Quels sont les bienfaits et utilisations du sélénium ?

fruits à coque

En bref -

  • Le sélénium est un oligo-élément essentiel présent dans les tissus humains, principalement dans les muscles squelettiques, ainsi que dans différents aliments, et il aurait de nombreux bienfaits sur l’organisme
  • Découvrez dans cet article les bienfaits du sélénium, les sources alimentaires de cet oligo-élément ainsi que ses effets secondaires potentiels
Taille du texte:

Le sélénium (Se) a été découvert il y a près de 200 ans par un chimiste suédois, le baron Jöns Jacob Berzelius. De nombreuses décennies plus tard, les scientifiques pensent que le sélénium est essentiel à l’homme pour être en bonne santé.

Cet article vous permettra d’en savoir plus sur le sélénium : ses bienfaits pour la santé, les bonnes sources alimentaires de cet oligo-élément, et ses effets secondaires possibles dont il faut se méfier.

Qu’est-ce que le sélénium ?

Le sélénium est un oligo-élément essentiel présent dans les tissus humains, principalement dans les muscles squelettiques, ainsi que dans différents aliments, et il aurait de nombreux bienfaits sur l’organisme (j'y reviendrai un peu plus loin dans cet article).

Bien que les chercheurs insistent sur le fait que le sélénium est un oligo-élément essentiel, les carences en sélénium représentent un grave problème.

Près d'un million de personnes dans le monde sont carencées en sélénium, et elles sont encore plus nombreuses à ne pas consommer la quantité journalière recommandée, qui apporte une protection contre les maladies.

Pour contrer les risques liés à une carence en sélénium, il peut être recommandé de prendre un supplément de cet oligo-élément.

On trouve généralement du sélénium dans certains compléments qui associent des vitamines et des oligo-éléments, ou dans certaines préparations antioxydantes.

La plupart des suppléments de sélénium renferment une forme de cet oligo-élément que l’on appelle la sélénométhionine.

Si vous trouvez un produit contenant du disulfure de sélénium, ne l’utilisez pas pour compenser une carence en sélénium, car ces produits sont généralement des lotions à appliquer comme un shampoing pour lutter contre les pellicules et traiter le pityriasis versicolor, une infection fongique cutanée.

Les aliments riches en sélénium que vous devriez essayer

En plus de prendre un supplément, vous pouvez également lutter contre les effets négatifs d'une carence en sélénium en consommant des aliments qui en sont riches. Voici des exemples d'aliments riches en sélénium :

Les noix du Brésil

Des poissons tels que les sardines, le saumon sauvage d’Alaska et les harengs

L’ail

Les graines de tournesol et de chia

Les œufs bio de poules élevées en plein air

Le poulet et la dinde bio, élevés en plein air

Le foie d'agneau ou de bœuf nourris à l’herbe

Les champignons

Notez que le taux de sélénium des aliments, d'origine végétale ou animale, dépend de la richesse en sélénium du sol dans lequel ils ont été cultivés ou sur lequel ils ont été élevés.

L’idéal est de consommer ces aliments crus ou très peu cuits, ou de choisir des variétés bio qui n’ont pas été transformées, car le sélénium risque d’être détruit lorsque les aliments sont raffinés ou transformés.

Les bienfaits du sélénium pour la santé

Le sélénium est associé à de nombreux bienfaits, dont certains ont déjà été prouvés par la recherche :

Il est essentiel à l'action du glutathion peroxydase — il s'agit d'un enzyme capable de convertir le peroxyde d'hydrogène en eau.

Il possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui renforcent le système immunitaire — lorsque le sélénium est utilisé pour produire du glutathion peroxydase, l'oligo-élément exerce une action antioxydante et sert de première ligne de défense contre l'accumulation de radicaux libres dans les cellules.

Le sélénium a également la capacité d'influencer la réponse immunitaire via les sélénoprotéines (des protéines contenant du sélénium), ce qui peut contribuer à réguler les réponses immunitaires excessives et l'inflammation chronique.

Il contribue à lutter contre les maladies infectieuses et les infections virales — le sélénium peut permettre d'inhiber le VIH, car les patients atteints de ce virus ont un taux de sélénium faible.

Il a été démontré que la prise d'un supplément de sélénium réduit les hospitalisations et améliore la numération des globules blancs chez les patients atteints du VIH.

Plusieurs études ont également montré que le sélénium peut contribuer à lutter contre les infections virales telles que la grippe, et contre les infections bactériennes provoquées par exemple par la Coxsackie, qui est susceptible de muter en souches hautement pathogènes.

Il aide à préserver le bon fonctionnement de la thyroïde — bien que ses effets précis soient encore à l'étude, on pense que le sélénium joue un rôle dans le maintien du bon fonctionnement de la thyroïde.

La thyroïde contient davantage de sélénium par gramme de tissu que tous les autres organes du corps, et peut exprimer des sélénoprotéines spécifiques.

Il favorise le bon déroulement de la grossesse — Il a été suggéré que le sélénium diminuerait le risque de fausse-couche.

Il permet de traiter les problèmes de stérilité chez les hommes — il a été découvert que le sélénium exerce un effet positif sur la fertilité masculine.

Il est utile aux personnes souffrant d'asthme chronique — des études observationnelles ont démontré que les personnes souffrant d'asthme chronique présentent parfois un taux de sélénium plus faible que les autres.

Il contribue à réduire le risque de cancer — cet effet est dû à la capacité du sélénium à prévenir l'accumulation de radicaux libres, qui sont des précurseurs connus du cancer.

De nombreuses études ont mis en évidence le fait qu'un faible taux de sélénium est associé à un risque accru de décès des suites d'un cancer et de toutes autres causes.

Souvenez-vous que si vous augmentez vos apports en sélénium de façon significative, vous devez le faire de façon appropriée afin de prévenir tout risque pour votre santé. Je vous suggère de consulter un médecin avant de prendre un supplément de sélénium ou d'augmenter votre consommation d'aliments riches en sélénium.

Dosage idéal du sélénium

Nous n'avons besoin que de très petites quantités de sélénium, que l’on peut compter en microgrammes (mcg). Je vous conseille de modérer votre apport de sélénium, que ce soit à partir de sources alimentaires ou de suppléments, car il existe un risque de toxicité.

Je recommande idéalement de ne pas dépasser la dose de 200 mcg de sélénium par jour.

La plupart des recherches sur le sélénium confirment cette dose de 200 mcg par jour, et soulignent qu'aucun bienfait supplémentaire n'a été enregistré à des doses plus élevées.

Si vous voulez augmenter votre apport en sélénium en mangeant des noix du Brésil, deux ou trois noix par jour peuvent être suffisantes. On peut également augmenter son taux de sélénium en prenant un supplément, à condition de consulter un médecin au préalable.

Une fois obtenue son approbation, veillez à prendre la bonne forme de supplément. L’idéal est une levure riche en sélénium, qui est la forme testée scientifiquement et la plus recommandée.

Les effets secondaires du sélénium

Bien qu’il soit difficile de faire une « overdose » de sélénium à partir de son alimentation, il n’en est pas de même pour la prise de suppléments. L'intoxication au sélénium est un risque de santé majeur lié au sélénium.

L'ingestion d’une trop grande quantité de sélénium peut déclencher de nombreux symptômes d'intoxication au sélénium. L'intoxication au sélénium peut être aigue ou chronique :

Intoxication aigue au sélénium — une telle intoxication peut être occasionnée par l’inhalation (généralement sous forme de dioxyde de sélénium ou de séléniure d'hydrogène) ou l’absorption de sélénium par voie orale. Différents effets secondaires sont liés à ces deux méthodes d’exposition.

Intoxication sévère au sélénium par inhalation Intoxication sévère au sélénium par absorption orale

Irritation des muqueuses du nez et de la gorge

Œdème pulmonaire

Toux

Lésions pulmonaires

Saignements de nez

Tachycardie

Dyspnée ou difficultés à respirer

Nausées

Spasmes bronchiques

Vomissements

Bronchite

Diarrhée

Pneumonie chimique

Douleurs abdominales

Vomissements

Effets sur le foie

Nausées

Douleurs

Irritation des yeux

Irritabilité

Maux de tête

Frissons

Malaises

Tremblements

Effets cardiovasculaires

Intoxication chronique au sélénium — elle peut être due à l’exposition à de hautes doses de sélénium, par le biais de l’alimentation et de l’eau. L'intoxication chronique au sélénium peut entrainer des complications telles que :

Décoloration de la peau

Déformation et perte des ongles

Calvitie

Détérioration et décoloration excessive des dents

« Haleine d'ail »

Faiblesse

Baisse de la vigilance

Apathie

Éruptions cutanées

Fatigue

Irritabilité

Perte de poids

L’excès de sélénium est également associé à un risque accru d’augmentation du taux de cholestérol et de diabète. Si vous appartenez à l’un quelconque des groupes suivants, évitez de prendre un supplément de sélénium sans consulter un médecin :

  • Les personnes souffrant d’hypothyroïdie
  • Les personnes ayant été atteintes d'un cancer de la peau
  • Les personnes présentant un risque particulier de développer un cancer de la peau

Les médicaments à éviter si vous prévoyez de prendre un supplément de sélénium

Si vous-même ou l’un de vos proches prenez l’un des médicaments suivants, ne prenez pas de supplément de sélénium sans consulter ou informer votre médecin, en raison des contre-indications possibles :

Diminution du taux de sélénium — les médicaments suivants sont connus pour réduire la réserve de cet oligo-élément dans l’organisme :

La cisplatine (un médicament de chimiothérapie)

La clozapine (Clozaril)

Les corticostéroïdes tels que la prednisone

L’acide valproïque (Depakote)

Les anticoagulants et antiagrégants plaquettaires, ou fluidifiants sanguins

Risque accru de saignements — prendre un supplément de sélénium en même temps que l’un des médicaments suivants peut augmenter le risque d’hémorragie interne :

Clopidogrel (Plavix)

Warfarine (Coumadine)

Héparine

Aspirine

Barbituriques

Prolongation des effets sédatifs — certaines études animales ont montré que le sélénium peut prolonger les effets sédatifs des médicaments suivants :

Butabarbital (Butisol)

Méphabarbital (Mebaral)

Phénobarbital (Nembutal)

Sécobarbital (Séconal)

Interférence avec la chimiothérapie — il est conseillé aux patients qui suivent une chimiothérapie de consulter un oncologue avant de prendre un supplément de sélénium, car cet oligo-élément peut interférer avec les effets du traitement.

Diminution de l’efficacité des médicaments anti-cholestérol — il a été suggéré que le sélénium réduirait l’efficacité des statines.

Si vous êtes une femme et que vous prenez une pilule contraceptive, et que vous souhaitez prendre un supplément de sélénium, consultez d'abord un médecin ou un gynécologue.

Les chercheurs suggèrent que les femmes sous pilule contraceptive sont susceptibles de présenter un taux élevé de sélénium, et un apport de sélénium supplémentaire pourrait provoquer chez elles une intoxication.

Par ailleurs, les sels d'or, qui sont des composés chimiques, réduiraient le taux de sélénium dans l’organisme et provoqueraient des symptômes de carence en sélénium.

Le sélénium : un oligo-élément qui mérite d’être mis à l’honneur

Quelque chose qui est qualifié « d’essentiel » doit avoir de nombreuses raisons pour mériter cet adjectif. Le sélénium a prouvé sa valeur comme nutriment essentiel, par ses bienfaits thérapeutiques pour les personnes souffrant de maladies diverses.

Malheureusement, vous devez être prudent si vous souhaitez optimiser votre taux de sélénium, en raison du risque d'intoxication en cas de taux excessif, et des effets secondaires potentiels associés aux suppléments de sélénium.

Comme je l’ai indiqué plus haut, il vaut mieux consulter un médecin avant d'augmenter votre apport de sélénium, afin de réduire vos risques de développer de telles complications.

Questions fréquentes (FAQ) à propos du sélénium

Q : Quels sont les vertus du sélénium ?

A : Le sélénium est associé aux bienfaits suivants :

Il est essentiel à l'action du glutathion peroxydase

Il possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui renforcent le système immunitaire

Il contribue à lutter contre les maladies infectieuses et les infections virales

Il aide à préserver le bon fonctionnement de la thyroïde

Il favorise le bon déroulement de la grossesse

Il permet de traiter les problèmes de stérilité chez les hommes

Il est utile aux personnes souffrant d'asthme chronique

Il contribue à réduire le risque de cancer

Q : Quels sont les aliments riches en sélénium ?

A : Voici les sources alimentaires de sélénium qui peuvent vous être bénéfiques : Les noix du Brésil, les graines de tournesol et de chia, l’ail, les œufs bio de poules élevées en plein air, le poulet et la dinde bio, élevés en plein air, le foie de bœuf et d'agneau nourris à l’herbe, les poissons tels que le saumon sauvage d’Alaska et les harengs, et les champignons.

Q : Quelle quantité de sélénium faut-il prendre par jour ?

A : Je conseille un apport de 200 mcg de sélénium par jour. Évitez de dépasser cette quantité, ce qui augmenterait votre risque d'intoxication au sélénium. Si vous achetez un supplément de sélénium, choisissez le sous forme de levure riche en sélénium, qui a été scientifiquement testée et est la plus recommandée.

Consultez également un médecin pour savoir de quelle quantité de cet oligo-élément votre organisme a besoin.

+ Sources et Références