Qu'y a-t-il de pire que les punaises de lit? Leurs Excréments

Punaise de lit

En bref -

  • Les punaises de lit sont des parasites qui se régalent du sang humain; au départ de la taille d’un pépin de pomme, elles enflent et brunissent après s’être nourries, les rendant plus visibles à l'œil nu
  • De légères marques de piqure rouges peuvent vous indiquer en premier une infestation de punaises qui ne sont probablement pas porteuses de maladies mais qui laissent de grandes quantités d’histamines dans leurs excréments pour attirer d’autres punaises de lit.
  • La concentration en histamine est élevée et constante dans les logements infestés, ce qui augmente vos risques d’allergie
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les punaises de lit sont des petits insectes parasites se nourrissant exclusivement de sang et se régalant du sang humain. D’à peu près la taille d’un pépin de pomme, elles enflent et brunissent après s’être nourries.

Bien qu’elles constituent une nuisance, qu’elles se multiplient rapidement et déclenchent des réactions allergiques, elles ne propagent généralement pas de maladies.

Les punaises de lit sont souvent des créatures nocturnes et sortent comme des vampires, se nourrissant du sang des humains et des animaux lorsqu’ils dorment. Elles injectent d’abord un anesthésiant pour que ne vous ressentiez pas la piqure. Une fois avoir terminé leur repas elles retournent se glisser au sein de leur colonie pour se reposer.

Les punaises de lits se propagent rapidement en Amérique du Nord et ont été détectées dans chaque état des États-Unis. Bien qu'elles soient attirées par l’odeur du linge sale, une infestation ne signifie pas que vous ayez un logement sale. On les a retrouvé partout, des hôtels cinq étoiles et navires de croisières aux bibliothèques, écoles et garderies.

Les punaises de lit peuvent passer des mois sans manger mais préfèrent se nourrir à quelques jours d’intervalle. Étonnamment, elles vivent et se nourrissent dans un rayon de 2,5 mètres d’une surface de couchage.

Se cachant la journée, souvent des les coutures d’un matelas, dans un cadre de lit, au sein de la tête de lit ou derrière le papier peint, ces petites créatures font bien plus que mordre et déféquer dans votre lit.

Une Piqure de Punaise de Lit Peut Être Votre Premier Indice

Les punaises de lit affectent chaque personne différemment. La réaction à une piqure nécessite une réaction allergique, par conséquent, si vous n’êtes pas allergique vous pourriez ne même pas savoir que vous avez des punaises de lits chez vous. Les personnes allergiques peuvent parfois se gratter si fort que cela mène à une infection cutanée secondaire.

Les marques de piqure peuvent prendre jusqu’à 14 jours pour se développer chez certaines personnes, on peut ainsi rechercher d’autres signes comme les exosquelettes des insectes après qu’ils aient mué, les punaises de lit vivantes ou les excréments dans les plis du matelas ou des draps et des tâches de sang couleur rouille sur le matelas ou le mobilier environnant.

La marque de piqure est souvent semblable à celle laissée par d’autres insectes comme les moustiques ou les puces. La surface peut être légèrement enflée et rouge et peut démanger et être irritante. Les marques de piqure peuvent être aléatoires ou apparaître en ligne droite.

Bien que l’on observe des infestations toute l’année, elles ont tendance à culminer durant les mois d’été du fait que les gens voyagent plus à cet époque.

Les Effets Emotionnels Causés par les Punaises Pourraient Avoir une Origine Physique

Même si les punaises de lit constituent plus une nuisance qu’un danger, les conséquences psychologiques qu’elles peuvent infliger peuvent être brusques.

Dans un cas-type, une femme s’est donnée la mort après des infestations répétées de punaises de lit dans son appartement: Les chercheurs ont conclu : «Les infestations de punaises de lit ont vraisemblablement déclenché l’apparition d’un état psychologique négatif ayant à terme mené au suicide.»

D’autres personnes vivant dans un environnement infesté par des punaises de lit seront davantage susceptibles de faire part de problèmes d’anxiété, de troubles du sommeil, de difficultés financières, de changements d’humeur et de conduites irrationnelles.

Des répercussions émotionnelles associées au trouble de stress post-traumatique ont également été signalées après une infestation de punaises de lit.

Ces problèmes psychologiques sont aggravés par le fait qu’il existe un préjugé malencontreux selon lequel les punaises de lit sont le résultat de la saleté.

Des chercheurs ont désormais découvert que les punaises de lit sécrètent assez d’histamine pour déclencher des symptômes cutanés et respiratoires La présence durable de punaises de lit peut être liée à l’histamine présente dans les excréments. L’histamine est une substance naturellement présente dans le corps secrétée en réaction à des allergènes.

Cependant, l’exposition à des doses externes d’histamine peuvent conduire à une multitude de problèmes de santé, des rougeurs aux troubles respiratoires. L’histamine en quantité trop importante a également été associée aux troubles de l’anxiété et à la dépression.

Les Punaises de Lits Font Bien Plus Que Piquer

Les chercheurs ont étudié des logements exemptes de parasites et des logements infestés, et rapporté que le taux d’histamine était beaucoup plus élevé dans les logements infestés par les punaises de lit.

Les niveaux élevés d’histamine ont perduré durant des mois après que l’infestation de punaises de lit ait été éradiquée. Les chercheurs ont analysés des logements qui avaient été traités pour éliminer les punaises de lit et ont découvert que l’histamine était capable de résister aux températures élevées et ont même mis en évidence un niveau élevé d’histamine après que les appartements aient été exemptes de parasites depuis des mois.

Bien que le traitement thermique soit un moyen efficace de tuer les insectes, les chercheurs ont émis l’hypothèse selon laquelle l’afflux d’air chaud soulevait les excréments et propageait l’histamine des matelas infestés dans le reste du logement.

Au cours d’une étude antérieure, les scientifiques canadiens avaient observé que l’histamine était secrétée par les punaises de lit pour en attirer d’autres, laissant principalement des traces pour les crevasses de matelas proches des sources de nourriture.

Sur cette base, le docteur Zachary DeVries, entomologiste, s’est demandé si des problèmes de santé pouvaient résulter de l’exposition à l’histamine d'origine externe.

Ses collègues et lui-même ont découvert que les appartements infestés comportaient en moyenne 54 microgrammes d’histamine pour chaque 100 milligrammes de poussière. Ce taux était beaucoup plus élevé que les quantités d'histamine retrouvées dans les logements non infestés, même si la quantité de poussière était équivalente entre les logements. Les conséquences pour la santé sont donc pas si évidentes. Devries et ses pairs ont conclu que:

« De manière notable, les concentrations en histamine dans la poussière recueillie dans les logements infestés par des punaises de lit étaient 50 fois plus importantes que dans le foin agricole.

Les fortes concentrations, la persistance et la proximité avec les humains durant leur sommeil laisse penser que l’histamine produite par les punaises de lit puisse constituer un premier agent de contamination et poser un risque sérieux pour la santé en milieu intérieur. L’histamine est utilisée au cours de réactions bronchiques et cutanées mais est rarement considérée comme un facteur de risque environnemental pour les maladies allergiques.»

Possède Punaises, Disposé à Voyager

Une punaise de lit femelle peut pondre des centaines d'œufs au cours de sa vie. Sa durée de vie moyenne va de 10 mois à un an, au cours de laquelle la punaise traverse plusieurs étapes.

Lorsqu’il existe un hôte viable, les punaises peuvent passer ces étapes assez rapidement et atteindre leur maturité en seulement un mois. Pour trouver un hôte viable, les punaises se fient à différentes visions, odeurs et changements de température. Les punaises de lit vivent toute l’année puisqu’elles sont abritées des températures extrêmes dans votre logement ou dans une chambre d’hôtel mais sont principalement actives durant l’été.

Un nombre plus élevé d’infestations est signalé en été du fait qu’un nombre plus important de gens voyage et séjourne dans des hôtels. Les chercheurs de l’Université de Sheffield en Angleterre se sont intéressés à ce qui commandait le comportement des punaises de lit en l’absence d’un hôte viable.

Au cours d’une petite étude, les chercheurs ont analysé les mouvements des punaises de lit lorsqu’elles étaient exposées à des sacs de vêtements propres ou à des sacs de vêtements qui avaient été portés durant plusieurs heures. L’une des pièces disposait également d’un approvisionnement constant en dioxyde de carbone pour simuler la respiration humaine.

Les chercheurs ont découvert que les punaises dans la pièce contenant du dioxyde de carbone recherchaient plus activement un hôte contenant du sang. Étonnamment, les punaises de la chambre où se trouvait le sac de vêtements portés auparavant étaient également plus actives et semblaient être attirées par les vêtements.

Les chercheurs ont supposé que la capacité de la punaise à détecter l’odeur de l’homme joue un rôle dans la propagation des insectes et pourrait offrir des informations qui pourraient être utilisées pour permettre de dissuader les insectes de voyager avec vous.

L’un des moyens dont les punaises ont voyagé autour du monde est au sein de sacs de linge sale trimballés d’un hôtel à l’autre puis à la maison. L’étude montre que ranger votre linge sale au sein de contenants hermétiques peut empêcher les auto-stoppeurs parasites de revenir à la maison avec vous. Malheureusement, il ne suffit seulement que de deux ou trois punaises de lit et deux mois pour peupler votre logement.

Avant de Défaire Vos Bagages, Faites Ceci

(En anglais)

Cette courte vidéo vous donne des instructions simples sur la manière de trouver des punaises de lit chez vous ou à l’hôtel. Il est important de prendre les précautions qui s’imposent lorsque vous voyager pour diminuer vos risques de ramener des petites bestioles à la maison.

Ne défaites pas vos bagages en arrivant. A la place, disposez votre bagage au sein d’une baignoire propre ou sur un support hors sol pendant que vous inspectez la pièce. Une carte bancaire et une lampe torche vous aideront à trouver toutes les punaises qui pourraient s’être établies.

Si vous ne disposez pas de lampe torche, installez une application lampe torche sur votre smartphone. Commencez par les oreillers, détachez la taie d’oreiller et cherchez à travers les coutures des petits oeufs, des insectes et des excréments.

Retirez les draps et la housse matelas pour rechercher des tâches révélatrices ou des punaises vivantes dans les plis du matelas. Souvenez-vous de regarder tout au long des petites prises d’air situées sur les cotés du matelas ou du sommier à ressors et assure vous de regarder soigneusement aux quatre coins du lit et pas à un uniquement.

Veillez également à regarder sous les meubles — les fauteuils capitonnés, les sommiers à ressors, les tables de nuit — et tout au long des têtes de lit et des rideaux, où elles pourraient se cacher jusqu’à leur prochain repas. Si vous trouvez des punaises de lit, ramassez vos bagages et partez immédiatement.

Il est judicieux d’effectuer une simple inspection de routine le matin suivant également. Cherchez des petites tâches de sang rouges qui peuvent être manifestes après une piqure de punaise de lit. Si vous ne les aviez pas trouvé la nuit d’avant, mais les avez trouvé au matin, vous pourrez prendre des précautions pour éviter de les rapporter à la maison.

Les punaises de lit peuvent également débarquer depuis le manteau ou les vêtements d’un ami rendant visite ou sur les vêtements de réparateurs d’appareil électroménager. Par conséquent, même si vous n’avez pas du tout voyagé, il est judicieux d’inspecter votre logement régulièrement.

Des Effets Nocifs Pour la Santé Peuvent Découler d’un Traitement Chimique

Bien que vous pouvez vouloir vous débarrasser de ces punaises aussi vite que possible, vous devriez être prudent avant d’accepter un traitement standard aux pesticides chez vous. Le Centre National d’Information sur les Pesticides (NPIC) a signalé une augmentation dramatique des effets secondaires mineurs à graves à la suite de l’utilisation de pesticides pour tuer les punaises de lit.

Les demandes de renseignements augmentent chaque année, 7 pour cent d’entre elles étant liées à l’exposition, au déversement ou à la mauvaise utilisation de pesticides. Dans certains cas, des effets secondaires étaient associés à l’utilisation ou l’absence de changement de la literie et à une ventilation insuffisante.

Le NPIC rapporte que les punaises de lit sont devenues résistantes aux pesticides communément utilisés et ne réagissent plus aux bombes insecticides ou aux pulvérisateurs. Il déclare recevoir des centaines d’appels chaque année concernant tant les traitement contre les punaises de lit que les effets secondaires consécutifs à l’utilisation de pesticides pour traiter les logements ou les bâtiments commerciaux.

Les traitements localisés quotidiens aux pesticides augmentent également la possibilité que les punaises développent leur niveau de résistance et augmente votre propre exposition à des substances chimiques toxiques.

A chaque fois que vous choisissez d’utiliser des pesticides, vous augmentez vos risques d’éprouver des symptômes neurologiques et cardio-pulmonaires et d’autres problèmes à long-terme et chroniques, et vous empoisonnez également votre milieu environnant immédiat. Il existe des moyens efficaces et sains de traiter les infestations de punaises de lit qui ne comprennent pas l’utilisation de pesticides.

La Prévention et un Traitement Sans Danger Sont Vos Meilleurs Options

Le traitement thermique est un moyen efficace et sans danger de tuer les punaises de lit chez vous. Il consiste à exposer votre logement ou des parties de votre domicile à une température de 45 degrés Celsius durant une heure pour tuer les punaises, quelque soit la phase à laquelle elles se trouvent dans leur vie.

Le traitement thermique peut être appliqué à des objets particuliers comme les vêtements qui peuvent être disposés dans un sèche-linge à un réglage chaud pendant 30 minutes, ou qui peut être appliqué à une pièce entière par une société spécialisée dans cette méthode de traitement.

L’étude présentée indique que bien que le traitement thermique soit un moyen efficace de tuer les punaises de lit et leurs larves, il n’élimine pas la présence d’histamine, ni d’exosquelettes et d’excréments qui peuvent déclencher des réactions allergiques.

Le traitement thermique peut soulever un nuage d’histamine et d’excréments qui se dépose dans la poussière sur vos meubles et vos sols. Par conséquent, il est important qu’une fois le traitement thermique de votre domicile soit achevé, vous effectuiez un nettoyage et un dépoussiérage complet pour enlever autant d’histamine, d’excréments et d’exosquelettes que possible.

Pour les petits objets vous pouvez envisager des traitements au froid en exposant l’objet à une température de -18 degrés celsius durant quatre jours. Les plus petits objets peuvent être scellés dans un sac et disposés à l’intérieur d’un congélateur.

Il est important que vous utilisiez un thermomètre pour vérifier la température du fait que tous les congélateurs ne descendront pas jusqu’à -18 degrés celsius. Des pièges à punaises de lit peuvent être une autre option efficace. Bien que ceux-ci soient disponibles dans le commerce, vous pouvez faire les vôtres chez vous.