Filtrez bien votre eau

Filtrez Bien Votre Eau

En bref -

  • Si vous vous inquiétez de votre santé, filtrer l'eau domestique est davantage une nécessité qu'un choix
  • Boire de l'eau devient de plus en plus nocif à travers le monde, à cause des canalisations d'eau vieillissantes et de la pollution chimique. Les stations de traitement des eaux ne peuvent pas filtrer toutes les toxines qui s'introduisent désormais dans l'eau
  • L'une des toxines les plus délétères au sein de l'approvisionnement en eau aux États-Unis est le fluor. Bien que le fluor ne soit bon pour personne, les femmes enceintes et les familles qui mélangent des préparations en poudre pour les bébés devraient faire encore plus attention d'éviter l'eau fluorée
  • Idéalement, filtrez l'eau que vous utilisez aussi bien pour boire que pour vous laver, car vous immerger dans de l'eau contaminée peut être bien plus dangereux pour votre santé que de la boire
Taille du texte:

Dr. Mercola

Chaque année, des signaux d’alarme concernant l’eau potable sont levés à travers les États-Unis, pour des raisons différentes d’un endroit à l’autre.

Un des problèmes les plus importants est le vieillissement des canalisations d’eau, qui sont devenus une source de plus en plus fréquente d’exposition toxique.

En réalité, dans un rapport de 2013, l’American Society for Civil Engineers a averti du fait que la plupart des infrastructures d’eau potable à travers le pays “approchent de la fin de leur durée de vie utile.”

L’Association Américaine des Ouvrages Hydrauliques estime que moderniser et remplacer toutes les canalisations d’eau aux États-Unis coûterait plus de mille milliards de dollars — de l’argent dont ne dispose pas un grand nombre de compagnies des eaux. 

La pollution est une autre grande préoccupation importante, car les stations de traitement des eaux ne peuvent pas filtrer toutes les toxines qui s’introduisent désormais dans l’eau, des produits chimiques de lutte anti-incendie et agricoles, aux médicaments et microcystines, des neurotoxines produites par des cyanobactéries d’eau douce.

Filtrer votre eau est une priorité pour la santé

Bien que les États-Unis aient de nombreuses craintes liées à la qualité de l’eau, l’endroit où vous habitez n’a plus d’importance puisqu’un grand nombre de substances chimiques dangereuses parviennent à s’introduire dans l’écosystème, se propageant d’un continent à l’autre. 

Le message à retenir est que, si vous vous préoccupez de votre santé, filtrer votre eau domestique est aujourd’hui davantage une nécessité qu’un choix.

Idéalement, filtrez l’eau que vous utilisez aussi bien pour boire que pour vous laver, car vous immerger dans de l’eau contaminée peut être bien plus dangereux pour votre santé que de la boire.

Les substances chimiques absorbées à travers votre peau s’insèrent directement dans votre circulation sanguine, contournant vos systèmes digestifs- et de filtration interne.

L’eau non filtrée peut également vous exposer à des vapeurs dangereuses de chlore et à des gaz de chloroforme, pouvant provoquer des étourdissements, de la fatigue, de l’asthme, une inflammation des voies respiratoires et des allergies respiratoires.

Le chlore peut s’évaporer de chaque cuvette de votre maison et chaque fois que vous l'avez vos vêtements ou votre vaisselle, ou que vous prenez une douche ou un bain.

Par conséquent, si votre eau provient d’un approvisionnement en eau municipale et ne disposez pas d’un filtre pour toute la maison, assurez-vous d’ouvrir les fenêtres des deux côtés de votre maison pour une aération transversale.

Laissez les fenêtres ouvertes 5 à 10 minutes par jour pour évacuer ces gaz.

La filtration de l’eau à domicile est indispensable pour obtenir une eau pure non polluée

La plupart des approvisionnements en eau contiennent un certain nombre de contaminants dangereux à différents niveaux. Parmi les pires figurent les sous-produits de désinfection (SPD).

Au sein des stations de traitement des eaux qui utilisent du chlore ou des chloramines pour traiter et purifier de l’eau se forment des SPD toxiques lorsque ces désinfectants réagissent avec des matières organiques naturelles telles que de la végétation en décomposition dans l’eau de source.

Ces sous-produits sont plus de 1.000 fois plus toxiques que le chlore, et sans doute les pires de tous les autres contaminants et toxines présents dans votre eau, tels que le fluor et diverses substances pharmaceutiques.

Les trihalométhanes (THM), qui font partie des SPD les plus courants, sont des substances cancérigènes du groupe B, ce qui signifie qu’il a été démontré qu’ils provoquent le cancer chez les animaux de laboratoire.

Ils sont également associés à des problèmes de reproduction tant chez l’animal que chez l’homme, tels que des avortements spontanés, des mort naissances, et des malformations congénitales, même à des doses faibles. Ces types de SPD peuvent aussi :

  • Affaiblir votre système immunitaire 
  • Perturber votre système nerveux central 
  • Endommager votre système cardiovasculaire 
  • Perturber votre système rénal 
  • Provoquer des problèmes respiratoires

Qu’y a-t-il vraiment dans votre eau ?

Si vous disposez d’eau de puits, il serait prudent de faire analyser votre eau pour détecter la présence d’arsenic et d’autres contaminants.

Si vous disposez d’eau du réseau public de distribution, vous pouvez obtenir un rapport sur la qualité de l’eau potable locale auprès de l’Environmental Protection Agency (EPA). 

L’EPA réglemente l’eau du robinet aux États-Unis, mais bien qu’il existe des limites légales sur un grand nombre des contaminants autorisés au sein de l’approvisionnement en eau des municipalités, plus de la moitié des plus de 300 substances chimiques détectées dans l’eau potable aux États-Unis ne sont pas réglementées, et certaines des limites légales peuvent ne pas être assez sévères pour assurer la sécurité.

Pour une vision plus objective sur la qualité de votre eau, jetez un œil à la Base de Données sur l’Eau du Robinet créée par l’Environmental Working Group (EWG).

Au cours d’une analyse de 2017, des échantillons d’eau provenant de près de 50,000 compagnies de distribution d’eau au sein de 50 états a révélé plus de 267 sortes différentes de toxines au sein de l’eau du robinet américaine. Parmi les 267 substances chimiques détectées:

  • 93 sont associées à une augmentation du risque de cancer
  • 78 sont associées à des dommages au cerveau et au système nerveux
  • 63 sont soupçonnés de nuire au développement des enfants ou des fœtus
  • 38 peuvent provoquer des problèmes de fertilité
  • 45 sont liées à des bouleversements hormonaux

De manière alarmante, près de 19,000 réseaux publics de distribution d’eau présentaient des teneurs en plomb supérieures à 3,8 parties par milliard, ce qui ferait courir le risque à un bébé nourri au lait artificiel d’avoir un taux de plomb dans le sang plus important Parmi les autres substances préoccupantes:

  • Le chrome-6, une substance chimique industrielle qui n’est pas réglementée au titre de la Loi sur l’Eau Potable Salubre mais se retrouve dans l’eau potable dans chacun des 50 états à des niveaux supérieurs à ceux pouvant poser des risques de cancer
  • Le 1,4-dioxane, un solvant industriel a été fortement détecté à des niveaux supérieurs à ceux qui pourraient, selon l’EPA provoquer des risques de cancer
  • Des nitrates provenant de l’agriculture industrielle ont également été découvert à des niveaux potentiellement risqués

Choisir un système de filtration de l’eau

Sauf si vous pouvez certifier la pureté de votre eau, pensez sérieusement à installer un système de filtration de l’eau de haute qualité pour toute la maison. Idéalement, filtrez l’eau aussi bien au point d’entrée qu’au point d’utilisation.

Cela signifie filtrer toute l’eau qui arrive dans la maison, puis la filtrer à nouveau au niveau de l’évier de la cuisine et de la douche. Pour ce qui est du type de système de filtration à avoir, il existe différentes solutions, la plupart desquelles ayant aussi bien des avantages que des inconvénients.

Voici quelques-unes des solutions les plus courantes :

L’osmose inverse (OI) — En plus d’éliminer le chlore et des contaminants inorganiques et organiques de votre eau, l’OI éliminera également près de 80 pour cent du fluor et la plupart des SPD. L’inconvénient est le besoin de nettoyages fréquents pour éviter la croissance des bactéries.

Votre meilleure alternative est d’utiliser un système d’OI sans réservoir avec un compresseur. Le coût est un autre facteur, puisque vous pourriez avoir besoin de l’aide d’un plombier pour faire fonctionner le système.

L’OI éliminera également un grand nombre de minéraux précieux et d’oligo-éléments avec les contaminants néfastes.

L’échange d’ions — L’échange d’ions est conçu pour éliminer les sels dissous dans l’eau, comme le calcium. Ce système adoucit également l’eau et permet d’éviter l’accumulation de dépôts.

Le système d’échange d’ions était à l’origine utilisé dans les chaudières et dans d’autres situations industrielles avant de gagner en popularité au sein des unités de purification domestique qui allie généralement le système avec du carbone pour une efficacité plus importante.

Tandis que parmi les avantages on peut citer un débit d’écoulement élevé et un faible coût d’entretien, Sciencing souligne les désavantages, comme notamment «l’encrassement du fait du sulfate de calcium, l’encrassement du au fer, l’absorption de matière organique, la contamination organique de la résine, la contamination bactérienne et la contamination au chlore.»

Le carbone granulaire et les filtres au bloc de carbone — Il s’agit des filtres à eau sur comptoir et sous comptoir les plus courants.

Le charbon actif granulaire est reconnu par l’EPA comme la meilleure technologie disponible pour l’élimination des substances chimiques organiques comme les herbicides, les pesticides et les substances chimiques industrielles.

L’un de ses mauvais côtés est que les matières en vrac à l’intérieur peuvent s’acheminer, ce qui signifie que l’eau créée des passages à travers la matière carbonée, échappant ainsi au filtrage.

Les filtres au bloc de carbone offrent la même capacité supérieure de filtrage mais sont compressé avec le support carbone sous forme solide. Ceci élimine l’acheminement et donne la possibilité d’associer avec précision plusieurs supports au sein d’une cartouche filtrante de l’ordre du sous-micron.

En associant plusieurs supports, la possibilité d’éliminer de manière sélective une large gamme de contaminants peut être réalisée.

Idéalement, vous devriez avoir un système de filtration utilisant un ensemble de méthodes pour éliminer les contaminants, puisque cela assurera l’élimination de la plus grande variété de contaminants.

L’un des meilleurs systèmes de filtration que j’ai trouvé jusqu’à présent est le Système Pure & Clear de Filtration pour toute la Maison, qui utilise un procédé de filtration en trois étapes constitué d’un préfiltre pour les sédiments de la taille du micron, un filtre à eau de fluxion de dégradation cinétique et un filtre à eau de carbone à haute teneur. 

Voici une image de ce à quoi ressemble la configuration.

systèmes de filtration

Évitez l’eau fluorée

L’une des toxines les plus délétères de l’approvisionnement en eau aux États-Unis est le fluor.

Bien que cela ne soit bon pour personne, les femmes enceintes et les familles qui mélangent des préparations en poudre pour les bébés devraient faire encore plus attention d’éviter l’eau fluorée, puisque les bébés nourris au biberon s’exposent fortement risque d’avoir trop de fluor.

Il a été démontré que même de faibles doses de cette substance chimique peuvent altérer la fonction thyroïdienne et le développement cérébral, de l’enfant et diminuer le QI chez les enfants exposés.

Le fluor est également un poison mitochondrial qui sabote la capacité de votre mitochondrie à générer de l’énergie cellulaire, et un réacteur enzymatique, ce qui signifie qu’il réagit avec des enzymes dans votre organisme.

De plus, le fluor dissout le plomb des vieux tuyaux, ce qui amplifie davantage ses risques neurologiques. Malheureusement, le fluor est une molécule de très petite taille, ce qui la rend difficile à filtrer une fois ajoutée à votre approvisionnement en eau.

Les simples filtres au charbon de plan de travail comme Brita ne l’élimineront pas.

Si vous disposez d’un système de filtration au charbon pour l’ensemble de la maison, celui-ci peut réduire le fluor puisque l’élimination du fluor est directement proportionnelle à la quantité de fluor et le temps qu’il passe au contact du support.

Il ne va simplement pas tout récupérer. Parmi les systèmes de filtration les plus efficaces pour l’élimination du fluor on compte notamment:

L’osmose inverse

La distillation de l’eau (qui, comme l’OI, élimine également des minéraux bénéfiques). Il vous faudrait ensuite restructurer l’eau en la refroidissant et/ou en la brassant.

Je ne conseille pas toutefois d’utiliser régulièrement de l’eau distillée, puisque cela peut provoquer des carences en minéraux

Filtres à base de noir d’os et biocharbon

De toute évidence, la stratégie la plus simple, la plus efficace, la plus économique est de ne pas mettre de fluor dans l’eau pour commencer.

Pour en savoir plus sur le fluor, je conseille fortement de se procurer une copie du livre du Dr. Paul Connett, "The Case Against Fluoride."

L’importance de l’eau vivante pour une santé optimale

En plus de filtrer votre eau, pensez à boire plus d’eau «vivante» ou «structurée». Dans son livre, “The Fourth Phase of Water,” le Dr. Gerald Pollack, révèle l’importance de l’H3O2 (à l’apposé de l’H2O, qui est de l’eau normale).

L’eau structurée, aussi appelée zone d’exclusion ou eau EZ, dispose de propriétés particulièrement uniques.

Elle est plus visqueuse, dense et alcaline que l’eau normale ; dispose d’une charge négative et peut contenir et apporter de l’énergie de manière très semblable à une batterie.

En vérité, il s’agit du type d’eau que l’on retrouve dans vos cellules, et elle permet de recharger vos mitochondries. L’eau devient plus structurée lorsque vous appliquez de l’énergie à celle-ci. La refroidir fonctionne également.

Voici deux manières simples de structurer l’eau:

  • Refroidir l’eau à 39 degrés F (environ 10 degrés C)
  • Créer un vortex dans l’eau en la remuant avec une cuillère

Une autre alternative est de recueillir de l’eau déjà structurée. Les sources d’eau profonde en sont une excellente source.

Plus elles sont profondes mieux c’est, puisque l’eau structurée est générée sous pression.

Faites vos recherches avant de vous mettre à recueillir de l’eau toutefois, car vous pouvez ne pas avoir le droit de recueillir de l’eau de toutes les sources, même si elles sont répertoriées.

Vous devriez vérifier et regarder si tout déversement de produits chimiques pourrait avoir eu lieu dans la région qui pourrait affecter la pureté de l’eau.

Une alternative peut être de vérifier si votre parc national local dispose d’un puits d’eau potable que vous pouvez utiliser puisque ceux-ci tirent leur eau des mêmes réserves d’eau que les sources.