Les légumes sont meilleurs pour les reins que les médicaments

Légumes

En bref -

  • Une nouvelle étude révèle que consommer trois à quatre portions de fruits et légumes par jour, au lieu de prendre des médicaments, peut vous aider à faire baisser votre tension artérielle et à réduire de moitié vos frais de médicaments
  • L’hypertension artérielle est la deuxième plus importante cause d’insuffisance rénale, mais une alimentation saine associée à la pratique régulière d’exercices d'aérobie et en résistance (musculation) peut faire baisser radicalement votre tension artérielle
  • La lésion rénale aigue (LRA) et la maladie rénale chronique (MRC) sont des causes de dysfonctionnement rénal, et les deux sont des conséquences directes de l’hypertension artérielle
  • L'ail, l’oignon, le chou et le chou kale, le thé vert et l’huile d’olive, font partie des aliments riches en antioxydants chasseurs de radicaux libres qui peuvent contribuer à détoxifier vos reins, et à booster votre santé de nombreuses autres façons
Taille du texte:

Dr. Mercola

Imaginons que l’on vous diagnostique une maladie rénale. Sachant que ces organes vitaux éliminent les déchets et toxines de votre système, stimulent la production de globules rouges et régulent votre tension artérielle, vous savez que vous devez réagir rapidement.

Il est très probable que l’une des premières choses que ferait votre médecin serait de vous prescrire un traitement médicamenteux.

Cependant, une nouvelle étude conduite sur cinq ans vient d’être publiée, révélant que l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour vos reins est de consommer trois à quatre portions de fruits et légumes par jour. Les fruits et légumes peuvent non seulement vous aider à retrouver la santé, mais ils peuvent également vous permettre d’économiser des frais de santé, notamment en termes de médicaments.

Consommer de bons fruits et légumes pourrait même vous permettre de réduire de moitié vos frais de médicaments.

Adopter une alimentation adéquate permet d’améliorer la fonction rénale

Vous vous demandez peut-être comment cela fonctionne. D'après l’étude de l’Université du Texas, tout commence par un changement en matière de nutrition.

Certains aliments permettent de gérer la tension artérielle mieux que d'autres, et influent en même temps positivement sur plusieurs autres aspects de votre santé, pouvant potentiellement améliorer par exemple votre pression artérielle systolique.

L'étude conduite sur cinq ans a montré qu'une amélioration de l’alimentation permet de réduire, davantage que chez ceux qui optent pour les médicaments, la pression artérielle systolique de sujets atteints de maladies rénales.

Le magazine U.S. News rapporte que les chercheurs ont suivi un petit nombre de participants souffrant de problèmes rénaux, de façon à pouvoir comparer les résultats des traitements médicaux standards avec ceux d'une intervention nutritionnelle.

L'objectif des scientifiques était de déterminer lesquels des patients obtenaient de meilleurs résultats - ceux qui prenaient des médicaments, ou ceux dont l’alimentation avait été modifiée.

Les critères d'évaluation concernaient non seulement les résultats en termes de diminution de la tension artérielle, mais les chercheurs souhaitaient également savoir si le fait d’obtenir une diminution grâce à l’alimentation, influait sur le coût.

Vous connaissez déjà le résultat. Les légumes l’ont emporté, haut la main. Les participants à l'étude ont montré une amélioration la première année, et le coût des médicaments a ensuite diminué chaque année, représentant une économie totale de 153.000 Dollars sur cinq ans, pour le ‘groupe des légumes’.

Le Dr. Nimrit Goraya, auteur de l'étude et directeur du programme de néphrologie du centre Baylor Scott & White situé à Temple, au Texas, a déclaré que pour les personnes atteintes de maladies rénales - ou celles qui souhaitent s’en protéger - il est extrêmement important de consommer les aliments adéquats, plutôt que se tourner vers les médicaments.

D'autres études montrent que la prise de médicaments contre l’hypertension peut augmenter votre risque de décès.

Des légumes et de l’exercice - des résultats stupéfiants en termes de tension artérielle

L’examen d'études conduites sur une période de 28 ans par l’Université de Sao Paulo, au Brésil, portant sur plus de 1.000 patients en dialyse, a permis d'établir encore d'autres statistiques prometteuses.

Les scientifiques ont remarqué que les personnes qui pratiquent régulièrement des exercices d'aérobie et en résistance (musculation) parviennent à faire baisser considérablement leur tension artérielle.

Lona Sandon, directrice du programme de nutrition clinique à l’école des professions de santé de l’Université Southwestern de Dallas, a souligné que trois ou quatre portions de fruits et légumes, selon le type choisi, font toute la différence :

« Ce que les fruits et légumes peuvent faire, associés à un peu d’exercice, est tout à fait remarquable. Les médicaments contre l’hypertension artérielle s'accompagnent de nombreux effets secondaires et peuvent rendre les patients léthargiques, entre autres problèmes.

L’effet secondaire des fruits et légumes et de l’exercice, c’est une meilleure santé. Lorsque les personnes ont accès à des aliments sains, elles peuvent modifier leur état de santé. Et cela se vérifie particulièrement lorsqu’elles consomment les quantités recommandées dans notre étude. »

L’hypertension artérielle : la seconde cause d’insuffisance rénale

Il y a quelques années, le centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a annoncé que le nombre de décès dus à l’hypertension artérielle était en augmentation.

La plupart des gens ignorent que les reins et les systèmes circulatoires fonctionnent de concert afin de prévenir l’hypertension artérielle. Ainsi que l’explique l’American Heart Association4, l’hypertension artérielle provoque des lésions rénales de trois façons différentes :

  • Tout d'abord, l'hypertension provoque des dommages artériels. La densité des artères et des vaisseaux sanguins présents dans les reins signifie qu'une quantité importante de sang les traverse, mais lorsque cette maladie les affaiblit, les tissus rénaux ne reçoivent pas suffisamment de sang.
  • Le sang n’est pas filtré correctement par les reins lorsqu’ils sont endommagés. Les néphrons, des tubes minuscules qui filtrent le sang, sont alimentés par des capillaires encore plus petits, de la taille de cheveux, mais lorsque les reins sont endommagés, ils ne reçoivent ni l’oxygène ni les nutriments dont ils ont besoin. Les hormones, les acides, les sels et autres fluides de votre organisme ne sont plus régulés.
  • La tension artérielle n’est plus régulée non plus, et ne produit plus l’hormone qui lui est indispensable pour s'auto-réguler, et c’est le début d'un cercle vicieux. De plus en plus d'artères se bouchent et cessent de fonctionner, provoquant une insuffisance rénale.

Tout cela semble assez sinistre, mais il est important de garder à l’esprit que ce processus se déroule généralement progressivement, sur plusieurs années - et qu’il peut être prévenu.

Aux États-Unis, une personne sur trois âgée de 65 ans ou plus, est atteinte d'une maladie rénale chronique (MRC). Dans la plupart des cas, la maladie n’arrive pas à un stade avancé car une étude de 2014 publiée dans le magazine Clinical Practice révèle que les patients succombent souvent à une insuffisance rénale terminale, même s'ils sont atteints d'une MRC au stade 4.

Une étude italienne a montré que la consommation de 7 grammes seulement de protéines par jour, permet de réduire l’insuffisance rénale. Plus important encore peut-être, il a été avancé qu'une alimentation faible en protéines était de loin préférable à une alimentation trop riche en protéines. Ceci étant dit, vous pourriez donc devoir réduire votre consommation de protéines.

Vos besoins sont d’environ un demi-gramme de protéines par livre de masse corporelle maigre. Le fructose doit être consommé avec modération - environ 25 grammes, soit 6 cuillères à café - par jour (même si l’American Kidney Fund autorise jusqu'à 40 ou 50 grammes).

Le site DaVita, un site internet éducatif sur le sujet des reins, précise :

« Les chercheurs découvrent de plus en plus de liens entre les maladies inflammatoires chroniques et les « super aliments » susceptibles de prévenir ou de protéger contre l'oxydation nocive des acides gras, un problème qui apparaît lorsque l’oxygène de votre organisme réagit avec les graisses présentes dans votre sang et vos cellules.

L'oxydation est un processus normal qui a lieu lors de la production d'énergie et de nombreuses autres réactions chimiques dans le corps, mais une oxydation excessive des graisses et du cholestérol génère des molécules que l’on appelle des radicaux libres, qui peuvent endommager vos protéines, vos membranes cellulaires et vos gènes. »

En dehors des maladies rénales, les études ont associé d'autres maladies aux dommages des radicaux libres, notamment le cancer, la maladie d’Alzheimer, les maladies cardiaques et d'autres maladies récurrentes et dégénératives.

Mais les aliments renfermant des antioxydants peuvent contribuer à neutraliser les radicaux libres et à protéger votre organisme de leurs dommages.

Les aliments contenant du phosphore ont tendance à favoriser la formation de calculs rénaux. Les aliments riches en potassium, tels que les légumes et les graines, en quantités modérées, sont de bons choix. Malheureusement aux États-Unis, 2% seulement de la population a un apport suffisant en potassium, les autres consommant souvent trop d'aliments transformés.

Voici les 15 fruits, légumes et autres aliments renfermant de puissants antioxydants, qui permettent de conserver un bon équilibre entre sodium, potassium et phosphore :

Les poivrons rouges

Le chou, le chou-fleur et le chou kale

Les asperges, les haricots verts et le céleri

L’ail et les oignons

Les champignons

Les pommes, les poires, les pêches et les cerises

La pastèque

Les myrtilles, les fraises, les framboises et les cranberries

Les patates douces

Le thé vert

Les noix et les graines

Le raisin rouge ou noir

Les œufs

Le saumon sauvage sockeye d’Alaska

L’huile d'olive, et l’huile de noix de coco

Consommez les fruits de cette liste avec modération, car ils peuvent rapidement vous faire dépasser la quantité journalière recommandée de fructose.

En dehors des fruits et légumes et aliments sains qui peuvent aider votre organisme à fonctionner correctement et à guérir, il y en a certains que vous devez éviter, en particulier si vous avez des problèmes rénaux.

Si vous avez l’habitude de boire du soda ou des boissons contenant du sirop de glucose-fructose ou de l’aspartame, vous devez arrêter ! Ce sont des substances chimiques qui peuvent véritablement ruiner la santé.

L’eau pure est la meilleure boisson que vous puissiez consommer, et si vous ne l’avez pas encore adoptée, vous serez surpris de ses effets sur votre apparence et votre santé.

Voici ce qu’explique le site Daily Superfood Love :

« Adopter un mode de vie sain et consommer les aliments adéquats pour la santé rénale vous permettra de conserver des reins sains pendant de nombreuses années. Il a été prouvé à maintes reprises que l’alimentation peut changer la donne à de nombreux égards - en ralentissant et même en stoppant les dommages infligés aux organes vitaux.

Une alimentation à base de superaliments puissants permet de chasser les radicaux libres générés par l’oxydation, et de réduire l’inflammation. Toutes les études menées sur les maladies les plus courantes montrent que votre alimentation a une influence sur votre apparence, sur la façon dont vous vous sentez, et sur votre santé intérieure. »

L’une des façons de savoir si vous buvez suffisamment, est de vérifier la couleur de vos urines, qui doivent être jaune pâle. Si elles sont plus foncées, buvez davantage d’eau.

Quelles sont les causes du dysfonctionnement rénal ?

Aux États-Unis, plus de 26 millions de personnes souffrent d'une maladie rénale chronique. D'après le site One Green Planet, les maladies rénales contribuent au développement d'autres maladies et problèmes de santé :

« Les maladies rénales sont étroitement liées à d'autres problèmes de santé majeurs, tels que le diabète, l’hypertension (une tension artérielle élevée) et les maladies cardiaques. De nombreuses personnes qui souffrent d'obésité, de maladies auto-immunes ou d’infections des voies urinaires (IVU) risquent de développer également une maladie rénale au cours de leur vie.

Chaque fois que le corps subit des tensions globales, les reins sont également sévèrement touchés. Des mictions fréquentes, des difficultés à uriner ou une soif constante font partie des signes qui indiquent des troubles rénaux. »

Il existe par ailleurs deux types de dysfonctionnements rénaux : la lésion rénale aigue, et la maladie rénale chronique.

La lésion rénale aigue (LRA) est provoquée par une soudaine diminution du flux sanguin, qui provoque une insuffisance rénale. Les deux termes sont d'ailleurs synonymes.

Elle peut être provoquée par une déshydratation, un accident, une intervention chirurgicale, ou même une overdose (volontaire ou non) de médicaments tels que l’acétaminophène, l’ibuprofène, ou le naproxène.

Une insuffisance rénale peut également être provoquée par une inflammation chronique, qui affecte par exemple les personnes diabétiques ou souffrant d'une maladie cardiaque, d'une infection (telle qu’une septicémie), d'une occlusion ou d'une réaction allergique.

La moitié environ des personnes atteintes d'une LRA peuvent être soignées sans subir de dommages irréversibles ; les autres peuvent avoir besoin d'une greffe du rein ou d'une dialyse, c’est-à-dire que votre sang est filtré par une machine.

Les symptômes peuvent comprendre des douleurs, un état de faiblesse, des étourdissements, une perte d'appétit, des nausées et des vomissements, une soif intense, et une diminution du volume des urines. Fait intéressant, la plupart des cas de lésion rénale aigue se déclenchent lorsque les patients sont hospitalisés pour une autre raison.

La maladie rénale chronique (MRC) se développe progressivement, et est généralement exacerbée par l’hypertension et le diabète. Les personnes qui sont sous traitement médicamenteux depuis une longue période sont des candidates possibles à cette maladie, de même que celles qui consomment des drogues ou de l’alcool de façon excessive.

Une artère rénale bouchée peut également endommager vos reins de façon irréversible.

L'âge, les anomalies génétiques, et les maladies telles que le cancer, peuvent influer sur cette maladie. Dans certains cas, la maladie chronique peut provoquer les symptômes d'une LRA, jusqu'au point où les reins ne fonctionnent plus. À ce stade, on constate parfois un taux élevé de phosphates et un faible taux de fer sanguin.

La plupart des professionnels de santé vous conseillent de manger des légumes en quantités, d’éviter le sucre, de boire suffisamment d’eau et de pratiquer une activité physique régulière, qui est essentielle, et tout cela est bon non seulement pour vos reins, mais peut également profondément améliorer votre santé globale.