Qu’est-ce que la ‘cupping therapy’ (thérapie par les ventouses) et que peut-elle vous apporter ?

(En anglais)
Cupping therapy

En bref -

  • La pose de ventouses est une thérapie ancienne ; ses origines chinoises remontent à 300 ou 400 avant J.C. Les cultures égyptiennes et du Moyen-Orient ont également des écrits anciens qui témoignent de cette pratique
  • La ‘cupping therapy’ consiste à poser des ventouses de différentes tailles sur le corps. La succion qu’elles exercent attire le sang stagnant vers la surface de la peau et améliore la circulation sanguine dans les tissus, ce qui peut accélérer la guérison
  • La recherche a montré que la pose de ventouses peut être efficace pour traiter des troubles tels que les douleurs cervicales ou les douleurs chroniques dans les épaules, l’arthrite du genou, l’herpès zoster (ou zona), la paralysie faciale et la spondylose cervicale
Taille du texte:

Dr. Mercola

Tous les fans de natation olympique ne parlent plus que de ‘cupping’ ces temps-ci : un sujet introduit par les épaules marquées de cercles violets de Michael Phelps et de Cody Miller.

Le gymnaste olympique Alex Naddour a également été vu arborant ces marques ressemblant à des suçons, et de nombreux autres athlètes de renommée mondiale reconnaissent utiliser des ventouses.

D'après l’agence Reuters, les ventes de ventouses thérapeutiques ont augmenté de 20 % en trois jours, suite à la grande victoire de Michael Phelps.

L'Association Internationale de Cupping Therapy a également rapporté une « augmentation de 50 % du nombre de professionnels de santé souhaitant obtenir un certificat de formation en cupping therapy » au cours de la même période. Les acupuncteurs ont également rapporté une augmentation des demandes pour ce traitement.

Qu’est-ce que le cupping, ou thérapie par les ventouses ?

La pose de ventouses est une thérapie ancienne ; ses origines chinoises remontent à 300 ou 400 avant J.C. Les cultures égyptiennes et du Moyen-Orient ont également des écrits anciens qui témoignent de cette pratique.

Les ventouses sont encore utilisées régulièrement en médecine traditionnelle chinoise (MTC) et dans les hôpitaux chinois, entre autres. Ces ventouses, de tailles variées, sont posées sur le corps, et la succion qu’elles exercent attire le sang vers la surface de la peau. D'où les marques ressemblant à des ecchymoses.

Ce traitement améliorerait la circulation sanguine et accélèrerait ainsi la guérison, réduisant les douleurs et soulageant les douleurs musculaires. D'après le Dr. Houman Danesh, spécialiste de la gestion de la douleur à l’hôpital du Mont Sinaï, à New York, la pose de ventouses est un « coup de starter pour le processus de guérison naturel du corps. »

Michael Phelps comme Alex Naddour ne jurent que par ce traitement. Au cours d'une récente conférence de presse, Michael Phelps a indiqué qu'il se faisait poser des ventouses presque avant chaque compétition, et Alex Naddour a déclaré à ‘USA Today’ que les ventouses sont un « secret... qui me maintiennent en bonne santé. Elles sont plus efficaces que tout ce que j'ai pu essayer. »

Les ventouses sont-elles efficaces contre la douleur ?

Bien que certains médias se soient moqué des athlètes, les accusant de charlatanisme, les études tendent à soutenir cette thérapie. Une revue de 2014 ayant porté sur 16 études réalisées sur la pose de ventouses, suggère par exemple qu’elle pourrait effectivement être efficace contre la douleur. D’après les auteurs :

« La pose de ventouses, associée à l'acupuncture, était plus efficace que l'acupuncture seule sur l'intensité de la douleur post-traitement... Les résultats d'autres études isolées ont montré des bienfaits significatifs de la pose de ventouses, par rapport aux médicaments conventionnels ou aux soins habituels...

Cette revue suggère un effet potentiellement positif à court terme de la cupping therapy pour réduire l’intensité de la douleur, par rapport à l'absence de traitement, à la thermothérapie, aux soins habituels ou aux médicaments conventionnels. »

Les ventouses permettent de soulager de nombreuses affections douloureuses

Une étude publiée dans ‘Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine’ (Médecines complémentaires et alternatives factuelles) en début d'année, a montré que le cupping réduit de manière significative les douleurs cervicales chroniques et les douleurs chroniques dans les épaules, par rapport à l’absence d’intervention.

Dans le groupe ‘cupping’, l’indice d'intensité des douleurs cervicales est passé de 9,7 à 3,6. Dans le groupe de contrôle, la douleur est passée de 9,7 à 9,5. L'étude a également évalué les effets physiques mesurables, notamment le changement de température de la surface de la peau et la tension artérielle.

Les deux mesures ont montré des améliorations statistiquement significatives chez les participants qui avaient été traités par les ventouses. Une étude plus ancienne, comparant la pose de ventouses à la relaxation musculaire progressive, a montré que les deux traitements offraient un soulagement similaire de la douleur après 12 semaines, chez des patients souffrant de douleurs cervicales chroniques.

Toutefois, les patients qui avaient reçu le traitement par ventouses rapportaient un bien-être nettement plus marqué, et un seuil plus élevé de douleur à la pression, que ceux qui avaient pratiqué la relaxation musculaire progressive. Une recherche publiée en 2012 a également rapporté des résultats positifs sur des patients souffrant de douleurs arthritiques au niveau des genoux.

Une méta-analyse de 550 études, publiée dans PLOS One la même année, a montré que le cupping « présente un intérêt potentiel pour le traitement d’affections douloureuses telles qu’herpès zoster, toux et dyspnée. » D’après les auteurs :

« Une méta-analyse a montré que la cupping therapy associée à d'autres traitements de MTC était significativement plus efficace que d'autres traitements seuls, en termes de nombre de patients guéris de l’herpès zoster, de paralysie faciale, d'acné et de spondylose cervicale. Aucun effet secondaire grave n'a été rapporté au cours des essais. »

Les bases de la ‘cupping therapy’

Les entraineurs d'athlétisme appellent le traitement par ventouses la thérapie myofasciale, ou le relâchement myofascial.

Les praticiens de MTC utilisent généralement des ventouses en verre. La peau est préalablement enduite d'huile pour éviter les frictions et douleurs excessives lorsque la chair est aspirée par la ventouse. Lorsque les ventouses utilisées sont en verre, l'aspiration est créée par une boule de coton imbibée d'alcool qui est enflammée et maintenue à l’intérieur de la ventouse.

La flamme consomme l’oxygène contenu dans la ventouse, et lorsqu’elle est éteinte et que la ventouse est placée sur la peau, le vide ainsi créé provoque une succion. Si la succion est trop forte, on peut l’atténuer en appuyant doucement le doigt près du bord de la ventouse pour y laisser pénétrer un peu d'air.

Les ventouses peuvent être laissées en place ou déplacées délicatement, on parle alors de massage aux ventouses ; les effets en sont similaires à ceux d'un massage des tissus profonds. Les ventouses sont généralement laissées en place trois à cinq minutes. Les marques qui se forment disparaissent généralement en quelques jours, tout comme des ecchymoses classiques.

La pose de ventouses pourrait influencer votre réponse immunitaire innée

Leonid Kalichman, Ph.D., maître de conférences à l’Université Ben-Gurion du Néguev, en Israël, a rédigé plus de 150 articles sur la physiothérapie et la rhumatologie. Il pense qu’en créant une inflammation localisée, les ventouses contribuent à déclencher la production de cytokines, qui modulent les réponses de votre système immunitaire.

Dans un récent article de synthèse des recherches menées sur le cupping, publié dans le magazine ‘Bodywork and Movement Therapies’, le Dr. Kalichman et son co-auteur Efgeni Rozenfeld soulignent :

« Mécaniquement, la pose de ventouses accélère la circulation sanguine, tandis que physiologiquement, elle active le système immunitaire et stimule les fibres mécanosensibles, ce qui entraine une diminution de la douleur.

Il existe des preuves scientifiques initiales qui prouvent que la pose de ventouses peut réduire les douleurs musculosquelettiques. La pose de ventouses étant une thérapie peu coûteuse, non-invasive et peu risquée (si elle est pratiquée par un praticien formé), nous pensons qu’elle devrait être intégrée dans l’arsenal de la médecine musculosquelettique. »

Rapports anecdotiques

Même si des recherches supplémentaires pourraient permettre de découvrir les mécanismes précis qui expliqueraient le pouvoir thérapeutique des ventouses, de nombreux patients sont satisfaits de savoir qu’elles fonctionnent pour eux - peu importe comment ou pourquoi.

Comme le souligne Jessica MacLean, directrice par intérim de l’Association Internationale de Cupping Therapy :

« Lorsque les personnes sont traitées et qu’elles se remettent rapidement, elles se moquent des preuves scientifiques - tout ce qui les intéresse, c’est que cela fonctionne. »

L'histoire suivante, qui relate une expérience réussie, a été rapportée par le journal Deseret News, dans l’Utah :

« Cela a fonctionné pour Maria, 33 ans, qui a consulté Maître Lu... pour recevoir un traitement par acupuncture et par ventouses, afin de soigner plusieurs hernies discales dont elle souffrait dans le bas du dos.

Elle disait avoir essayé de nombreuses méthodes, mais que la douleur était parfois si intense qu’elle ne pouvait plus bouger. ‘J’ai été soulagée immédiatement par le traitement’, a-t-elle expliqué. ‘Je n’en ai plus jamais essayé d'autre’.

Maria... s’est abimé le dos en soulevant et en déplaçant des cartons. Elle a expliqué qu’en plus de la soulager immédiatement et durablement de la douleur, l'acupuncture et la pose de ventouses est une thérapie ‘relaxante’.

Elle aura environ trois rendez-vous dans la semaine, et n’aura ensuite plus besoin de venir jusqu’à ce que la douleur ressurgisse, provoquée par la sollicitation excessive du dos. », a expliqué Maître Lu.

Êtes-vous prêt à essayer les ventouses ?

Le cupping est une manipulation simple, et on trouve des séries de ventouses sur Internet à partir de 30 dollars seulement (environ 25 euros). Je vous recommande toutefois vivement de consulter un praticien de MTC qualifié. Les médecins diplômés en MTC reçoivent un minimum de 3000 heures de formation et pratiquent la pose de ventouses efficacement, et en toutes sécurité.

Il faut prendre soin d'éviter les succions excessives lors du traitement de certaines parties du corps. Si le dos et les cuisses peuvent sans risque supporter des succions importantes, il peut être risqué de poser des ventouses sur certaines parties des cervicales, par exemple, à moins de savoir parfaitement ce que vous faites.

Les ventouses ne sont par ailleurs jamais posées sur la tête ou le visage, donc si vous souffrez d'un mal de tête, c’est généralement votre cou, vos épaules et/ou les muscles du dos qui seront traités ; les ventouses ne doivent PAS être posées sur les tempes ni sur le front. La pose de ventouses est également contre-indiquée pour le traitement de certaines maladies graves.

Le ‘cupping’ est-il fait pour vous ? Il vous faudra l’essayer pour le savoir, tout simplement. Les études et les preuves anecdotiques suggèrent que le cupping peut être un complément utile à d'autres thérapies, pour traiter la douleur.

Dans certains cas, cette thérapie peut même fonctionner comme seul traitement, bien que ce soit plutôt rare. La bonne nouvelle, c’est que si elle fonctionne, vous remarquerez la différence. Et dans le cas contraire, elle ne vous fera pas de mal.

La procédure elle-même est généralement indolore (à condition que les succions exercées ne soient pas trop fortes), et les ecchymoses - qui indiquent que du sang stagnant a été délogé des tissus et est remonté à la surface - disparaissent en principe en quelques jours. Si vous n'avez pas de problème de stagnation du sang, vous n’aurez d'ailleurs aucune ecchymose.