Lutter contre la pollution par les EMF: un impératif de santé au 21e siècle

pollution emf

En bref -

  • Le principal danger des champs électromagnétiques (EMF), et ce qui entraîne les processus des maladies chroniques, ce sont les dommages mitochondriaux déclenchés par les peroxynitrites
  • Les peroxynitrites sont de puissants composés azotés réactifs associés à une inflammation systémique et à un dysfonctionnement mitochondrial. Ils sont considérés comme une cause profonde des nombreuses maladies chroniques actuelles
  • Vous ne pouvez pas voir, entendre ou sentir les EMF et la plupart des personnes ne les ressentent pas. Pourtant, des effets biologiques se produisent, que vous puissiez les sentir ou non
  • Le nombre de personnes signalant une hypersensibilité pathologique aux EMF est en augmentation. Entre 1994 et 2008, la prévalence du syndrome d'hypersensibilité électromagnétique en Autriche est passée de 2 à 3,5 %. En 2011, Taïwan a déclaré un taux d'incidence de 13,3 %
  • La possibilité qu'une grande partie de la population soit incapable de travailler ou de vivre en tant qu'individus libres en raison d'une exposition incessante et élevée aux EMF est une menace très réelle pour la société telle que nous la connaissons. Il reste très peu de zones exemptes de EMF sur la planète et ces zones se rétréciront davantage avec la mise en œuvre mondiale de la 5G
Taille du texte:

Dr. Mercola

Au cours de la dernière décennie, j'ai écrit de nombreux articles sur les preuves des dommages biologiques causés par le rayonnement des champs électromagnétiques (EMF) non ionisants.

Alors que l'industrie du sans-fil part du principe que le seul type de rayonnement capable de causer des dommages est le rayonnement ionisant (les rayons X en sont un exemple), les chercheurs ont depuis longtemps averti que même les rayonnements non ionisants et non chauffants peuvent mettre en danger votre santé. Cela inclut non seulement la santé humaine, mais aussi celle des plantes et des animaux.

Les scientifiques comprennent maintenant l'impact des EMF sur votre santé

Au fil des années, j'ai interviewé plusieurs experts qui ont partagé leurs connaissances approfondies sur les mécanismes mal compris des dommages causés par les EMF. Parmi eux :

Martin Pall, Ph.D., professeur émérite de biochimie et des sciences médicales à l'Université de l'État de Washington, a publié des recherches montrant que le principal danger des EMF (et ce qui entraîne les processus des maladies chroniques), ce sont les dommages mitochondriaux déclenchés par les peroxynitrites, un des types de composés azotés réactifs les plus nocifs.

Le rayonnement micro-ondes à basse fréquence active les canaux calciques voltage-dépendants (VGCC) dans la membrane externe de vos cellules, les faisant s'ouvrir, permettant ainsi un afflux anormal d'ions calcium. Cela active l'oxyde nitrique, qui est un précurseur du peroxynitrite.

Ces puissants composés azotés réactifs sont associés à un niveau accru d'inflammation systémique et de dysfonctionnement mitochondrial et ils sont considérés comme une cause profonde des nombreuses maladies chroniques actuelles.

L'un des inconvénients les plus importants du peroxynitrite est qu'il endommage l'ADN. Alors que votre corps a la capacité de réparer ces dommages grâce à une famille d'enzymes dénommées collectivement les poly ADP ribose polymérases (PARP), les PARP nécessitent du NAD+ comme carburant, et lorsqu'elles manquent de NAD+, elles arrêtent de réparer votre ADN, ce qui peut conduire à une mort cellulaire prématurée.

Le Dr Sam Milham, médecin et épidémiologiste, a écrit le livre « Dirty Electricity: Electrification and the Diseases of Civilization ». Dans son interview, il explique les mécanismes biologiques des transitoires électriques à haute fréquence (modèles d'interférence électromagnétique) et il détaille certaines des sources domestiques moins connues de cette « électricité sale ».

Magda Havas, Ph.D., professeure agrégée à l'Université Trent au Canada, a écrit des résultats de recherches sur les effets de l'électricité sale sur le comportement des enfants et sur les techniques de remédiation utiles.

La pollution par les EMF a probablement des conséquences néfastes sur votre santé

Le problème avec le rayonnement EMF est que vous ne pouvez pas le voir, l'entendre ou le sentir, et la plupart ne le ressentent pas. Pourtant, les chercheurs nous assurent que des effets biologiques se produisent, que vous puissiez les sentir ou non. Pour la plupart des personnes, c'est simplement une question de temps et de quantité d'exposition globale.

Il est important de comprendre que nous ne parlons pas ici seulement du rayonnement de votre téléphone portable. Les fréquences électromagnétiques émises par votre routeur Wi-Fi, votre ordinateur, vos appareils électroménagers, toutes sortes de technologies « intelligentes » sans fil, et même le câblage à l'intérieur de vos murs, sont tous capables d'infliger de graves dommages biologiques à votre corps et à votre esprit. Et avec la 5G, ce sera bien pire.

Le syndrome d'hypersensibilité électromagnétique est à la hausse

Pour certains, les effets des EMF sont indubitables et indéniables, et le nombre de personnes signalant une hypersensibilité pathologique aux EMF est en augmentation. En 2008, une étude autrichienne a noté que la prévalence réelle du syndrome d'hypersensibilité électromagnétique en Autriche avait augmenté de 1,5 % depuis 1994, passant de 2 à 3,5 %.

En 2006, l'Allemagne enregistrait un taux d'incidence de l'électrosensibilité de 9 % et Taïwan déclarait un taux d'incidence de 13,3 % en 2011. Le documentaire RT, « Les réfugiés du Wi-Fi », présenté dans le documentaire « Explorez le syndrome de l'hypersensibilité électromagnétique », enquête sur les difficultés signalées par ces « canaris dans la mine de charbon ».

Bien que les symptômes puissent varier d'un individu à l'autre, les symptômes fréquemment rapportés du syndrome de l'hypersensibilité électromagnétique incluent :

  1. Démangeaisons / éruptions cutanées / bouffées de chaleur / brûlures et / ou picotements. Beaucoup décrivent une douleur de type « épingles et aiguilles brûlantes », en particulier dans la tête et la poitrine
  2. Confusion / mauvaise concentration et / ou perte de mémoire
  3. Fatigue et faiblesse musculaire
  4. Mal de tête
  5. Douleur thoracique et problèmes cardiaques

Les autres symptômes signalés incluent :

Douleur à l'oreille

Crises de panique

Insomnie

Convulsions

Acouphènes (bourdonnements d'oreilles)

Sensation de vibration dans le corps

Paralysie

Vertiges implacables

Une étude de 2015 a souligné que l'hypersensibilité électromagnétique devient un défi croissant pour la profession médicale, qui n'a pas encore pleinement compris ses implications, sans parler de ses remèdes.

Pourtant, les plaintes d'hypersensibilité modernes correspondent à celles signalées dans les années 1970 et 1980 par ceux qui travaillaient avec des équipements radio et radar et des moniteurs à tube cathodique, ce qui nous dit que ce n'est pas un phénomène nouveau. D'après les auteurs :

« Dans les enquêtes basées sur la population, la prévalence du SHE variait de 1,5 % en Suède à 13,3 % à Taiwan. Les études de provocation avec les CEM ont donné des résultats différents, allant des personnes atteintes du SHE ne pouvant pas faire la distinction entre un signal RF actif et un placebo, aux changements observés objectivement après l'exposition des réactions de la pupille, des modifications du rythme cardiaque, des dommages aux érythrocytes et de la perturbation du métabolisme du glucose dans le cerveau. »

Dès 2005, l'Organisation mondiale de la santé a averti que des personnes signalaient « depuis un certain temps » des problèmes de santé attribués à l'exposition aux EMF et que certaines étaient « si gravement touchées qu'elles cessaient de travailler et changeaient leur mode de vie. »

La possibilité qu'une grande partie de la population soit incapable de travailler ou de vivre en tant qu'individus libres en raison d'une exposition incessante et élevée aux EMF est une menace très réelle pour la société telle que nous la connaissons. La réalité est qu'il reste très peu de zones exemptes de EMF sur la planète, et ces zones se rétréciront davantage avec la mise en œuvre mondiale de la 5G.

Le cancer du cerveau n'est pas la seule, ni la principale préoccupation

Bien qu'un certain nombre d'études aient montré que le rayonnement des téléphones portables peut déclencher un cancer du cerveau, ce n'est pas la plus grande source de préoccupation. Votre cerveau possède une densité de VGCC beaucoup plus élevée que les autres organes, tout comme votre système nerveux et votre cœur, ainsi que les testicules.

En raison de la densité élevée de VGCC dans ces organes, les EMF sont susceptibles de contribuer aux problèmes neurologiques et neuropsychiatriques, ainsi qu'aux problèmes cardiaques et reproductifs, y compris mais sans s'y limiter, les arythmies cardiaques, l'anxiété, la dépression, l'autisme, la maladie d'Alzheimer, l'infertilité et les fausses couches, et ces problèmes de santé sont beaucoup plus fréquents que le cancer du cerveau.

Cela dit, des études ont également lié le rayonnement radiofréquence équivalent à celui émis par les téléphones portables 2G et 3G à d'autres formes de cancer, y compris les tumeurs cardiaques. Cela comprend les études sur les animaux financées par le gouvernement américain publiées en 2018, qui ont été corroborées par le Ramazzini Institute la même année.

Dès 2011, les preuves étaient suffisamment solides pour que le Centre international de recherche sur le cancer, la branche de recherche sur le cancer de l'OMS, déclare le téléphone portable comme « potentiellement cancérogène » du groupe 2B.

J'ai déjà mentionné l'un des principaux mécanismes par lesquels les EMF nuisent à votre biologie (c'est-à-dire, la création de peroxynitrites, qui sont de puissants facteurs de stress oxydant), mais les EMF nuisent également à votre santé par d'autres moyens.

Par exemple, l'enzyme ATP synthase (qui fait passer des courants de protons dans l'espace intermembranaire mitochondrial, semblable au courant traversant un fil) alimente en énergie la création d'ATP à partir d'ADP, en utilisant ce flux de protons.

Les champs magnétiques peuvent modifier la transparence du flux de protons vers l'espace intermembranaire mitochondrial, réduisant ainsi le courant. En conséquence, vous obtenez moins d'ATP, ce qui peut avoir des conséquences à l'échelle du système, en favorisant des maladies chroniques, l'infertilité et la baisse de l'intelligence.

Les EMF peuvent également altérer votre microbiome, transformant ainsi des microbes bénéfiques en microbes pathogènes ou toxiques. Cela peut également avoir des effets considérables sur la santé, car nous savons maintenant que votre microbiome joue un rôle important dans la santé.

Le déploiement de la 5G va augmenter considérablement les risques pour la santé

Toutes les ramifications de santé attribuées aux générations précédentes de technologies sans fil seront amplifiées de façon exponentielle avec le déploiement de la 5G, qui est simplement ajoutée en plus de l'infrastructure sans fil déjà existante. Cette technologie de 5e génération peut également présenter des risques supplémentaires pour la santé.

La principale préoccupation de la 5G est qu'elle repose principalement sur la bande passante de l'onde millimétrique (MMW), qui est connue pour pénétrer de 1 à 2 millimètres dans le tissu cutané humain. Il existe également des preuves suggérant que les canaux sudoripares de la peau humaine agissent comme des antennes lorsqu'ils entrent en contact avec des MMW.

De nombreuses personnes peuvent ressentir l'impact des MMW comme une sensation de brûlure et/ou une douleur. C'est précisément pourquoi ce rayonnement est utilisé dans les armes non létales de contrôle des foules. Les MMW ont également été liés à des problèmes oculaires, à une fonction immunitaire supprimée, à une variabilité de la fréquence cardiaque (un indicateur de stress) et à des arythmies.

En 2015, plus de 230 scientifiques engagés dans l'étude des effets biologiques et sanitaires des champs électromagnétiques non ionisants dans 41 pays ont signé un appel international aux Nations Unies, appelant à une protection contre l'exposition aux champs électromagnétiques non ionisants en raison de preuves d'effets sur la santé, même à de faibles niveaux.

Deux années plus tard, plus de 180 médecins et scientifiques de 35 pays ont signé une pétition afin de promulguer un moratoire sur le déploiement de la 5G en raison des risques potentiels pour la faune et la santé humaine.

Protégez-vous contre l'excès de EMF

Il ne fait aucun doute dans mon esprit que l'exposition aux EMF est une composante importante du mode de vie qui doit être abordée si vous êtes préoccupé par votre santé.

Pour vous aider à atténuer cette exposition inévitable, consultez les conseils répertoriés dans mon article précédent, « Les 19 meilleurs conseils pour réduire votre exposition aux EMF ».

Si vous savez ou soupçonnez que vous développez déjà une sensibilité aux EMF (une hypersensibilité à part entière peut souvent survenir du jour au lendemain), l'atténuation de vos expositions sera particulièrement importante. De nombreuses victimes deviennent obsédées par la recherche de solutions, car les effets peuvent être gravement invalidants.

Si vous avez besoin d'aide pour transformer votre domicile, pensez à faire appel à un biologiste du bâtiment qualifié pour bien faire les choses. Une liste peut être consultée sur le site Web de l'Institut international de la biologie du bâtiment et de l'écologie.

+ Sources et Références