Se doucher correctement selon les experts

douche

En bref -

  • Si vous prenez trop de douches et vous lavez vos cheveux trop souvent, vous risquez d’assécher votre peau et vos cheveux — comme c’est le cas avec de nombreux savons
  • Évitez les produits de soin avec des phthalates, des parabènes ou du triclosan
  • Certaines parties du corps sont souvent lavées trop et d’autres sont négligées
  • Vous tenez à économiser l’eau — pour protéger l’environnement
Taille du texte:

Dr. Mercola

Le fait de prendre une douche quotidienne est plutôt récent chez les Américains. Il y a juste 100 ans beaucoup pensaient que s’ils se trompaient entièrement dans l’eau (au lieu de se laver avec un gant de toilette, comme il était d’usage à cette époque), ils attraperaient des maladies, comme la pneumonie, et qu’ils allaient « en mourir ».

De nos jours une longue et chaude douche fait partie de la vie quotidienne de nombreux Américains.

La plupart des savons et des produits de soin corporel contiennent des tensioactifs, qui attachent les graisses, quand ils entrent en contact avec de l’eau et enlèvent ainsi les graisses bénéfiques, appelées sébum, qui protègent la peau naturellement.

D’une manière générale, plus un produit fait des bulles ou de la mousse, le plus il contient des tensioactifs. De nombreuses personnes dépensent beaucoup d’argent pour des lotions, pour réalimenter la peau en huile, cette même huile qu’ils ont enlevée sous la douche.

L’ironie est que la plupart des lotions pour la peau, qu’on achète pour après la douche sont bien inférieures à la propre « lotion » de la peau — le sébum. Pire, la plupart contiennent des ingrédients toxiques et néfastes pour la santé.

Des douches trop longues ou trop chaudes aussi assèchent la peau — plus que quand vous séchez votre corps avec une serviette en sortant de la douche.

(Il y a juste une exception à cette règle : Si vous vivez dans un environnement chaud ou humide, le fait de laisser votre corps « sécher à l’air » et les gouttelettes d’eau s’évaporer sans vous essuyer, vous rafraichira.)

Même l’eau froide peut assécher votre peau il n’y a pas de preuve qu’elle ait des effets bénéfiques sur votre barrière de la peau, même si l’exposition à des températures froides a des effets bénéfiques.

Méfiez-vous des substances chimiques

Vos produits de soin personnels, savons et shampooings contiennent des toxines dans votre savon — des antibiotiques.

Dans les années 2000 apparaissaient des produits antibactériens pour laver la vaisselle, le corps et le linge, ils ont été vendus comme des produits « nouveaux et améliorés » pour laver « mieux que propre ».

Ces produits ne lavent pas mieux que du savon et de l’eau, mais ils vous exposent à un risque de perturbation endocrinienne de la part des antibiotiques, comme le triclosan, qui se trouve dans de nombreux liquides vaisselles et dentifrices.

La résistance aux antibiotiques et la création de « superbactéries » est aussi provoquée par l’utilisation de ces produits antibactériens.

En 2016 la U.S. Food and Drug Administration (FDA) a donné un an à l’industrie pour supprimer les antibiotiques des produits de soin, jusqu’à ce que les fabricants peuvent prouver qu’ils sont « d’un côté sans problème pour un usage fréquent à long terme et d’un autre côté supérieurs au savon et l’eau en empêchant des maladies et la propagation de certaines infections."

Toutes les parties du corps ne doivent pas être lavés à la même fréquence

Nous avons vu qu’il peut être contreproductif de savonner votre peau, puisque ceci enlève les bonnes bactéries et l’assèche. Évidemment vous souhaitez laver surtout les parties de votre corps qui transpirent beaucoup et peuvent produire des odeurs — comme l’entrejambe, les fesses et les aisselles.

Mais même quand il s’agit de laver vos organes génitaux, les experts préviennent de trop de savon. Voici ce que déclare Leslie Turnbull, écrivaine et anthropologue issue d’Harward, dans le journal The Week:

« L’extérieur des organes génitaux des hommes et des femmes doivent être lavés... Mais ces régions sont sensibles et il vaut mieux les laver à la main au lieu d’un gant de toilette... et alors, croyez-le ou non, l’eau de la douche est tout ce que vous avez besoin.

Si vous ne pouvez pas vous empêcher d’utiliser du savon sans tensio-actifs sur votre entrejambe et vos testicules (pour les hommes) et lèvre extérieures (pour les femmes), faites seulement attention à... éloigner le savon des parties où l’extérieur entre en contact avec l’intérieur.

Les urologues et les gynécologues sont d’accord; le savon dans ces endroits est aussi inutile que dans les yeux. Les deux sexes doivent laver leur organes génitaux externes de devant vers l’arrière, puis sur les côtés; Et comme partout sur le corps, il faut bien se rincer devant et derrière. »

Est-ce que l’eau de la douche lave automatiquement les pieds ?

Voici une autre ironie. Tandis que la plupart des gens savonnent trop leur corps, ils négligent leurs pieds.

De nombreux Américains concluent par erreur, que l’eau qui coule du reste de leur corps arrivera à enlever la saleté, les bactéries et les peaux mortes de cette partie importante du corps », dit Turnbull, ce qui n’est pas vrai. Le dessus et le dessous et les interstices de vos pieds doivent être lavés séparément.

Même si l’eau qui coule ne nettoie pas les pieds, elle peut avoir un effet bénéfique sur des personnes qui développent des ongles incarnés.

Après la douche votre peau et vos ongles sont adoucis et l’ongle qui a tendance à « s’incarner » peut être soulevé doucement en entrant en-dessous avec votre ongle de doigt — ce qui l’empêche de pousser dans votre peau. Évidemment il vaut mieux de prévenir un ongle incarné que de l’opérer.

Certain personnes, qui se lavent d’habitude avec soin, peuvent aussi négliger leurs oreilles, dit Turnbull. Nettoyez doucement les plis externes de vos oreilles avec votre index et du shampooing doux ou de l’eau, ainsi que l’endroit derrière les oreilles, qui est souvent oublié.

Laver les cheveux sous la douche ? Les erreurs à ne pas faire

Beaucoup de personnes lavent leurs cheveux quotidiennement sous la douche. Mais nous nous rendons compte de plus en plus, qu’en prenant trop de douches, nous sommes devenus trop propres.

Tout comme la peau lavée à l’excès, les cheveux sont asséchés par le shampooing, ce qui incite les personnes à utiliser des après-shampooings pour réalimenter leur chevelure en huiles naturelles, qui, tout comme les huiles naturelles de la peau, sont mille fois mieux que les lotions.

Ironiquement parlant, moins vous lavez vos cheveux, moins vous avez besoin de les laver : Plus vous lavez vos cheveux avec du shampooing, plus ils deviennent gras — par contre, quand vous utilisez moins de shampooing, vous « entraînez » vos cheveux à devenir mois gras.

En plus d’assécher vos cheveux, la plupart des produits de soin contiennent des substances chimiques, qui opèrent comme des perturbateurs endocriniens, comme le sodium lauryl sulfate, les phthalates utilisés pour le parfum, la méthylisothiazolinone (MIT) et les parabènes, utilisés comme conservateurs.

Aucun savon ni shampooing devrait contenir des senteurs synthétiques, parce qu’un parfum agréable ne vaut pas l’exposition à ces substances chimiques. Une léger touche de lavande ou de citron dérivée d’huiles essentielles peut être sûre, mais si vous avez le moindre doute, cherchez des produits « sans parfum ».

Avez vu entendu du mouvement « no poo » ?

Pour réagir aux shampooings agressifs, le mouvement « no poo » veut remplacer le shampooing par du bicarbonate de soude, du vinaigre ou de l’après-shampooing à la place du « shampooing ».

Si vous voulez changer au bicarbonate de soude et le vinaigre, gardez à l’esprit que de nombreuses personnes se sentaient lugubres et sales au début, avant d’aller mieux.

Depuis des décennies nous avons suivi les instructions « mousser, rincer, répéter », mais plus aucun expert ne recommande aujourd’hui de renouveler le shampoing.

Les experts disent que le « mousser, rincer, répéter » est parfois nécessaire dans des salons de coiffure pour enlever tous les traitements chimiques, mais pas dans la vie de tous les jours.

L’application de l’après-shampoing est plus important sur les pointes de vos cheveux que sur votre cuir chevelu, parce que les pointes sont plus loin du sébum de votre cuir chevelu et se dessèchent plus rapidement.

Dr. Karyn Grossman, dermatologue à Beverly Hills, Californie, recommande d’utiliser « l’après-shampooing sur les pointes des cheveux — généralement pour des cheveux plus épais et moins pour des mèches hirsutes — et de le laisser agir ».

Elle a déclaré sur le site de Greatist:

« L’environnement chaud et humide est magique : Les follicules s’ouvrent et laissent l’après-shampooing pénétrer profondément, ce qui le rend plus efficace que si vous le rinciez immédiatement... Attendez la fin de votre douche, puis utiliser un peigne pour démêler vos cheveux. »

Tout comme le shampooing, hommes et femmes se rasent souvent sous la douche, parce que c’est pratique et la peau est adoucie. Turnbull suggère :

« Si vous vous rasez sous la douche, gardez toujours un rasoir propre sous la main. Séchez-le entre les usages. Investissez dans un bon miroir de rasage, si vous rasez votre visage et/ou un banc de douche, si vous rasez vos jambes.

Ainsi vous rendez le rasage sous la douche beaucoup plus facile et même plus sûr. »

L’eau est une ressource précieuse et doit être économisée

Les sécheresses s’étendent sur des grandes parties des États-Unis et le monde, nous ne pouvons pas nous comporter comme si l’eau était une ressource illimitée. Une douche de 10 minutes utilise jusqu’à 200 litres d’eau — environ 20 litres par minute.

Pour cette raison, les experts suggèrent d’éteindre l’eau pendant que vous vous rasez — surtout depuis que nous aimons prendre notre temps et prendre soin à ne pas nous couper, ce qui dépense beaucoup d’eau inutile.

Beaucoup d’eau est aussi gâchée en attendant que la douche atteigne la température souhaitée.

C’est pour cette raison que les personnes consciencieuses mettent un seau sous la douche, en attendant que l’eau chauffe, et l’utilisent plus tard pour arroser les plantes, rincer des chiffons ou même les toilettes.

À propos des toilettes, certaines personnes urinent dans la douche, c’est qui n’est pas si insalubre qu’il apparaît, puisque l’urine est stérile tant qu’il n’y a pas d’infection urinaire.

Certains peuvent trouver l’idée de se lâcher sous la douche repoussante, mais c’est une habitude qui économise l’eau, car 27% de l’eau utilisé dans les foyers américains vient de la chasse d’eau.

Vous pouvez même conserver l’humidité et la chaleur de la salle de bains après la douche en gardant les portes et les fenêtres fermées. Ceci adoucit votre peau et laisse pénétrer l’humidité dans la peau, pendant que vous vous habillez, disent les experts.

En parlant d’humidité, il y a juste une chose que vous devriez savoir : Elle peut dégrader le potentiel et la composition des médicaments, que vous y rangez (et trop d’humidité contribue à la propagation des moisissures).

De plus en plus de pharmaciens conseillent de conserver les médicaments n’importe où, sauf dans la salle de bains !