Comment bien conserver les herbes et le thé


herbes

En bref -

  • Les herbes et le thé renferment de nombreux minéraux, des vitamines et des antioxydants qui contribuent à optimiser la valeur des nutriments que vous consommez chaque jour, sans leur ajouter de calories
  • Le thé en feuilles ou en vrac est plus sain et plus parfumé que le thé en sachet ; il est toutefois possible, pour en faciliter l’utilisation, de préparer des sachets de thé à partir de feuilles de thé
  • Il existe des méthodes pour conserver les herbes sèches et le thé en vrac, qui permettent d’éviter de les exposer à l’humidité et à l’oxygène, en les maintenant au frais et à l'abri de la lumière
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les herbes et le thé renferment de nombreux minéraux, des vitamines et des antioxydants qui contribuent à optimiser la valeur des nutriments que vous consommez chaque jour.

Ils permettent en effet de renforcer vos apports de nutriments, sans vous apporter de calories supplémentaires. Une tasse de thé de 25 cl environ (8 onces) n'apporte que 2 calories. Les herbes, comme le thé, possèdent également des vertus thérapeutiques.

Certaines tisanes peuvent par exemple vous aider à vous détendre avant de vous coucher, et à vous endormir plus rapidement par leur effet soporifique.

Cependant, certaines peuvent également provoquer des troubles du sommeil, il est donc important de connaitre les effets potentiels des herbes et des thés avant de les consommer.

Les herbes fraiches sont parfumées, et sont utilisées depuis des milliers d'années comme traitements naturels.

Si elles sont pauvres en calories, nombre d'entre elles regorgent de vitamines, comme le persil, par exemple, très riche en vitamines C et A.

Gardez cependant à l'esprit que, même s'il s'agit de produits naturels, les herbes et le thé peuvent interagir avec certains médicaments, ou influer sur une maladie sous-jacente.

Certains thés et certaines herbes peuvent également être déconseillés aux enfants.

Le thé en vrac est plus sain que le thé en sachet

Si le thé en sachet est un peu plus pratique à préparer, en particulier lorsque vous n'êtes pas chez vous, le thé en vrac, ou thé en feuilles, présente des avantages particuliers.

Le thé en feuilles se présente sous forme de feuilles entières ou presque entières de la plante, tandis que les sachets de thé sont souvent remplis de petites brisures de feuilles, qui sont parfois même réduites en poudre.

Les thés en sachets sont par ailleurs préparés à base de mélanges, afin que leurs goûts soient identiques d'une boite à l'autre, quel que soit l'endroit où ils sont commercialisés.

Malheureusement, cette standardisation peut affecter la qualité du thé, car de nombreux fabricants privilégient la saveur et le prix du produit fini, et non sa valeur nutritionnelle.

Le thé en sachet contient également parfois des toxines ou des excipients, car il est rarement cultivé de façon biologique et des excipients lui sont ajoutés au moment de la transformation.

12 façons simples d'utiliser les herbes dans votre cuisine

L'un des meilleurs arguments en faveur de l'alimentation bio est qu'elle réduit votre exposition aux pesticides et aux insecticides. Les herbes et le thé biologique présentent ces mêmes avantages.

Si vous cuisinez habituellement avec des épices et assaisonnements transformés, voici des suggestions qui vous permettront d'incorporer très simplement des herbes saines dans vos plats.

Ajoutez du persil ou de l'aneth, frais ou séché, dans vos œufs brouillés.

Incorporez une ou deux feuilles de basilic, de menthe ou de coriandre dans vos sandwichs.

Ajoutez de la coriandre, du persil, de la menthe ou du basilic frais dans vos salades.

Incorporez une bonne quantité d'origan ou de thym dans vos sauces de salade maison.

Préparez un pesto maison à base de basilic, d'ail, de parmesan et de noix crues, et assaisonnez-en votre poulet.

Frottez votre poulet d'un mélange de thym et de romarin séché avant de le faire rôtir.

Ajoutez de la menthe fraiche dans votre thé glacé ou dans de l'eau pétillante.

Ajoutez du persil frais dans votre sauce tomate.

Faites revenir et parfumez vos haricots verts ou vos courgettes avec du basilic, du persil ou de la menthe.

Associez le basilic aux framboises ou aux fraises.

Le romarin se marie bien avec le poulet, le porc ou le saumon ; on peut également l'associer aux tomates, aux épinards, ou au quinoa.

La sauge se marie bien avec les courges et les fruits sucrés, tels que les pommes.

Sa saveur résiste à la cuisson et parfume agréablement les saucisses et les fromages.

Pensez à stocker ces herbes

L'une des meilleures façons d'avoir toujours à portée de main des herbes fraiches pour parfumer vos plats, est de les cultiver vous-même. De nombreuses herbes peuvent être cultivées en intérieur tout au long de l'année si on les place derrière une fenêtre, à la lumière du soleil.

Elles embelliront votre cuisine et vous inspireront pour cuisiner. Que vous les cueilliez à la maison ou que vous les achetiez en magasin, les herbes fraiches sont relativement fragiles et ne se conservent généralement pas plus d'une semaine après avoir été coupées.

Les herbes apportent toutes des bienfaits différents et uniques. Essayez d'avoir celles-ci sous la main, qu'elles soient fraiches ou séchées :

La sauge — Utilisée au Moyen-Âge pour prévenir la peste, la sauge est reconnue depuis longtemps pour ses vertus thérapeutiques. Des recherches en cours ont démontré que la sauge peut contribuer à prévenir la démence, en particulier la maladie d'Alzheimer.

Au cours d'une étude menée sur quatre mois, il a été également démontré que l'extrait de sauge améliore les fonctions cognitives chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Le basilic sacré — Il s'agit d'une variété différente du basilic classique ou du basilic thaï. De petites études ont démontré qu'il améliore la fonction immunitaire, freine le développement des bactéries et des levures et réduit la glycémie.

Le thym — De la même famille que la menthe, le thym renferme du thymol, une puissante huile antioxydante. Le thé préparé à base de thym peut être utilisé pour traiter les mycoses vaginales et le pied d'athlète, et peut être consommé pour accélérer la guérison d'une maladie.

Le romarin — Cette herbe robuste a des effets anti-inflammatoires qui aident à supprimer les réactions allergiques saisonnières, notamment l'écoulement nasal, les démangeaisons des yeux et les larmoiements.

La menthe poivréeLa menthe poivrée aide à détendre les muscles lisses du côlon, et à réduire les douleurs et les ballonnements associés au syndrome de l'intestin irritable, mais pas les diarrhées souvent associées également à la maladie. Utilisée en aromathérapie, elle contribue à réduire les nausées.

L'origan — Souvent utilisé dans les plats italiens et grecs, l'origan possède des propriétés antivirales et antibactériennes. Il est riche en antioxydants et l'huile d'origan est utilisée pour traiter la fièvre, la toux et la congestion.

Cinq thés qui vont booster votre santé

Boire du thé est une façon saine et savoureuse de consommer des antioxydants, qui aident à prévenir les dommages provoqués par l'oxydation des aliments au cours de la digestion.

Pensez à en boire quelques tasses dans la journée. Les thés offrent des bienfaits différents selon les variétés, et peuvent vous aider à dormir, à réduire votre anxiété ou à calmer des maux d'estomac.

La camomille — Il s'agit de l'un des thés les plus populaires au monde, à la légère saveur de pomme et au goût naturellement sucré.

Le thé à la camomille est une bonne source de magnésium qui peut vous aider à vous détendre en fin de journée, et qui possède une légère propriété apaisante et sédative, qui favorise l'endormissement le soir.

Le thé matcha — C'est le thé vert le plus riche en nutriments et il se présente sous forme d'une poudre fermentée, meulée à la pierre. Les meilleurs thés matcha proviennent du Japon.

Ce thé possède jusqu'à 17 fois plus d'antioxydants que les myrtilles sauvages, et sept fois plus que le chocolat noir.

La menthe — Le thé à la menthe est connu pour apaiser l'estomac et aider à soulager les brûlures d'estomac, les indigestions et les nausées.

La lavande — Trop forte pour être utilisée seule, vous pouvez cependant mélanger des feuilles de lavande séchées avec quatre fois leur quantité de feuilles de menthe. La lavande apporte de nombreux bienfaits, que j'évoque dans mon article « La lavande :la fleur aux multiples facettes. »

Le thé noir — Préparé à partir des feuilles de la plante Camelia sinensis, qui sont roulées, fermentées, séchées puis broyées avant d'être mises en sachets.

Vous pouvez également acheter du thé noir en feuilles et préparer vos sachets vous-même. Il a une saveur légèrement amère et est le plus riche en caféine de tous les thés.

Comment conserver les herbes et le thé en vrac

Conservés dans de bonnes conditions, la plupart des herbes et des thés se gardent bien jusqu'à neuf mois, mais l'idéal est de les utiliser dans les trois ou cinq mois qui suivent leur achat.

Pour protéger votre investissement, vous devez prendre des mesures simples pour préserver leurs pouvoirs et leurs saveurs.

Secs — Pour pouvoir les conserver, les herbes et les thés doivent être aussi secs que possible si vous les récoltez dans votre jardin. Vous pouvez réaliser un test en froissant une feuille entre vos doigts.

Elle doit s'émietter facilement et être presque friable au toucher. Vos herbes et thés doivent également être conservés au sec, c'est à dire dans un récipient hermétique, afin de réduire leur exposition à l'humidité et à l'air, qui peuvent provoquer leur oxydation et ainsi leur faire perdre leurs saveurs et leurs bienfaits.

Conservez-les à l'abri de la lumière et de la chaleur — Des bocaux de thé et d'herbes éclairés par le soleil peuvent être très décoratifs, mais la lumière détruit leurs bienfaits et leurs saveurs.

Conservez-les donc dans des récipients opaques, à l'abri du soleil. Envisagez d'utiliser des petits bocaux d'herbes et de thé sur votre plan de travail à des fins décoratives uniquement, et conservez les produits que vous utilisez à l'abri de la lumière.

Certains thés se conservent mieux au réfrigérateur ou au congélateur, au frais et à l'abri de l'humidité. Placez-les dans un sachet jetable, et chassez-en l'air aussi soigneusement que possible avant de les mettre au frais.

Sortez le sachet plusieurs heures avant d'utiliser le produit et laissez-le fermé jusqu'à ce qu'il ait atteint la température ambiante, afin de réduire la formation de condensation sur les feuilles.

Au frais et au sec — Vos herbes et thés conserveront mieux leurs propriétés s'ils sont rangés loin des pièces susceptibles d'être humides, comme la salle de bain et même la cuisine. Rangez-les dans l'endroit le plus frais de votre maison.

Surveillez la température — La meilleure température pour conserver vos thés et vos herbes se situe entre 18 et 24°C (65 à 75°F). C'est également pour cette raison que la salle de bain ou la cuisine, dont la température varie souvent, ne sont pas les pièces idéales pour les ranger.

Si les températures de votre habitation varient de plus d'un ou deux degrés en dehors de ces valeurs, selon les saisons, envisagez d'installer un cellier, si possible, ou une climatisation.

Conservez-les à l'abri des odeurs fortes — Le thé et les herbes peuvent absorber les odeurs de leur environnement, ce qui atténue leurs saveurs. Rangez vos herbes et thés prêts à l'emploi dans un placard, à l'écart d'autres aliments.

Utilisez des récipients appropriés — L'idéal est d'utiliser des bocaux en verre teinté ou en acier inoxydable, équipés de couvercle hermétiques, parfaitement secs et inodores. Évitez à tout prix les bocaux en verre transparent qui laissent passer la lumière, ou qui ne sont pas hermétiques, ainsi que les sacs en papier ou en plastique.

Datez le bocal — Pour être sûr de disposer d'herbes et de thés sains et savoureux, inscrivez sur le bocal la date à laquelle vous les avez achetés ou récoltés, vous serez certain ainsi d'utiliser les plus anciens en premier, et idéalement dans les cinq mois après leur achat ou leur récolte.

Le thé peut être infusé ou fermenté

Envisagez éventuellement de faire fermenter vos herbes pour les enrichir de probiotiques ou d'enzymes, ou pour préparer une infusion. Les infusions sont préparées avec de l'eau bouillante que l'on laisse refroidir.

La chaleur de départ libère les gaz dissous présents dans les herbes puis, à mesure que l'eau refroidit, un couvercle étanche empêche les gaz de se re-dissoudre dans l'eau. C'est en quelque sorte un « effet magique » de l'eau.

Ingrédients

1 litre d'eau pure et fraiche

1/4 de tasse de tisane en vrac de votre choix

3 cuillères à soupe de miel ou de sucre de canne non raffiné

1/3 de tasse de petit lait provenant d'un yaourt ou de kéfir, ou 1/8 de cuillère à café de ferment lactique, ou encore quelques cuillères à soupe de saumure de légumes lacto-fermentés

Instructions

  1. Préparez la tisane en portant l'eau à ébullition. Placez 1/4 de tasse d'herbes dans un bocal d'un litre et versez l'eau bouillante dessus.
  2. Couvrez et laissez infuser au moins 10 minutes afin d'extraire les propriétés des herbes.
  3. Filtrez la tisane obtenue et versez-la dans un autre bocal d'un litre. Ajoutez le miel ou le sucre tant qu'elle est encore chaude, afin qu'ils se dissolvent. Laissez refroidir à température ambiante et à couvert, afin de protéger la tisane des poussières et des insectes.
  4. Lorsque le mélange a refroidi, ajoutez le petit lait ou le ferment lactique. Mélangez bien à l'aide d'une cuillère en bois, couvrez avec un linge maintenu par un élastique ou un couvercle que vous ne fermez pas à fond.
  5. Placez le bocal dans un endroit chaud, à l'abri de la lumière, pendant quelques jours, et vérifiez l'avancement de la fermentation. La tisane est-elle légèrement aigre ou pétillante ?
  6. Si vous souhaitez obtenir une boisson plus gazeuse, vous pouvez la sucrer un peu plus et fermez le bocal hermétiquement. Le lendemain (donc trois jours en tout, en fonction de la température), vous devriez avoir une boisson bien pétillante.
  7. Buvez immédiatement ou conservez-la au frais.