Vous avez vu les avertissements de sécurité cachés à l’intérieur de votre téléphone portable?

(Vidéo seulement disponible en Anglais)
téléphone portable radiation

En bref -

  • D'habitude la plupart des gens portent leur téléphone portable près du corps, dans la poche ou dans le soutien-gorge. Tous les téléphones portables testés en contact direct avec le corps ont dépassé la limite de sécurité
  • L'indice de débit d'absorption spécifique (DAS) mesure combien de fréquences radio votre corps absorbe de l’appareil quand il est tenu à une certaine distance du corps (entre 5 à 15 mm selon le fabricant). Il est important de comprendre que le DAS n’est pas une indication sur la sécurité de votre appareil
  • Les tests DAS, qui ont d’abord été faits sur un modèle de tête d'homme, ont été divisés après l’apparition du téléphone portable sur des crânes de bébés et de jeunes enfants qui laissent pénétrer plus de fréquences radio
Taille du texte:

Dr. Mercola

Dans l’édition spéciale de CBC Marketplace, parue en mars 2017, la journaliste Wendy Mesley expose ses recherches sur la sécurité de téléphones portables en se concentrant sur un avertissement du fabricant peu connu, parce que caché à l’intérieur du téléphone, qui vous conseille de tenir l’appareil à une certaine distance de votre corps pour ne pas dépasser les limites de sécurité d’exposition aux fréquences radio.

La plupart des gens portent leur téléphone portable près du corps, normalement dans la poche. Certaines femmes fourrent leur téléphone même dans leur soutien-gorge, ce qui est l’endroit le pire, car il pourrait aussi augmenter les risques de troubles cardiaques et de cancers du sein et par là mener à une mort prématurée.

Que dit l’avertissement du fabricant ?

Ces avertissements varient légèrement d'un téléphone à un autre, mais les grandes lignes sont les mêmes.

Selon un rapport « 81 pour cent des Canadiens n’ont jamais vu cet avertissement dans leur téléphone ou dans le manuel d'utilisation stipulant de le porter éloigné du corps de 5 à 15 mm. » En plus pas tout le monde comprend qu’est-ce que cela signifie.

Est-ce que c’est dangereux quand le téléphone touche le corps ? Mesley dévoile ce que cet avertissement signifie pour les utilisateurs.

Ce que vous devez savoir sur la valeur DAS de votre téléphone

Mesley explique si le fait que votre téléphone doit être tenu à 5, 10 ou 15 mm de votre corps pour ne pas dépasser les limites de sécurité d’exposition aux fréquences radio a un rapport avec la façon de laquelle le téléphone a été testé.

Dans le film elle apporte trois nouveaux téléphones portables au laboratoire de fréquences radio à San Marcos, Californie, ainsi qu’à différents laboratoires des États-Unis spécialisés dans les tests de débit d'absorption spécifique (DAS) sur des téléphones portables.

Le DAS mesure combien de fréquences radio votre corps absorbe de l’appareil quand il est tenu à une certaine distance du corps (entre 5 à 15 mm selon le fabricant). Il est important de comprendre que le DAS n’est pas une indication sur la sécurité en général.

Pourquoi les taux DAS sont erronés

Le téléphone est testé dans une coquille de noix pour mesurer combien de fréquences radio sont émises quand il est utilisé dans les pires conditions.

« Nous mettons en situation un appel au plus loin d’une borne qui nous capte tout juste pour faire un appel. Ceci définit pour nous la pire condition pour un téléphone portable » explique le technicien de laboratoire.

Les tests ont été divisés après l’apparition du téléphone portable sur des crânes de bébés et de jeunes enfants qui laissent pénétrer plus de fréquences radio. Le téléphone est mis sous tension maximale et un capteur mesure la profondeur à laquelle les fréquences radio pénètrent dans la tête artificielle.

Tout ce que ce test DAS cherche à mesurer est l’effet thermique à court terme de la radiation sur votre corps et qui est défini selon combien d’énergie (watt) est absorbée par unité de tissu (kilogramme).

Différents types de tissu, tels que les os, le cerveau, les muscles et le sang, ont tous des niveaux de densité et de conductivité différents, ce qui affecte le niveau d’absorption. Cela signifie que l'évaluation du DAS dépend principalement de la partie du corps qui est exposée à la radiation.

Au tout début, pour mesurer le DAS, on a créé un mannequin anthropomorphique (SAM), qui a été modelé à partir des caractéristiques des têtes de recrus militaires en 1989 - en d’autres termes, des hommes de 1,80 m et 100 kg, ce qui est plus grand que 97 pour cent de la population américaine.

Cela signifie que toute personne plus petite que SAM est plus vulnérable à la pénétration des fréquences radio, en particulier les enfants.

Puis la FCC (fondation communautaire du Canada) ont utilisé SAM pour déterminer des niveaux acceptables de radiation ionisante et non pas de radiation non-ionisante.

Comme le formes non-ionisantes des fréquences électromagnétiques ont beaucoup moins d’énergie que la radiation ionisante, on a longtemps pensé que les champs électromagnétiques non-ionisantes sont inoffensifs pour l’homme et autres systèmes biologiques.

Toutefois, comme décrit plus bas, la science a démontré que la radiation non-ionisante peut causer des dommages physiologiques.

Et finalement, les standards DAS n'ont pas été actualisés depuis 1996, malgré le fait que la technologie des téléphones mobiles a considérablement évoluée depuis.

Le NTP reproduit des niveaux d’énergie en-dessous des limites de la FCC

Des preuves irréfutables ont été publiées par le Ramazzini Institute juste un mois après que le NTP a publié son rapport préliminaire en février 2018.

Le Ramazzini Institute reproduit et soutient clairement les découvertes du NTP en démontrant un lien direct entre la radiation du téléphone portable et des tumeurs dans les cellules de Schwann (dans le système nerveux périphérique) - mais à un niveau d’énergie beaucoup plus faible que celui utilisé par le NTP.

Tandis que le NTP utilisait des niveaux de fréquence radio comparables aux émissions téléphones portables 2G et 3G (exposition au champ proche), Ramazzini simulait une exposition aux tours de téléphone mobile (exposition au champ lointain).

Comme dans les études du NTP les rats mâles exposés ont développé plus de tumeurs dans les cellules de Schwann que les rats non-exposés. Ils ont aussi prouvé que l’exposition aux fréquences radio augmente les tumeurs gliales dans les cerveaux de rats femelles.

Où sont passés tous les tumeurs de cerveau ?

Pour découvrir si les utilisateurs de téléphones portables devraient se soucier des tumeurs de cerveau, Mesley a rendu visite au neuro-oncologue Dr. Jay Easaw à Edmonton, Canada.

Il lui a montré des images d’une des pires tumeurs de cerveau qu’il a jamais vu sur le côté du cerveau d’un patient - un gros utilisateur de téléphone portable - là où il tenait toujours son téléphone.

Les cas de glioblastomes multiformes (le type le plus mortel de cancer du cerveau) ont plus que doublé au Royaume-Uni entre 1995 et 2015. Selon les auteurs de l’analyse du NTP cette augmentation dramatique est apparemment due à des « facteurs généraux de style de vie » - ce qui pourrait inclure l'utilisation du téléphone portable.

Le principal risque de la radiation du téléphone portable est le dérèglement mitochondrial et non la tumeur du cerveau

Les tumeurs de cerveau sont évidemment inquiétantes, mais à mon point de vue ce n’est pas le plus important. Des nombreux indices suggèrent que le plus grand risque de la radiation du téléphone portable sont les dégâts cellulaires et mitochondriaux, qui peuvent provoquer des multiples problèmes de santé et des maladies chroniques.

Le processus commence quand les radiations de micro-ondes à basse fréquence activent les canaux de calcium sensibles au voltage (VGCC) dans la membrane extérieure de vos cellules. Une fois activés, les VGCC s’ouvrent et un flux de calcium anormalement élevé d’ions de calcium s'introduit dans la cellule.

Cette concentration de calcium intracellulaire plus l’augmentation des signaux de calcium semblent être responsables de la majorité des dommages.

À son tour le peroxynitrite modifie les molécules de tyrosine à l'intérieur des protéines pour produire de la nitrotyrosine et la nitration de la protéine structurale.

Les changements de nitration sont visibles lors d’une biopsie d’athérosclérose, d’ischémie myocardique, de maladies inflammatoires intestinales, de sclérose latérale amyotrophique et de maladies pulmonaires septiques. Les peroxynitrites peuvent aussi provoquer une rupture de la chaîne ADN à brin unique.

Cette voie de destruction oxydante - déclenchée par la radiation à basse fréquence émise par les téléphones portables - peut en partie expliquer l’augmentation sans précédent des maladies chroniques depuis 1990 ce qui est bien plus inquiétant que les tumeurs du cerveau.

Troubles cardiaques et neurologiques et infertilité dus à l’exposition aux fréquences électromagnétiques

La radiation des téléphones portables a aussi démontré son impact significatif sur la santé neurologique et mentale, elle aggrave par exemple l’anxiété, la dépression et la démence. Toutes ces maladies se multiplient de manière insidieuse et les cas de cancer du cerveau en sont les conséquences.

(Ceci a du sens puisque les dysfonctionnements du cerveau apparaissent plus vite qu’une tumeur, cette dernière peut prendre des décennies.)

Les recherches ont aussi suggéré qu’une exposition aux fréquences électromagnétiques excessive contribue aux troubles reproductifs. Des chercheurs ont par exemple constaté que l’exposition aux champs de fréquence réseau peut provoquer jusqu’à trois fois plus de fausses couches.

Des études ont fait le lien entre l’exposition à une radiation électromagnétique à basse fréquence des téléphones portables et la réduction de la motilité du sperme de 8 pour cent et la réduction de la viabilité du sperme de 9 pour cent.

Les ordinateurs portables équipés de Wi-Fi ont aussi été mise en cause pour la baisse de la motilité du sperme et l’augmentation de fragmentation de l’ADN après seulement une heure d'utilisation.

Comment réduire mon exposition aux fréquences radio ?

Même si Health Canada se veut rassurante, elle recommande tout de même de remplacer certains appels par des messages écrits, d'utiliser des appareils avec des kits main-libre et de limiter l’utilisation par les enfants.

Vous pouvez réduire votre exposition aux fréquences radio en utilisant votre téléphone mobile moins souvent et en préférant le haut-parleur ou un casque pour augmenter la distance entre le téléphone et votre tête.

Je n’ai aucun doute que l'exposition aux fréquences radio des téléphones portables et autres appareils sans fil a un effet négatif sur votre santé, elle endommage votre ADN et contribue aux maladies chroniques et au vieillissement prématuré. Ceci doit être pris en considération si vous tenez à votre santé et celle de votre famille.

Pour protéger vous-même et votre famille de la radiation des téléphones portables et d’autres sources de champs magnétiques nocifs, prenez les précautions suivantes :

Évitez de porter votre téléphone portable sur votre corps ou mettez-le en mode avion et ne dormez jamais avec lui dans votre chambre ou, à la limite, en mode avion. Même en mode avion il peut émettre des signaux, c’est pour cela que je mets mon téléphone dans une cage de Faraday.

Quand vous parlez au téléphone portable, utilisez la fonction haut-parleur et tenez-le à une distance d’au moins 60 cm.

Essayez de réduire le temps passé au téléphone portable. Utilisez plutôt des téléphones équipés de la technologie VoIP avec une connexion Internet via un câble.

Connectez votre ordinateur de bureau à l’Internet avec une connexion de câble Ethernet et assurez-vous de passer votre ordinateur en mode avion. Évitez aussi les accessoires sans fil tel que claviers, boules de commande, souris, manettes de jeu, imprimantes et téléphones fixes sans fil. Optez pour des versions avec fil.

Si vous êtes obligé d’utiliser le Wi-Fi, éteignez-le si vous ne l’utilisez pas, surtout quand vous dormez la nuit. Dans le cas idéal câblez entièrement votre maison et vous n’aurez plus besoin de Wi-Fi du tout. Si vous avez un notebook sans port Ethernet, utilisez un adaptateur Ethernet pour vous connecter à Internet via une connexion câblée.

Éteignez toute l’électricité de votre chambre la nuit. Ceci réduit tous les champs électriques émanant des câbles qui sont intégrés dans vos murs, sauf s'il y a une autre pièce à côté. Si tel est le cas prenez un mètre pour déterminer si vous devez aussi éteindre l’électricité dans la pièce adjacente.

Utilisez un réveil avec piles, au mieux un réveil sans aucune lumière. Personnellement j’ai un réveil parlant pour malvoyants.

Si vous utilisez toujours un four à micro-ondes, pensez à le remplacer par un four à convection/vapeur, qui réchauffe vos plats aussi rapidement et en toute sécurité.

Évitez les appareils « intelligents » et des thermostats liés à une signalisation sans fil. Ceci concerne aussi tous les nouveaux téléviseurs « intelligents ». On les appelle intelligents parce qu'ils émettent un signal Wi-Fi et, contrairement à votre ordinateur, vous ne pouvez pas désactiver ce signal Wi-Fi. À la place d'un téléviseur, préférez un large écran d’ordinateur qui n’émet pas de Wi-Fi.

Refusez les compteurs intelligents autant que possible ou ajoutez une protection sur un compteur intelligent existant, certains d’entre eux sont capables de réduire la radiation de 98 à 99 pour cent.

Pensez à déménager le lit de votre bébé dans votre chambre au lieu d’utiliser un babyphone sans fil. Ou sinon utilisez un babyphone avec fil.

Remplacez les ampoules fluocompactes (LFC) par des ampoules incandescentes. Essayez de vous débarrasser de toutes les lumières fluorescentes de votre maison. Pas seulement elle émettent une mauvaise qualité de lumière, mais ce qui est encore plus important, elles transfèrent du courant vers votre corps, si vous vous en approchez.

+ Sources et Références