7 Superaliments Surprenants à Rechercher pour Ce Printemps

La Nourriture de printemps

En bref -

  • Les morilles sont remplies de vitamine D immuno-stimulante, protégeant des maladies. Les crosses de fougères sont cueillies sur des fougères autruches déroulées pas encore arrivées à maturité et ont un goût rappelant l’asperge
  • Les chérimoles contiennent environ 60 pour cent des apports journaliers recommandés en vitamine C et un tiers de vos besoins en vitamine B6, tandis que les orties fournissent de bonnes quantités de vitamine K et de calcium
  • Une tasse d’oseille apporte plus que vos besoins journaliers en Vitamines A et  C ainsi qu’une quantité élevée de potassium et de fer; le pourpier est la centrale d'oméga-3 du royaume des plantes
Taille du texte:

Dr. Mercola

Consommer des aliments cultivés localement s’accompagne d’une abondance de bienfaits, de l’obtention d’aliments plus frais à la sauvegarde tant de vos économies que de l’environnement

Une étude de 2007 de l’Université d’Alberta, au Canada, a établi  que le seul transport de produits biologiques cause en réalité un impact environnemental assez puissant pour neutraliser un grand nombre de leurs bienfaits.

Si vous regardez, vous trouverez que la plupart des fruits et légumes biologiques dans votre épicerie de quartier proviennent de bien plus loin que vos produits classiques. Consommer des aliments cultivés localement favorise l’élimination d’une quantité substantielle du bilan carbone associé au transport de votre nourriture.

Manger local signifie de façon automatique manger ce qui est de saison Ce printemps, réfléchissez à ajouter certains des superaliments suivants, beaucoup desquels vous étant d’ailleurs probablement inconnus La plupart de ceux-ci sont uniquement disponibles pour un court moment et il c’est maintenant le bon moment pour commencer à les chercher.

N°1: Les Morilles

Les morilles, le sommet desquels ressemble à de petits loofahs de douche, sont remplies de vitamine D immuno-stimulante, protégeant des maladies. Son goût a été décrit comme étant umami, ou savoureux. Rarement cultivées, les morilles sont généralement récoltés dans la nature, et ramasser les champions est une tradition populaire pour beaucoup.

Ceci étant dit, évitez de cueillir des champignons dans la nature sauf si vous êtes absolument sûr de savoir ce que vous cueillez. Il existe de nombreux champignons vénéneux, y compris notamment une espèce appelée «fausse morille» et il est facile de les confondre sauf si vous avez beaucoup d’expérience et savez ce qu’il faut chercher.

Les morilles constituent un additif parfait à n’importe quel plat d’accompagnement et accompagne parfaitement tous types de viande et de poisson. Beaucoup de gens aiment les manger comme plat d’accompagnement lui-même, doucement sautés pendant cinq à 10 minutes avec une noix de beurre. Ne mangez jamais de morilles crues car elles comportent des traces de toxines qui rendent certaines personnes malades.

N° 2: Les Crosses de Fougères

Il est probable que vous n’ayez jamais entendu parler des crosses de fougères à moins que vous ne soyez un visiteur régulier de marchés agricoles et de magasins d’alimentation spécialisés sur les aliments santé.

Comme le nom le laisse suggérer, les petits disques bouclés sont cueillis à sur des fougères autruches déroulées pas encore arrivées à maturité. Le goût a été assimilé à celui de l’asperge, mais avec un peu plus de croquant et d’amertume. D’autres disent qu’elles ont un goût similaire à un mélange qui associerait l’asperge, l’épinard et le brocoli tout en un.

Riche en antioxydants (deux fois la quantité que l’on trouve dans les bluets) et en oméga-3 d’origine végétale, les crosses de fougères sont des aliments puissamment anti-inflammatoires. Elles contiennent également des vitamines A et C, les deux étant important pour une bonne vue et le bon fonctionnement du système immunitaire.

Le fer et le phosphore favorise la production de globules rouges et sont importants pour la bonne constitution des membranes cellulaires et des os, tandis que le potassium soutient la santé cardiaque et le taux d’électrolytes et les fonctions musculaires.

Les crosses de fougères sont souvent récoltées dans le Maine et au Canada mais peut être souvent trouvé dans les magasins d’aliments naturels. Leur saison est assez courte — deux à trois semaines au plus. Pour vous assurer de la qualité, recherchez les spécimens qui ont des têtes étroitement enroulées avec des tiges d’environ 5 cm de longueur.

Si vous les récoltez vous-même, assurez-vous de savoir comment identifier les crosses de fougères car elles sont souvent confondues avec les fougères pteridium —une espèce connue pour causer le cancer chez des animaux de laboratoires

En outre, les crosses de fougères peuvent causer des troubles gastro-intestinaux lorsque  consommées cures, par conséquent, une cuisson faible, comme vous le feriez pour les asperges, est recommandée. Elles peuvent également être mises en bocal pour une plus longue durée de conservation.

N° 3: La Chérimole

Ce fruit tropical en forme de cœur et aux «écailles de dragon» dispose d’une partie intérieure sucrée et crémeuse. Choisissez des spécimens qui sont durs et verts. Comme les avocats, les chérimoles murissent rapidement sur le plan de travail.

Une fois que la peau devient de couleur marron et à l’air molle au toucher, elle est prête à manger. Pelez et coupez tout simplement. Leur goût a été assimilé à un mélange entre la banane, la papaye et l’ananas. En purée, elles peuvent aussi être ajoutées aux smoothies

Un seul fruit contient environ 60 pour cent des apports journaliers recommandés en vitamine C et un tiers de vos besoins en vitamine B6.. Au Mexique, le fruit a traditionnellement été utilisé pour soulager l’anxiété grâce à la présence de GABA (acide gamma-aminobutyrique), qui a de légers effets antidépresseurs.

Elle est également riche en fibres, en fer et en niacine et contient de puissantes substances dont il a été démontré qu’elles lutte contre le cancer, le malaria et les parasites humains. Le Chérimole apporte de grandes quantités de potassium qui aide à contrôler le rythme cardiaque et la pression sanguine. De plus, à poids similaire elle contient plus de minéraux qu’un grand nombre de fruits plus communs, y compris les pommes.

N° 4: L’Oseille           

L’oseille est une herbe à feuille permanente cultivée à travers le monde. Garnie de bienfaits pour la santé et d’un parfum acidulé, citronnée, elle revigore à peu près n’importe quelle salade ou plat, y compris les soupes onctueuses.

Une tasse d’oseille apporte plus que vos besoins journaliers en Vitamine A et C, ainsi que des quantité élevées potassium et de fer.

Gardez à l’esprit que l’oseille contient de l’acide oxalique, qui est contre-indiqué pour ceux qui ont des problèmes où sont susceptibles de subir des calculs rénaux d’oxalate. Pour la plupart des gens, des petites quantité sont tout à fait sûres et fournissent des bienfaits précieux pour la santé.

N° 5: Les Grandes Orties

Bien que généralement considérées comme de mauvaises herbes irritantes et douloureuses, les grandes orties présentent des bienfaits uniques pour la santé. (Soit dit en passant, si vous les voyez grandir dans votre jardin, elles sont en réalité un signe de sol riche et sain) Assurez-vous juste d’utiliser des gants lors de la manipulation jusqu’à qu’elles soient cuites pour éviter une éruption cutanée douloureuse.

Une fois blanchies ou sautées, elles peuvent être consommées en sécurité, apportant de bonnes quantités de vitamine K et de calcium. Historiquement les orties ont été appréciées pour leur propriétés purificatrices du sang, et peuvent également être transformées en thé, qui serait censé soulager les congestions et atténuer les allergies et l’asthme.

Le thé d’orties peut également stimuler la production de lait si vous allaitez et permet de stimuler vos glandes digestives, y compris vos intestins, votre foie, votre pancréas et la vésicule biliaire.

N° 6: Pourpier

Le Pourpier (également appelé lentille d’eau, amarante, verdolaga, ma chi xian en Chinois, munyeroo ou  portulaca sauvage), est la centale d’oméga-3 du royaume végétale, et il y’a de fortes chances que celui-ci se développe dans votre jardin maintenant. D’après Mother Earth News, il s’agit de l’espèce de mauvaise herbe la plus fréquemment signalée au monde.

Le pourpier ressemble beaucoup à une version miniature de l’arbre de Jade, avec des feuilles juteuses et succulente et des tiges rougeâtres.

Les tiges se développent à plat vers le sol et s’étendent vers l’extérieur à partir d’une racine pivotante seule formant parfois de larges nattes allant jusqu’à 40 cm vers l’extérieur. Vers environ la mi-juillet, il développe de minuscules fleures jeunes d’environ un quart de pouce de diamètre.

Les graines du pourpier sont extrêmement résistantes, certaines restant viables dans le sol pendant 40 ans, et il peut pousser sur presque tout, du terreau fertile de jardin au sol du désert le plus aride — même sur l’allée en pierres de votre garage.

Faites simplement très attention de ne pas confondre le pourpier avec de l’euphorbe, car ils peuvent sembler similaires, et l’euphorbe vous rendra malade. La vidéo suivante vous montre comment les différencier.

Le pourpier a un remarquable profil de pourvoyeur en acides gras Oméga-3 comparé aux autres légumes, comportant aux environs de 300 à 400 milligrammes (mg) par tasse.

Il comporte également six fois plus de vitamine E que les épinards, sept fois plus de bêta-carotènes que les carottes, apportant environ 44 pour cent de vous besoins quotidiens en vitamine A par 100 grammes, 25 mg de vitamine C par tasse, plus du magnésium, du calcium, du fer, de la riboflavine, du potassium, du phosphore et de la manganèse.

Le pourpier peut être mangé tant cru que cuit; Si vous prévoyez de manger du pourpier cru, assurez-vu qu’aucun pesticides ou herbicides n’ait été utilisé aux alentours.

Si vous avez pulvérisé du Roundup dans votre jardin, ne mangez jamais les herbes recueillies dans la zone. Evitez également de le faire si votre jardin a utilisé du Roundup dans son jardin car les substances chimiques peuvent facilement traverser les limites des propriétés.

A titre de précaution, lavez les feuilles et les tiges soigneusement avant de manger. Généralement les gens mangent les jeunes feuilles et tiges de pourpier pour éviter les parties plus dures de la plante. Pour le pourpier cuit, il existe de nombreux moyens d’incorporer cette herbe à vos plats préférés. Vous pouvez le faire bouillir dans l’eau pendant 10 minutes et égoutter, ou juste l’ajouter à d’autres recettes pour donner au plat plus de croquant.

N° 7: L’oignon sauvage

L’oignon sauvage est une sorte de poireau sauvage comportant de petits bulbes blancs avec des racines chevelues. Bien qu’ils ressemblent aux oignons verts en apparence, leur goût ressemble plus à l’ail. Si vous avez l’en chance d’en trouver, assurez-vous d’en obtenir.

Les oignons sauvages sont excessivement rares puisqu’ils croient lentement et sont seulement disponibles en saison pendant quelques semaines au printemps.

Recherchez des spécimens qui  soient fermes, avec des feuilles vertes éclatantes.. Ne les achetez ou ne les utilisez pas si vous remarquez des tâches marrons ou des zones visqueuses.

Non lavées et enrobées dans un sac plastique, les oignons sauvages peuvent être mis au réfrigérateur jusqu’à une semaine. Les oignons sauvages  sont de bonnes sources de vitamine A et C, de sélénium et de chrome, ce dernier aidant à stabiliser la glycémie.

Huit Signe d’un Aliment de Haute-Qualité

Pour conclure, voici certaines astuces sur ce qu’il est nécessaire de rechercher lorsque vous essayez de déterminer quels sont les aliments les plus sains possibles, quelque soit le lieu où vous achetez. Vous devrez rechercher des aliments qui soient:

Cultivés sans pesticides et engrais chimiques (les aliments biologiques correspondent à cette description, mais vous pouvez manger des aliments non-biologiques). Si vous récoltez les herbes ou plantes comestibles de votre jardin, assurez-vous qu'aucun pesticide ou herbicide n'ait été appliqué dans la zone

Ne soient pas génétiquement modifiés

Ne contiennent aucune hormone de croissance, antibiotiques ou autres substances ajoutées

Ne contient rien d'artificiel, ni aucun conservateur

Soient frais (si vous avez le choix entre des produits biologiques desséchés ou des produits frais classiques, ces derniers peuvent être la meilleure option)

Ne sont pas venus d'une ferme usines

Ils ont été cultivés avec les lois de la nature à l'esprit (ce qui signifie que les animaux sont nourris avec les aliments qui leurs sont naturels, pas un mélange de grains et de sous-produits animaux, et ont un accès libre à l'extérieur

Ils ont été cultivés de manière soutenable (en utilisant des quantité d'eau minimums, en protégeant le sol de l'épuisement, et en transformant les déjections animales en engrais naturels au lieu de polluants environnementaux)