De l’Amiante et du Benzène dans les Crayons de Couleur et les Feutres

fournitures scolaires

En bref -

  • L'amiante désigne six types de minéraux fibreux résistants à la chaleur, connus pour être cancérigènes ; ils sont interdits dans près de 60 pays et tuent 100.000 personnes chaque année
  • Des chercheurs ont trouvé de l’amiante dans des crayons de couleur, des phtalates dans des classeurs bleus à trois anneaux, et du benzène dans des feutres effaçables à sec, des fournitures que l’on achète couramment pour les jeunes enfants au moment de la rentrée des classes
  • Le Brésil ayant récemment interdit l’extraction et l’utilisation de l’amiante, la Russie est aujourd'hui le principal exportateur d'amiante vers les États-Unis
  • Recherchez les labels indiquant que le produit a été testé et ne contient aucune substance chimique nocive
Taille du texte:

Dr. Mercola

Le terme « amiante » désigne six types de minéraux d'amiante fibreux, résistants à la chaleur : chrysotile, crocidolite, trémolite, anthophyllite et actinolite - qui sont tous cancérigènes pour l’homme. L’amiante tue 100.000 personnes chaque année, et est interdit dans près de 60 pays.

L'Organisation Mondiale de la Santé décrit l’exposition au benzène comme un problème de santé publique majeur, car elle est associée à une variété de cancers et à l'anémie aplasique. Les processus industriels, l’air intérieur, l’eau et les aliments, font partie des sources d’exposition au benzène. Cette substance chimique est liquide à température ambiante, et s’évapore rapidement, retombant généralement dans les zones de faible altitude, car cette vapeur est plus lourde que l’air.

Un récent rapport publié par une fédération d’organisations américaines et canadiennes à but non lucratif, a révélé que ces mêmes substances chimiques sont présentes dans certaines des fournitures scolaires que vous achetez pour vos enfants.

Rayez ces articles de votre liste de fournitures scolaires pour la rentrée

Des tests réalisés en laboratoire sur des fournitures scolaires courantes telles que des feutres, des crayons de couleur, de la colle et des cahiers à spirale, ont révélé la présence de substances chimiques toxiques telles que plomb, amiante, phtalates et BTEX, notamment du benzène et du toluène.

Ces fournitures provenaient de tout le pays, de diverses grandes surfaces, de boutiques en ligne et de magasins de fournitures d'arts et d'artisanat.

Les résultats ont révélé la présence d'amiante dans des crayons de couleur de la marque Playskool ; un classeur à trois anneaux provenant d'un magasin discount contenait une quantité importante de phtalates ; des feutres effaçables à sec contenaient du benzène, et deux gourdes à eau ont été rappelées en raison de leur teneur élevée en plomb.

Bien qu’alarmants, les résultats ont cependant montré une diminution du nombre et de la quantité de substances chimiques dangereuses utilisées dans la fabrication des fournitures scolaires et d'art plastique.

Des tests effectués en 2015 sur de grandes marques, notamment sur des crayons ‘Disney Mickey Mouse Clubhouse’ et ‘Nickelodeon Teenage Mutant Ninja Turtle’ avaient révélé la présence de quantités infimes de fibres d’amiante.

À l’époque, la Consumer Product Safety Commission (CPSC - Commission américaine pour la sécurité des produits de consommation) avait considéré que le fait que l'amiante était emprisonnée dans la cire des crayons pouvait limiter le danger d’inhalation, mais soulignant que les enfants mordillent souvent les crayons, elle avait recommandé aux parents d'éviter ces marques à titre de précaution.

Depuis, la plupart des fabricants ont modifié leurs modes de fabrication pour éliminer de leurs produits même les quantités infimes. Après la publication du rapport, le porte-parole de l’un des magasins discount avait déclaré que tous leurs produits étaient testés par des organismes indépendants, et étaient conformes aux normes légales et de sécurité.

Des phtalates et du benzène détectés dans des fournitures scolaires fréquemment utilisées

Savoir que les fournitures scolaires peuvent contenir de l’amiante est un réel sujet d'inquiétude, mais il est important de souligner que l’étude a également révélé la présence de phtalates, de BTEX et de plomb dans des produits destinés aux enfants. Des chercheurs ont montré que des classeurs trois anneaux, de la marque Jot, vendus dans les magasins ‘Dollar Tree’ aux États-Unis, contenaient des phtalates, des substances associées à l’asthme, à l’obésité et à une baisse du QI.

Les phtalates sont des substances chimiques omniprésentes, que l’on trouve dans les produits cosmétiques, l’alimentation, les nettoyants ménagers et les produits en plastique. Dans la plupart des cas, ils sont ajoutés aux plastiques pour les rendre plus résistants et plus flexibles, mais ils n’y sont pas fortement liés, et s’échappent facilement des produits qui les contiennent, pour se retrouver dans votre environnement.

Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens « pouvant raisonnablement être considérés comme cancérigènes pour l’homme ». De plus, la recherche suggère que même des quantités infimes peuvent provoquer des dommages significatifs, en particulier chez les enfants.

L’Académie américaine de pédiatrie demande même aux parents de limiter l’exposition de leurs enfants aux substances chimiques contenues dans les plastiques, telles que les phtalates et les bisphénols, car ces produits risquent de nuire à la santé future des enfants.

Les données indiquaient également la présence de BTEX, tels que benzène, xylène et toluène - tous connus pour être des substances chimiques cancérigènes - dans les feutres effaçables à sec des marques ‘Expos’ et ‘The Board Dudes’. Ces produits pourraient être responsables de l’odeur sucrée des feutres.

D'après certains défenseurs de l’intérêt général, « le benzène est un cancérigène probable lié à de dangereuses perturbations de la reproduction sexuelle, de la fonction hépatique et rénale, et du système immunitaire. »

L'amiante est toujours légale, dangereuse, et son utilisation pourrait s’étendre

L'amiante est principalement associée à des maladies pulmonaires, telles que l’asbestose, le cancer du poumon et le mésothéliome. Si de nombreuses personnes pensent que les expositions à l’amiante font partie du passé, elles demeurent pourtant un problème de santé publique mortel, et pourraient même s'aggraver dans un futur proche.

Ce produit tue chaque année des milliers de personnes, atteintes d'un mésothéliome, d'asbestose ou d'autres cancers du poumon. Aucun niveau d’exposition n’est anodin, car même une brève exposition peut provoquer le développement d’un mésothéliome.

Les greniers de millions de foyers sont isolés avec des produits à base d'amiante, et on en trouve également dans les tuyauteries, les sols, les bardeaux muraux et les revêtements de plafonds. On en trouve même dans certains appareils ménagers, dans le ciment et dans les tissus et vêtements résistants à la chaleur.

En définitive, bien que l’amiante soit meurtrière, elle est toujours légale et continue d’être utilisé pour la fabrication de produits de consommation courants.

Recherchez les labels de sécurité lorsque vous achetez des fournitures d'arts plastiques

Pour la sécurité de leurs enfants, les parents doivent s'assurer que les produits qu'ils achètent comportent des labels certifiant qu’ils ne contiennent pas de produits toxiques.

Chaque produit doit comporter un sceau indiquant qu’il est certifié non toxique, et qu’un expert médical a évalué le produit et ses composants, tandis que le « CL » (‘caution label’ - étiquette de mise en garde) indique que les composants sont toxiques ou dangereux, mais que le produit peut être utilisé sans risque, en prenant les précautions appropriées.

Les produits portant une étiquette de mise en garde doivent être utilisés uniquement par des personnes capables de lire, de comprendre et de respecter les précautions d'utilisation indiquées.