La guerre de la 5G - L’homme vs la technologie

5G

En bref -

  • La 5G fonctionne principalement avec des bandes d'ondes millimétriques, dont on sait qu’elles provoquent des sensations de brûlure douloureuses. Elles sont également associées à des troubles oculaires et cardiaques, à l'affaiblissement du système immunitaire, à des dommages génétiques ainsi qu’à des problèmes de fertilité
  • La FCC reconnait qu’aucune étude n'a été effectuée ni financée par l’agence ou par l'industrie des télécommunications, s'agissant de la sécurité de la 5G, et qu'aucune n’est programmée
  • La FCC a été ‘piégée’ par l'industrie des télécommunications, qui a perfectionné les stratégies de désinformation employées avant elle par l’industrie du tabac
Taille du texte:

Dr. Mercola

L’exposition aux champs électromagnétiques (EMF) et aux rayonnements radiofréquences (RF) représente dans notre monde moderne un danger de plus en plus important pour la santé.

Le site internet ‘Cellular Phone Task Force’ (« Groupe d’étude sur les téléphones portables ») possède une longue liste de gouvernements et d'organisations qui ont émis des mises en garde ou interdit différents types de technologies sans fil, dans différentes circonstances, depuis 1993.

Les nombreuses préoccupations soulevées par la 5G en matière de santé

(Vidéo en anglais)

Le magazine Fortune rapporte que Sunil Rajgopal, analyste de Wall Street, a récemment signalé que les préoccupations de plus en plus nombreuses en matière de santé risquaient de retarder l’implantation de la 5G.

Certains pays ont déjà pris des mesures pour ralentir le déploiement de la 5G en raison des risques qu’elle présente pour la santé, souligne Sunil Rajgopal. La question est : peut-on la stopper ?

Les essais de 5G ont récemment été interrompus à Bruxelles, en Belgique, et la Suisse a retardé le déploiement de sa 5G afin de créer un système qui permette de contrôler les rayonnements.

La ville de Syracuse, dans l’état de New York, essaye également de mettre en place des mesures de protection, et a « négocié le droit de réaliser des inspections de sécurité des antennes 5G sur demande », afin d'apaiser les inquiétudes de la population.

Quel niveau d’EMF l’Homme peut-il supporter ?

L’exposition aux EMF, à de nombreuses fréquences ayant des effets biologiques, telles que celles qu’utilisent les téléphones portables et les Wifi, a été multipliée par environ 1 quintillon en cent ans.

Malheureusement, l’exposition aux EMF est aujourd'hui si généralisée qu'il est devenu pratiquement impossible de réaliser des études démographiques contrôlées, car plus aucune population n’échappe totalement aux rayonnements ni à leurs effets.

Du fait qu’il n’existe plus de groupe de contrôle, il est aujourd'hui très difficile de déterminer leurs effets réels.

Ceci étant dit, une étude d’exposition contrôlée a été réalisée, révélant que les rayonnements ne sont pas aussi inoffensifs que le pensent les gens, et de loin.

Au début du 20ème siècle, les États-Unis présentaient deux types de population : la population rurale, et la population urbaine. Les régions urbaines étaient généralement reliées aux réseaux électriques, tandis que les zones rurales ne l’ont été qu’à partir des années 1950.

Les problèmes de santé liés à l’exposition à la 5G

Les préoccupations supplémentaires que font naître la 5G sont liées aux ondes millimétriques (MMW). On sait que cette largeur de bande, qui se situe essentiellement entre 30 gigahertz (GHz) et 300 GHz, peut traverser la peau de l’Homme sur une profondeur allant jusqu’à 2 millimètres, provoquant une sensation de brûlure.

C’est précisément pour cette raison que les MMW ont été choisies comme agent de lutte antiémeute (Active Denial System) par le département américain de la défense. Les MMW sont également utilisées dans les scanners corporels que l’on trouve dans les aéroports.

La recherche a montré que les canaux sudorifères présents dans la peau agissent comme des récepteurs, ou des antennes, pour les rayonnements de la 5G, et font ainsi pénétrer les rayonnements dans l’organisme en provoquant une élévation de la température. Ceci explique en partie l’effet douloureux.

Les MMW sont également associées à :

  • Des problèmes oculaires chez le rat, tels que l’opacité du cristallin, associée au développement de la cataracte, et à des dommages oculaires chez le lapin
  • Chez le rat, des effets sur la variabilité de la fréquence cardiaque, un indicateur de stress, et des modifications du rythme cardiaque (arythmie) chez la grenouille
  • Des douleurs
  • L’affaiblissement du système immunitaire
  • Une diminution de la croissance et à l’augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques

Comprendre les mécanismes nuisibles des EMF

Ainsi qu’il est expliqué dans mon interview de 2017 du Dr. Martin Pall, professeur émérite de biochimie et de sciences médicales à l’université d’état de Washington, le principal danger des EMF en général est qu’elles provoquent un stress oxydatif excessif qui entraine un dysfonctionnement des mitochondries.

Selon Martin Pall, les CCVD sont 7,2 millions de fois plus sensibles aux rayonnements micro-ondes que les particules chargées présentes à l’intérieur et à l’extérieur de nos cellules, ce qui signifie que les standards de sécurité pour cette exposition sont 7,2 millions de fois trop élevés.

Les rayonnements micro-ondes basse fréquence ouvrent vos CCVD, permettant un apport anormal d'ions calcium dans les cellules, ce qui active l’oxyde nitrique (NO) et le superoxyde, qui réagissent presque instantanément pour former du péroxynitrite.

Ceci entraîne la fabrication de radicaux libres carbonates, des espèces réactives de l’oxygène parmi les plus nocives connues, dont on pense qu’elles sont à l’origine de nombreuses maladies chroniques actuelles.

Votre organisme est capable de réparer ces dommages grâce à une famille de 17 enzymes différentes, que l’on appelle les poly (ADP-ribose) polymérases (PARP).

Cependant, si les PARP fonctionnent bien, elles ont besoin de NAD+ comme carburant, et lorsqu’elles en manquent, elles cessent de réparer votre ADN.

Le cancer n’est pas le principal danger que font courir les EMF

La tension électrique dans notre organisme joue un rôle important au regard de la santé et des maladies. L’électricité produite par votre corps permet à vos cellules de communiquer et d’exécuter les fonctions biologiques de base qui sont nécessaires à votre survie.

Toutefois, votre organisme est conçu pour fonctionner à des niveaux et à des fréquences très spécifiques.

Il semble logique que le fait d’être entouré d’EMF d'origine humaine, qui sont 1 quintillion de fois plus élevées que les EMF naturelles de la Terre, puisse interférer avec la capacité de votre ADN à recevoir et à transmettre des signaux biologiques.

Le risque de cancer du cerveau est probablement réel

Si les maladies cardiovasculaires, la démence et l’infertilité surpassent le risque de cancer du cerveau, ce risque existe bien, et pourrait être bien plus préoccupant que ce que nous imaginons pour les jeunes enfants, qui grandissent en étant entourés de technologies sans fil.

Le fait est que nous ne saurons que dans dix ou vingt ans, lorsque les jeunes enfants d'aujourd'hui auront grandi, si leur exposition in utéro et l’utilisation précoce de téléphones portables augmente l'incidence du cancer du cerveau.

De plus en plus de recherches suggèrent que les rayonnements émis par les téléphones portables influent certainement sur ce risque, et il est difficile d'ignorer les nombreux rapports anecdotiques convaincants qui existent à ce propos.

La FCC est la proie d'intérêts, et n’est pas une agence fiable

Le Dr. Davis souligne également un autre problème crucial, le fait que la FCC a été ‘piégée’ par l'industrie des télécommunications, qui a perfectionné les stratégies de désinformation employées avant elle par l’industrie du tabac.

La 5G compromet les prévisions météorologiques

Fait intéressant, en dehors de ses répercussions potentielles sur la santé, un réseau 5G mondial compromettrait également notre capacité à établir des prévisions météorologiques ce qui, en plus de faire courir des risques aux populations civiles, mettrait en péril les forces navales.

Selon un article paru récemment dans la revue ‘Nature’, une couverture étendue de la 5G empêcherait les satellites de détecter les variations de vapeur d’eau, qui permettent aux météorologues de prévoir les changements de météo et les orages.

Informez-vous à propos des dangers de la 5G pour la santé, et protégez votre famille de ses effets nocifs

J'écris actuellement un livre sur les dangers des EMF, qui sera une source d'information complète sur les technologies actuelles.

En attendant, pour en savoir plus à propos de la 5G et vous aider à informer votre entourage, vous pouvez télécharger une fiche d'information de deux pages sur la 5G, sur le site de l’Environmental Health Trust.

Vous trouverez également sur ce site une longue liste d’études scientifiques publiées qui démontrent l’existence de sources d'inquiétudes.

Pour réduire votre exposition aux EMF, consultez les conseils ci-dessous et appliquez-les au mieux, dans la mesure du possible.

Mesures de protection pour la nuit

Utilisez des filtres Stetzer ou Greenwave pour éliminer les surtensions transitoires de votre réseau électrique, et utilisez un appareil de mesure pour vérifier qu’elles se situent dans les limites de sécurité.

Utilisez un réveil à pile, idéalement non lumineux. J’utilise personnellement un réveil parlant, comme en utilisent les malvoyants.

Envisagez de placer le lit de votre bébé dans votre chambre au lieu d'utiliser un moniteur de surveillance. Vous pouvez également choisir d'utiliser un moniteur câblé.

Si vous devez utiliser la Wifi, éteignez-là lorsque vous ne l’utilisez pas, en particulier la nuit. L’idéal est de câbler l’ensemble de votre maison pour pouvoir vous passer de la Wifi. Il est important de comprendre que si vous avez un routeur Wifi, cela revient à avoir une antenne relais dans votre maison. L’idéal est d’éliminer la Wifi et d'utiliser une simple connexion câblée Ethernet.

Si vous avez absolument besoin d'un routeur, vous pouvez le placer dans une housse de protection anti-rayonnements lorsque vous ne l’utilisez pas. Vous trouverez des accessoires de protection en ligne, mais vous pouvez en fabriquer vous-même avec du tissu de la marque Swiss Shield.

Si votre ordinateur portable n’est pas équipé d'un port Ethernet, un adaptateur Ethernet USB vous permettra de vous connecter à internet via une connexion câblée.

Pour bénéficier d’une protection renforcée, vous pouvez peindre les murs et le plafond de votre chambre avec une peinture spéciale qui bloque les RF provenant de sources extérieures, telles que les antennes relais, les compteurs intelligents et les antennes radio et télé.

Les fenêtres peuvent être protégées par un écran ou un film anti-ondes métallisé. Pour votre lit, vous pouvez opter pour un ciel de lit de protection anti-ondes.

Méthodes pour réduire l’exposition superflue aux EMF dans la journée

Pour réduire votre exposition aux EMF dans la journée, vous pouvez utiliser des filtres Stetzer pour réduire la production d’électricité sale ou d'interférences électromagnétiques. Vous pouvez également les emporter au travail ou lors de vos déplacements.

Il s'agit sans doute de la meilleure méthode qui soit pour réduire les dommages provoqués par l’exposition aux EMF, dont la plupart sont générés par des fréquences que ces filtres parviennent à bloquer.

Utilisez un câble Ethernet pour connecter votre ordinateur à internet, et veillez à placer votre ordinateur portable en mode avion. Évitez également les claviers, boules de commande, souris, systèmes de jeux, imprimantes et téléphones fixes sans fils. Optez pour les versions filaires.

Évitez de porter votre téléphone portable sur vous à moins qu’il ne soit en mode avion, et ne le laissez pas dans votre chambre lorsque vous dormez, sauf également s'il est en mode avion. Les téléphones portables peuvent émettre des signaux même lorsqu’ils sont en mode avion, et c’est pourquoi je place le mien dans un sac de Faraday.

Ils sont vraiment très abordables et ne coûtent que 10 dollars les deux. Je les ai testés et ils sont vraiment très efficaces pour bloquer les rayonnements.

Lorsque vous utilisez votre téléphone portable, servez-vous de la fonction haut-parleur et tenez-le au moins à 90 cm de vous. Essayez de réduire au maximum le temps que vous passez au téléphone.

J'utilise le mien généralement moins de 30 minutes par mois, et principalement lorsque je suis en déplacement. Utilisez plutôt des logiciels de VoIP qui permettent de téléphoner en vous connectant à internet via un câble ou, mieux encore, utilisez un téléphone fixe.

Mesures de protection générales pour la maison

Si vous utilisez encore un four à micro-ondes, je vous recommande de le remplacer par un four à convection vapeur, qui réchauffera vos plats tout aussi rapidement, mais de façon bien plus sûre.

Évitez d'utiliser des dispositifs « intelligents » et des thermostats qui fonctionnent avec une signalisation sans fil. Cela comprend toutes les nouvelles télévisions « intelligentes » (ou « smart TV »).

Elles sont qualifiées d'intelligentes car elles émettent un signal Wifi, et contrairement à ce que vous pouvez faire avec votre ordinateur, il n’est pas possible d’éteindre ce signal. Envisagez d'utiliser un grand écran d'ordinateur comme télévision, qui n’émet pas de signal Wifi.

Remplacez les ampoules LFC par des ampoules à incandescence. L’idéal est d’éliminer toutes les lampes fluorescentes de votre maison. Elles émettent non seulement une lumière malsaine, mais elles vous transmettent surtout du courant électrique lorsque vous vous en approchez.

Les rhéostats sont une autre source d’électricité sale, il vaut donc mieux installer des interrupteurs classiques on/off que des rhéostats.

Refusez l'installation de compteurs intelligents dans la mesure du possible, ou placez une protection sur les compteurs intelligents déjà en place : il a été démontré que certaines protections réduisent les rayonnements de 98 à 99 %.

+ Sources et Références