Le dentifrice peut-il provoquer l’ostéoporose ?

dentifrice

En bref -

  • Le triclosan est un perturbateur endocrinien présent dans l’environnement et nuisible pour la faune aquatique. Les chercheurs ont émis la théorie, qu’il a des répercussions négatives sur la glande thyroïde et augmente le risque d’ostéoporose
  • L’ostéoporose est une perte de masse osseuse, ce qui augmente le risque de fracture des os. Les facteurs de risque sont liés à l’âge, le sexe, l’appartenance ethnique et l’histoire familiale, certains médicaments, l’hygiène de vie et le tabagisme
  • Des chercheurs ont découvert que les personnes avec le plus haut taux de triclosan dans leur urine avaient plus de risque de perdre la densité minérale des os et par conséquence d’ostéoporose. Les personnes souffrant d’ostéoporose sont plus susceptible de se fracturer les haches, ce qui augmente le risque d’invalidité et de décès
  • Le triclosan a été banni des désinfectants pour les mains, mais il reste dans la plupart des dentifrices. Pensez à fabriquer votre propre dentifrice, sans ingrédients toxiques et lequel vous pouvez aromatiser à votre goût
Taille du texte:

Dr. Mercola

L'ostéoporose est une maladie des os, au cours de laquelle la masse osseuse diminue, ce qui augmente le risque de fracture des poignets, hanches et vertèbres. L'ostéoporose concerne les hommes et les femmes. Les facteurs de risque sont préétablis ou modifiables. Les facteurs que vous ne pouvez pas changer sont :

  • Sexe — Les femmes ont plus de risque de développer de l'ostéoporose que les hommes et perdent leur tissu osseux plus vite au cours de la ménopause.
  • Âge — Avec l'âge vos os deviennent plus fins et plus faibles.
  • Ethnicité — Les femmes africaines et hispaniques courent moins de risque que les femmes blanches et asiatiques.
  • Histoire familiale — Si vos parents ont une histoire de fractures dues à l'ostéoporose, votre risque peut être plus élevé.

Il y a certaines choses que vous ne pouvez pas changer, mais il y a d'autres que vous pouvez maîtriser. L'utilisation à long terme de certains médicaments, une vie inactive ou un alitement prolongé et le tabagisme augmentent tous le risque de perte de masse osseuse. Un régime faible en calcium et vitamine D aussi augmente votre risque, parce que les deux sont nécessaires pour créer des os denses.

L'os est un tissu vivant et fait constamment l'objet d'un ajout de nouvelles cellules osseuses et d'une élimination de cellules anciennes. Jusqu'à l'âge de 20 ans il y a plus de nouvelles cellules créées que d'anciennes éliminées. La « masse osseuse maximale » est un terme utilisé pour décrire le volume et la densité maximale, que nos os pourraient atteindre. La masse osseuse maximale est normalement atteint entre l'âge de 25 et 30 ans, puis l'os se résorbe plus qu'il ne se forme.

Les substances chimiques dans le dentifrice augmentent le risque d'ostéoporose

L'agent chimique triclosan, banni des désinfectants pour les mains par la Food and Drug Administration des États-Unis, peut augmenter votre risque d'ostéoporose. Des chercheurs utilisaient les données de l'Enquête nationale sur l'examen de la santé et de la nutrition pour étudier le lien entre les concentrations de triclosan dans l'urine et la densité osseuse chez des femmes de plus de 20 ans. Un chercheur écrivait dans un communiqué de presse :

« Des études au laboratoire ont démontré que le triclosan a un impact négatif sur la densité minérale des os dans les lignes de cellules ou chez les animaux. La relation entre le triclosan et la santé des os chez l'humain est néanmoins peu connue.

D'après nos informations, c'est la première étude épidémiologique, qui a examiné l'association entre l'exposition au triclosan et la densité minérale des os et l'ostéoporose sur un échantillon représentatif à l'échelle nationale de femmes américaines adultes. »

1.848 cas étaient analysés en utilisant des données de 2005 à 2010. Les mesures ont révélé, que plus le taux de triclosan dans l'urine est élevé, plus le risque de perte de la densité minérale osseuse et l'ostéoporose est élevé aussi. Ce lien était plus signifiant chez des femmes postménopausées que chez des femmes qui n'avaient pas encore atteint la ménopause.

Les données étaient ajustées avec d'autres facteurs, comme le diabète, l'index de la masse corporelle et le niveau d'activité physique. Les auteurs ont émis l'hypothèse, qu'il y a une interruption de la fonction de la thyroïde causée par le triclosan, qui mène à une densité minérale osseuse réduite et d'autres soucis, comme l'activité œstrogénique chez des femmes plus âgées.

Les effets cumulés des toxines environnementales sur la thyroïde

Votre glande thyroïde a la forme d'un papillon et se trouve sur la partie antérieure du cou. Elle secrète des hormones qui régulent le cœur et la digestion, le maintient des os, le métabolisme, les muscles et l'humeur. Elle peut devenir hyperactive ou hypoactive depuis la naissance ou suite à l'exposition à des facteurs environnementaux. Dans sa mise à jour destinée aux consommateurs, la FDA écrit :

« Aujourd'hui le triclosan se retrouve partout. Il est ajouté à des nombreux produits de consommation - vêtements, ustensiles de cuisine et jouets - pour prévenir une contamination bactérienne. Par conséquence l'exposition à long terme au triclosan est plus élevée qu'on pensait, ce qui soulève des inquiétudes concernant les risques de cet ingrédient au cours de la vie. »

Le triclosan est une des nombreuses substances chimiques environnementales, qui affectent la fonction de la thyroïde. Selon l'association américaine de la thyroïde, plus de 12% de la population des États-Unis développent une maladie de la thyroïde au cours de leur vie et on estime que 20 millions de personnes souffrent actuellement d'une maladie de la thyroïde. Mais les symptômes ne sont pas toujours apparentes, alors jusqu'à 60% de personnes peuvent ne pas être au courant de leur problème.

Votre glande thyroïde est affectée par des toxines biologiques et environnementales. Par exemple le virus Epstein Barr, en cause dans la mononucléose infectieuse, est connu pour la capacité de modifier la réaction immunitaire de son hôte et provoque des troubles auto-immunes de la thyroïde.

Les substances chimiques perturbatrices endocriniennes tombent aussi dans cette catégorie. Ils interfèrent avec la fonction de la glande thyroïde et peuvent provoquer des différents symptômes selon le niveau et la durée de l'exposition et du sexe. La glande thyroïde est sensible à l'action de ces perturbateurs, et le triclosan est l'un d'eux.

De nombreux risques sanitaires sont associés au triclosan

La FDA a discuté trois défis potentiels en constatant qu'il n'y a pas assez de preuves pour déterminer la contribution du triclosan à la résistance aux antibiotiques. Ils ont aussi noté, que des études sont en cours pour évaluer, si le risque de cancer de la peau et les lésions de la peau sont dues au triclosan après l'exposition à la lumière des UV. Toutefois, un consensus de 200 scientifiques et professionnels de la santé ont exprimé un avis différent.

Ils citent 10 raisons, incluant sa prévalence dans l'environnement et ses effets nuisibles pour la faune aquatique. La liste contient aussi l'exposition directe aux produits de soins, l'alimentation et l'eau potable. Le triclosan affecte le système endocrinien des humains et des animaux, il augment la sensibilité aux allergènes et peut modifier le microbiome chez l'humain.

Ils ont découvert, en se basant sur une recherche extensive à double issue, que les perturbateurs endocriniens s'accumulent dans le corps et sont toxiques pour les humains et pour l'écosystème.

Une méta-analyse a aussi trouvé la preuve que l'exposition au triclosan joue un rôle dans le risque de cancer. Une autre analyse a découvert que la quantité absorbée par la peau est comparable à des taux pouvant provoquer une dysfonction mitochondriale. Les chercheurs ont conclu que :

« Si l'on considère ces trouvailles déterminantes, on doit réévaluer l'introduction ce cette substance antimicrobienne dans des produits de consommation, et non pas seulement dans le savon, et on doit continuer des recherches sur ses effets dans les produits dérivés et métabolites. »

Dans une revue littéraire, des chercheurs dialoguaient entre eux sur l'utilisation à grande échelle du triclosan dans l'eau de surface, les eaux usées et l'eau potable. Ils ont conclu, que dans des zones de haute densité bactériennes, comme les eaux usées, les conditions étaient idéales pour la prolifération de bactéries et pour l'échange de matériel génétique, ce qui a comme résultat, que des communautés entières deviennent résistantes aux antibiotiques.

Les effets à long terme de l'ostéoporose

Le risque d'ostéoporose grandit avec l'âge, en partie parce que la masse osseuse maximale est normalement atteint entre l'âge de 25 et 30 ans. Les fractures dues à l'ostéoporose ont un sérieux impacte sur la santé, la qualité de vie et le bonheur. Selon l'International Osteoporosis Foundation au moins 33% des femmes et 20% des hommes dans le monde de plus de 50 ans vont souffrir d'une fracture ostéoporotique.

Ces fractures ne guérissent pas toujours bien et peuvent provoquer une douleur chronique, une invalidité à long terme, une dépendance de tiers personnes et la mort. D'autres complications dues aux fractures des hanches sont les caillots de sangs, les embolismes pulmonaires, les infections pulmonaires et postoperatives, si la hanche doit être opérée.

Lors d'une autre étude, des chercheurs ont découvert que 6% de ceux qui vivaient à la maison avant leurs 75 ans et 33% de ceux qui vivaient à la maison après leurs 85 ans finissaient dans une maison de repos après une fracture de la hanche. Après une fracture de la hanche, 28% des personnes ne peuvent plus se faire à manger.

Selon l'International Osteoporosis Foundation, 40% des personnes ayant subi une fracture de la hanche seront incapables de marcher au bout d'un an et 33% seront complètement dépendants à la maison ou dans une maison de repos pendant un an.

Ces conséquences sont déjà assez graves, mais dans des pays où les personnes n'ont pas d'accès aux soins et ne peuvent pas être opérées, ceci peut mener à une invalidité permanente ou la mort.

Les 10 premières années après une fracture due à l'ostéoporose il y a un risque de mortalité accru, la première année étant la plus dangereuse. Pour les personnes de plus de 75 ans le risque d'autres fractures plus ou moins sévères augmente aussi. Les fractures de la hanche affectent la santé mobile aussi bien que la santé émotionnelle.

Qu'est-ce qu'il y a d'autre dans le dentifrice ?

La présence du triclosan ne se limite pas seulement aux eaux usagées et aux produits de soin : Il est aussi contenu dans certains dentifrices. Même si certains calculent une consommation de dentifrice de 80 litres dans une vie entière, selon le Organized Pack Rat la consommation atteint plutôt 40 litres, en se basant sur leur calcul d'utilisation de tubes de dentifrice de voyage. Peu importe, comment on calcule, le fait d'utiliser du dentifrice tout au long de la vie accumule pas mal de toxines dans votre bouche.

Ces substances chimiques entrent dans votre sang, car elles sont absorbées par vos membranes muqueuses. Dans un rapport du Cornucopia Institute, un organisme qui veille sur l'industrie biologique, il y a de nombreux risques liés à certains ingrédients des dentifrices.

Les dentifrices disponibles dans le commerce contiennent des agents chimiques connus pour leurs propriétés perturbatrices endocriniennes, inflammatoires ou cancérigènes. Le triclosan est seulement un des ces substances chimiques. Le fluorure est une autre neurotoxine et perturbateur endocrinien, qui se trouve dans la plupart des dentifrices et eaux buvables.

Certains dentifrices contiennent aussi de sodium lauryl sulfate et/ou de sodium lauryl ether sulfate, pour l'effet de mousse. Le sodium lauryl sulfate est un pesticide pour traiter les puces et les tiques et est associé à une irritation de la peau et aux aphtes. D'autres ingrédients peuvent être :

  • Saccharine — Des chercheurs ont découvert que la saccharine est cancérigène dans le système urinaire chez des animaux. Elle a été bannie en 1981, car elle provoque des tumeurs de la vessie, puis a été autorisée de nouveau dans plus de 100 pays dans le monde, où elle est actuellement utilisée comme additif édulcorant.
  • Carraghénane — Ce produit n'a aucun arôme ni valeur nutritionnelle, les fabricants l'utilisent pour épaissir ou pour stabiliser des produits tels que le dentifrice. Selon des études sur des animaux, le carraghénane non-dégradé et dégradé est associé aux ulcères et néoplasmes intestinaux.
  • Pyrophosphates — Ils réduisent la plaque, mais déminéralisent aussi la salive, ce qui empêche la reminéralisation naturelle des dents et impactent la santé de vos dents avec le temps.
  • Sels de phosphate — Les sels de phosphate inorganiques sont efficacement absorbés et augmentent les concentrations de sérum. Ceci peut être particulièrement nocif pour les personnes souffrant d'une maladie des reins chronique. Les principaux problèmes causés par les sels de phosphate sont des dommages vasculaires et la calcification.

Fabriquez votre dentifrice vous-même - moins cher, plus sûr et meilleur pour la santé

Si vous êtes frustré à cause du manque de bons dentifrices dans votre parapharmacie, il serait peut-être temps de fabriquer votre propre dentifrice. Cette recette, adaptée à partir de SimpleGreenSmoothies, est facile à réaliser. Elle est à base d'huile de coco, qui a prouvé ses capacités à combattre les bactéries buccales responsable pour les caries dentaires.

Dentifrice naturel à la noix de coco

Ingrédients

6 cuillères à soupe d'huile de coco

6 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

25 gouttes d'huile essentielle (par exemple menthe poivrée, cannelle ou une autre sorte de menthe)

1 cuillère à café de stevia (pour le goût)

Instructions

  1. Mélangez tous les ingrédients dans un bol, jusqu'à obtenir une crème.
  2. Mettez le tout dans un bocal en verre et refermez-le.
  3. Le site SimpleGreenSmoothies note que, puisqu'il est difficile d'extraire la pâte du bocal, on pourrait utiliser une petite spatule spéciale pour écoper juste la quantité à appliquer sur votre brosse à dents.
+ Sources et Références