Pourquoi et comment refuser un traitement du canal radiculaire inutile

traitement dentaire

En bref -

  • Les traitements dentaires et les matériaux utilisés au cours de ces traitements peuvent affecter tout votre organisme, et non uniquement vos dents. Les dents qui ont subi un traitement radiculaire peuvent être une cause directe de nombreuses maladies dégénératives
  • Après un traitement du canal radiculaire, la dent morte devient systématiquement un environnement propice aux infections chroniques et à la toxicité
  • De nombreuses maladies « incurables », qui n’ont aucune cause reconnue conventionnellement, peuvent parfois être soulagées ou guéries en extrayant la dent qui a subi un traitement radiculaire, et en nettoyant correctement l’alvéole dentaire
  • Une dent peut être douloureuse pour de nombreuses raisons. Avant d’envisager le traitement d'un canal radiculaire, soyez sûr que le problème n'a pas une autre origine, et que la douleur au niveau de votre dent ne peut pas être soulagée en traitant correctement ce problème
Taille du texte:

NOTE : Cet article est la première partie d'une série de deux articles. Un deuxième article paraîtra prochainement sur toutes les options spécifiques qui s'offrent à vous si vous avez déjà subi un traitement de canal radiculaire. Ces deux articles ont pour but de contribuer à sauver des vies, et non des dents.

Dr. Lina Garcia

L'un des points de vue fondamentaux qui soutiennent la dentisterie biologique et holistique est que les traitements dentaires et les matériaux utilisés au cours de ces traitements peuvent affecter tout votre organisme, et non uniquement vos dents.

Un traitement du canal radiculaire peut entrainer de nombreux problèmes de santé chroniques, voire des maladies dégénératives. Les personnes qui ont besoin de soins dentaires le savent malheureusement très rarement.

Bien que vous puissiez être surpris de découvrir cet aspect du canal radiculaire, chaque fois qu’un tel traitement est effectué, votre santé globale peut véritablement être mise en danger par l’infection et la toxicité susceptibles de se développer au niveau de votre dent, après le traitement.

La plupart des médecins et de leurs patients ignorent tout simplement l’existence possible d'un lien entre une dent ayant subi un traitement radiculaire, et une maladie se déclarant dans une autre partie du corps.

Cette ignorance est déconcertante lorsqu'on sait qu’il existe dans le domaine de la dentisterie conventionnelle des recherches reconnues qui ont identifié un lien entre les maladies parodontales et d'autres problèmes de santé, tels que maladies cardiovasculaires, AVC, maladies respiratoires, diabète, ostéoporose, et problèmes au cours de la grossesse.

Les maladies parodontales : des facteurs de risque de traitement du canal radiculaire

Les maladies parodontales sont reconnues comme étant un facteur de risque potentiel de nombreuses maladies systémiques. Les dentistes ne savent cependant pas toujours que les microbes qui entourent une dent touchée par une parodontite peuvent l’envahir par son sommet, et l’endommager ou la tuer.

Lorsque cela se produit, les dentistes conventionnels recommandent un traitement du canal radiculaire. Hélas, la plupart des établissements dentaires et médicaux ignorent de façon inexpliquée le lien entre les microbes buccaux associés aux canaux radiculaires, et les maladies systémiques.

Le traitement du canal radiculaire est, et continue d’être un traitement conventionnel ou « standard » pratiqué par les dentistes et les endodontistes. (Un endodontiste est un dentiste spécialisé dans le traitement du canal radiculaire, que l’on appelle aussi thérapie endodontique.)

Le traitement du canal radiculaire est l'alternative préférée des établissements de soins dentaires, à l’extraction. C’est une part importante de l’activité des dentistes. Donnez aux gens ce qu’ils souhaitent - or, qui a envie de perdre une dent ?

La dentisterie conventionnelle propose donc un traitement qui permet aux patients de garder une dent qui pose problème, tout en leur assurant qu’il ne comporte aucun risque.

Malheureusement, il existe des risques. Or, de trop nombreux dentistes ne réalisent pas qu'une dent ayant subi un traitement radiculaire peut être directement à l’origine de nombreuses maladies dégénératives.

De nombreuses maladies peuvent être liées à des dents ayant subi un traitement radiculaire

Si vous avez au moins une dent ayant subi un traitement radiculaire, comprendre comment elle peut nuire à votre santé pourrait vous aider à vous soulager de l’une des maladies figurant dans le tableau ci-dessous.

Arthrite

Appendicite

Endocardite et Myocardite (inflammation du cœur)

Problèmes rénaux, hépatiques et de vésicule biliaire

Méningite

Anémie

Durcissement des artères

Dysfonctionnement du système nerveux

Pneumonie

Lésions cardiaques

Infections oculaires

Cancer

De nombreuses personnes souffrent de maladies dont la médecine moderne dit qu’elles n’ont pas de cause connue. Or, en réalité, les traitements radiculaires sont une cause gravement négligée de nombreuses maladies.

De plus en plus de dentistes et autres professionnels de santé ayant une approche holistique, commencent à réaliser que de nombreuses maladies autrefois « incurables », avec aucune cause conventionnellement reconnue, peuvent parfois être nettement soulagées ou complètement guéries en extrayant une (ou plusieurs) dent(s) ayant subi un traitement radiculaire et en nettoyant correctement l’(les) alvéole(s) dentaire(s).

Un traitement radiculaire laisse des tissus morts dans votre corps

À première vue, subir un traitement radiculaire au lieu de se faire extraire une dent semble plus attrayant. Une dent est de toute évidence une partie importante de notre corps, que l’on préfère conserver dans la mesure du possible.

Mais il vaut mieux considérer votre santé sous un angle holistique, pour éviter de perdre bien plus qu’une dent. Il est absurde de penser que notre corps n’est qu’un assemblage de différentes parties qui fonctionnent indépendamment les unes des autres.

Vous voilà donc maintenant avec une dent fonctionnelle mais morte, qui fait joli lorsque vous souriez. Mais réfléchissez bien. Cela ne vous semble-t-il pas malsain, et même étrange, d'avoir une dent morte dans la bouche ?

Si n'importe quel autre organe de votre corps, comme l'appendice par exemple, était mort, il devrait être enlevé, sans quoi des souches de microbes très agressifs que la nature utilise pour décomposer les tissus morts s’y installeraient, et mettraient votre vie en danger !

Il se passe justement quelque chose d'analogue avec une dent morte, qu’elle ait été tuée par une infection, un traumatisme ou un traitement radiculaire.

Après un traitement radiculaire, la dent morte devient systématiquement un environnement propice aux infections chroniques et à la toxicité. Puisqu’il n’existe aucune méthode fiable, en pratique, pour stériliser totalement une dent ayant subi un traitement radiculaire (lorsqu’elle est dans la bouche d'un patient), elle devient une source d'infection pour tout l’organisme jusqu’à ce qu’elle soit extraite et que l’alvéole dentaire soit nettoyée.

Comment éviter un traitement radiculaire dont vous n'avez peut-être même pas besoin

L'un de mes gros problèmes, en tant que dentiste biologique, ce sont les patients qui pleurent de regret d'avoir accepté un traitement radiculaire pour une ou plusieurs dents - un traitement dont ils n’avaient pas besoin, et dont ils ne comprenaient pas les conséquences en termes de santé globale.

Comme n’importe quelle partie du corps, une dent peut être enflammée, douloureuse, ou simplement sensible. Si vous consultez un dentiste, il vous conseillera très souvent de subir un traitement radiculaire.

Mais pas si vite ! Renseignez-vous et prenez une décision avisée. Le tableau ci-dessous indique plusieurs raisons pour lesquelles une dent peut être sensible ou douloureuse, mais sachez qu’il en existe d'autres, que nous ne pouvons mentionner ici par manque de place. La meilleure façon d'évaluer votre douleur particulière est de consulter un dentiste qualifié.

Crispations des mâchoires ou grincements des dents

Stress

Mauvaise hygiène

Douleur reportée provenant du cœur

Douleurs musculaires reportées provenant du muscle masséter ou temporal

Manque de sommeil

Névralgie du trijumeau

Maux de têtes liés aux sinus

Sucres et aliments transformés, voire les fruits

Restaurations dentaires mal ajustées

Douleurs neuropathiques

Tumeurs ou anévrismes

Changements hormonaux, notamment provoqués par la péri ménopause, les cycles menstruels et les changements de niveau de testostérone

Fractures

Douleurs reportées provenant de migraines ou de céphalées de Horton qui affectent les vaisseaux sanguins et les nerfs au niveau de la tête

Troubles des glandes salivaires

Chaque dent est un petit organe, et le même sang et le même liquide lymphatique qui circulent vers votre cœur, le traversent et traversent tous les organes et systèmes de votre organisme, circulent également vers et à travers vos dents.

De plus, il existe un système de nerfs complexe qui relie les dents au cerveau, et chaque dent est reliée à l’une des voies d’énergie vitale, plus couramment connues sous le nom de méridiens d'acupuncture.

Si vous regardez l’ensemble du tableau, vous comprenez donc que vos dents sont affectées par tout ce qui se passe dans votre corps et, bien entendu, que votre corps tout entier est affecté par ce qui se produit au niveau de vos dents.

Soyez votre propre avocat, et informez-vous

Pour changer et améliorer les choses, il faut commencer par les remettre en question. Cela nécessite à terme que vous fassiez des choix mieux avisés, pour ne pas avoir à supporter les conséquences des dysfonctions des établissements dentaires et médicaux conventionnels.

Lorsque vous acceptez et payez un traitement, cela revient en substance à dire « je soutiens cela ». Avant de payer pour subir un traitement radiculaire, ou tout autre traitement d'ailleurs, soyez sûr que le problème n'a pas une autre origine, et que la douleur au niveau de votre dent ne peut pas être soulagée en traitant correctement ce problème.

Des méthodes efficaces à envisager avant d'opter pour le traitement radiculaire

Lorsque vous ressentez une douleur dans la jambe, le bras, l’estomac, les yeux, ou toute autre partie de votre corps, on ne vous conseille pas de tuer les nerfs de cette partie du corps pour supprimer la douleur. Si cela semble évident pour les autres parties de votre corps, c’est loin d’être le cas pour ce qui concerne votre bouche.

Si l'une de vos dents est sensible ou douloureuse, voici certaines de mes recommandations et certains points, que je vous propose de prendre en compte avant d'accepter et de payer un traitement radiculaire :

L’ozonothérapie

Une bonne hygiène dentaire

La gestion du stress

L’alimentation

Le ‘oil pulling

Intervention locale sur la dent, telle que l’ajustement d'une restauration dentaire mal ajustée, le port d'un protège-dents ou d'une gouttière, traitement d'une carie, etc.

Enzymes digestives

Sommeil réparateur

Traitement et soutien ostéopathique

Tous les points évoqués ci-dessus peuvent permettre de renforcer votre système immunitaire, et donner ainsi une chance à votre dent de guérir. Pour soutenir et encourager les capacités d'auto-guérison de mes patients, et sur la base de mes études, je vous dirais, sans aucun doute, que ce que vous mangez et buvez chaque jour influence énormément la santé de vos dents et de vos gencives.

La prévention est la MEILLEURE façon d'éviter le traitement radiculaire

Pour éviter de devoir recourir à un traitement radiculaire, vous devez éviter les caries dentaires, en ayant une bonne hygiène bucco-dentaire et une alimentation saine.

Une bonne hygiène bucco-dentaire et le brossage régulier des dents sont des mesures préventives qui contribuent à éliminer la plaque de dépôts collants et calcifiés qui se forme à la surface des dents, et aident à minimiser l'impact de l’alimentation nutritionnellement pauvre et riche en sucre qu’adoptent de nombreux individus.

J'ai appris, et j’enseigne donc, qu'adopter et appliquer consciencieusement de bonnes habitudes en matière d'alimentation, est sans aucun doute la mesure préventive la plus importante qui soit, car les caries dentaires sont la conséquence de perturbations métaboliques systémiques.

Le « oil pulling » est une pratique d’hygiène bucco-dentaire simple et judicieuse, qui peut grandement vous aider à conserver des dents et gencives saines. Cette merveilleuse pratique a non seulement un intérêt préventif, mais également un intérêt thérapeutique pour les dents et les gencives.

Dr. Lina Garcia est médecin-dentiste et docteur en chirurgie dentaire.