Étude : à quelle fréquence les gens heureux ont-ils des relations sexuelles ?

Couple heureux

En bref -

  • Les couples qui ont un rapport sexuel par semaine sont ceux qui s’estiment les plus heureux, et des rapports plus fréquents n’augmentent pas ce niveau de bonheur
  • L'une des raisons pour lesquelles les relations sexuelles rendent les couples plus heureux, est qu’elles développent le sentiment de satisfaction dans le couple
  • L'association entre la fréquence des rapports et le bien-être n’est significative que pour les personnes qui sont en couple
Taille du texte:

Dr. Mercola

On entend souvent - dans les médias et les films, notamment - que plus on a de rapports sexuels, plus on est heureux. Mais est-ce vraiment le cas ? Des chercheurs de l’université de Dalhousie, au Canada, ont mené une série d’expériences pour le savoir.

La première étude a révélé que l’association entre la fréquence des rapports et le bien-être n’est significative que pour les personnes qui sont en couple. Les deux études suivantes ont porté uniquement sur des personnes engagées dans une relation stable, et ont permis de déterminer que le « chiffre magique » était d’un rapport par semaine.

Bien que le fait d'avoir plus d'un rapport par semaine - quatre ou plus - n’avait rien de négatif, cela n'augmentait pas non plus le niveau de bonheur. Cette étude fait tomber un peu la pression pour les couples qui se sentiraient obligés d'avoir des relations sexuelles plus souvent, simplement parce qu’ils pensent que c’est nécessaire.

Les rapports sexuels améliorent le sentiment de satisfaction dans le couple

Les chercheurs ont révélé que les relations sexuelles rendent les couples plus heureux parce qu’elles développent le sentiment de satisfaction dans le couple. Amy Muise, chercheur postdoctoral et auteur principal, a déclaré sur CNN :

« Pour les personnes vivant en couple, la qualité de leur relation romantique est l’un des plus importants prédicteurs de leur niveau de bonheur global... Avoir plus d'un rapport sexuel par semaine ne l’améliore pas nécessairement (la connexion dans la relation), bien que cela ne soit pas négatif. »

Ceci étant dit, il est possible que les couples qui ont un rapport sexuel par semaine, ou plus, étaient plus heureux dans leur relation dès le départ - l’étude n'a pas pu déterminer quel élément précédait l’autre, du sexe ou du bonheur (et cela n'a peut-être pas d'importance).

Par ailleurs, il n’existe certainement aucune règle selon laquelle ‘une fois par semaine’ fonctionnerait pour tout le monde. Certains couples peuvent s’épanouir en ayant des rapports plus fréquents, et d'autres en ayant moins d'un rapport par semaine. Vanessa Marin, sexologue, indique que très souvent, les couples aimeraient avoir des rapports plus fréquents, mais que leurs emplois du temps chargés ne le leur permettent pas.

Pour remédier à cela, vous pouvez essayer de les prévoir dans votre agenda, mais c’est bien entendu aussi une question de préférence personnelle. Certaines personnes aiment prévoir leurs moments d'intimité, tandis que d'autres préfèrent la spontanéité. Là encore, il n’y a pas de réponse universelle - choisissez ce qui fonctionne pour vous-même et pour votre partenaire.

Si votre vie sexuelle vous satisfait, inutile d’en faire plus

Si vous-même et votre partenaire êtes satisfaits de la fréquence de vos rapports, inutile de chercher à en faire plus. Une étude a d'ailleurs déterminé que lorsqu'on ‘demande’ aux couples de doubler la fréquence de leurs relations sexuelles, cela affecte leur bonheur et réduit leur plaisir sexuel. Il est probable que dans ces cas précis, les rapports se soient transformés en « corvées ».

Comme l'a expliqué George Loewenstein, professeur d'économie et de psychologie à l’université Carnegie Mellon, sur CNN, « On prend toujours moins de plaisir à faire quelque chose lorsqu’on y est obligé. »

Si toutefois vous vous demandez quelle est pour vous la « fréquence idéale » des rapports sexuels, pourquoi ne pas tenter une expérience ? Essayez d'avoir trois rapports par semaine pendant un mois, puis un par semaine pendant un mois, et continuez à ajuster la fréquence jusqu’à trouver le « chiffre magique » pour vous-même et votre partenaire. Il est probable que ce chiffre varie d'ailleurs d'un mois sur l’autre.

Les relations sexuelles sont vraiment bonnes pour la santé

Tout comme lorsque vous réchauffez votre peau au soleil un jour de printemps, ou croquez à pleines dents dans un aliment sain, que vous appréciez particulièrement, lorsque quelque chose nous fait plaisir, et que c’est aussi bon pour la santé, c’est toujours un bonus - et c’est sans aucun doute le cas des relations sexuelles.

Au-delà des bienfaits émotionnels, voici les avantages que vous apportera une vie sexuelle épanouie.

Une immunité renforcée

Les personnes qui ont des rapports sexuels fréquents (une à deux fois par semaine) ont un taux particulièrement élevé d’immunoglobuline A (IgA). Les IgA de votre système immunitaire sont la première ligne de défense de votre organisme.

Leur fonction est de repousser les organismes envahisseurs dès leur arrivée, afin de réduire ou même d'éviter l’activation de votre système immunitaire. Cela pourrait expliquer pourquoi les personnes qui ont des rapports sexuels fréquents ont également moins d'arrêts maladie.

Santé cardiaque

D'après une recherche publiée dans l’American Journal of Cardiology, les hommes qui font l'amour régulièrement (au moins deux fois par semaine) ont 45 % de risques en moins de développer une malade cardiaque, par rapport à ceux qui le font une fois par mois, voire moins.

Diminution de la tension artérielle

L'activité sexuelle, et en particulier les rapports, sont associés à une meilleure réponse au stress et à une plus faible tension artérielle.

C’est une forme d’activité physique

Les rapports sexuels contribuent à stimuler votre rythme cardiaque, vous font brûler des calories et renforcent les muscles, tout comme l’exercice. La recherche révèle que les relations sexuelles font brûler environ 4 calories par minute pour les hommes, et 3 pour les femmes, ce qui en fait (dans certains cas) une forme « significative » d’exercice. Elles peuvent même vous aider à maintenir votre souplesse et votre équilibre.

Soulagement des douleurs

L'activité sexuelle libère des hormones qui réduisent les douleurs et il a été démontré qu’elle atténue ou soulage totalement les maux de dos et les douleurs dans les jambes, les douleurs liées aux crampes menstruelles et à l'arthrite, ainsi que les maux de tête.

Une étude a même montré que l'activité sexuelle peut soulager partiellement ou totalement la douleur chez les patients migraineux et les personnes souffrant de céphalées de Horton.

Réduction potentielle du risque de cancer de la prostate

La recherche a montré que les hommes qui éjaculent au moins 21 fois par mois (au cours de rapports sexuels ou par masturbation) ont un moindre risque de cancer de la prostate. Ce lien nécessite cependant d’être étudié plus avant, car des facteurs additionnels pourraient avoir influencé cette association.

Amélioration de la qualité du sommeil

Après un rapport, une hormone qui provoque un état de détente, la prolactine, est libérée, ce qui peut vous aider à vous endormir plus rapidement. L’ocytocine, « l’hormone de l’amour », libérée pendant l’orgasme, favorise également le sommeil, ce qui peut être bénéfique si vous privilégiez les relations intimes avant de vous coucher.

Soulagement du stress

Le sexe provoque la libération de substances chimiques naturelles de bien-être, qui contribuent à soulager le stress et à stimuler le plaisir, le calme et l’estime de soi. Les relations sexuelles aident également les personnes à mieux réagir face à des situations stressantes, comme prendre la parole en public.

Stimulation de la libido

Plus vos rapports sexuels sont fréquents, plus vous êtes susceptible d’en avoir envie. Il existe un lien mental entre les deux, mais également un lien physique, en particulier chez les femmes.

Des relations sexuelles fréquentes contribuent à la lubrification, à la circulation sanguine et à l’élasticité du vagin, ce qui rend les rapports plus agréables.

Amélioration du contrôle de la vessie chez les femmes

Les relations sexuelles permettent de renforcer les muscles du plancher pelvien, qui se contractent au cours de l’orgasme. Cela peut aider les femmes à améliorer le contrôle de leur vessie et à éviter les problèmes d'incontinence.

Vous pouvez renforcer ce bienfait en effectuant des exercices de Kegel pendant les rapports sexuels (il s’agit de contracter les muscles pelviens inférieurs et de les maintenir contractés, comme si vous essayiez de stopper un flux d'urine).

Renforcement de l’intimité et de la relation

Les relations sexuelles et les orgasmes augmentent le niveau d'ocytocine - « l’hormone de l’amour » -  ce qui contribue à vous sentir plus proche de votre partenaire.

Les câlins font du bien aussi

Si vous n’avez pas de rapports sexuels réguliers, vous tirerez néanmoins de nombreux bienfaits similaires d'autres formes de contacts intimes - tels que les câlins et les baisers. Tout comme les relations sexuelles, les câlins augmentent le taux d'ocytocine, « l’hormone de l’amour ». Il peut en découler des effets bénéfiques pour votre santé cardiaque, entre autres.

Une étude a montré que les femmes avaient par exemple une tension artérielle plus faible, après un bref contact chaleureux avec leur partenaire. Un câlin de 20 secondes, et se tenir la main pendant 10 minutes, réduit également les effets physiques nocifs du stress, notamment son impact sur votre tension artérielle et sur votre rythme cardiaque.

Cela semble logique, puisqu’il est reconnu que faire des câlins fait baisser le taux de certaines hormones du stress telles que le cortisol. Les câlins activent également le cortex orbitofrontal du cerveau, qui est lié aux sentiments de récompense et de compassion.

Un câlin quotidien de 10 secondes peut entraîner des réactions biochimiques et physiologiques dans votre corps, qui peuvent considérablement améliorer votre santé.

D’après une étude, cela aiderait en effet à :

Diminuer le risque de maladie cardiaque

Réduire le stress

Combattre la fatigue

Renforcer le système immunitaire

Combattre les infections

Soulager la dépression

Si la fréquence idéale pour les rapports sexuels est d'une fois par semaine, quelle est la fréquence idéale pour les câlins ? La réponse pourrait être « plus on en fait, mieux c’est ». D'après une recherche publiée dans le British Journal of Theatre Nursing :

« … quatre câlins par jour se révèlent être un antidote à la dépression, huit par jours permettraient d'atteindre une stabilité mentale et douze par jours favorisaient un réel développement psychologique. »

Qu’y a-t-il dans un baiser ?

Tout comme les câlins et les relations sexuelles, les baisers incitent votre cerveau à libérer un élixir du bonheur, composé de substances chimiques du bien-être, telles que la sérotonine, la dopamine et l’ocytocine.

Cela contribue de façon importante à votre bonheur, mais peut également aider à renforcer votre relation. Il a également été démontré que les baisers stimulent le système immunitaire et réduisent les réactions allergiques chez les personnes souffrant d'allergies cutanées ou nasales.

Une autre recherche a également révélé que des personnes s’étant attachées à embrasser leur partenaire plus souvent pendant six semaines, avaient rapporté une diminution significative de leur niveau de stress.

En plus de cette diminution du stress, les participants ont également fait part d'une plus grande satisfaction dans leur relation de couple, et ont présenté une amélioration de leur taux de cholestérol total.

Une autre étude a même montré que les hommes dont les femmes les embrassaient avec passion avant qu’ils ne partent travailler, gagnaient plus d’argent. Cela suggère que les baisers (et peut-être la vie de famille heureuse qui y est associée) rendent les gens plus heureux, stimulent l’estime de soi et, à termes, favorisent la productivité au travail.

Votre libido a-t-elle besoin d'un coup de pouce ?

Si vous avez écarté tout problème physique et/ou relationnel, il peut être utile de modifier votre style de vie pour stimuler naturellement votre libido et restaurer l'harmonie de votre vie intime. Les suggestions qui suivent peuvent contribuer à améliorer votre vie sexuelle en stimulant votre libido.

Réduisez, dans l’optique de les éliminer totalement de votre alimentation, les céréales et les sucres. Il est essentiel d’éliminer les sucres, en particulier le fructose. Un taux de glycémie élevé peut véritablement désactiver le gène qui contrôle les hormones sexuelles.

Adoptez une alimentation saine, telle que celle que je décris dans mon programme nutritionnel, qui vous aidera à normaliser votre taux d'insuline. Cette mesure simple influence profondément chaque aspect de votre santé, y compris votre vie sexuelle.

Optimisez votre taux de vitamine D, idéalement en vous exposant raisonnablement au soleil, car le taux de vitamine D augmente le taux de testostérones, qui sont susceptibles de booster la libido.

Faites de l’exercice régulièrement. Veillez surtout à effectuer des exercices par intervalles de haute intensité, qui optimisent également votre production d’hormones de croissance (hGH).

Évitez le tabac et la consommation excessive d'alcool.

Assurez-vous de dormir suffisamment, d’un sommeil réparateur.

Envisagez de prendre des suppléments de choline et de vitamine B5. Le neurotransmetteur qui déclenche le message sexuel, tant chez les hommes que chez les femmes, est appelé acétylcholine (ACh). Un manque d’ACh réduit l'activité sexuelle. L'une des façons sûres et efficaces d'augmenter votre taux d’ACh est de prendre un supplément de choline (1.000 à 3.000 mg) et un supplément de vitamine B5 (500 à 1.500 mg).

Le stress peut diminuer votre libido et faire en sorte que le sexe soit la dernière chose qui vous vienne à l’esprit. Reprendre le contrôle de vos émotions en apprenant à pratiquer les Techniques de libération émotionnelles peut réellement vous aider dans ce domaine, et contribuer à réveiller votre vie sexuelle.

L’EFT est une technique d'acupuncture psychologique qui peut vous aider à gérer vos pensées liées au stress, vous apporter un sentiment d'apaisement et vous aider à mieux faire face à vos difficultés, quelles qu’elles soient, et ainsi vous permettre de vous concentrer sur des occupations plus agréables.

Essayez la racine de maca. La maca, une plante des forêts tropicales, est utilisée depuis des siècles pour stimuler la libido, mais également pour soulager les symptômes de la ménopause chez les femmes. La recherche montre que la racine de maca peut soulager les troubles sexuels dus aux antidépresseurs chez les femmes ménopausées, et que la plante est bien tolérée, entrainant peu d’effets secondaires.