L’astaxanthine : le nutriment le plus puissant jamais découvert pour la santé oculaire

œil

En bref -

  • Les scientifiques ont découvert que l’astaxanthine, un caroténoïde particulier, est digne d’être qualifiée de « super nutriment ». Son action contre les radicaux libres est plus puissante que l'activité antioxydante de caroténoïdes similaires, tels que le bêta carotène, l'alpha-tocophérol, le lycopène et la lutéine
  • L'astaxanthine offre une longue liste de bienfaits pour la santé, elle protège notamment vos yeux de maladies telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il a été découvert que l’astaxanthine traverse facilement les tissus de l’œil et exerce son action en toute sécurité, plus efficacement que tous les autres caroténoïdes, sans provoquer d’effets secondaires
  • Certaines données associent également l'astaxanthine à la prévention du cancer, à l'amélioration de l’endurance musculaire et du métabolisme des graisses, ainsi qu’à la protection contre les coups de soleil et les rayonnements
  • Le dosage recommandé d'astaxanthine est de 2 à 4 mg. Vous pouvez obtenir cet antioxydant à partir d'huile de krill, un supplément d’acides gras oméga-3. Vérifiez toutefois les étiquettes si vous achetez de l’huile de krill, car les concentrations en astaxanthine sont différentes en fonction des marques
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les scientifiques ont découvert il y a longtemps qu'une classe particulière de pigments naturels que l’on appelle les caroténoïdes, possède de puissantes propriétés antioxydantes qui sont essentielles pour la santé.

Ce caroténoïde, c’est l’astaxanthine. L’astaxanthine est produite par une microalgue, l’Haematococcus pluvialis, lorsque sa réserve d’eau est asséchée, ce qui l’oblige à se protéger des rayons ultraviolets.

L'astaxanthine est de loin plus puissante que le bêta carotène, l'alpha-tocophérol, le lycopène et la lutéine - d'autres membres de sa famille chimique. L'astaxanthine est un TRÈS PUISSANT piégeur de radicaux libres qui protège vos cellules, vos organes et tissus corporels des dommages oxydatifs.

L'astaxanthine est une équipe à elle seule

Ce caroténoïde est particulier à de nombreux égards. Voici notamment ce qui la rend différente :

L’astaxanthine est de loin le caroténoïde antioxydant le plus puissant de tous pour ce qui est de chasser les radicaux libres : elle est 65 fois plus puissante que la vitamine C, 54 fois plus puissante que le bêta-carotène, et 14 fois plus puissante que la vitamine E.

L’astaxanthine traverse la barrière hémato-encéphalique ET la barrière hémato-rétinienne (contrairement au bêta carotène et au lycopène), ce qui a des répercussions très importantes sur la santé de vos yeux.

Elle est liposoluble, et s’intègre donc dans les membranes cellulaires.

C’est un puissant absorbeur d’UVB.

Elle réduit les dommages sur l’ADN.

C’est un anti-inflammatoire naturel très puissant.

Aucun effet secondaire n’a été constaté chez les personnes prenant de l’astaxanthine.

Il est pratiquement impossible d'obtenir la quantité journalière recommandée d’astaxanthine uniquement par l’alimentation, car il n’en existe que deux sources principales : la microalgue, et les créatures marines qui la consomment (telles que le saumon, les coquillages et le krill).

Guide des caroténoïdes pour les débutants

Les caroténoïdes sont les composants présents dans les aliments qui leurs donnent ces nombreuses couleurs vives - des herbes vertes aux betteraves violettes, en passant par les spectaculaires jaunes et oranges des poivrons - et on les retrouve également dans toutes les fleurs du jardin.

Pratiquement tous les organismes vivants doivent leurs couleurs à des pigments naturels. Au-delà de leurs effets esthétiques, ces pigments ont une valeur plus profonde en ce sens qu’ils assurent de nombreuses fonctions biologiques importantes. Ils sont essentiels au processus de photosynthèse et protègent la plante ou l’organisme des dommages provoqués par la lumière et l’oxygène.

Les caroténoïdes sont classés en deux groupes :

  1. Les carotènes, qui ne contiennent pas d’atomes d'oxygène : le lycopène (le rouge des tomates) et le bêta carotène (l'orange des carottes) en sont des exemples.
  2. Les xanthophylles, qui contiennent des atomes d'oxygène : la lutéine, la canthaxanthine (la couleur dorée des chanterelles), la zéaxanthine et l’astaxanthine, en sont des exemples.

La zéaxanthine est le caroténoïde le plus courant dans la nature (on la retrouve dans les poivrons, le maïs, les kiwis, le raisin, les oranges et les courges). Au moment où vous lisez ces lignes, une dizaine de caroténoïdes différents circulent sans doute dans votre sang. Aucun des carotènes testés à ce jour n’est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique - à l’exception de l’astaxanthine.

Tous les caroténoïdes ne se valent pas

Certains caroténoïdes (notamment le bêta carotène, le lycopène et la zéaxanthine) agissent non seulement comme antioxydants, mais également comme pro-oxydants lorsqu’ils sont présents dans vos tissus en concentrations suffisantes - ce qui n’est pas une bonne chose. L'astaxanthine est unique car elle ne peut pas fonctionner comme pro-oxydant, ce qui la rend exceptionnellement bénéfique.

La zéaxanthine est abondante dans votre alimentation, si vous mangez suffisamment de légumes frais et crus, et quelques fruits. Le jaune d’œuf est la meilleure source de lutéine qui soit - mais veillez à choisir des œufs bio de poules élevées en plein air. L'astaxanthine est différente car vous n’en consommez sans doute pas suffisamment, et certainement pas suffisamment en tous cas pour profiter de tous ses bienfaits.

On utilise aujourd'hui couramment dans le monde entier de l’astaxanthine synthétique fabriquée en laboratoire, pour supplémenter l’alimentation des poissons afin de leur donner une belle couleur rose, à rouge-orangée. Toutefois, le saumon sauvage est 400 fois plus riche en astaxanthine que le saumon d'élevage, et l'astaxanthine qu’il renferme est 100 % naturelle, et non synthétique.

La longue liste des bienfaits de l’astaxanthine pour la santé s'allonge chaque jour

Il n’existe sans doute aucune autre substance naturelle qui assure autant de fonctions biochimiques bénéfiques que ce caroténoïde méconnu. Son champ d'action est véritablement incroyable. Voici quelques exemples d’effets positifs que l’astaxanthine peut avoir sur votre santé, d'après les toutes dernières recherches :

Elle renforce le système immunitaire

Elle améliore la santé cardiovasculaire en réduisant les taux de protéines C-réactives (CRP) et de triglycérides, et en augmentant le taux de bon cholestérol HDL

Elle offre une PUISSANTE protection à vos yeux contre la cataracte, la dégénérescence maculaire et la cécité (j'y reviens plus en détails un peu plus loin)

Elle protège votre cerveau de la démence et de la maladie d’Alzheimer

Elle réduit votre risque de développer de nombreux cancers (notamment le cancer du sein, du côlon, de la vessie et de la bouche) en stimulant l'apoptose (la mort des cellules cancéreuses) et en inhibant la peroxydation des lipides

Elle favorise la récupération en cas de blessure de la colonne vertébrale ou d'autres blessures du système nerveux central

Elle réduit l’inflammation, toutes causes confondues, notamment en cas d'arthrite et d'asthme

Elle permet d’améliorer l’endurance, les performances sportives et la récupération

Elle contribue à stabiliser la glycémie, et donc à protéger vos reins

Elle soulage les problèmes d'indigestion et de reflux

Elle améliore la fertilité en renforçant la quantité et la qualité des spermatozoïdes

Elle contribue efficacement à prévenir les coups de soleil et à vous protéger des effets nocifs des radiations (auxquelles vous êtes exposé lorsque vous prenez l’avion, passez une radio, un scanner, etc ...)

Elle réduit les dommages oxydatifs à l’ADN

Elle atténue les symptômes de la pancréatite, de la sclérose en plaque, du syndrome du canal carpien, de la polyarthrite rhumatoïde, de la maladie de Parkinson, de la maladie de Lou Gehrig, et des maladies neurodégénératives

Je l’utilise personnellement pour me protéger des radiations nocives lorsque je prends l'avion dans la journée. Les radiations sont réduites de 99 % lorsque vous volez de nuit, et ne sont donc pas un problème dans ce cas. Toutefois, il faut en prendre pendant trois semaines pour atteindre un taux protecteur.

Cette liste impressionnante continue de s'allonger à mesure que de nouvelles études sont publiées à propos de cet incroyable nutriment.

Les caroténoïdes et vos yeux

Lorsque vous étiez enfant, on vous disait sans doute « Mange des carottes - elles sont bonnes pour la vue ! » Il y a une part de vérité dans ce vieil adage, car les carottes contiennent des caroténoïdes - dont un bon nombre sont importants pour vos yeux.

La vitamine A, ou rétinol, est essentielle pour votre rétine - sans elle, vous deviendriez tout simplement aveugle. Mais la vitamine A est largement présente dans l’alimentation.

On pense que c’est à cet effet que l’organisme concentre la zéaxanthine et la lutéine dans la rétine. La concentration de ces deux pigments dans la macula de la rétine lui donne sa couleur jaune caractéristique. (la macula est d'ailleurs appelée « macula lutea », ce qui signifie littéralement « tache jaune »).

La zéaxanthine et la lutéine traversent toutes deux la barrière hémato-rétinienne, tout comme l'astaxanthine.

Il est intéressant de souligner que vos yeux concentrent prioritairement de la zéaxanthine, plutôt que de la lutéine, dans la partie centrale de la macula (que l'on nomme la fovéa), sur laquelle se concentre le plus de lumière - et que la zéaxanthine est un capteur d'oxygène singulet plus efficace que la lutéine. Votre organisme semble le « savoir » naturellement, et l’accumule là où elle est la plus utile !

Les principales causes de cécité : la dégénérescence maculaire et la cataracte

La science révèle aujourd'hui que l'astaxanthine pourrait être le caroténoïde ULTIME pour la santé oculaire et la prévention de la cécité. La cécité est un problème considérable dans le monde entier. Les statistiques suivantes vont peut-être vous choquer :

  • La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la principale cause de cécité chez les personnes de plus de 50 ans.
  • Soixante millions de personnes souffrent de DMLA dans le monde, et 10 millions sont aveugles.
  • 30 % des personnes de plus de 55 ans sont atteintes d'une perte de la vision sévère et irréversible.
  • La cataracte est une autre cause majeure de cécité, qui affecte des millions de personnes. La cataracte est provoquée par la peroxydation des lipides de la couche de cellules épithéliales des cristallins. Bien qu’elle puisse avoir d'autres causes, elle est la plupart du temps liée au vieillissement.
  • Trois millions de personnes sont opérées de la cataracte chaque année.

Protégez votre rétine avec l’astaxanthine

La vitamine C peut contribuer à protéger votre rétine d’une énergie lumineuse excessive, et on trouve en effet un taux élevé de vitamine C dans les tissus rétiniens humains. Mais ce nutriment courant ne peut pas faire son travail seul.

Les scientifiques ont étudié la lutéine, la zéaxanthine, la canthaxanthine et l’astaxanthine pour leurs capacités respectives à protéger la rétine. Mais aucune n’est aussi efficace que l’astaxanthine, pour ce qui est d’éliminer les radicaux libres et/ou de traverser les barrières hémato-encéphaliques et hémato-rétiniennes.

Au cours d’études, il a d'ailleurs été découvert que la canthaxanthine était potentiellement nocive pour les yeux, car elle provoque des conjonctivites à inclusion qui peuvent conduire à des rétinopathies. Ce caroténoïde a donc été rayé de la liste des compléments alimentaires.

Le Dr. Mark Tso, de l’Institut de l'œil Wilmer, à l’Université John Hopkins (considéré par la plupart des professionnels comme le centre de formation d’ophtalmologie le plus prestigieux au monde) a clairement démontré que l’astaxanthine est la grande gagnante en termes de protection des yeux.

Le Dr. Tso a déterminé que l'astaxanthine peut contribuer à améliorer ou à prévenir les dommages provoqués par la lumière, les dommages aux cellules photoréceptrices, les dommages aux cellules ganglionnaires, et les dommages aux neurones des couches internes de la rétine.

Il en a conclu qu’une supplémentation d'astaxanthine pouvait être efficace pour prévenir ou traiter de nombreuses maladies oculaires, notamment :

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

La neuropathie diabétique

L’œdème maculaire cystoïde

L’occlusion des veines et de l’artère centrale de la rétine

Le glaucome

Les maladies oculaires inflammatoires (c’est à dire rétinite, iritis, kératite et sclérite)

Prévention du cancer et renforcement du système immunitaire

En plus de représenter une très importante découverte en matière de prévention des maladies oculaires, l'astaxanthine se révèle très prometteuse pour la prévention du cancer, du moins dans les études animales.

L'astaxanthine n’étant pas courante dans le sang humain, on manque encore d'informations quant à son épidémiologie chez l’homme. Plusieurs études ont démontré l’efficacité de l’astaxanthine comme agent préventif du cancer chez le rat et la souris :

  • En 2002, Kurihara et al ont étudié les effets protecteurs de l’astaxanthine contre le cancer chez la souris. Il a découvert que l’astaxanthine « améliorait la réponse immunitaire antitumorale en inhibant la peroxydation des lipides provoquée par le stress. »
  • Tanaka et al (1994) ont montré que l’astaxanthine protège les souris du cancer de la vessie.
  • Une seconde étude réalisée par Tanaka (1995) a montré que l’astaxanthine prévient la cancérogénèse buccale chez le rat, et que ses effets inhibiteurs sur le cancer sont plus prononcés que ceux du bêta-carotène, qu’ils avaient testé auparavant.
  • Une troisième étude réalisée par le même groupe (1995) a montré une diminution significative de l’incidence du cancer du côlon chez les animaux auxquels on donnait de l’astaxanthine.

Il est intéressant de souligner au passage que la principale source alimentaire d'astaxanthine est le saumon, qui est au cœur de l’alimentation des esquimaux et d'autres tribus côtières d’Amérique du Nord.

Ces groupes présentent une prévalence exceptionnellement faible de cancer, qui est généralement attribuée à la teneur élevée du saumon en certains acides gras. Cependant, il serait certainement intéressant d’explorer la possibilité que l’astaxanthine présente dans leur alimentation basée sur le poisson, puisse également jouer un rôle protecteur contre le cancer.

Elle améliore votre endurance et stimule la perte de graisse

L'astaxanthine peut même améliorer votre endurance musculaire et votre capacité à métaboliser les graisses !

Y a-t-il quelque chose que ce nutriment ne fasse PAS ? Il a été découvert lors d'une étude de Aoi et al, en 2007, que les souris auxquelles on donne de l’astaxanthine, associée à des exercices, ont une réduction plus rapide de la masse grasse (c’est-à-dire qu’elles « brûlent davantage de graisses ») que lorsqu’elles font uniquement de l’exercice.

Aoi rapporte que le caroténoïde semble exercer cet effet en protégeant la fonction d'un enzyme transporteur de lipide présent dans la membrane des mitochondries, qui « attise » la production d’énergie. Le résultat ? Des souris musclées. Non pas que le monde ait besoin de rongeurs en meilleur forme physique, mais ce qui fonctionne chez les souris fonctionne souvent sur NOUS.

Elle protège des coups de soleil et d’autres rayonnements nocifs

La capacité de l’Haematococcus pluvialis à se protéger des effets des rayonnements ultraviolets intenses peut vous aider à éviter les coups de soleil. C’est le résultat de « l’extincteur d'oxygène singulet » que j'ai évoqué plus haut. Des recherches en cours montrent qu’en prenant 2 mg d'astaxanthine par jour pendant un mois, vous aurez très peu de risques d’attraper un coup de soleil.

Les mêmes puissantes propriétés antioxydantes qui protègent l'algue des rayons du soleil peuvent également protéger votre peau. Il faut quelques semaines aux pigments pour s'accumuler dans vos tissus, il ne suffit donc pas d'avaler quelques cachets juste avant de vous exposer, et d’espérer des miracles.

De la même façon, si vous devez passer une radio ou un scanner, vous gagnerez un certain degré de protection contre l’exposition à ces radiations en prenant 2 à 4 mg d'astaxanthine par jour pendant les quelques semaines précédant votre radio ou scanner. Si vous prévoyez de prendre l’avion, sachez que vous serez exposé à d'importantes radiations ionisantes, en particulier si vous volez de jour.

Il est judicieux dans ce cas de prendre la même dose d'astaxanthine pendant les quelques semaines qui précèdent votre voyage.

Dernières suggestions

Le nom d’astaxanthine vous est peut-être familier, car je l'ai déjà mentionné en référence à l’huile de krill, qui est depuis de nombreuses années ma source préférée d'acides gras oméga-3 d'origine animale. L’une des raisons à cela est que l’huile de krill contient naturellement de l'astaxanthine. De plus, notre huile de krill est la plus riche en astaxanthine de tous les suppléments à base d'huile de krill disponibles sur le marché.

Nous avons également développé plusieurs produits à base d'astaxanthine qui sont disponibles. Si vous voulez essayer l'astaxanthine, je vous conseille de commencer par une dose de 2 mg par jour. Si vous prenez déjà un supplément d'huile de krill, tenez-en compte et consultez l’étiquette car les concentrations en astaxanthine varient selon les huiles.