15 remèdes naturels pour traiter les remontées acides et les ulcères

Taille du texte:
Remontées acides

Dr. Mercola

Les remontées acides, ou reflux gastriques, sont un problème de santé extrêmement courant. Cette affection est également connue sous le terme de reflux gastro-œsophagien (RGO), ou ulcère gastroduodénal.

Les reflux gastriques sont caractérisés par des « brûlures d'estomac » - une sensation de brûlure ressentie derrière le sternum, qui remonte parfois jusqu'à la gorge.

On considère généralement que les reflux gastriques sont provoqués par un excès d'acidité dans l'estomac, ce qui explique que l'on prescrive ou recommande souvent des médicaments bloqueurs d'acidité.

Quelles sont les causes des brûlures d'estomac ?

Lorsque les aliments ont traversé l'œsophage et arrivent dans l'estomac, une valve musculaire, le sphincter inférieur de l'œsophage (SIO) se ferme, empêchant les aliments ou l'acide de ressortir.

Lorsque le SIO se détend au mauvais moment, cela provoque un reflux gastrique, c'est-à-dire une remontée d'acidité de votre estomac vers l'œsophage.

Il est cependant important de comprendre que les remontées acides ne sont pas provoquées par une production excessive d'acidité dans l'estomac, elles sont plus généralement un symptôme lié à :

  • Une hernie hiatale
  • Une infection par Helicobacter pylori (H. Pylori)) (on estime que la bactérie H. pylori affecte plus de la moitié de la population mondiale et elle a été classée comme carcinogène de classe 1 par l'Organisation Mondiale de la Santé)

Bien que ces deux maladies ne soient pas liées, de nombreuses personnes souffrant d'une hernie hiatale ont également un H. Pylori, qui provoque une inflammation chronique de faible intensité de la muqueuse gastrique, pouvant provoquer à son tour un ulcère et l'apparition de symptômes associés.

Si vous souffrez d'une hernie hiatale, une rééducation localisée peut être efficace, et de nombreux chiropracteurs sont compétents pour pratiquer ce type de manipulation.

Souffrez-vous d'effets secondaires provoqués par un médicament ?

Si vos brûlures d'estomac sont provoquées par un médicament, la solution est bien entendu de déterminer pour quelle raison, quand, et comment vous prenez ce médicament.

Ne faites par l'erreur de prendre un autre médicament pour en contrer les effets secondaires. WebMD propose de nombreux conseils utiles pour traiter les brûlures d'estomac provoquées par des médicaments, tels que :

  • Évitez de dépasser la dose recommandée ou prescrite
  • Certains médicaments doivent être pris à jeun, tandis que d'autres sont moins susceptibles de provoquer des effets secondaires, tels que des brûlures d'estomac, lorsqu'ils sont pris au cours d'un repas. Vérifiez les recommandations indiquées sur la notice, ou demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien
  • Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vérifier TOUS les médicaments ou suppléments que vous prenez, afin de déterminer si l'un ou plusieurs d'entre eux provoque des brûlures d'estomac
  • Évitez de vous allonger juste après avoir pris votre médicament
  • Buvez du thé au gingembre

Pourquoi les médicaments peuvent faire plus de mal que de bien

Les inhibiteurs de la pompe à proton (IPP), qui sont très efficaces pour bloquer la production d'acide dans votre estomac, font partie des médicaments les plus couramment prescrits pour traiter les brûlures d'estomac et les reflux gastriques.

On pourrait penser qu'il s'agit d'un remède approprié, si l'on considère le fait que de l'acide gastrique remonte par l'œsophage, mais dans la plupart des cas, c'est en fait la pire des approches, car une grande partie du problème est généralement liée au fait que votre estomac produit trop peu d'acide gastrique.

Plus de 16.000 articles de la littérature médicale démontrent que la suppression de l'acide gastrique ne résout pas le problème. Cela ne fait que traiter temporairement les symptômes.

Des IPP tels que le Nexium, le Prilosec et le Prevacid étaient au départ conçus pour traiter un nombre très limité de problèmes graves.

D'après Mitchell Katz, directeur du département de santé publique de San Francisco, qui a rédigé un éditorial sur ce sujet il y a quatre ans, les inhibiteurs de pompe à proton (IPP) sont justifiés uniquement dans le traitement :

  • Des ulcères hémorragiques
  • Du syndrome de Zollinger-Ellison (une malade rare qui provoque une production excessive d'acide gastrique)
  • De reflux gastriques sévères, une endoscopie ayant confirmé que votre œsophage est endommagé

Selon Mitchel Katz, « environ 60 à 70 % des personnes qui prennent ces médicaments souffrent de brûlures d'estomac légères et ne devraient pas les prendre. » L'un des problèmes que posent les IPP est que, lorsque vous diminuez la quantité d'acide dans votre estomac, vous réduisez la capacité de votre organisme à tuer la bactérie Helicobacter.

Si vos brûlures d'estomac sont provoquées par une infection par H. Pylori, cela aggrave donc vos troubles et entretient le problème. Par ailleurs, réduire la quantité d'acide gastrique diminue également votre principal système de défense contre les infections d'origine alimentaire, ce qui augmente donc votre risque d'intoxication alimentaire.

Les IPP sont également susceptibles de provoquer de graves effets secondaires, tels que pneumonie, perte osseuse, fractures des hanches, et infection à Clostridium difficile (une bactérie intestinale nocive).

Attention : les inhibiteurs de pompe à protons ont tendance à provoquer une dépendance

Il est également important de souligner que la prise d'IPP provoque une accoutumance ainsi qu'une dépendance, il ne faut donc pas arrêter le traitement brutalement.

Il faut effectuer un sevrage progressif, sous peine de souffrir d'un effet rebond, et de la réapparition de vos symptômes. Dans certains cas, le problème peut devenir plus grave qu'il ne l'était avant que vous ne commenciez à prendre le traitement.

Idéalement, vous devez commencer par prendre une dose plus faible, puis continuer à la diminuer progressivement.

Lorsque vous avez atteint la plus faible dose de l'inhibiteur de pompe à proton, vous pouvez commencer à le substituer par un anti-H2 disponible sans ordonnance, tel que du Tagamet, de la Cimétidine, du Zantac ou de la Ranitidine. Puis, au cours des semaines qui suivent, arrêtez progressivement la prise d'anti-H2.

Votre première ligne de défense - les aliments non transformés et les probiotiques

En définitive, la solution pour se débarrasser des brûlures d'estomac et des remontées acides est de restaurer votre équilibre et votre fonction gastrique naturels. Consommer des aliments transformés et du sucre en grandes quantités est un moyen infaillible pour exacerber des reflux gastriques, car cela perturbe l'équilibre bactérien de votre estomac et de vos intestins.

Votre alimentation doit au contraire se composer de légumes en abondance, et d'autres aliments non transformés de bonne qualité, idéalement bio.

Vous devez ensuite veiller à avoir un apport suffisant de bonnes bactéries par le biais de votre alimentation. Cela permettra d'équilibrer votre flore intestinale, ce qui peut contribuer à éliminer la bactérie H. pylori naturellement, sans avoir recours aux antibiotiques.

L'idéal est d'obtenir vos probiotiques en consommant des aliments fermentés. Si vous n'en consommez pas, vous devriez prendre régulièrement un supplément de probiotiques. Voici des aliments fermentés que vous pouvez facilement préparer vous-même :

  • Des légumes fermentés
  • Des chutneys
  • Des produits laitiers, tels que yaourts, kéfir ou crème sûre
  • Des poissons, tels que du maquereau ou du gravelax de saumon

Traiter le manque d'acidité gastrique

Pour encourager votre organisme à fabriquer de l'acide chloridrique (c'est-à-dire de l'acide gastrique), vous devez consommer suffisamment d'aliments crus, de façon régulière.

Un sel de bonne qualité (non raffiné), comme du sel de l'Himalaya, vous apportera non seulement le chlorure dont votre organisme a besoin pour fabriquer l'acide chloridrique, mais il contient également plus de 800 oligo-éléments dont votre corps a besoin pour fonctionner de façon optimale, biochimiquement parlant.

La choucroute et le jus de chou sont également de bons stimulants - voir les meilleurs - pour favoriser la production d'acide gastrique. Quelques cuillères à café de jus de chou juste avant le repas, ou encore mieux, de jus de choucroute fermentée, feront des merveilles pour votre digestion.

Méthodes sûres et efficaces pour se débarrasser des brûlures d'estomac et des remontées acides

Vinaigre de cidre non pasteurisé et non filtré

Vous améliorerez facilement votre acidité gastrique en prenant une cuillère à soupe de vinaigre de cidre non pasteurisé et non filtré, diluée dans un grand verre d'eau.

Bétaïne

Une autre solution consiste à prendre un supplément de chlorhydrate de bétaïne, disponible sans ordonnance, dans les magasins de produits diététiques. Prenez-en autant que nécessaire pour réduire vos sensations de brûlures au minimum, puis diminuez la dose d'une capsule. Cela aidera votre organisme à mieux digérer vos aliments, et vous aidera également à vous débarrasser de la bactérie H. Pylori.

Bicarbonate de soude

Une demie à une cuillère à café de bicarbonate de soude dans 23 cl d'eau peut soulager la brûlure des reflux gastriques, car le bicarbonate contribue à neutraliser l'acidité gastrique. Je ne conseille pas de recourir à cette solution de façon régulière, mais elle peut certainement vous être utile en cas d'urgence, si vous souffrez terriblement.

Jus d'aloe vera

Le jus de l'aloe vera aide naturellement à réduire l'inflammation, ce qui peut soulager les symptômes des reflux gastriques. Buvez-en environ 1/2 tasse avant les repas. Si vous voulez éviter son effet laxatif, choisissez une marque qui en ait retiré le composant laxatif.

Racine de gingembre et thé à la camomille

Il a été découvert que le gingembre a un effet gastroprotecteur car il bloque l'acidité et élimine l'Helicobacter pylori. D'après une étude de 2007, il est également largement plus efficace que le lansoprazole pour prévenir la formation d'ulcères, affichant une efficacité de six à huit fois supérieure à celle du médicament !

Ajoutez deux à trois fines tranches de racine de gingembre dans deux tasses d'eau chaude. Laissez infuser environ une demi-heure. À boire environ 20 minutes avant vos repas.

Avant de vous coucher, buvez une tasse de thé à la camomille, qui peut contribuer à soulager l'inflammation de l'estomac et vous aider à dormir.

Vitamine D

La vitamine D est importante pour traiter tout agent infectieux. En optimisant votre taux de vitamine D, vous optimiserez également votre production d'environ 200 peptides antimicrobiens qui aideront votre organisme à éradiquer toute infection malvenue.

Augmentez votre taux de vitamine D en vous exposant raisonnablement au soleil, ou utilisez une cabine de bronzage sûre. Si vous n'avez accès à aucune de ces deux options, prenez un complément oral de vitamine D3 ; pensez dans ce cas à augmenter également votre apport de vitamine K2.

Astaxanthine

Il a été découvert que cet antioxydant exceptionnellement puissant, comparé à un placébo, réduit les symptômes du reflux gastrique chez les patients, en particulier ceux présentant une infection à Helicobacter pylori prononcée. Les meilleurs résultats ont été obtenus avec une dose quotidienne de 40 mg.

Orme rouge

L'orme rouge forme une couche protectrice et apaise la bouche, la gorge, l'estomac et les intestins ; il contient également des antioxydants qui peuvent contribuer à traiter les maladies inflammatoires de l'intestin. Il stimule également les terminaisons nerveuses du tractus gastrointestinal. Cela permet d'augmenter la sécrétion de mucus, qui protège votre tractus gastrointestinal des ulcères et de l'excès d'acidité. Voici les recommandations de dosages pour les adultes, communiquées par le centre médical de l'Université du Maryland :

  • Thé : versez 2 tasses d'eau bouillante sur 4 g (soit environ 2 cuillères à soupe) d'écorce en poudre, laissez infuser entre 3 et 5 minutes. À boire trois fois par jour.
  • Teinture : 5 ml, 3 fois par jour.
  • Gélules : 400 à 500 mg, 3 à 4 fois par jour pendant 4 à 8 semaines. À prendre avec un grand verre d'eau.
  • Pastilles : suivez les instructions de dosage indiquées sur le produit.

Plantes médicinales chinoises utilisées dans le traitement des symptômes « GI » (gastrointestinaux) provoqués par des maladies inflammatoires chroniques

Les symptômes dits « GI » comprennent les problèmes digestifs associés à l'inflammation et à des infestations par des agents pathogènes.

Glutamine

Une recherche publiée en 2009 a montré que les dommages gastrointestinaux provoqués par le H. pylori peuvent être traités avec de la glutamine, un acide aminé que l'on trouve dans de nombreux aliments, notamment le bœuf, le poulet, le poisson, les œufs, les produits laitiers, et certains fruits et légumes. On trouve également facilement du L-glutamine, l'isomère biologiquement actif de la glutamine, sous forme de supplément.

Folates, acide folique (vitamine B9) et autres vitamines B

Ainsi que l'a rapporté Byron Richards, nutritionniste, la recherche suggère que les vitamines B peuvent réduire votre risque de reflux gastrique. Il a été découvert qu'une augmentation de l'apport d'acide folique réduit les reflux gastriques d'environ 40 %. De faibles taux de vitamines B2 et B6 sont également associés à un risque accru de reflux gastriques. La meilleure façon d'augmenter votre apport en folates est de consommer des aliments entiers, riches en folates, tels que du foie, des asperges, des épinards, des gombos et des haricots.

Vous n'avez pas besoin de médicaments pour vous débarrasser des remontées acides

Pour récapituler, la solution pour se débarrasser de problèmes gastriques, tels que les ulcères et les reflux acides, est de restaurer votre équilibre et votre fonction gastrique naturels.

Non seulement c'est important pour le fonctionnement optimal de vos intestins, mais c'est également essentiel pour votre santé à long terme, car votre flore intestinale peut améliorer votre absorption des nutriments, et joue un rôle significatif dans la santé mentale et physique. Il ressort clairement de la littérature médicale que vous ne pouvez pas être en bonne santé si votre flore intestinale n'est pas optimale.

C'est l'une des façons dont la consommation de sucres vous nuit - ils font pencher la balance de votre flore intestinale du mauvais côté.

La première étape est donc d'abandonner les aliments transformés au profit d'aliments entiers. Pour optimiser davantage encore votre santé intestinale, vous devez veiller à consommer suffisamment de bonnes bactéries provenant d'aliments fermentés, tels que des légumes fermentés, ou d'un supplément de probiotiques.

Cela permettra d'équilibrer votre flore intestinale, ce qui peut contribuer à éliminer la bactérie H. pylori de façon naturelle.

Si vous souffrez de brûlures d'estomac, de reflux gastriques, de reflux gastro-œsophagiens, d'un ulcère peptique, ou de toute autre maladie liée à l'acide gastrique, les méthodes listées ci-dessus peuvent également vous soulager.