Essayez ces remèdes maison pour soulager votre eczéma

Eczéma

En bref -

  • Que leurs problèmes de peau soient dus à une exposition à des produits chimiques, ou à un problème de système immunitaire, 31,6 millions d'américains sont diagnostiqués chaque année d'un eczéma, tandis que 17,8 millions luttent contre une dermatite atopique (DA)
  • Les médecins ont souvent recours à des médicaments pour traiter l’eczéma, ce qui peut aggraver le problème ou provoquer des effets secondaires tels que perte de cheveux, pilosité excessive, et perturbation du fonctionnement de l’hypothalamus et de la glande pituitaire
  • Appliquer de l’huile de noix de coco est une façon naturelle de maintenir votre peau hydratée, puisqu’elle est antivirale, antifongique et antibactérienne ; elle peut donc prévenir les poussées d’eczéma, atténuer les démangeaisons et réduire votre risque d'infection
  • Le vinaigre de cidre peut soulager, réduire l’inflammation et prévenir les infections provoquées par l’eczéma, une étude ayant démontré son « potentiel antimicrobien multiple, avec des implications thérapeutiques »
Taille du texte:

Dr. Mercola

Si vous n'avez jamais souffert d'eczéma, sachez que la plupart des personnes qui souffrent de cette maladie de peau décrivent des éruptions cutanées chroniques caractérisées par une peau enflammée, craquelée, des démangeaisons presque insupportables - parfois des ampoules rugueuses et suintantes - si sévères qu'elles peuvent entrainer des problèmes de concentration et de sommeil.

La durée d'une « poussée » peut varier, mais lorsqu'elle est au plus fort, elle peut être suffisamment visible pour être inesthétique et embarrassante. Les parties de la peau qui sont affectées, ainsi que la sévérité des poussées, varient d'une personne à l'autre et selon les âges.

Les bébés sont généralement atteints au niveau des joues, de l'extérieur des bras et des jambes, mais parfois également sur le ventre, le dos et la poitrine. Cependant, chaque cas est différent.

Si le visage des enfants plus grands et des adultes est rarement touché, l'arrière des genoux, les coudes et la nuque sont souvent des zones problématiques, de même que la paume des mains et la plante des pieds. L'eczéma disparait parfois lorsque les enfants grandissent, mais il arrive également que les symptômes persistent à l'âge adulte.

Une étude de 20071 a montré que l'eczéma et la dermatite atopique (qui est la forme la plus courante d'eczéma, mais les termes sont souvent utilisés de façon interchangeable) sont reconnus dans le monde entier comme un problème de santé majeur, et affectent jusqu'à un tiers de la population, selon les pays.

Aux États-Unis, 31,6 millions de personnes souffrent d'eczéma, et 17,8 millions de dermatite atopique. Le coût des frais de santé engendrés a été estimé à 314 millions de dollars en 2016, tandis que les patients et les soignants en demande de traitement déclarent avoir perdu 128 millions de dollars de salaires cette même année.

  • L'eczéma affecte plus souvent les femmes que les hommes
  • Il est associé à une diminution de l'espérance de vie de huit ans en moyenne
  • Environ la moitié des personnes souffrant de dermatite atopique déclarent être souvent, voire en permanence frustrés par leur maladie, tandis qu'un tiers indiquent être souvent, voire en permanence en colère ou embarrassés par leur apparence
  • Près de 40 % des patients ont rapporté avoir abandonné une possibilité d'études ou décliné une offre d'emploi à cause de leur maladie

Il y a cependant une bonne nouvelle. L'huile de noix de coco et le vinaigre de cidre (préparé à base de cidre fermenté) sont des substances naturelles dont la recherche a montré qu'elles sont efficaces pour soulager les symptômes de l'eczéma.

L'huile de noix de coco peut soulager les peaux sèches, enflammées et qui démangent, et les données montrent que le vinaigre de cidre peut permettre de soigner l'eczéma en rééquilibrant le niveau d'acidité de la peau et en réduisant le risque d'infection.

Le vinaigre de cidre peut-il réellement avoir un effet sur les symptômes de l'eczéma ?

La peau des personnes dont le pH est inférieur à 7,0 est dite acide, tandis que toute valeur supérieure est alcaline. Une peau parfaitement saine a un pH inférieur à 5,0. Pourquoi est-ce important ?

Parce que les personnes qui souffrent d'eczéma ont généralement une peau d'un pH plus élevé que les autres, et le pH, ainsi que l'a démontré une étude assez récente, peut jouer un rôle dans la dégradation de la barrière protectrice de la peau. Le taux d'acidité est lié au microbiote de votre peau, et il aide à vous protéger des mauvaises bactéries.

Il est important de souligner que les savons, les shampoings et l'utilisation de maquillage augmente le pH de votre peau de façon significative, et donc vos risques de réaction allergique, et c'est pourquoi le savon est souvent un déclencheur de l'eczéma.

Cependant, même l'eau du robinet peut réduire l'acidité de votre peau. Le vinaigre de cidre étant légèrement acide, il peut aider à restaurer le pH naturel de la peau et, ayant des propriétés antimicrobiennes, il peut parfois être une bonne alternative au savon.

Une recherche réalisée en 2018 montre (une nouvelle fois) que le vinaigre de cidre peut soulager et réduire l'inflammation et l'infection provoquée par l'eczéma, et souligne qu'il se révèle avoir « un potentiel antimicrobien multiple avec des implications thérapeutiques cliniques ».

Voici cinq idées proposées par le site Healthline pour traiter l'eczéma :

1. Bain au vinaigre de cidre — Ajouter du vinaigre de cidre dans l'eau de votre bain est une façon efficace de restaurer l'acidité naturelle de votre peau. L'eau doit cependant ne pas être trop chaude. Versez-y 2 tasses de vinaigre de cidre, restez dans l'eau une vingtaine de minutes puis rincez-vous à l'eau fraiche.

2. Tonique pour le visage au vinaigre de cidre — Le vinaigre de cidre possède des propriétés antibactériennes, et il a été démontré qu'il peut tuer la bactérie du staphylocoque, ce qui peut aider à réduire les risques d'infection suite à une poussée d'eczéma. Il suffit de verser quelques gouttes de vinaigre de cidre sur un coton et de le passer sur votre visage en mouvements circulaires. Voici ce qui a été constaté au cours d'une étude :

« Nous concluons que le vinaigre de cidre peut avoir de multiples effets antimicrobiens contre le E-coli, le S. aureus et le C. albicans … l'ensemble de nos résultats souligne la puissante action antimicrobienne et donc les effets bénéfiques du vinaigre de cidre. »

3. Hydratant pour le visage au vinaigre de cidre — D'après le site Medical News Today, vous pouvez également utiliser une solution hydratante maison à base de vinaigre de cidre, après votre bain au vinaigre de cidre, afin de préserver davantage et plus longtemps encore l'hydratation de votre peau, au lieu d'utiliser une lotion qui risque d'aggraver le problème.

Mélangez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans 1/4 de tasse d'huile de noix de coco bio.

4. Huile capillaire au vinaigre de cidre — Les propriétés antifongiques du vinaigre de cidre sont un autre de ses avantages, qui peut aider à prévenir l'apparition de la Malassezia, une levure responsable du développement de pellicules.

Mélangez 1/4 de tasse de vinaigre de cidre et une cuillère à soupe d'huile de tournesol, cette lotion aidera à restaurer la barrière protectrice de votre peau et à la maintenir hydratée.

5. Compresse au vinaigre de cidre — Les poussées sévères nécessitent un traitement intensif. Mélangez 1 tasse d'eau chaude et une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Imprégnez des bandes de gaze de cette solution et appliquez-les sur les zones touchées, puis recouvrez-les d'un film plastique pour les maintenir en place (et ne pas mouiller vos vêtements) pendant trois heures, voire toute la nuit.

Ces compresses hydrateront votre peau tout en éliminant les bactéries nocives.

Que peut faire l'huile de noix de coco contre l'eczéma ?

La noix de coco est un hydratant naturel, qui peut aussi être utile aux personnes dont la peau est irritée. L'ingrédient actif qui confère à l'huile de noix de coco ses plus grands bienfaits est l'acide laurique, un acide gras sain que l'on retrouve également dans le lait maternel, et dont les scientifiques savent depuis longtemps qu'il peut prévenir l'eczéma chez les bébés.

De nombreuses études ont démontré ses bienfaits :

  • Une étude de 2010 a montré que l'huile de noix de coco peut à la fois apaiser la peau et réduire l'inflammation chez les personnes qui souffrent d'eczéma.
  • En 2013, une étude clinique a rapporté que la noix de coco contient d'importants antioxydants qui sont bénéfiques contre les problèmes de peau.
  • Une étude randomisée en double aveugle de 2014 a montré qu'appliquer de l'huile de noix de coco vierge pendant huit semaines peut aider à hydrater la peau des enfants atteints de cette maladie.
  • La même année, une importante revue a montré que les propriétés de l'huile de noix de coco lui permettent d'éradiquer les virus nocifs, les champignons et les bactéries.
  • Une étude conduite en 201815 a confirmé de précédentes découvertes selon lesquelles l'huile de noix de coco possède des propriétés anti-inflammatoires et peut contribuer à protéger votre peau.

Vous remarquerez que l'huile de noix de coco, que vous l'utilisiez en soin du corps ou pour cuisiner, est solide à température ambiante et qu'il faut la faire légèrement chauffer pour la rendre liquide.

Cependant il suffit de la toucher avec les doigts (en la prélevant d'abord avec une cuillère, puis en l'appliquant sur vos doigts, afin qu'elle reste propre) pour la faire fondre. Dans tous les cas, l'appliquer sur votre peau peut être bénéfique à plusieurs égards si vous souffrez d'eczéma.

Il y a plusieurs façons de l'utiliser. Vous pouvez l'appliquer directement deux fois par jour, voire plus si nécessaire, sur la peau affectée, comme n'importe quelle crème ou lotion ; vos symptômes seront très probablement soulagés et cela évitera qu'ils ne s'aggravent.

Utilisez-la avant de vous coucher pour éviter d'avoir la peau sèche au réveil, et massez également les zones affectées de votre cuir chevelu.

Les médicaments contre l'eczéma et leurs possibles effets secondaires

D'après le site Medical News Today, il n'existe aucun remède contre l'eczéma. Les médecins tentent généralement de soulager la peau affectée et de prévenir de nouvelles poussées au moyen de traitements adaptés au cas par cas.

En médecine conventionnelle, ces traitements peuvent inclure des médicaments tels que :

Des crèmes et pommades à base de corticostéroïdes topiques

Des corticostéroïdes systémiques, qui sont injectés ou pris par voie orale

Des antibiotiques, prescrits si l'eczéma s'accompagne d'une infection cutanée bactérienne

Des médicaments antiviraux et antifongiques

Des antihistaminiques afin de réduire les démangeaisons nocturnes

Des inhibiteurs topiques de la calcineurine, afin de stopper l'activité du système immunitaire et de réduire l'inflammation

Des hydratants qui permettent de réparer la barrière protectrice de la peau et ainsi de réduire les pertes en eau, et aident à réparer la peau

La photothérapie, qui consiste à exposer la peau à des ultraviolets A et/ou B

Comme de nombreux médicaments, ceux prescrits contre l'eczéma aggravent parfois le problème au lieu de le résoudre. Le site WebMD mentionne le risque d'affinement de la peau et d'apparition de vergetures, d'engourdissements, de rougeurs et/ou de picotements, de tâches sombres sur la peau, de perte de cheveux, d'élévation de la glycémie, de pilosité excessive, et dans les cas les plus graves :

Altération du fonctionnement de l'hypothalamus et de la glande pituitaire

Choriorétinopathie séreuse centrale, accumulation de fluides et perte visuelle

Ralentissement du fonctionnement des glandes surrénales

Dépigmentation de la peau

Augmentation de la tension oculaire

Vergetures

Ulcères de la peau

Cataracte

La dermatose de contact : qu'est-ce que c'est, et qu'est-ce qui la provoque

Identifier les déclencheurs à l'origine des symptômes de l'eczéma contribue grandement à pouvoir les éviter. Il est ainsi souvent possible de gérer la maladie et même de prévenir le déclenchement de crises sévères. D'après le site PubMed Health, de nombreux facteurs environnementaux peuvent entrer en jeu, notamment :

  • Le stress
  • Les aliments
  • Les températures chaudes et froides
  • L'exposition aux produits chimiques
  • Les allergènes

Maladie cutanée chronique et inflammatoire, la terminologie de l'eczéma en décrit souvent les symptômes ; la dermatite atopique, comme nous l'avons dit, en est la forme la plus courante. La cause n'a pas été identifiée, mais la maladie est probablement provoquée par une combinaison de facteurs. L'hérédité en fait partie, et elle peut être transmise par l'un des parents ou les deux.

L'association américaine pour l'eczéma explique que la dermatite de contact est provoquée par le contact de votre peau avec une substance présente dans l'environnement, qui déclenche une réaction allergique, entraînant démangeaisons et rougeurs. Il existe trois types de dermatite, à commencer par la plus courante :

La dermatite de contact irritante — Si votre peau entre en contact avec une source de chaleur, une substance chimique irritante ou est simplement frottée trop fort, cela peut briser la barrière cutanée et provoquer une inflammation. Si votre peau est ouverte par une petite coupure, par exemple, la substance irritante peut y pénétrer plus facilement.

Dermatite de contact allergique — Il est possible d'entrer en contact avec un nouvel allergène sans qu'il ne provoque de réaction immédiate. Il peut falloir 48 à 96 heures pour que votre peau réagisse, car ce type de dermatite « apprend » ce qui provoquera à terme une réaction, après plusieurs contacts. Ce processus est appelé sensibilisation.

L'urticaire de contact est caractérisée par un gonflement et des rougeurs presque immédiates, mais il ne persiste généralement pas longtemps. Dans certains cas rares, cependant, une réaction anaphylactique sévère peut entraîner un gonflement de la gorge, et les personnes peuvent ressentir une oppression au niveau de la poitrine, ainsi que d'autres symptômes.

En présence d'une telle réaction, demandez de l'aide immédiatement.

Remarques complémentaires sur le soulagement des symptômes de l'eczéma et les précautions à prendre

Il est important de souligner que certaines personnes sont particulièrement sensibles au vinaigre de cidre. Faites un test préalable sur une petite partie de peau pour vous assurer qu'il ne déclenche aucune réaction désagréable, en particulier chez les personnes âgées et les jeunes enfants.

De même, certaines personnes et certains bébés sont allergiques aux noix de coco, et doivent donc éviter tout contact avec de l'huile de noix de coco. Voici ce que souligne Medical News Today :

« Pour détecter une réaction allergique potentielle, appliquez une toute petite quantité d'huile sur une petite zone de peau non lésée.

Il est important de choisir une huile de noix de coco extra vierge ou pressée à froid, biologique, de bonne qualité, qui a été extraite sans produits chimiques, car certaines substances chimiques peuvent irriter la peau … si vous appliquez de l'huile de coco sur la peau d'un bébé ou d'un nourrisson, veillez à ce qu'elle n'entre pas en contact avec ses yeux.

Il existe d'autres méthodes que vous pouvez tester pour apaiser les irritations cutanées provoquées par les poussées, voire même pour les prévenir et les éliminer totalement, notamment consommer des acides gras oméga-3 (via l'alimentation ou une supplémentation), augmenter votre taux de vitamine D et consommer régulièrement des aliments fermentés ou des probiotiques.

Chacune de ces mesures aura également de multiples bienfaits en plus de vous aider à éviter les symptômes et les complications de l'eczéma.