - Les savons et détergents antibactériens

Désinfecter votre corps et votre environnement régulièrement peut en réalité faire plus de mal que de bien à long terme.

Cela favorise non seulement le développement de bactéries résistantes aux médicaments, mais les composants antibactériens tels que le triclosan sont également associés à de nombreux effets néfastes sur la santé, en particulier chez les jeunes enfants.

La recherche a montré par exemple que le triclosan peut altérer la régulation hormonale et perturber le développement des fœtus. Cet ingrédient antibactérien est également associé à :

  • Des allergies
  • Des dysfonctionnements de la thyroïde
  • Des perturbations endocriniennes
  • La prise de poids
  • La réaction inflammatoire

L’eau chaude et le savon sont tout à fait suffisants pour éliminer les microbes pathogènes en toute sécurité. Même la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) a déclaré « qu'il n’y a à ce jour aucune preuve établissant que les savons antibactériens sont plus efficaces pour prévenir les maladies qu'un lavage à l’eau et au simple savon. »

En dehors des savons et produits vendus comme étant spécifiquement antibactériens, on trouve également du triclosan dans de nombreux autres objets et produits d'hygiène corporelle, notamment dans les planches à découper, les jouets, la crème contre l’acné, et le dentifrice Colgate Total - des produits qu’il vaut mieux éviter.

n° 6 - Les nettoyants ménagers du commerce

Vous éviterez un certain nombre de produits chimiques dangereux en vous débarrassant simplement de vos nettoyants ménagers du commerce. Ils peuvent tous être remplacés par quelques ingrédients de base. Voici une liste simple de quelques produits dont vous aurez besoin pour fabriquer vos propres produits nettoyants :

Bicarbonate de soude

Vinaigre blanc

Jus de citron

Peroxyde d’hydrogène

Savon de Castille liquide

Huiles essentielles bio (facultatives). Certaines d’entre elles, notamment l’huile essentielle de lavande et l’huile de tea tree, possèdent des qualités antibactériennes

Saladiers pour faire les mélanges

Vaporisateurs vides

Chiffons microfibre

n° 7 - Les produits d’hygiène corporelle

La peau absorbe très facilement les produits chimiques, faire un tri dans votre placard de salle de bain peut donc grandement contribuer à réduire votre charge toxique. C’est particulièrement vrai pour les femmes, qui utilisent généralement plusieurs produits de façon quotidienne.

Les produits de maquillage sont également une source cachée de métaux lourds. Dans le rapport intitulé « Dangers des métaux lourds : les dangers pour la santé des métaux lourds cachés dans les produits de maquillage », la Défense environnementale fourni les résultats des tests qu’elle a effectué sur 49 produits de maquillages, parmi lesquels des fonds de teint, des anticernes, des poudres, des fards à joue, des mascaras, eye-liners, ombres à paupières, rouges à lèvres et brillants à lèvres.

Si vous utilisez des produits de maquillage conventionnels quotidiennement, votre corps peut absorber chaque année presque 2,5 kg de substances chimiques - et cela sans compter les lotions pour le corps, le déodorant, le shampoing, l’après-shampoing, et autres produits d'hygiène !

Pour éviter ce problème qui menace votre santé, optez pour des produits de toilette et des maquillages bio. Encore mieux, simplifiez vos habitudes et fabriquez vos propres produits. De nombreuses lotions, crèmes, et soins pour les cheveux peuvent être remplacés par un pot d’huile de noix de coco, par exemple, que vous pouvez parfumer avec une huile essentielle de bonne qualité.

n° 8 - Les épices périmées

Les herbes aromatiques et les épices contiennent de nombreux antioxydants, minéraux et vitamines, et contribuent à maximiser la valeur nutritionnelle de vos repas. Proportionnellement à leur poids, les herbes aromatiques ont une activité antioxydante d'ailleurs plus importante que les fruits et légumes.

De nombreuses études ont également montré que la plupart des épices ont des vertus médicinales exceptionnelles. Voici quatre épices qui sont particulièrement efficace pour réduire l'inflammation :

La fraicheur est cependant importante, et si votre placard est rempli de vieux flacons d’épices, il est peut-être temps de renouveler votre stock.

Les épices périmées n’apportent par ailleurs que très peu de saveur, si vous êtes déçu du résultat lorsque vous utilisez les vôtres pour parfumer vos plats, elles sont peut-être tout simplement trop vieilles.

n° 9 - Les appareils électroniques

Même si très peu de personnes seraient prêtes à se débarrasser de leur smartphone ou de leur ordinateur, il peut être avisé de revoir votre façon d'utiliser vos appareils électroniques, et le nombre d'appareils qui vous entourent tout au long de la journée.

Certains enfants, en particuliers les adolescents, ont tendance à s’entourer de nombreux gadgets électroniques pendant des heures. Je pense que les preuves des dangers des EMF et des radiations provenant des technologies sans fil, à long terme, sont claires, et cela appelle à une approche prudente.

Le 31 mai 2011, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)/Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a publié un rapport admettant que les téléphones portables pourraient effectivement provoquer des cancers, et classant les champs de radiofréquence électromagnétiques comme « possiblement carcinogènes pour l’homme » (classe 2B).

Cette classification faisait en partie écho à une recherche démontrant que les téléphones sans fil augmentent le risque de cancer du cerveau. Pour réduire votre exposition, évitez de porter votre téléphone portable continuellement sur vous.

Le placer dans votre soutien-gorge ou dans votre poche peut vous sembler pratique, mais c’est la porte ouverte à des problèmes de santé qui pourraient certainement par la suite vous faire regretter cette habitude. Il est important de comprendre que tant que votre téléphone portable est allumé, il émet des radiations par intermittence, même lorsque vous n’êtes pas en communication.

Le porter sur votre hanche 15 heures par jour expose donc cette partie de votre corps à des radiations pratiquement en permanence. Pensez à vous débrancher de temps à autres de votre vie numérique, pour « profiter de la vie ».

n° 10 - Votre chaise

Bien que je l’aie placée en dernier sur la liste, des recherches de plus en plus nombreuses révèlent que votre chaise de bureau pourrait être l’un des objets de votre environnement les plus dangereux pour votre santé.

Il a été démontré à maintes reprises que la position assise prolongée est un facteur de risque indépendant de maladies chroniques et de décès prématuré, même si vous pratiquez une activité physique régulière et que vous êtes en bonne santé.

En effet, l’exercice ne permet pas de contrer les dommages provoqués par les heures que vous passez assis quotidiennement, tout comme il ne permet pas de contrer les dommages du tabac.

Avec l’obésité, la position assise est le nouveau ‘tabagisme’, augmentant vos risques de cancer du poumon de plus de 50 %. Qui aurait pu croire que la position assise est plus dangereuse que la fumée secondaire ?

Il a été prouvé que la position assise augmente votre risque de décès des suites de pratiquement tous les problèmes de santé, du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires au cancer et de toutes autres causes confondues. Par ailleurs, moins vous faites d’exercice physique, plus les effets nocifs de la position assise sont importants.

Quelle est la solution ?

Passez le plus de temps possible debout. L’une des options et le bureau debout. Hormis cette solution, veillez à vous lever régulièrement pendant vos heures de travail. La règle générale est que si vous êtes assis depuis une heure, vous êtes assis depuis trop longtemps.

À tout le moins, évitez de rester assis plus de 50 minutes par heure. Si vous ne possédez pas de traqueur d'activité, cet achat serait sans doute de l'argent bien dépensé. Je vous recommande d'avoir un objectif de 7.000 à 10.000 pas par jour, en plus de tout programme d’exercice régulier que vous suivez éventuellement.

Je faisais sans doute environ 2.000 pas par jour avant d'utiliser un traqueur d'activité, et j’en suis aujourd'hui à environ 15.000 pas par jour, soit environ 12 km.

Pour nombre d’entre vous, commencer par vous lever simplement de votre chaise est une première étape qui peut vous rapprocher d'un style de vie plus sain. Lorsque vous vous serez habitué à une activité physique de faible intensité, non sportive, vous aurez plus de chances d’être suffisamment motivé pour commencer à pratiquer des exercices plus intenses.

Éliminez les facteurs de risque connus qui empêchent de maintenir une santé optimale

Nous vivons dans un monde extrêmement toxique ; c’est la triste réalité. Votre alimentation joue un rôle important, mais vous êtes également exposé à de très nombreux produits chimiques par le biais des produits que vous utilisez, et votre peau est un système de transmission très efficace, qui les fait pénétrer directement dans le sang, déjouant bon nombre de systèmes de filtration innés de votre organisme.

Prendre le temps de faire un inventaire et d’envisager de changer les produits que vous utilisez est une étape positive qui peut vous aider à réduire votre charge toxique de façon significative, et cela n'aura que des répercussions positives sur votre santé.

La pollution environnementale est un problème de taille, mais pour la plupart d’entre nous, il existe peu de solutions immédiates pour y échapper. Il vaut bien mieux vous concentrer sur votre environnement immédiat, c’est-à-dire votre habitation, et sur les produits avec lesquels vous êtes en contact au quotidien.

Modifier vos habitudes en rapport avec le temps passé assis, et l’utilisation des appareils électroniques, contribuera également à optimiser votre santé, et réduira vos risques de développer des maladies chroniques.