5 Changements de Style de Vie Pourraient Prévenir les Crises Cardiaques

Santé cardiaque

En bref -

  • Suivre cinq habitudes saines de mode de vie pourrait prévenir environ 80 pour cent des premières crises cardiaques chez les hommes
  • Les cinq habitudes à suivre sont manger sainement, rester actif physiquement, conserver un tour de taille sain, ne pas fumer, et limiter votre consommation d’alcool
  • Une recherche antérieure a également découvert que 90 des cas de maladies cardiaques sont complètement évitables en modifiant le régime alimentaire et les facteurs de style de vie
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les maladies cardiaques coûtent la vie d’environ 1 million de personne chaque année, ce qui en fait la principale cause de décès tant chez les hommes que chez les femmes. Le type le plus courant de maladie cardiovasculaire est la maladie coronarienne (MC), qui peut conduire à une crise cardiaque.

Rien que cette année, 920,000 personnes auront une crise cardiaque, et près de la moitié d’entre elles se produiront subitement sans aucun signe annonciateur préalable.

Une crise cardiaque survient lorsque la circulation sanguine vers une partie de votre corps est bloquée. Il s’agit souvent de la conséquence de la formation de plaques à l’intérieur de vos artères (athérosclérose) qui peuvent se rompre et former un caillot sanguin qui bloque la circulation sanguine.

Si le blocage n’est pas dégagé rapidement, une partie de votre muscle cardiaque commencera à mourir et à être remplacé par du tissu cicatriciel, ce qui peut causer des problèmes graves à l’avenir.

Par exemple, une crise cardiaque antérieure (en particulier si une grande partie de votre cœur était endommagée) est un facteur de risque d’un arrêt cardiaque soudain, qui est dû à un rythme cardiaque anormal et peut être fatal.

5 Changements de Style de Vie Qui Pourraient Éviter les Crises Cardiaques

On peut remarquer que les crises cardiaques sont si fréquentes et causent tant de douleur (émotionnelle et physique) et d’infirmité alors qu’elles sont presque toujours évitables. Vous savez probablement déjà que votre mode de vie joue un rôle sur vos risques de maladies cardiaques (et de crises cardiaques), mais peut-être n’avait vous pas pris encore cela à cœur...

Si avez besoin de vous motiver, jetez un œil à une nouvelle étude menée au sein du Karolinka Institute. Elle a révélé que suivre cinq habitudes de style de vie pourrait prévenir environ 80 pour cent des premières crises cardiaques chez les hommes.

Malheureusement, la plupart des gens n’utilisent pas les habitudes de mode de vie à leur avantage. L’étude présentée impliquait des hommes de 45 à 79 ans...et seul 1 pour cent d’entre eux suivaient chacun des cinq comportements à «faible risque» qui pourraient prévenir une crise cardiaque. Quelles sont donc les cinq habitudes de style de vie?

  1. Une alimentation saine
  2. Être physiquement actif (marcher/faire du vélo au moins 40 min/jour et faire faire de l’exercice au moins 1h/semaine)
  3. Un tour de taille sain (tour de taille inférieur à 95 cm ou 37.4 pouces)
  4. Avoir une consommation d’alcool modérée (10 à 30 g/jour)
  5. Ne pas fumer

Qu’est ce qu’une Alimentation Saine pour votre Cœur?

Contrairement aux idées reçues, les glucides transformés, les sucres, et les aliments transformés sont le véritable ennemi—et non pas les gras saturés que l’on retrouve dans des aliments tels que le beurre, le lard ou les œufs.

Une partie de la confusion sur les graisses tourne autour de son impact sur le cholestérol LDL, souvent mentionné comme le "mauvais" cholestérol.

Selon la vision traditionnelle, un taux élevé de LDL est associé aux maladies cardiaques, et les graisses saturées ont en effet tendance à augmenter le taux de LDL. Néanmoins, nous savons maintenant qu’il existe DEUX type de particules de cholestérol LDL:

  • Des petites particules, denses de cholestérol LDL.
  • De grandes particules, «duveteuses» de cholestérol LDL.

Ces dernières ne sont pas du tout «mauvaises». Les recherches ont confirmé que les grandes particules de LDL ne contribuent pas aux maladies cardiaques. Les petites particules denses, néanmoins, contribuent à la formation de plaques dans vos artères, et les graisses trans augmentent les particules LDL de petite taille et denses. Les graisses saturées, par contre, augmentent la quantité de grandes particules LDL duveteuses—et bénignes.

Plus important encore, les études ont également montré que la quantité de petites particules denses augmente par la consommation de sucres et de glucides raffinés, tels que le pain, les bagels, et le soda. Ensemble, les graisses trans et les glucides raffinés font bien plus de mal que les graisses saturées ne pourraient jamais le faire.

Malheureusement, lorsque la théorie sur le cholesterol s’est installée, l’industrie alimentaire est passée à des aliments pauvres en graisses, remplaçant des graisses saturées saines comme le beurre et le lard par des graisses trans néfastes (huile végétale, margarine, etc...), et une grande quantité de sucres raffinés et de fructose transformé.

Un Régime Alimentaire Réellement Bon pour le Cœur

Si vous souhaitez protéger votre cœur, il vous faut éviter les gras trans en éliminant tous les aliments transformés (ce qui inclut toute la plupart de la nourriture des restaurants). Il vous faut également vous occuper de votre résistance à l’insuline et à la leptine, qui sont la conséquence d’une alimentation trop riche en sucres et en céréales.

Pour réduire vos risques de maladies cardiaques, vous devez respecter les suggestions suivantes:

  1. Eviter le sucre, le fructose transformé, et les céréales. Cela signifie concrètement que vous devez éviter la plupart des aliments transformés.
  2. Adopter une alimentation saine à base d'aliments entiers, idéalement bio, et remplacer les glucides des céréales par:
    • Des légumes en grandes quantités
    • Une quantité faible à modérée, de protéines de bonne qualité (pensez aux animaux élevés de façon biologique, en pâturages)
    • Des graisses saines de bonne qualité (saturées et monoinsaturées d'origine animale - et des huiles tropicales). La plupart ont en fait besoin de jusqu’à 50 à 85 pour cent de graisses dans leur alimentation pour une santé optimale—bien loin des 10 pour cent actuellement recommandés. Voici des sources de bonnes graisses à ajouter à votre alimentation :

Les avocats

Le beurre cru bio de pâturage

Les produits laitiers crus

Les jaunes d’œufs biologiques

Les noix de coco et l’huile de noix de coco

Les huiles de noix bio non chauffées

Les noix crues, comme les amandes, les noix de pécan et de macadamia, et les graines

Les viandes élevées au pâturage

Équilibrer votre rapport entre oméga-3 et oméga-6 est également essentiel pour la santé cardiaque, puisque ces acides gras aident à construire les cellules dans vos artères qui génèrent la prostacycline qui fait maintient l’harmonie de votre circulation sanguine.

La carence en Oméga-3 peut provoquer ou contribuer à de graves problèmes de santé tant mentaux que physiques et pourrait être un important facteur sous-jacent de jusqu’à 96.000 décès prématurés par an.

Vous pouvez faire cela en évitant la plupart des huiles végétales et en augmentant votre consommation de petits poissons gras sauvages (sardines et anchois) ou en prenant un supplément d’huile de Krill de haute qualité.

Est-ce Bon Pour Votre Cœur de Consommer Plus de Fruits?

Une étude présentée cette année au congrès ESC à Barcelone en Espagne a révélé que les gens qui mangeaient des fruits tous les jours avaient un risque 40 pour cent plus faible de maladies cardiaques, et un risque 32 pour cent plus faible de décès quelle que soit la cause que ceux qui n’en mangeaient pas.

De plus, plus ils consommaient de fruits, plus leur risque de maladie cardiaque baissait. Le fruit peut être une excellente source d’antioxydants, de vitamines, de minéraux et d’autres substances phytochimiques, un grand nombre desquels ont des effets anti-inflammatoires bons pour le cœur.

Par exemple, une étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ) a révélé que le seul fait de manger une pomme par jour pourrait permettre de prévenir les décès liés à des causes cardiovasculaires chez les personnes de plus de 50 ans dans une proportion semblable à l’utilisation quotidienne de statine.

Je déconseillerai néanmoins de manger trop de fruits, en particulier les fruits plus sucrés qui sont monnaie courante aujourd’hui. La plupart des phytonutriments les plus bénéfiques trouvés dans les fruits ont en réalité un goût amer, acide ou astringent et se retrouvent dans la peau et les graines.

Pour satisfaire les palais d’aujourd’hui, les fermiers ont, à travers le temps, choisi de croiser sélectivement les variétés les plus sucrées, ce qui rend les fruits bien moins nutritifs qu’ils étaient auparavant.

Il reste que, des fruits attentivement choisis – tels que les pommes, les bleuets ou les cerises biologiques – peuvent certainement être bénéfiques lorsque consommés avec modération.

Les Fruits contiennent des niveaux différents de fructose, et il vaut mieux que vous évitiez de trop consommer de fructose pour protéger votre cœur. Mes recommandations pour les fruits (et la consommation de fructose) sont les suivantes:

  1. Si vous êtes résistant à l’insuline ou à la leptine (que vous êtes en surpoids, diabétique, hypertendu, ou avez un taux de cholestérol élevé), ce qui inclut environ 80% des gens, il vaudrait mieux que vous limitiez votre consommation de fruits.
  2. Si vous n’êtes pas insulin/leptin resistant, (que vous faites un poids normal, ne souffrez pas de diabète, d’hypertension ou de cholestérol élevé) et pratiquez régulièrement une activité physique intense ou avez un travail physique, alors il y a peu de risques pour qu'un apport de fructose élevé entraine des problèmes de santé. Dans ce cas, vous pouvez sans doute manger plus de fruits sans trop vous en inquiéter.
  3. Toutefois, si vous faites partie de la deuxième catégorie, quelques précisions pourraient vous être utiles. Les fruits augmentent malgré tout votre glycémie, et de nombreux experts pensent que cela augmente la glycosylation des protéines. Je suggère donc de consommer les fruits de préférence après un entrainement, car le sucre sera utilisé par votre corps comme carburant, au lieu de faire monter votre glycémie.
  4. De plus, si vous êtes un athlète d’endurance, vous pouvez sans doute manger une bonne quantité de fruits sans problème, puisque votre corps utilisera une grande partie du glucose pendant l’entrainement, et il ne sera donc pas stocké sous forme de graisse. (Ceci étant dit, je pense encore que les sportifs seraient avisés d’envisager de s’ajuster aux graisses plutôt que de s’appuyer sur les sucres rapides).
  5. Si vous ne savez toujours pas exactement dans quelle mesure vous restreindre, faites vérifier votre taux d'acide urique qui vous servira de guide.

Les Médicaments Contre le Diabète Augmentent les Risques de Maladies Cardiaques

La metformine, un médicament qui rend vos tissus corporels plus sensibles à l’insuline, est l’un des médicaments contre le diabète les plus fréquents sur le marché. Toutefois, de nouvelles recherches montrent que chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie, l’utilisation de metformine était associée à une augmentation dur risque de taux faibles d’hormone de stimulation de la thyroïde (TSH).

Si vos niveaux de TSH deviennent trop faibles, cela peut conduire à des dommages importants, notamment des problèmes cardiaques tels que la fibrillation auriculaire, qui à son tour peut mener à une défaillance cardiaque globale.

Une étude distincte a également montré que traiter les diabètes de type 2 avec des médicaments présentait en réalité la possibilité d’augmenter vos risques de décès du fait de causes cardiaques et de toutes autres causes. Voici ce que les chercheurs ont indiqué:

«Les résultats généraux de cette méta-analyse ne montrent pas un quelconque bienfait des traitements intensifs d’affaiblissement des taux de glucose pour la mortalité toutes causes confondues ou les décès dus à des raisons cardiovasculaires.

Une augmentation de 19% de la mortalité toutes causes confondues et une augmentation de 43% de la mortalité cardiovasculaire ne peuvent être exclues.»

Ces risques sont généralement inutiles, puisque il peut facilement être remédié au diabète de type 2 sans médicaments.

Pour faire bref... le simple fait d’échanger des aliments transformés pour des aliments biologiques complets plus faibles en sucres et en glucides sucrants -- associé à quelques minutes d’exercices réguliers à haute intensité -- vous mettra rapidement sur la voie pour faire régresser le diabète.

Évitez de Devenir un Autre Chiffre des Statistiques Relatives aux Crises Cardiaques

Il existe un grand nombre de stratégies qui peuvent protéger votre coeur et éliminer pratiquement vos risques de maladies cardiaques.

N’attendez surtout pas de ressentir les symptômes de la crise cardiaque pour prendre des mesures car le symptôme le plus fréquent d’une maladie cardiaque est la mort soudaine, vous serez donc mort avant même de savoir que vous avez un problème. Faites-le maintenant afin de prévenir tous dommages durables:

Consommez des graisses animales saturées non transformées, et ignorez les médias car vous tirerez profit de ces graisses. Beaucoup de personnes peuvent également tirer des bénéfices d’une augmentation des bonnes graisses dans leur régime alimentaire à un taux de 50 à 85 pour cent des calories quotidiennes.

Évitez tous les sucres, notamment le fructose transformé et les céréales si vous êtes résistant à l’insuline et à la leptine. Cela n’a pas d’importance qu’elles soient conventionnelles ou biologiques, puisqu’une alimentation riche en sucres favorise la résistance à l’insuline et à la leptine, ce qui constitue la source principale des maladies cardiaques.

Faites de l’exercice régulièrement, car l’activité physique ainsi qu’une alimentation saine constituée d’aliments complets, de préférence biologiques peut être tout aussi puissante—si ce n’est plus puissante—que les médicaments anti-cholestérol. Utilisez un mélange d’entraînement par intervalles à haute intensité, d’exercices de musculation, et de gainages.

Évitez de rester assis de manière excessive; fixez-vous un objectif de moins de trois heures par jour en position assise et essayez d’effectuer 10,000 pas par jour (en dehors de vos exercices).

Évitez les statines, car les effets secondaires de ces médicaments sont nombreux, tandis que leurs bienfaits sont discutables. D’après moi, de manière générale, le seul groupe de personnes qui peut bénéficier de médicaments anti-cholestérol est celui des personnes ayant une hypercholestérolémie pour des raisons génétiques familiales. Il s’agit d’une pathologie caractérisée par un taux anormalement élevé de cholestérol, qui tend à résister aux stratégies basées sur le mode de vie comme le régime et le sport.

Optimisez votre taux de vitamine D, soit par une exposition appropriée au soleil, soit en utilisant une cabine de bronzage, ou en dernier ressort par une supplémentation en vitamine D3.

Marchez régulièrement pieds nus afin de vous connecter à la terre. Lorsque vous faites ceci, des électrons libres sont transférés de la terre à votre corps, et cet effet de la connexion à la terre est l’un des plus puissants antioxydants que nous connaissions, et il aide par ailleurs à soulager l’inflammation dans tout le corps.

Gérez votre stress au quotiden. Mon outil préféré de gestion du stress est la Technique de Libération Émotionnelle (EFT).