Le café est particulièrement bénéfique pour les personnes de plus de 45 ans

Bienfaits du café

En bref -

  • La recherche a révélé que le café est bénéfique pour les personnes qui en consomment régulièrement, mais également que les personnes de plus de 45 ans en tirent particulièrement profit
  • Au cours d'une étude, il a été constaté que la consommation de deux tasses quotidiennes de café réduisait de 30 % le risque de décès, pendant la durée de l’étude, des personnes de plus de 45 ans ; cette association ne s’est pas vérifiée chez les personnes plus jeunes
  • L’étude a également noté une diminution de 22 % du risque de décès, toutes causes confondues, lorsque les participants à l'étude, qui buvaient quatre tasses par jour, ajoutaient deux tasses de café quotidiennes à leur consommation
Taille du texte:

Dr. Mercola

Vous avez peut-être déjà rencontré des personnes qui consomment régulièrement beaucoup de café, et pensé que cela ne devait pas être bon pour elles ; mais il se pourrait que vous ayez eu tort.

Certains pourraient penser que boire quatre à six tasses de café par jour est excessif, mais les scientifiques expliquent que cela peut en réalité être bon pour la santé. Gardez cependant à l’esprit qu'il faut distinguer une véritable tasse - l’équivalent de 16 cuillères à soupe - de certaines tasses géantes que beaucoup aiment utiliser, et qui contiennent souvent au moins deux fois plus de café.

La bonne nouvelle pour les amateurs de café, c’est que leur attachement à leur petit ‘kawa’ leur est encore plus bénéfique après 45 ans.

Une étude menée sur dix années, présentée récemment au congrès de la Société Européenne de Cardiologie, à Barcelone, a d'ailleurs montré que les personnes qui boivent quatre tasses de café par jour voient leur risque de décès, toutes causes confondues, diminuer de 64 %.

Chez les personnes de plus de 45 ans, la consommation de deux tasses de café quotidiennes diminuait de 30 % le risque de décéder au cours de l’étude ; cette association ne s’est pas vérifiée chez les personnes plus jeunes.

Environ 20.000 participants de la région méditerranéenne, qui n’avait jamais fait l’objet d'une étude sur le café, contrairement à de nombreuses autres régions, ont été observés au cours de cette étude. Elle a débuté en 1999, avec pour objectif de découvrir quels seraient les effets sur leur santé d'une dizaine d'année de consommation de café. Selon cette étude :

« Au début de l’étude, les participants ont rempli un questionnaire alimentaire semi-quantitatif, préalablement validé, afin que soient collectées des informations sur leur consommation de café, leur style de vie et leurs caractéristiques sociodémographiques, leurs mesures anthropométriques et leur état de santé. Les participants ont été suivis pendant une durée moyenne de 10 ans. »

Comme dans la plupart des autres études, des facteurs tels que le sexe, le style de vie, la santé globale, l’alimentation et d'autres informations sociodémographiques ont été pris en compte, de même que les choix d'hygiène de vie ayant un impact sur la santé, comme le fait que les participants soient fumeurs ou ajoutent du sucre dans leur café, mais dans tous les cas, ces facteurs n’ont pas influé sur la diminution du risque de décès des buveurs de café.

Le café est bon pour votre santé, en particulier si vous avez aux alentours de 45 ans

La diminution de 64 % du risque de mortalité a été observé chez les sujets de l’étude qui buvaient au moins quatre tasses de café par jour, comparativement aux personnes qui n’en buvaient jamais.

Et voici une autre information intéressante : l’étude a également noté une diminution de 22 % du risque de décès, toutes causes confondues, lorsque les personnes, qui buvaient quatre tasses par jour, ajoutaient deux tasses de café quotidiennes à leur consommation, révélant un effet protecteur.

La moyenne d’âge des participants au début de l’étude était d'un peu plus de 37 ans, mais ceux qui avaient au moins 45 ans se sont révélés tirer le meilleur profit - une diminution de 30 % du risque de décès au cours des dix années de l’étude, pour une consommation quotidienne de deux tasses de café.

Chez les personnes de moins de 45 ans, le café n'a pas semblé avoir un impact significatif sur l’augmentation ou la diminution de leur taux de mortalité.

Toutefois, le Time a souligné que l’étude ne prouvait pas nécessairement qu’il y ait une relation de cause à effet entre la consommation de café et le taux de mortalité. L'auteur principal de l’étude, le Dr. Adela Navarro, cardiologue à l’hôpital de Pampelune, en Espagne, a expliqué que les résultats de leur recherche étaient meilleurs pour les personnes en bonne santé.

L’une des remarques du Dr. Navarro, suite à cette étude, était que « quels que soient les progrès réalisés en faveur de la santé, observés par rapport au nombre de vies qui ont pu être prolongées par ce seul choix alimentaire - boire du café - même un effet léger sur la santé pourrait avoir d’importantes répercussions sur la santé publique. »

Toutefois, ainsi que l’a souligné le site Medicine Net, « la recherche présentée lors de congrès médicaux doit être considérée comme préliminaire, car elle n'a pas encore été publiée dans une revue révisée par les pairs. »

Ce que d'autres études ont révélé sur le café

Les résultats de l’étude menée en Espagne font écho à ce que d'autres recherches ont découvert, a souligné le Time, citant plusieurs études conduites au cours des dernières années.

La revue Food and Chemical Toxicology a publié une étude, début 2017, qui rapporte qu'une consommation quotidienne allant jusqu'à quatre tasses de 25cl de café (soit environ 400 milligrammes de caféine) est sans danger pour la plupart des personnes.

Bien que cette étude suggérait également que les femmes enceintes peuvent boire trois tasses de café par jour sans courir de risque pour leur santé, je déconseille vivement aux femmes enceintes de consommer du café ou quelque source de caféine que ce soit.

Ceci dit, pour la plupart des personnes, le café bio peut représenter une boisson saine. Le site Health org. cite l’auteur principal de l’étude, Daniele Wikoff, Ph. D., qui a déclaré :

« Après des dizaines d'années de recherche et des milliers d'articles, nous avons une bonne connaissance de la caféine. Et nos conclusions confirment qu'inclure la caféine dans notre alimentation quotidienne est tout à fait acceptable et n’entraine pas d’effets néfastes. »

Deux études publiées dans les Annales de médecine interne, mi-2017, ont également découvert un lien entre la consommation régulière de café et la diminution du risque de mortalité. L'une a été menée aux États-Unis auprès d'un groupe varié d’individus, notamment des Latino-Américains, des Afro-Américains, des Caucasiens, des natifs d’Hawaï et des Nippo-Américains.

Fait intéressant, une consommation plus importante de café était liée à un moindre risque de décès pour tous les individus, à l’exception des natifs d’Hawaï.

La seconde étude a été menée auprès de plus de 521.000 personnes, réparties dans 10 pays d’Europe. Parmi les européens, les chercheurs ont rapporté une association entre la consommation de café et la diminution du risque de décès, toutes causes confondues, et la relation était la même dans tous les pays.

L’étude a révélé que les personnes qui buvaient davantage de café avaient un risque inférieur de 7 à 12 % de mourir prématurément, y compris des suites d'un trouble cardiaque, tel qu'un AVC, ou de maladies digestives. Les résultats se vérifiaient également pour les personnes qui buvaient du café décaféiné.

En quoi le café est-il si formidable ?

Tout comme les autres aliments d'origine végétale, le café renferme un ensemble unique de phytonutriments et de composants bénéfiques qui peuvent avoir un impact positif sur votre santé, comme ceux dont on sait déjà qu’ils combattent l’inflammation, l'un des contributeurs les plus courants et sournois des problèmes de santé liés à l’âge.

Une étude souligne que ce que beaucoup de personnes ignorent, c’est que le café de torréfaction foncée peut être beaucoup plus efficace que le café de torréfaction moyenne ou claire pour la perte de poids, et la restauration des concentrations de vitamine E et de glutathion dans les globules rouges.

Le site Healthline souligne plusieurs autres précieux bienfaits pour la santé du café matinal, dont le site Statistic Brain indique que 54 % des américains en consomment, ce qui représente au moins cent million de personnes.

Le café est réputé pour stimuler l’énergie et bloquer l'adénosine, un neurotransmetteur inhibiteur. Cet effet stimule d'autres neurotransmetteurs, tels que la norépinéphrine et la dopamine, ce qui améliore la décharge des neurones. La conséquence est l’amélioration du fonctionnement du cerveau, de la mémoire et l’amélioration des fonctions cognitives en général.

Le café peut vous aider à brûler des graisses car il stimule le métabolisme et améliore considérablement les performances physiques, non seulement en augmentant le taux d'adrénaline, ce qui aiguise la capacité « fuite ou combat » - et l’agilité et l’endurance sportive - mais également en décomposant les graisses corporelles pour les transformer en carburant.

Comme l’indiquent les études, le café est susceptible de réduire votre risque de diabète de type 2, dont souffrent aujourd'hui environ 300 millions de personnes dans le monde, ainsi que votre risque de développer la maladie de Parkinson, dans une proportion allant jusqu'à 60 %.

De plus, le café contient des phytonutriments qui améliorent la santé à plusieurs égards, notamment en vous apportant dans chaque tasse de bonnes quantités de riboflavine, d'acide pantothénique, de potassium, de magnésium, de manganèse et de niacine.

Boire au moins quatre tasses de café par jour peut aussi vous aider à lutter contre la dépression, améliorer votre santé hépatique et diminuer votre risque de développer plusieurs types de cancer, ainsi que votre risque de maladies cardiaques et d’AVC.

Le café est également susceptible de vous apporter davantage d'antioxydants que n’importe quel autre aliment composant l’alimentation occidentale standard.

Ce n’est pas le café qui est nocif, ni même la caféine - ce sont les additifs

Comme je l’ai déjà indiqué, il est important de comprendre que ce n’est pas la caféine qui est nocive pour votre santé, lorsque vous buvez du café (à condition de ne pas en abuser) ; ce sont tous les ingrédients que les personnes y ajoutent, ainsi que les pesticides présents dans les cafés cultivés de façon traditionnelle, qui peuvent en faire une boisson vraiment nocive. Voici ce qu’explique le site Health.com :

« Le café pur... est riche en antioxydants et est susceptible de réduire le risque de maladie cardiaque, d’AVC et de diabète. Les sodas et autres boissons sophistiquées à base de café, par contre, peuvent être riches en calories ou contenir des édulcorants artificiels, tandis que les boissons énergétiques risquent de contenir du sucre et d'autres stimulants qui ont été associés à des risques pour la santé. »

Mais si vous êtes comme de nombreuses personnes, le café noir n’est pas votre tasse de thé. Vous le préférez peut-être légèrement parfumé ou sucré, ce qui peut être réalisé sans pour autant affecter votre santé : vous pouvez le parfumer à la cannelle, qui lui apportera un parfum réconfortant, et que le sucrer à la stevia plutôt qu’au sucre, car c’est un édulcorant d'origine végétale entièrement naturel, qui n'apporte aucune calorie, n’augmente pas votre glycémie, et n’est pas associé aux nombreux dangers prouvés des édulcorants artificiels.

Il y a enfin les blanchisseurs à café, qui ne contiennent souvent même pas de produit laitier et sont chargés de sucre ou, pire, d’édulcorants artificiels comme le sucralose, une mixture intelligemment baptisée de façon à faire penser au sucre, ou au sucrose.

Si vous faites partie de ces millions de personnes qui apprécient le petit coup de fouet que leur donne le café, qui peut se traduire, dans une certaine mesure, par une perte de poids due à l'augmentation de la dépense d’énergie, vous pourriez peut-être envisager d'y ajouter une huile TCM (triglycérides à chaine moyenne), qui apporte un effet brûle-graisse bonus.

Voici comment préparer un café Keto brûle-graisse (vous pouvez également visionner la vidéo ci-dessous) :

Versez une cuillère à soupe d'huile TCM dans un mixer. Ajoutez une cuillère à soupe de beurre cru de pâturage et versez une tasse de café bio cultivé à l’ombre. Mixez pendant 20 à 30 secondes et versez votre café noir délicieusement crémeux et parfumé dans une tasse pour le déguster.

Enfin, sachez que le café cultivé de façon conventionnelle est l’un des aliments les plus contaminés au monde par les produits chimiques. Le café bio, au contraire, ne contient aucune substance chimique ni engrais synthétique. Les grains ont une saveur plus riche et renferment des antioxydants naturels. Il est bon pour votre santé, favorise la durabilité des exploitations agricoles et est nettement meilleur pour la planète.

De plus, le caféier est une plante qui adore l’ombre, mais les cultivateurs détruisent souvent les forêts pour faciliter sa culture et sa récolte.

Cette pratique détruit l'habitat naturel de nombreuses espèces qui se nourrissent de nuisibles, comme les oiseaux et les lézards, ce qui permet à ces nuisibles de prospérer et entraine l'utilisation de pesticides supplémentaires. Tant pour votre santé que pour l’environnement, le café bio cultivé à l’ombre est donc de loin préférable au café cultivé de façon conventionnelle.

(En anglais)