Les Huiles Essentielles Peuvent Remplacer les Antibiotiques

Les Huiles Essentielles

En bref -

  • En employant des techniques spéciales, les chercheurs ont utilisé les propriétés antibactériennes des huiles essentielles pour créer un revêtement bioactif afin de protéger contre les infections, ce qui pourrait permettre de prévenir des millions d’infections chaque année
  • Les huiles essentielles telles que l’huile d’arbre à thé (Tea Tree Oil), de menthe poivrée, de cannelle et de lavande ont des propriétés puissantes pouvant tuer les souches bactériennes dangereuses comme les salmonelles et E. coli, éliminer les vers intestinaux et améliorer les symptômes de l’acné, de zona et même du SARM
Taille du texte:

Dr. Mercola

Il est fort probable que si vous consultez votre médecin pour un mal de dos, de l’anxiété ou un ongle incarné vous ne partirez pas sans une prescription quelconque. Les symptômes du rhume et de la grippe font partie des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les gens visitent leurs médecin et, souvent, les antibiotiques sont la première solution.

Prendre continuellement des antibiotiques entraîne, toutefois, de graves problèmes puisque le recours excessif à ce type de médicaments, tant dans le domaine des soins de santé qu’au sein de l’agriculture industrialisée a eu pour conséquence une résistance accrue.

En réalité, chaque fois que vous prenez des antibiotiques, votre organisme renforce sa résilience, ils deviennent de moins en moins efficaces et, pire encore, toute bactérie qui survit au médicament accroît également sa résilience.

L’un des pires aspects des bactéries résistantes aux médicaments, ou super-bactéries, est qu’on en retrouve un nombre alarmant sur le biofilm — une substance visqueuse fine de surface — qui se forme sur les dispositifs médicaux, comme notamment les implants.

C’est pourquoi de plus en plus de médecins se tournent vers des agents naturels disposant de propriétés antibactériennes, comme l’huile d’arbre à thé car les études montrent qu’ils pourraient permettre de prévenir des millions d’infections chaque année.

L’huile d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) est une huile essentielle produisant un revêtement bioactif afin d’empêcher les bactéries nocives d’adhérer aux dispositifs médicaux.

Comment une Surface Bioactive Est Constituée A Partir d’une Huile Essentielle

S’agissant de la recherche par les scientifiques d’un moyen de transformer des composés végétaux en revêtements bioactifs pour les dispositifs médicaux afin d’éviter d’avoir à recourir aux antibiotiques, ceux-ci utilisent des métabolites secondaires végétaux, ou PSM, d’huile d’arbre à thé et son composé le plus important, le terpinène-4-ol.

Dérivés des huiles essentielles et des extraits végétaux et disposant d’une activité antibactérienne étendue et puissante, elles sont qualifiées de «secondaires» car elles ne sont pas essentielles à la survie ou au fonctionnement de la plante.

Jacob les a décrites comme une "ressource renouvelable à faible coût disponible en quantités commerciales, présentant une toxicité limitée et, potentiellement, des mécanismes différents de lutte contre les bactéries que les antibiotiques de synthèse."

Mais le plus grand défi auquel Jacob et son équipe ont été confrontés dans le développement de revêtements antibactériens à partir de métabolites secondaires végétaux a été de convertir l’état liquide des composés en état solide sans perdre aucune part de leur nature antibactérienne.

Les Huiles Essentielles pour les Dispositifs Médicaux Constitués de Polymères et Au-Delà

Ce type de polymérisation au plasma a été utilisé afin de générer une activité biologique sur les surfaces depuis environ 20 ans. Dans l’édition de 2010 du «Manuel des Techniques de Dépôt pour les Films et les Revêtements», un scientifique a expliqué que le plasma est le «quatrième état de la matière, constitué en grande partie de gaz ionisé qui maintient une neutralité électrique globale».

Une des raisons pour lesquelles la technique au plasma est si efficace pour ce type de transformation végétale est qu’elle est écologique; aucune substance chimique ou solvante potentiellement néfaste qui pourrait subsister dans le revêtement ou endommager les surfaces sur lesquelles le revêtement est appliqué n’est utilisée dans le processus.

Le résultat est que si une huile d’arbre à thé peut être transformée afin de protéger les surfaces de dispositifs médicaux, des millions d’infections peuvent être évitées chaque année.

D’après Jacob, après avoir publié plus de 70 articles de recherche et six thèses de doctorat sur le sujet, les scientifiques participant au projet sont d’authentiques précurseurs dans le développement au niveau mondial de polymères bioactifs à partir de composés végétaux.

Mais le concept a été élargi. Du fait que les revêtements fins de polymères soient visuellement transparents, ils sont exploités pour le revêtement des lentilles de contact, ainsi que dans les fenêtres optiques au sein des capteurs aquatiques.

En particulier, Jacob et son équipe visent la formation de biofilm sur les capteurs aquatiques défaillants en raison d’organismes marins, en collaboration avec Peter Mulvey et Jeff Warner, professeur agrégé à l'Institut Australien de Santé et de Médecine Tropicale basé à l'Université James Cook.

Les Huiles Essentielles: Les Nouveaux Antibiotiques

Levy estime que le lobbying en faveur de la poursuite de l’utilisation des antibiotiques est si fort qu’il est difficile pour des voix plus sages de faire évoluer la loi. Les agriculteurs soutiennent toujours que les médicaments sont leur seule option de lutter contre les infections au sein de leurs exploitations, le problème est donc toujours actuel. The Atlantic demande:

« Qu’est-il fait pour faire face à ce contributeur majeur de cette menace croissante évidente pour la santé mondiale? La FDA a demandé aux intervenants du secteur agricole de réduire volontairement leur utilisation d’antibiotiques, mais personne ne contrôle s’ils le font (et il n’y a pas eu non plus de relevés sur l’utilisation des antibiotiques au cours de toutes ces décennies).»

L’essentiel est d’amener les agriculteurs à voir d’autres solutions viables. Des études montrent que les huiles essentielles peuvent exercer des effets plus puissants contre les infections que ce que beaucoup pensent. Voici plusieurs exemples de la manière dont il a été découvert que les huiles essentielles sont extrêmement puissantes pour traiter les infections bactériennes:

  • Une étude a révélé que des poulets consommant de la pâture contenant de l’huile d'origan ajoutée présentaient une baisse de 59 % de leur taux de mortalité du fait de l’ascite, une infection fréquente chez les volailles, comparé aux poulets non-traités.
  • Les huiles de rosemarin et d’origan ont entrainé le même rythme de croissance à peu près chez les poulets que l’antibiotique avilamycine.
  • D’autres huiles essentielles ont tué des bactéries et favorisé la réduction des salmonelles chez les poulets.
  • Un mélange d’huiles peut permettre d’empêcher les salmonelles de se propager entre les animaux.
  • Les extraits d’origan, de cannelle et de piments ont aidé les poulets à prendre du poids et à se protéger contre une infection intestinale injectée.

Par conséquent, l’huile d’arbre à thé n’est pas le seul type d’huile essentielle étudié pour ses propriétés antibactériennes. Les bactéries résistantes aux médicaments ont poussé les agriculteurs ainsi que les scientifiques à s’intéresser de plus près aux extraits végétaux aussi bien pour les personnes que les animaux.

Généralement associés à l’odeur des bougies ou des lotions corporelles, ils sont également utilisés au sein des produits utilisés dans la lutte contre les nuisibles et les médicaments en vente libre. The Atlantic relève:

«Ils sont utilisés au sein de l’industrie agro-alimentaire en raison de leur efficacité de préservation contre les pathogènes l'origine alimentaire — grâce à leurs propriétés antimicrobiennes, antibactériennes et antifongiques.

Il a également été démontré que différentes huiles pouvaient traiter une large gamme de problèmes de santé fréquents tels que la nausée et les migraines, et un corpus de recherche rapidement croissant révèle qu’ils sont suffisamment puissants pour tuer des cellules humaines de cancer du sein, du colon, de la bouche, de la peau et plus.»

Pourquoi la Prise d’Antibiotiques Cause des Ravages à Votre Organisme

Les bactéries résistantes qui survivent peuvent même transmettre cette capacité à résister aux antibiotiques à d’autres bactéries. Un des gros problèmes avec le recours aux antibiotiques (tant par les médecins que leurs patients) est que ceci affecte de manière radicale la vitesse que cela prend ainsi que le niveau de résistance qui apparaît.

Une chose que vous ne réalisez peut-être pas est que, tandis que les antibiotiques sont occupés à éliminer les mauvaises bactéries qui provoquent et perpétuent certaines infections, ils attrapent également les bonnes bactéries.

Si vous avez entendu parler de «bonnes bactéries», il s’agit de ce dont votre organisme a besoin pour préserver sa santé et lutter naturellement contre les toxines. Lorsqu’elles sont tuées, votre organisme se voit exposé à toutes sortes d’autres problèmes physiques. Les antibiotiques que vous consommez dans la viande sont-ils néfastes?

Réponse: Oui. Comme indiqué précédemment, le secteur agricole est à l’origine de 70 % des antibiotiques utilisés aux Etats-Unis, ce qui signifie que les 30 % supplémentaires sont utilisés par les humains. Selon le Daily Health Post:

«À mesure que les bactéries se renforcent et ne résistent plus aux antibiotiques, ces médicaments autrefois d’importance vitale ne seront plus d’aucune aide. Les infections mineures vont proliférer sans aucun moyen de les arrêter. Ce sera comme vivre au Moyen-Âge lorsque même une petite coupure pouvait finir par vous tuer.»

Les médecins conseillent parfois à leurs patients, s’ils décident de prendre un antibiotique, d’enchaîner avec la prise d’un bon probiotique afin de remédier aux dégâts.

Il s’agit d’un bon conseil (je conseille de prendre un probiotique de bonne qualité aussi bien pendant et à la suite d’un traitement aux antibiotiques); néanmoins, il vaut mieux éviter les antibiotiques en premier lieu sauf s’ils sont absolument nécessaires. Même si vous n’avez pas l’habitude de prendre des antibiotiques, ils peuvent parvenir dans votre organisme par d’autres moyens.

Que pouvez-vous donc faire? Voici une liste de certains substituts meilleurs pour la santé:

  • Veuillez consommer uniquement de la viande et des produits laitiers bio élevées au pâturage aussi souvent que possible.
  • Veuillez ne prendre un antibiotique que lorsque cela est absolument nécessaire. Trouvez un médecin conscient du problème et qui ne prescrira des antibiotiques que lorsque cela est nécessaire.
  • Renforcez et votre système immunitaire et vos bactéries intestinales naturellement.
  • Songez à vous informer sur les propriétés des huiles essentielles telles que l’huile d’arbre à thé et les autres.
  • Consommez régulièrement des aliments fermentés.

L’huile d’eucalyptus favorise une cicatrisation plus rapide des plaies, protège contre l’exposition à l’air et offre une activité antimicrobienne.

L’origan est un agent protecteur reconnu contre plusieurs souches bactériennes comme l’E. coli, le staphylococcus (staphylocoque) et les salmonelles

La menthe poivrée est utile pour l’hygiène dentaire en raison de son activité antibactérienne et de ses propriétés antivirales

Les propriétés antibactériennes de la bergamote peuvent tuer les parasites, permettre d’accélérer la guérison des aphtes, des boutons de fièvre et de l'herpès, et lutter contre le zona et la varicelle

Le thym est réputé être efficace contre un grand nombre de bactéries, notamment contre les infections à la méticilline (SARM) et aux staphylocoques

La citronnelle dispose de propriétés antimicrobiennes qui inhibent la prolifération bactérienne tant interne qu’externe, c-à-d, les infections des voies urinaires, la malaria, la typhoïde, les intoxications alimentaires et les odeurs corporelles

La lavande a des propriétés antibactériennes et antiseptiques, la rendant bénéfique contre les affections cutanées inflammatoires comme l’acné et le psoriasis, favorise l’accélération de la cicatrisation des coupures, des brûlures et des coups de soleil et permet d’éviter les cicatrices

L’eucalyptus est un germicide et un antiseptique puissant, bénéfique pour le traitement des plaies, des brûlures, des coupures, des ulcères, des lésions et des écorchures

La cannelle pourrait être l’une des huiles antibactériennes les plus puissantes, fonctionnant contre des souches telles qu’E. Coli, Pseudomonas aeruginosa, Bacillus subtilis et le staphylocoque doré.

Pensez Différemment pour Votre Santé

Voici une liste succincte de certaines des huiles essentielles les plus populaires et de leurs utilisations (mais il en existe davantage en dehors de celles-ci) :

Lors de l’utilisation d’huiles essentielles, une huile support telle que l’huile de jojoba ou l’huile de noix de coco est souvent recommandée car celles-ci sont très puissantes. Dans un grand nombre de cas, l’application locale d’huiles essentielles est bien plus sûre que la prise interne d’antibiotiques.

En cas de doute, veuillez consulter un aromathérapeute qui peut vous fournir plus d'informations et d’huiles essentielles pour votre pathologie spécifique. Healthy Focus conseille:

« Mélangez quelques gouttes de l’huile ou des huile de votre choix avec une huile support comme l’huile de noix de coco ou de jojoba et appliquez l’huile sur la zone touchée de votre corps. Massez l’huile sur votre abdomen est également un excellent moyen de permettre de lutter contre les infections internes.

Vous pouvez également appliquer des huiles essentielles diluées afin de favoriser le traitement d’affections cutanées fréquentes comme l’acné ou même les verrues.»

Dès que possible, recherchez d’autres alternatives naturelles à la place des antibiotiques. En fonction de vos symptômes, un grand nombre d’articles traités par ce site peuvent élargir vos connaissances et accroître votre sensibilisation aux techniques de santé naturelles plutôt que conventionnelles.

French.mercola.com met l’accent sur une approche axée sur la «personne à part entière» plutôt que sur les symptômes uniquement. Dans la médecine préventive, les professionnels aident les patients à développer des comportements et des modes de vie qui ne font pas que seulement lutter contre les maladies, mais permettent également de les prévenir.