Avoir un Taux de Vitamine D Élevé Réduit le Risque de Cancer

Analyse de sang

En bref -

  • La vitamine D intervient dans la biologie de toutes les cellules de votre corps, notamment de vos cellules immunitaires. De nombreuses études ont montré que le fait d'augmenter votre taux de vitamine D peut réduire considérablement votre risque de cancer
  • Un taux sérique de vitamine D d'au moins 40 ng/mL réduit votre risque de cancer de 67 % par rapport à un taux de 20 ng/mL ou moins ; la plupart des personnes qui développent un cancer ont un taux de vitamine D compris entre 10 et 40 ng/mL
Taille du texte:

Dr. Mercola

Des milliers d'études ont été menées sur les effets de la vitamine D sur la santé, et la recherche montre qu'elle est impliquée dans la biologie de toutes les cellules et de tous les tissus de votre corps, y compris au niveau de vos cellules immunitaires.

Vos cellules ont besoin de la forme active de la vitamine D pour accéder au code génétique qu'elles renferment.

C'est l'une des raisons pour lesquelles la vitamine D influe sur de nombreux aspects et problèmes de santé - du développent du fœtus au cancer. Malheureusement, bien qu'il s'agisse d'un problème simple et peu coûteux à résoudre, la carence en vitamine D est épidémique dans le monde entier.

On estime que jusqu'à 90 % des femmes enceintes ainsi que des nouveaux-nés vivant dans la région méditerranéenne, pourtant ensoleillée, sont carencés en vitamine D en raison de l'évitement systématique du soleil.

L'Institut de Médecine (IOM) recommande un apport quotidien de seulement 600 UI de vitamine D par adulte.

Une recherche plus récente suggère qu'il faudrait un apport quotidien de 9.600 UI de vitamine D pour qu'une majorité de la population (97,5 %) atteigne un taux de 40 nanogrammes par millilitre (ng/mL).

La recherche conclut une nouvelle fois que la vitamine D réduit le risque de cancer

De nombreuses études ont montré que le fait d'augmenter votre taux de vitamine D peut réduire considérablement votre risque de cancer.

Récemment, une étude clinique randomisée menée par des chercheurs d'université a montré qu'une supplémentation en vitamine D et en calcium réduisait de 30 % le risque global de cancer des participants.

L'étude, qui a porté sur plus de 2.300 femmes ménopausées, qui ont été suivies pendant quatre ans, a examiné les effets d'une supplémentation en vitamine D sur tous les types de cancer.

Les participantes ont reçu de façon aléatoire 2.000 UI de vitamine D3 associés à 1.500 mg de calcium, ou un placébo, pendant toute la durée de l'étude. Les analyses de sang ont révélé que le taux d'hydroxy-vitamine D-25 (D-25(OH)) était nettement plus faible chez les femmes qui développèrent un cancer.

Le taux de vitamine D est étroitement corrélé au risque de cancer

De précédentes recherches ont montré que lorsque votre taux sérique de vitamine D passe de 20 ng/mL, ou moins, à 40 ng/mL, votre risque de cancer diminue de 67 %.

Les chercheurs ont découvert que la plupart des personnes qui développent un cancer quel qu'il soit, ont un taux sanguin de vitamine D compris entre 10 et 40 ng/mL. Il a été déterminé que le taux optimal pour la prévention du cancer se situe entre 40 et 60 ng/mL.

Une autre étude publiée en 2015 a montré que les femmes dont le taux de vitamine D était d'au moins 30 ng/mL présentaient un risque de cancer colorectal inférieur de 55 % à celui des femmes dont le taux sanguin était inférieur à 18 ng/mL.

Une étude encore plus ancienne, publiée en 2005, a montré que les femmes dont le taux de vitamine D était supérieur à 60 ng/mL présentaient un risque de cancer du sein inférieur de 83 % à celui des femmes dont le taux était inférieur à 20 ng/mL !

Le département Santé et Médecine de l'Académie Nationale des Sciences, de l'Ingénierie et de la Médecine des États-Unis (anciennement IOM) a également rapporté une association entre la vitamine D et le risque global de mortalité, toutes causes confondues, y compris le cancer.

La vitamine D augmente également vos chances de survie au cancer si vous en développez un, y compris si vous développez un mélanome.

Comment minimiser votre risque de cancer de la peau en vous exposant au soleil

Nombreuses sont les personnes qui évitent de s'exposer au soleil de peur de développer un mélanome, une forme agressive et potentiellement mortelle de cancer de la peau. Il est toutefois important de comprendre que le mélanome touche aussi les personnes qui s'exposent très peu au soleil.

L'un des facteurs de risque importants du mélanome est une surexposition aux rayonnements UV. Se faire rôtir au soleil pendant plusieurs heures d'affilée le week-end, même occasionnellement, n'est pas une bonne idée.

Pour minimiser votre risque de cancer de la peau, vous devez absolument éviter les coups de soleil. Lorsque vous allez à la plage, emportez un vêtement à manches longues et un chapeau à larges bords, et couvrez-vous dès que votre peau commence à rosir.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils de base pour une exposition raisonnable au soleil. En les suivant attentivement, vous pourrez déterminer un temps d'exposition qui ne présente pas de danger.

Déterminez votre type de peau d'après le système de classification des types de peau Fitzpatrick. Plus votre peau est claire, moins vous avez besoin de vous exposer aux rayonnements UV. L'inconvénient, c'est que les peaux claires sont également les plus vulnérables aux dommages provoqués par une surexposition.

Pour les personnes ayant une peau très claire, et celles souffrant de photodermatose, toute exposition au soleil peut être indésirable, et ces personnes doivent faire vérifier soigneusement leur taux de vitamine D et s'assurer qu'elles ont un apport suffisant de vitamine D, de vitamine K2, de magnésium et de calcium.

Pour la plupart des individus, il est possible de s'exposer aux UV en toute sécurité en connaissant son type de peau et la force des rayons du soleil. Il existe plusieurs applications et dispositifs qui peuvent vous aider à optimiser les bienfaits d'une exposition au soleil, tout en en limitant les risques.

Soyez également très prudent si vous ne vous êtes pas exposé au soleil depuis un certain temps. Vos premières expositions de l'année sont les plus délicates, vous devez donc limiter soigneusement votre temps d'exposition au début.

La vitamine D influe sur votre santé de nombreuses façons

Les bienfaits de la vitamine D ne se limitent pas à la prévention du cancer. En réalité, la liste des bienfaits de la vitamine D pour la santé est extrêmement longue.

Comme nous l'avons souligné plus haut, les chercheurs savent aujourd'hui que la vitamine D influe sur pratiquement toutes les cellules et tous les tissus de votre organisme, il serait donc plus simple d'établir une liste de ce qu'elle n'affecte pas, plutôt qu'une liste de ses effets.

Des preuves irréfutables montrent qu'un taux optimal de vitamine D peut réduire votre risque de décès, toutes causes confondues, ce qui fait d'elle un composant fondamental d'une santé optimale.

Il a également été démontré que l'administration de méga doses de vitamine D réduit le temps d'hospitalisation nécessaire des patients en soins intensifs. Des patients ayant reçu 250.000 UI pendant cinq jours ont pu sortir après 25 jours d'hospitalisation en moyenne, contre 36 jours pour les patients qui avaient reçu un placébo.

Les patients qui avaient reçu 500.000 UI de vitamine D pendant cinq jours ont pu sortir de l'hôpital après seulement 18 jours, c'est-à-dire une hospitalisation réduite de moitié. Les économies réalisées en termes de frais de santé, pour ces seuls exemples, sont considérables.

En additionnant toutes les maladies et troubles de santé que la vitamine D peut prévenir et/ou soulager, les économies pourraient sans doute se compter en milliards chaque année.

Il est certain que pour la plupart des individus, optimiser son taux de vitamine D est l'une des stratégies préventives les plus économiques qui soient, en termes de santé.

Si vous souffrez de l'un quelconque des problèmes de santé suivants, et n'avez pas encore fait vérifier votre taux de vitamine D, il est sans doute temps de le faire, car la recherche sur la vitamine D a montré qu'elle peut aider à prévenir et/ou à traiter :

Ostéoporose, ostéomalacie (ramollissement des os) et fractures de la hanche

Diabètes de types 1 et 2

Cancer, notamment cancer du sein, du côlon, de la prostate, de l'ovaire, de l'œsophage et du système lymphatique.

Associer la vitamine D au traitement conventionnel du cancer du pancréas peut également booster l'efficacité du traitement

Hypertension (pression artérielle élevée), maladies cardiovasculaires et crises cardiaques

Apnée obstructive du sommeil. Au cours d'une étude, 98 % des patients qui souffraient d'apnée du sommeil présentaient une carence en vitamine D, et plus leur apnée du sommeil était grave, plus leur carence était marquée

La sclérose en plaques (SEP). La recherche montre que les patients atteints de SEP, qui présentent un taux élevé de vitamine D, tendent à ressentir moins de symptômes invalidants

Polyarthrite rhumatoïde

Affaiblissement du système immunitaire

Les maladies auto-immunes, notamment le psoriasis

Les infections, notamment la grippe.

La dépression, le trouble affectif saisonnier et les troubles psychiatriques tels que la schizophrénie

Les troubles neurologiques, notamment l'autisme, la démence et la maladie d'Alzheimer

Les bienfaits du soleil pour la santé, au-delà de la vitamine D

Il existe des preuves flagrantes qui démontrent que le corps humain a évolué de façon à tirer profit du soleil, et à s'épanouir à sa lumière.

L'un des mécanismes importants par lequel le soleil contribue à optimiser votre santé, est la libération d'oxyde nitrique (NO) qui se déclenche lorsque ses rayons touchent votre peau. Le NO est un composé puissant qui permet de faire baisser la tension artérielle, contribuant ainsi à protéger votre système cardiovasculaire, et à réduire votre risque de crise cardiaque et d'AVC.

D'après une étude publiée en 2013, pour chaque décès des suites d'un cancer de la peau, 60 à 100 personnes meurent d'un AVC ou d'une maladie cardiaque liée à l'hypertension. Votre risque de mourir d'une maladie cardiaque ou d'un AVC est donc en moyenne 80 fois plus élevé que votre risque de mourir d'un cancer de la peau.

Fait important, si un taux élevé de vitamine D est associé à un moindre taux de maladies cardiovasculaires, les suppléments de vitamine D par voie orale n'influent pas sur la tension artérielle, ce qui est sans doute dû au fait que les suppléments n'augmentent pas la libération d'oxyde nitrique.

Pour bien comprendre la façon dont les rayonnements UV affectent votre fonction cardiovasculaire, lisez l'article du Dr. Weller « Sunlight Has Cardiovascular Benefits Independently of Vitamine D » (« Le soleil présente des avantages pour la santé cardiovasculaire, indépendamment de la vitamine D »).

La recherche montre également que les rayonnements UV :

Contribuent à traiter et à prévenir la propagation de maladies telles que la tuberculose

Contribuent à établir votre rythme circadien, ce qui améliore la qualité de votre sommeil

Aident à tuer et à prévenir la propagation des bactéries résistantes aux antibiotiques.

Les rayons UV de 254 nanomètres agissent comme un bactéricide puissant, détruisent les souches de S. aureus et de E. faecalis résistantes aux médicaments en seulement 5 secondes

Réduisent les risques de myopie. Voici ce qui a été rapporté par le Daily Mail : « Les chercheurs pensent que cela serait dû à la dopamine, un neurotransmetteur.

Elle est connue pour inhiber l'allongement excessif du globe oculaire responsable de la myopie. Or le soleil augmente la libération de dopamine par la rétine »

Aident à traiter le trouble affectif saisonnier et la dépression majeure. La schizophrénie est également associée à un manque d'exposition au soleil de la mère au cours de sa grossesse

Boostent la libido des hommes en favorisant la production de testostérone.

La recherche a révélé que le taux de testostérone des hommes augmente et diminue en fonction des saisons.

Les chercheurs ont également établi un lien entre un faible taux de vitamine D et un risque accru de dysfonction érectile

Contribuent à maintenir le taux de vitamine D des personnes âgées de façon plus économique que par une supplémentation de vitamine D par voie orale.

Des lampes UV pourraient non seulement contribuer à améliorer la santé physique des résidents des maisons de retraite, mais elles pourraient également aider à soulager leurs symptômes de dépression

Réduisent la mortalité, toutes causes confondues. Au cours d'une étude, des femmes qui évitaient de s'exposer au soleil présentaient un taux de mortalité toutes causes confondues, deux fois plus élevé que celles qui s'exposaient régulièrement au soleil.

Une autre étude menée sur 54 mois, auprès de 422.800 adultes en bonne santé, a montré que ceux qui étaient les plus carencés en vitamine D présentaient un risque de mortalité accru de 88 %

Adoptez la saine habitude de vous exposer raisonnablement au soleil

Il est possible de vous exposer au soleil sans danger si vous connaissez votre type de peau, la force des UV au moment de l'exposition, et le temps d'exposition qui vous conviendra. Mon conseil est simple : évitez toujours les coups de soleil. Dès que votre peau rosit légèrement, couvrez-vous afin d'éviter toute exposition excessive.

La partie la plus importante de l'équation est d'être très attentif à votre taux de vitamine D. L'idéal est de faire tester votre taux de vitamine D une fois en plein été et une fois à la fin de l'hiver pour guider votre exposition aux rayons UV et une éventuelle supplémentation en vitamine D. Les preuves sont irréfutables : il est vraiment indispensable de s'exposer au soleil, de façon raisonnable, pour être en bonne santé.

Puisque peu d'aliments contiennent de la vitamine D en quantités significatives, et que votre organisme n'est certainement pas conçu pour obtenir sa vitamine D à partir de suppléments qui sont une invention moderne, la seule conclusion rationnelle possible est que l'exposition solaire est le moyen idéal d'augmenter votre taux de vitamine D.

+ Sources et Références