Optez pour les produits bio de pâturage - certifiés par l’AGA

vaches broutant dans un champ

En bref -

  • Les viandes et les produits laitiers de pâturage sont meilleurs pour votre santé - plus riches en certaines vitamines, antioxydants et bonnes matières grasses - que les viandes et produits laitiers provenant d’élevages intensifs (CAFO pour ‘concentrated animal feeding operations’)
  • Si les élevages intensifs sont les plus importantes sources de pollution de l’air et de l’eau, l'élevage au pâturage régénère les sols et maintient un équilibre écologique sans recourir aux engrais ni aux pesticides chimiques
  • Ces éléments de base du bien-être animal n’existent pas dans les élevages intensifs, alors que les animaux élevés en pâturage ont la liberté d’exprimer leurs comportements naturels ; l’herbe dont ils se nourrissent est également moins susceptible d’être contaminée par des bactéries résistantes aux médicaments
Taille du texte:

Dr. Mercola

Opter pour une alimentation bio est une façon très simple de réduire votre exposition aux pesticides et aux OGM (organismes génétiquement modifiés), mais il existe une option encore meilleure : les aliments, en particulier la viande et les produits laitiers, biologiques et de pâturage.

L'herbe est l’alimentation naturelle des vaches, mais la majeure partie de la viande et des produits laitiers proviennent d'animaux nourris de maïs et de céréales, perpétuant les élevages intensifs (ou CAFO) immoraux, malsains et dévastateurs pour l’environnement, qui dominent l’agriculture industrielle.

En contrepartie de viandes et de produits laitiers bon marché, nous payons un prix fort, le prix des dommages considérables qu'ils engendrent en termes de pollution et de santé.

D’un autre côté, les exploitations qui produisent des viandes et produits laitiers de pâturage permettent de régénérer les sols de façon naturelle et de maintenir un équilibre écologique sans recourir aux engrais et pesticides chimiques.

En outre, les produits de pâturage, tels que le lait et le fromage, sont appréciés pour la variation saisonnière de leurs saveurs, ainsi que pour leur valeur nutritionnelle supérieure.

Les produits de pâturage sont meilleurs pour votre santé

Du seul point de vue de la santé, il y a déjà d’excellentes raisons d’opter autant que possible pour des produits bio de pâturage.

Il a été démontré que le lait des vaches élevées principalement en pâturage est plus riche en nombreux nutriments, notamment en vitamine E, en bêta-carotène et en bons acides-gras oméga-3 ainsi qu’en acide linoléique conjugué (CLA).

La viande de bœuf de pâturage est également meilleure pour la santé, le taux de CLA étant multiplié par deux, voire trois, lorsque les vaches sont finies à l’herbe, et non aux céréales.

Il s'agit là d'un avantage important, car le CLA est associé à un moindre risque de cancer et de maladie cardiaque ainsi qu’à l'optimisation des taux de cholestérol. Le ratio des graisses alimentaires est également plus sain dans le bœuf de pâturage.

La viande de pâturage est également plus riche en antioxydants comme les vitamines E et A, ainsi qu’en enzymes superoxydes dismutases et catalases, qui vous débarrassent de radicaux libres qui pourraient autrement accélérer oxydation et détérioration.

Nourrir les vaches de céréales favorise par ailleurs l'acidité, et donc le développement du E. coli dans les intestins des animaux.

Les vaches nourries aux céréales vivent dans un état d'inflammation chronique, ce qui augmente leur risque d'infection et de maladie, et nécessite d’ajouter de faibles doses d'antibiotiques dans leur alimentation à titre préventif.

Ce n’est pas le cas des vaches nourries à l’herbe, qui sont naturellement en bonne santé puisqu’elles ont accès aux pâturages, au soleil et au plein air.

Au cours d'une étude portant sur 300 échantillons de viande de bœuf hachée crue, il a été déterminé que le bœuf nourri à l'herbe, sans antibiotiques, était trois fois moins susceptible d’être contaminé par des bactéries multirésistantes aux médicaments, que les échantillons conventionnels (provenant de CAFO).

Le bœuf nourri à l’herbe était également moins susceptible d’être contaminé par le E. coli et le Staphylococcus aureus, que la viande provenant des CAFO.

Les produits de pâturage vous apportent donc davantage de nutriments, mais permettent également de réduire votre risque d’exposition aux agents pathogènes résistants aux médicaments.

Les viandes et produits laitiers de pâturage sont meilleurs pour l’environnement

Les élevages intensifs qui produisent de la viande et des produits laitiers font partie des plus importants pollueurs de la planète, à d'innombrables égards.

Tout d'abord, des quantités massives de fumier sont amassées dans les « bassins » des élevages intensifs, polluant l'air et l’eau ; par ailleurs, les céréales cultivées pour nourrir le bétail nécessitent des quantités excessives de fertilisants et de pesticides (sans parler de l’eau).

En revanche, élever des animaux au pâturage, en appliquant la méthode de rotation des pâturages ou de pâturage régénératif, peut augmenter le taux de matière organique des sols, leur fertilité ainsi que leur capacité à retenir l’eau, tout en réduisant naturellement l’érosion et en favorisant la diversité des cultures.

Malheureusement, tandis que les agriculteurs sèment de plus en plus de blé, de riz, de soja et de maïs (notamment destinés à l’alimentation des animaux), plus de 75 % de la diversité génétique des cultures a disparu depuis les années 1900, exposant de plus en plus les terres aux parasites, aux maladies et à la sécheresse.

Les produits de pâturage sont produits de façon plus humaine, et sont plus savoureux

Pour qu’un élevage soit considéré comme « humain », les animaux doivent être élevés sans douleurs, blessures ni maladies, et sans peur ni détresse. Ils doivent recevoir une alimentation convenable, de l’eau, et doivent avoir la possibilité de se comporter naturellement.

Ces éléments de base du bien-être animal sont absents des élevages intensifs, dans lesquels les animaux sont confinés pendant de longues périodes, n'ont pas d’espace de vie adéquat ni accès à l’extérieur. Ainsi qu’il est souligné dans le rapport de « Back to Grass » (« Retournons à l’herbe ») :

« La terre (ou parfois le béton), souvent jonché d’épaisses couches de boue ou de fumier, sur lequel se tiennent les animaux, peut provoquer des problèmes de santé tels que le piétin.

 Le piétin est responsable de gonflements et de boiterie ou la dermatite digitale, une infection bactérienne qui peut également provoquer une boiterie et une gêne intense.

Dans les parcs d’engraissement, on utilise des antibiotiques pour prévenir l'apparition de maladies, qui se propagent facilement entre les animaux lorsque le bétail est confiné dans un même espace pendant une période prolongée.

Les antibiotiques sont également utilisés dans les parcs d’engraissement pour prévenir l’acidose (une série d'affections qui apparaissent lorsque les microbes présents dans le rumen fermentent les amidons que renferment les céréales dont sont nourris les animaux).

Ce qui peut entrainer des effets nocifs qui vont de ballonnements au niveau de l’estomac, à la mort subite. »

Les animaux élevés au pâturage sont en meilleure santé, ce qui signifie qu’on ne leur donne pas d'antibiotiques de façon systématique, et vivent une vraie vie de vache, broutant et sentant le soleil réchauffer leur dos.

Il est toutefois important de comprendre que choisir une alimentation bio ne signifie pas nécessairement que les animaux ont été élevés de façon plus humaine.

Les vaches produisent plus de lait, plus vite, lorsqu’elles sont nourries de céréales, enfermées dans des granges, que lorsqu’elles se nourrissent d'herbe dans les pâturages.

La norme permet une plus grande transparence et une meilleure conformité, et a pour objectif de garantir le traitement humain des animaux, et de répondre aux attentes des consommateurs en termes de produits laitiers de pâturage, tout en étant accessible aux petites exploitations.

Les aliments de pâturage sont meilleurs pour votre santé et pour la planète, et meilleurs pour l’environnement, mais il y a encore une autre raison de les préférer : leur goût.

« Il y a un consensus croissant parmi les chefs et les experts en gastronomie, selon lequel le bœuf de pâturage de qualité rivalise non seulement avec le bœuf nourri aux céréales, mais est en fait plus savoureux. Il a un goût de bœuf plus prononcé et plus complexe », a souligné « Back to Grass ».

Il est essentiel de revenir aux pâturages

Une autre raison d'opter pour les produits de pâturage, c’est que l’agriculture régénératrice, qui favorise notamment la conversion de champs de maïs en pâturages, et la sauvegarde d’herbages existants, est essentielle pour résoudre de nombreux problèmes environnementaux.

Ce type de système de gestion des terres favorise la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) en le piégeant dans la terre, où il peut être très utile. Une fois dans la terre, le CO2 peut être stocké en toute sécurité pendant des centaines d'années, et améliore même la fertilité des sols.

Comme il est indiqué dans le rapport de Back to Grass, il est impératif que les étiquetages soient fiables, pour « garantir que les consommateurs achètent effectivement ce qu’ils pensent acheter ».

Vous pourriez non seulement acheter du bœuf d'importation sans le savoir, mais le bœuf de pâturage que vous achetez pourrait ne pas être aussi sain que vous le pensez, en raison de normes peu contraignantes.

C’est là une autre bonne raison de rechercher le logo AGA sur la viande et les produits laitiers, car il garantit que les animaux sont nés et ont été élevés dans des fermes familiales américaines.

Le logo AGA s’assure qu’ils soient nourris uniquement d'herbe et de fourrage du sevrage à leur maturité, et élevés en pâturages sans confinement dans des parcs d’engraissement.

Il n’y a peut-être rien que vous puissiez faire contre les fermes industrielles qui continuent de labourer de précieux pâturages, mais vous pouvez changer les choses pour vous-même, votre famille et votre communauté, et cela peut avoir des répercussions.

Acheter des produits de pâturage, notamment du bœuf, du bison, du poulet, du lait et des œufs, est un excellent point de départ pour soutenir aussi bien votre santé que l'agriculture régénérative qui protège la planète, au lieu de la polluer.