Les probiotiques font baisser la tension artérielle

probiotiques et tension artérielle

En bref -

  • Au cours d'une récente étude, des chercheurs ont constaté que chez des sujets qui consommaient des probiotiques pendant une semaine avant de commencer un régime riche en sodium, la tension artérielle et le niveau de bonnes bactéries intestinales Lactobacillus se maintenaient dans des valeurs normales
  • Prendre des probiotiques pendant quelques jours n’est pas suffisant ; chez les personnes qui en avaient consommé pendant moins de deux mois, aucun effet positif n’a été constaté en termes de tension artérielle
  • Les études montrent que la diminution de la tension artérielle due à la prise de probiotiques s’explique par différents mécanismes, après qu'un régime stable ait été établi, l’un des plus importants étant leur capacité à réduire la résistance à l’insuline
  • Le yaourt au lait cru de pâturage, la choucroute, le kimchi et autres légumes fermentés sont d’excellentes sources de probiotiques, mais un supplément de probiotiques de bonne qualité peut également vous permettre d'améliorer vos apports
Taille du texte:

Dr. Mercola

De nombreux médecins insistent sur le fait que « manger trop salé » augmente vos risques de développer une hypertension artérielle.

Nous disposons aujourd'hui de nombreuses nouvelles informations sur ce sujet, apportées par des scientifiques de plus en plus nombreux, qui font l’objet de débats enflammés ; le Dr. Sean C. Lucan, de l’école de médecine Albert Einstein, a d’ailleurs réfuté dès 2010 le principe sur lequel reposait la « guerre contre le sel » du Dr. Thomas Farley, à l’époque ‘grand manitou’ de la médecine à New York, la qualifiant de « malavisée », et affirmant :

« Nous ne savons pas si le fait de réduire les apports en sodium de la population permettrait de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, ou de sauver des vies... Pour certains patients cardiaques à haut risque, certaines études montrent qu'une alimentation pauvre en sel aggrave même les maladies cardiovasculaires et entraine des décès prématurés. »

Si le principal coupable de l’hypertension artérielle n’est pas la consommation excessive de sel, comment peut-on donc faire baisser la tension artérielle ?

L’une des solutions se trouve au niveau de vos bactéries intestinales, car la consommation régulière de probiotiques pourrait contribuer à atténuer vos symptômes. Des scientifiques ont revu les données provenant de neuf études, qui portaient toutes sur le lien entre les probiotiques et la tension artérielle.

Au total, 543 adultes, qui présentaient soit une tension artérielle normale, soit une hypertension, ont participé à ces études. Les chercheurs ont conclu ce qui suit :

« Les personnes qui consommaient des probiotiques présentaient une diminution moyenne de la pression systolique (le chiffre le plus élevé) d’environ 3,6 millimètres de mercure (mm Hg), ainsi qu’une diminution moyenne de la pression diastolique (le chiffre le plus bas) d’environ 2,4 mm Hg, par rapport aux personnes qui ne consommaient pas de probiotiques.

Les bienfaits des probiotiques semblaient plus marqués chez les personnes qui avaient une tension artérielle élevée (supérieure à 130/85), et les probiotiques composés de plusieurs types de bactéries entrainaient une réduction plus importante de la tension artérielle que ceux composés d'un seul type de bactérie. »

La régularité de la prise de probiotiques est essentielle

L’étude, qui a été publiée dans le magazine « Hypertension », a également souligné que la « régularité », en termes de prise de probiotiques, était essentielle ; les personnes qui en avaient consommé pendant moins de deux mois ne présentaient aucune amélioration au niveau de leur tension artérielle.

L’auteur principal de l’étude, Jing Sun, de l’université Griffith en Australie, a souligné qu’il apparaissait que, même d'après le nombre relativement restreint d’études qu’il avait revu avec ses confrères, la régularité de la consommation faisait toute la différence en termes d’efficacité des probiotiques pour réduire l’hypertension.

Une alimentation riche en aliments fermentés peut non seulement aider à faire baisser une tension artérielle élevée, mais elle peut également contribuer à la maintenir dans des valeurs normales. Le yaourt au lait cru de pâturage, et d'autres produits laitiers fermentés tels que le fromage et le kéfir, une boisson à base de lait fermenté, sont de bons exemples d'aliments fermentés.

L’ensemble des scientifiques estiment apparemment que davantage de preuves sont nécessaires, car les études n’ont montré qu’une association entre la consommation de probiotiques et une réduction de la tension artérielle, et non un véritable lien de « cause à effet » ; par ailleurs certaines variables, telles que la quantité de probiotiques consommée, et les autres aliments susceptibles d'avoir eu également un effet bénéfique, ont imprimé une certaine irrégularité aux résultats.

Le Dr. Merle Myerson, du Centre de prévention des maladies cardiovasculaires de l’hôpital Mont Sinaï Roosevelt et St Luke, à New York, a néanmoins concédé que « en dépit de ces limites, les résultats ont permis de déterminer la direction à suivre pour de plus amples recherches. »

La résistance à l’insuline : la clé d'un cœur en bonne santé

Le Dr. Bruce Rutkin, cardiologue à l’hôpital universitaire North Shore à Manhasset, New York, soutient que les probiotiques peuvent influer positivement sur votre tension artérielle par le biais de différents mécanismes, s'ils sont intégrés régulièrement dans l’alimentation.

L'un des plus importants de ces mécanismes est la capacité des probiotiques à réduire la résistance à l’insuline, dont il est clairement établi qu’elle joue un rôle essentiel dans le développement du diabète.

Le Dr. Rutkin admet que ce mécanisme pourrait être essentiel, au vu du lien existant entre le risque cardiovasculaire et la tension artérielle d'un individu. Voici ce qu’explique la revue ‘Diabetes’ :

« La résistance à l’insuline, ... reconnue comme un important prédicteur de maladie chez les adultes, est devenue un élément moteur du syndrome métabolique, et fait l’objet de nouvelles recherches.

Ce trouble est caractérisé par un taux d'insuline plus élevé que la normale, par rapport au taux de glucose. La résistance à l’insuline est donc, par définition, liée à l’hyperinsulémie. »

Le fait d’être ou non sensible à l’insuline est important pour la santé cardiaque, car lorsque votre taux d'insuline augmente, votre tension artérielle augmente également.

L’élévation de la tension artérielle est l’un des effets secondaires de la résistance à l’insuline, qui conduit à l'athérosclérose par les contraintes qu’elle inflige à vos artères.

Étude : les bonnes bactéries intestinales peuvent ‘stopper’ l'augmentation de la tension artérielle

Une revue exceptionnellement poussée, sur le sujet de l’influence potentielle des probiotiques sur la tension artérielle, a été entreprise au vu de l’indication clinique selon laquelle une consommation excessive de sel « double » vos risques de défaillance cardiaque, et que même une faible consommation peut augmenter vos risques de développer des maladies cardiovasculaires ou d'être victime d’un incident d'origine cardiaque.

Des scientifiques de l’Institut de Technologie de Cambridge, dans le Massachusetts (MIT), ont rejoint les chercheurs de plusieurs instituts allemands afin d'évaluer de précédentes découvertes sur les effets qu'une alimentation riche en sel peut avoir sur les bonnes bactéries intestinales.

Leurs conclusions ont été publiées dans la revue ‘Nature’. L'auteur principal, Nicola Wilck, du centre Max-Delbruck de médecine moléculaire, à Berlin, a travaillé avec son confrère Dominik Muller, et Ralf Linker, de l’université Friedrich-Alexander, à Erlangen en Allemagne, a mené l’enquête conjointement.

Ainsi que le révèle Medical News Today, les chercheurs ont montré que des apports élevés en sel entrainent les mêmes effets chez l’homme que chez la souris :

« Au cours d'une étude pilote sur l’homme, des sujets soumis à un apport modérément élevé de sel ont vu le taux de survie dans les intestins des Lactobacillus spp. diminuer, le nombre de cellules TH17 augmenter, de même que leur tension artérielle.

Nos résultats relient l’apport élevé de sel à l'axe intestin-système immunitaire, et pointent le microbiote intestinal comme cible thérapeutique potentielle pour contrer les troubles liés au sel. »

Les chercheurs ont par ailleurs constaté que chez des sujets qui consommaient des probiotiques pendant une semaine avant de commencer un régime riche en sodium, la tension artérielle et le niveau de bonnes bactéries intestinales Lactobacillus se maintenaient dans des valeurs normales.

Eric Alm, directeur du Center for Microbiome Informatics and Therapeutics du MIT, et co-auteur de l’étude, a déclaré :

« Nous apprenons que le système immunitaire exerce un contrôle important sur l’organisme, bien au-delà de ce que nous entendons généralement par immunité. Les mécanismes par lesquels il exerce ce contrôle ne sont pas encore tous éclaircis...

Si l’on arrive à découvrir des preuves irréfutables et à dévoiler les détails moléculaires qui expliquent ce qui se passe, les gens seront plus susceptibles d'adopter une alimentation saine ».

Eric Alm conclut que, du moins de son point de vue, il pourrait y avoir un intérêt à développer des probiotiques dont l’objectif serait de « réparer » certains des effets d'une alimentation déséquilibrée, et ajoute que les gens ne devraient pas pour autant les utiliser comme un remède miracle - « Mangez au fast food, puis avalez des probiotiques et ils effaceront tout. »

Les probiotiques : comment ils peuvent optimiser votre santé

Voici quelques statistiques qui donnent à réfléchir : un tiers des américains auraient une tension artérielle élevée, et des dizaines de milliers en meurent chaque année.

Mais ce n’est pas tout : l’hypertension conduit souvent au développement de maladies cardiovasculaires et à des AVC, qui font eux-mêmes partie de certaines des causes les plus fréquentes de décès.

Malheureusement, dans une économie aujourd'hui impactée par les frais médicaux, les traitements systématiquement prescrits (en médecine conventionnelle) sont des médicaments contre l’hypertension.

Pourtant, la solution la plus simple pour faire baisser la tension artérielle est au contraire de réduire la résistance à l’insuline. C’est un fait, la résistance à l’insuline est une cause notoire d’hypertension artérielle, qui entraine le problème secondaire d'un risque accru de maladie cardiovasculaire.

C’est là qu’interviennent les probiotiques. Austin Perlmutter, étudiant en médecine à l’école de médecine Miller, s’est référé à des recherches de plus en plus nombreuses sur le microbiote, et au fait qu'une supplémentation en probiotiques peut avoir un effet positif sur l’hypertension artérielle.

Il a souligné d'autres effets positifs, tels qu'une meilleure santé du cerveau et une amélioration de l’état de la peau, ainsi qu'une diminution significative de la pression diastolique et de la pression systolique, ajoutant, « Comme on pouvait s'y attendre, des modifications plus importantes ont été observées chez les personnes qui avaient au départ une tension artérielle élevée, que chez celles qui étaient en bonne santé. »

Les résultats positifs des études, de plus en plus nombreux, encouragent à augmenter vos apports de probiotiques pour faire baisser votre tension artérielle, mais les probiotiques sont en réalité avantageux à bien d'autres égards.

Les raisons d'augmenter vos apports de probiotiques sont innombrables, car ils peuvent améliorer votre santé de bien des façons.

Les bienfaits des probiotiques

L’étude sur l’hypertension a révélé que les effets les plus bénéfiques des probiotiques sur la tension artérielle apparaissent chez les personnes qui avaient la tension la plus élevée au début de l’étude, ainsi que chez celles qui consommaient plusieurs souches différentes.

En plus des fruits et légumes sélectionnés avec soin, qui vous aideront à faire baisser naturellement votre tension artérielle, voici certaines des meilleures sources de probiotiques que vous pouvez intégrer dans votre alimentation :

Le yaourt au lait cru de pâturage

La choucroute et autres légumes fermentés

Le kimchi

Les pickles

Le nato

Le kéfir

La soupe miso

Nourrir votre microbiote de probiotiques n’est que l’une des méthodes non-médicamenteuses pour faire baisser votre tension artérielle, mais c’est une méthode qui peut révolutionner votre santé en améliorant le fonctionnement de tous les systèmes de votre organisme, à commencer par vos intestins.