Le système endocannabinoïde et le rôle important qu’il joue pour la santé humaine

plante de cannabis

En bref -

  • Des récepteurs cannabinoïdes ont été découvert dans les années 1990 dans le corps humain, ce qui a part la suite permit de réaliser que nous produisant des substances dans notre organisme — des cannabinoïdes endogènes — qui ont une influence sur ces récepteurs
  • Une déficience en endocannabinioïdes a été identifiée chez les gens souffrant de migraines, de fibromyalgie, du syndrome du côlon irritable, de troubles inflammatoires et neurologiques et de différentes pathologies résistantes aux traitements
  • Bien que le CBD suscite le plus d’intérêt, le seul CBD ne peut soutenir entièrement le système endocannabinoïde de votre corps (SEC). Il vous faut également les autres phytocannabinoïdes et terpènes
  • Le chanvre est illégal aux États-Unis depuis 1938. Le dernier Projet de Loi sur l’Agriculture promulgué fin 2018, le rend à nouveau légal; l’huile de chanvre avec phytocannabinoïdes à spectre complet peut aider pour une large gamme de problèmes de santé
  • Il existe un lien étroit entre votre système endocannabinoïde et votre situation en matière d’acides gras oméga-3. Les acides gras oméga-3 stimulent vos récepteurs cannabinoïdes et font office de structure de base pour produire des cannabinoïdes dans votre organisme
Taille du texte:

Le Chanvre est illégal aux États-Unis depuis 1938. Heureusement, le dernier Projet de Loi promulgué fin 2018 le rend légal Dans cette interview, Carl Germano, nutritionniste clinique certifié et expert en phytocannabinoïdes évoque les répercussions enthousiasmantes de ce changement

Il y’a néanmoins une différence entre les produits à base de cannabidiol (CBD) fabriqués à base de chanvre et ceux produits à base de cannabis.

Bien que beaucoup de personnes croient que le chanvre et le cannabis soient interchangeables, il s’agit en réalité de deux plantes différentes.

«Les deux sont considérés comme du Cannabis sativa du point du vue du genre et de l’espèce, mais c’est là où la similitude s’arrête» explique Germano.

"Le chanvre a été cultivé depuis des milliers d’années pour de nombreuses raisons — la nourriture, l’habillement, les fibres et comme carburant.

La plante contient elle-même des substances actives naturellement présentes appelées les phytocannabinoïdes, le CBD étant seulement l’une d’entre elles.

Le cannabis, en revanche, a principalement été cultivé pour son phytocannabinoïde primaire, le tétahydrocannabinol (THC). Tandis qu’il dispose d’une valeur récréative en petite quantité, il présente une valeur médicinale

Cela étant, il y’a plusieurs décennies le chanvre reversé sous la définition du cannabis.

Pourquoi le chanvre complet peut être mieux que le CBD isolé

Le chanvre contient plus de 100 phytocannabinoïdes différents parmi lesquels on compte le CBD.

Et tandis que le chanvre soit désormais retiré de la Loi sur les Substances Contrôlées, le CBD est toujours de la compétence de la Food and Drug Administration (FDA, «Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux») américaine qui est responsable de l'étiquetage des compléments et fait appliquer la loi sur les compléments alimentaires (Dietary Supplement Health and Education Act, DSHEA).

Avec l’adoption de la loi sur les compléments alimentaires (DSHEA), plusieurs choses se mettent en travers du CBD.

Premièrement, le CBD n’était pas disponible dans le commerce avant 1994, il n’a donc pas pu acquérir la qualité de complément alimentaire, mais l’huile de chanvre est disponible dans le commerce depuis avant 1994, tout va donc bien dans ce cas-là.

Deuxièmement la DSHEA dispose que si vous souhaitez soumettre une nouvelle demande d’ingrédient alimentaire, vous pouvez le faire et envoyer une requête à la FDA pour qu’un ingrédient soit classé comme complément alimentaire.

Eh bien si vous feriez cela aujourd’hui, vous seriez immédiatement recalé car l’autre partie de la DSHEA dispose que si les grandes groupes pharmaceutiques utilisent un ingrédient naturel et fabriquent un médicament qui se voit autorisé, il est au secteur des compléments alimentaires.

GW Pharmaceuticals a deux médicaments qui comportent du CBD isolé purifié. Par conséquent, nous avons plusieurs interdictions contre le fait de mettre le CBD sur l’étiquette de présentation en le désignant comme complément alimentaire, et je me dis, pourquoi se donner de la peine?

Parce que cette histoire est bien plus importante que le CBD, aussi bien du point de vue clinique, scientifique que légal."

L’huile de chanvre est un aliment qui s’avère comporter du CBD. Mais tandis que le CBD ne peut être légalement promu sur l’étiquette, les produits de chanvre qui contiennent du CBD peuvent être étiquetés comme ayant des phytocannabinoïdes — la catégorie de substances à laquelle le CBD appartient.

Bien que le CBD suscite le plus d’intérêt, le seul CBD ne peut soutenir entièrement le système endocannabinoïde de votre organisme (SEC). Il vous faut également les autres phytocannabinoïdes et terpènes qui sont également très complémentaires aux phytocannabinoïdes.

Comprendre votre système endocannabinoïde

Bien que la découverte du système endocannabinoïde soit assez récente, du point de vue génétique il remonte à plus de 600 millions d’années.

Les récepteurs cannabinoïdes ont été découverts dans les années 1990 dans le corps humain, ce qui a permis de réaliser par la suite que nous produisons des substances dans notre organisme — des cannabinoïdes endogènes — qui influencent ces récepteurs.

On a également découvert que le système endocannabinoïde orchestre la communication entre d’autres systèmes corporels, tels que les systèmes respiratoire, digestif, immunitaire et cardiovasculaire.

Le système endocannabinoïde réalise cela par l’intermédiaire de récepteurs que l’on retrouve dans chaque organe, y compris votre peau.

"Votre système endocannabinoïde est comme le chef d’orchestre. L’orchestre est constitué par vos systèmes organiques. Nous ne pouvons pas être en bonne santé, nous ne pouvons pas nous sentir bien si notre système endocannabinoïde ne fonctionne pas bien," explique Germano.

«Votre organisme produit des cannabinoïdes structurellement semblables aux cannabinoïdes que l’on retrouve dans le cannabis. Votre organisme se nourrit de ceux-ci. Si vous n’en produisez pas assez pour nourrir chaque récepteur, différents troubles et maladies s’ensuivront.»

Deux types de récepteurs endocannabinoïdes ont été identifiés

Il existe deux récepteurs primaires du système endocannabinoïde: le récepteur cannabinoïde de type 1 (CB1) et le récepteur cannabinoïde de type 2 (CB2).

Même si on pense que le CB1 se trouve principalement dans le cerveau et le CB2 principalement dans le système immunitaire, les deux types de récepteurs se retrouvent en vérité partout dans votre corps.

L’un des deux cannabinoïdes que votre organisme produit s’appelle l’anandamide — un clin d'œil au mot «ananda», le mot en sanskrit pour dire «bonheur», puisqu’il se fixe aux mêmes récepteurs CB1 que ceux auxquels le THC se fixe.

L’autre, le 2-arachidonoylglycérol (2-AG), se retrouve partout dans votre corps.

«Le système endocannabinoïde a été traité par de nombreux manuels scolaires… En toute franchise, c’est quelque chose qui devrait être enseigné du lycée à l’université en passant par la faculté de médecine.

Malheureusement, en raison des préjugés associés aux cannabinoïdes … moins de 13 pour cent [des facultés de médecine aux États-Unis] enseignent le système endocannabinoïde.

De faibles niveaux d’endocannabinoïde se soldent par une mauvaise santé

Avec l’âge, nos organismes ont tendance à devenir moins efficaces pour produire les substances nécessaires pour une santé optimale, et cela se vérifie également pour l’anandamide et le 2-AG.

D’après Germano, ces deux cannabinoïdes peuvent en réalité être utilisés comme marqueurs biologiques pour certaines maladies et pathologies.

La déficience en endocannabinoïdes a été identifiée chez des personnes qui avaient des migraines, de la fibromyalgie, le syndrome du côlon irritable, des troubles inflammatoires et neurologiques et différentes pathologies résistantes aux traitements.

Germano cite également un article de Translational Psychiatry, qui a révélé que de faibles taux d’anandamide constituent un indicateur statistiquement positif d’anxiété générée par le stress.

L’article révèle également qu’un lien étroit a été découvert entre votre système endocannabinoïde et votre situation en matière d’oméga-3.

Il s’avère que les acides gras oméga-3 stimulent vos récepteurs cannabinoïdes, et sont utilisés comme structures de base pour produire des cannabinoïdes dans votre corps.

Voici les troubles les plus fréquemment associés à de faibles niveaux de cannabinoïdes:

  • La douleur, l’inflammation et les troubles inflammatoires
  • Le stress, l’anxiété et l’insomnie
  • Des troubles de la santé oculaire
  • Des troubles de la santé osseuse
  • Des affections neurologiques

«Ce sont toutes des affections pouvant être bien traitées avec des phytocannabinoïdes», explique Germano. «Ce sont des affections que l’on voit chez les personnes qui sont déficientes en endocannabinoïdes.»

Courir augmente de manière importante le taux d’anandamide

Bien que l’euphorie du coureur soit généralement attribuée à la libération d’endorphines, courir augmente également de manière importante le taux d’anandamide dans le corps, et l’anandamide cible non seulement le récepteur CB1 mais a également des répercussions sur les récepteurs des opioïdes et de l’endorphine.

Ainsi, de manière peu surprenante, plus le taux d’anandamide d’une personne est élevé, mieux elle déclare se sentir.

Votre système endocannabinoïde — Un acteur essentiel de l'inflammation

Le curcumin, le boswellia, l’huile de poisson et la quercétine sont tous des nutriments anti-inflammatoires réputés, mais aucun ne peut tenir la comparaison avec ce que peuvent faire les cannabinoïdes, explique Germano, en particulier lorsque le spectre complet est utilisé.

Comme observé dans un article de 2014 de Current Opinions in Clinical Nutrition and Metabolic Care, le système endocannabinoïde ECS est un facteur clé émergent de l’inflammation, car il est étroitement lié à toutes les voies inflammatoires, notamment celles les voies que les huiles de-poisson-riche-en-oméga-3 influencent.

Germano cite également une autre étude montrant que cibler le système endocannabinoïde peut soulager aussi bien la douleur inflammatoire que neuropathique, et décrit comment les cannabinoïdes peuvent faire office d’analgésiques.

D’après Germano:

«Vous ne pouvez faire face à aucune maladie inflammatoire sans soutenir le système endocannabinoïde.

Ils peuvent être utilisés de manière interchangeable ; prendre des phytocannabinoïdes en même temps que du curcumin et du boswellia et des huiles de poisson pourrait être formidable puisqu’ils sont complémentaires les uns avec les autres en faisant différentes choses.»

Votre système endocannabinoïde joue également un rôle essentiel dans votre santé intestinale

Vous savez probablement qu’il existe un lien étroit non seulement entre votre cerveau et vos intestins mais également avec votre système immunitaire. L’importance de ce trio pour la santé et la prévention des maladies ne peut être assez soulignée.

L’intestin est non seulement votre organe immunitaire le plus large, mais il s’agit aussi de votre deuxième cerveau, contenant des centaines de millions de neurones.

"Nous comprenons désormais comment l’intestin prend part à la communication avec le cerveau et le système immunitaire, car il y’a des cellules cérébrales et immunitaires dans celui-ci," explique Germano.

Au milieu de ce trio on retrouve le système endocannabinoïde. Il s’agit en fait de l’orchestrateur de cette communication tridirectionnelle. D’après Germano, les chercheurs ont également découvert que le système endocannabinoïde contrôle:

  • La motilité dans l’intestin
  • L’inflammation intestinale
  • Douleurs abdominales
  • La perméabilité intestinale
  • La tolérance aux antigènes

Le système endocannabinoïde réduit également l’activité des voies du stress notamment des voies hypothalamo-hypophyso-surrénaliennes (HHS).

L’anandamide participe en particulier à la réponse immunologique dans l’intestin. De plus, une communication se produit également entre votre système endocannabinoïde et votre microbiote intestinal (la bactérie dans votre intestin).

Les applications cliniques des produits de chanvre

Encore une fois, une huile à spectre complet est nettement préférable à un produit au sein duquel le CBD a été isolé.

Germano cite un article israélien de 2015, qui comparait l’huile à spectre complet par rapport au CBD isolé, et a découvert que l’huile à spectre complet était en réalité cliniquement supérieure.

En ce qui concerne le dosage, la plupart de la doctrine démontre l’efficacité du CBD dans la fourchette des plusieurs centaines de milligrammes — mais cela s’applique au "coup de baguette magique unique" que constitue le CBD isolé.

Des études précliniques et tous les thérapeutes rapportent que l’efficacité peut être atteindre avec des doses bien moins importantes en utilisant une huile à spectre complet — certaines dans la fourchette allant de 10 à 25mg de CBD.

Comme avec la plupart des choses, en abuser peut se révéler contreproductif. Bien que le CBD ne puisse pas vous tuer, utiliser du CBD isolé en trop grande quantité peut réduire son efficacité.

Ce type de problèmes est beaucoup moins susceptibles d’arriver lorsque vous utilisez une huile à spectre complet.

L’huile de chanvre pour le sommeil

En dehors de l’inflammation et de la douleur, un autre domaine où l’huile de chanvre à spectre complet peut être bénéfique est l’amélioration de la qualité du sommeil et le traitement de l’insomnie.

Germano conseille d’utiliser une huile à spectre complet à un dosage qui procure 25 mg de CBD.

«Le CBD réalise un certain nombre de choses à ce niveau. Tout d’abord, il diminue l’excitabilité dans le cerveau. Il peut réduire la toxicité du glutamate et tout conditionnement excitatif. Deuxièmement, le CBD joue un rôle au sein de différents neurotransmetteurs impliqués dans un cycle de sommeil normal.

Bien qu’il dispose d’un effet apaisant et aide à constituer un cycle de sommeil normal, il ne s’agit pas nécessairement d’un sédatif. Vous pouvez l’utiliser avec la mélatonine.

Vous pouvez l’utiliser avec la lavande. Vous pouvez l’utiliser avec la camomille et la passiflore et que sais-je encore. Je ferai cela vers la fin de la journée, au moins une heure ou deux avant le coucher.

Des doses plus faibles de CBD sont, pour ainsi dire, plus stimulante, et permettent une régulation plus positive."

Comment la nouvelle législation peut améliorer la qualité des produits de chanvre

Auparavant, avant la promulgation du nouveau Projet de Loi Agricole, la feuille, la fleur et la tige de la plante de chanvre ne pouvaient être utilisée dans la production d’huile de chanvre riche en CBD.

L’huile devaient seulement être tirée du pédoncule et de la tige de la plante — la partie la moins concentrée.

Avec la nouvelle loi, toutes les parties de la plante peuvent être utilisées, ce qui rendra le traitement plus simple et plus économique, puisque les cannabinoïdes sont plus concentrés dans les feuilles, les fleurs et les bourgeons.

La loi légalise également la cultivation du chanvre dans chaque état, ainsi, si vous le souhaitiez-vous pourriez le cultiver dans votre jardin. C’est quelque chose que j’envisage vraiment car vous pouvez facilement presser le jus de toute la plante ou l’ajouter à des smoothies.

Comment reconnaitre un produit de chanvre de bonne qualité

Si vous ne cultivez pas votre propre chanvre, voici des caractéristiques à rechercher lorsque vous achetez un produit de chanvre:

Biologique

Certifié casher

Sans OGM

Attesté sans pesticide et herbicide

La présence de phytocannabinoïdes à spectre complet

Cultivés à partir de graines certifiées

«Je cherche des sociétés qui agissent comme il faut. C’est à dire, qu’elles ne mentionnent pas le CBD sur la face avant ou le décomptent sur l’étiquette relative aux Informations Nutritionnelles. Les sociétés responsables parlent de phytocannabinoïdes," affirme Germano.