Le Spectro-Chrome : guérir grâce à des lumières colorées

Lumière colorée

En bref -

  • La chromothérapie peut être utilisée en traitement complémentaire de presque toutes les maladies ou affections, mais elle est particulièrement efficace contre les brûlures, les troubles chroniques et la douleur
  • La thérapie par les lumières colorées peut être pratiquée en appliquant un filtre coloré sur une lumière, ou en portant des lunettes aux verres colorés, de sorte que la couleur qui frappe la rétine soit d'une fréquence de couleur particulière
  • L'indigo et le bleu sont utilisés pour traiter les affections « brûlantes », telles que les brûlures, les inflammations et les plaies ; le citron, le jaune et le rouge sont les couleurs de base contre les maladies chroniques ; le magenta est efficace contre la dépression et le violet contre les troubles du sommeil
Taille du texte:

Ne serait-il pas merveilleux de pouvoir utiliser les couleurs pour améliorer votre santé ? Le fait est, que c’est tout à fait possible.

Le Dr. Alexander Wunsch, qui exerce en Allemagne, est un expert de renommée mondiale dans l’utilisation de la lumière comme agent thérapeutique, et une véritable mine d'informations sur un sujet que très peu de gens maîtrisent.

Nous allons nous intéresser dans cet article à l’utilisation thérapeutique des lumières colorées, que le Dr. Wunsch a commencé à expérimenter il y a près de 25 ans.

Pourquoi la chromothérapie a été jetée aux oubliettes

Comme l’explique le Dr. Wunsch, qui a étudié la progression puis la retombée de la photobiologie, dans les années 1920, il y avait à l’époque une volonté très forte de se débarrasser des « charlatans » de la médecine, bien qu’on ne parlait pas, à cette époque, d'une véritable médecine factuelle.

Tous les traitements physiques étaient voués à être éliminés, pour la simple et bonne raison qu’ils représentaient une concurrence malvenue à l'industrie pharmaceutique naissante.

Dans cette croisade, la méthode du Spectro-Chrome était l’une des centaines de cibles de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

« Un brave patient qui prend ses cachets tous les jours est un bon client... Un client qui se traite tout seul avec des lumières colorées, vous pourrez peut-être lui vendre une ampoule, mais c’est tout », commente le Dr. Wunsch.

S’il existe des bienfaits prouvés pour la santé, associés aux spectres rouge, proche infrarouge, infrarouge moyen et infrarouge lointain, la méthode du Spectro-Chrome élaborée par Dinshah Ghadiali est basée sur la partie visible du spectre de lumière des couleurs de l’arc-en-ciel et des couleurs extra-spectrales.

Utilisations systémiques et locales des lumières colorées

La thérapie par les lumières colorées peut être pratiquée en appliquant un filtre coloré sur une lumière, ou en portant des lunettes aux verres colorés, de sorte que la couleur qui frappe la rétine soit d'une fréquence de couleur particulière.

« On peut dire qu’il existe une utilisation systémique et une utilisation locale des lumières colorées. On applique la lumière sur une partie du corps, l’œil ou la peau. Il existe une application cutanée, et une application oculaire.

On peut pratiquer le traitement de façon systémique, c’est-à-dire que vous prenez un bain de lumière par l'application de la lumière sur toute la surface de votre corps, ou pratiquer des traitements locaux.

Le traitement oculaire se situe en quelque sorte entre le traitement local et le traitement systémique.

On traite alors uniquement les yeux, et c’est donc localisé, mais les yeux sont la fenêtre du cerveau, la fenêtre de votre système végétatif : le traitement des yeux est donc également un traitement systémique », explique le Dr. Wunsch.

L'important est de couvrir la bande de longueur d'onde et d'atteindre certains niveaux d'intensité. Les niveaux d'intensité sont quelque chose de déjà très proche de la photothérapie moderne.

Le Spectro-Chrome produit des effets basés sur l’information, et non sur l’intensité. Cela signifie que vous pouvez utiliser d’énormes projecteurs colorés, mais que vous pouvez également utiliser de toutes petites lampes et obtenir des effets comparables. »

L'irradiation transpalpébrale de la rétine
L'irradiation transpalpébrale de la rétine (à des fins de régénération) est pratiquée à travers la paupière fermée

Que peut-on traiter par la lumière colorée ?

Le premier ouvrage sur le Spectro-Chrome est intitulé « Let There Be Light » (« Que la lumière soit »), écrit par l’un des fils de Dinshah Ghadiali, Darius Dinshah, président de la Dinshah Health Society.

Ce livre répertorie plus de 320 affections qui ont été traitées avec succès grâce à cette méthode. Ne cherchez pas ce livre sur Amazon, le meilleur site pour se le procurer est Dinshahhealth.org.

Le Dr. Wunsch va jusqu’à dire qu’il n’exclurait aucune maladie du traitement par la lumière colorée, car il peut potentiellement, et au minimum, traiter les symptômes. Ceci étant dit, le traitement des brûlures cutanées est l’un des exemples concrets de traitements possibles.

« Lorsqu’on pense aux signes classiques de l’inflammation... on pense aux rougeurs, à l’érythème, à la chaleur, à l’inflammation. Il y a un effet inflammatoire, ou un effet de flamme excessif, en quelque sorte.

Les tissus rougissent. Les tissus deviennent brûlants. Les tissus sont altérés et douloureux. Vos fonctions sont entravées...

Trop de rouge, un excès de chaleur, cela vous donne déjà une idée de la couleur à utiliser.

Il faut utiliser la couleur ultra verte pour compenser les longues longueurs d’onde, qui se manifestent par le rougissement, la fièvre ou la chaleur. Une inflammation aigue serait traitée par des couleurs ultra verte, et vice versa. »

Pour apaiser des symptômes d'échauffement (rouges), utilisez le violet ou l’indigo

Cela ne signifie pas que la méthode ne comprend pas un certain degré de complexité.

Vous devez par exemple être prudent avec les rayons ultraviolets (UV) et les longueurs d'ondes plus courtes lorsque vous avez une plaie, car l’exposition des plaies à la lumière du soleil peut provoquer des cicatrices plus importantes.

Voici ce qu’explique le Dr. Wunsch :

« Une inflammation... est parfois accompagnée d'une infection. Certains germes, certaines bactéries, sont favorisés ou au contraire détruits par certaines longueurs d’onde courtes. Les rayons UV peuvent entraîner des réactions inflammatoires.

On peut par exemple citer l’érythème que provoquent les rayons du soleil. Le fait que les rayonnements de longueur d'onde courte puissent agir comme un inflammatoire, fait partie des découvertes de Niels Ryberg.

Si vous avez un excès de chaleur et que vous souhaitez abaisser la température, il est important de ralentir l’activité du métabolisme. Le métabolisme est plus ou moins représenté par l’activité des mitochondries.

Si les mitochondries sont en suractivité, vous risqueriez probablement d'aggraver cette suractivité en utilisant des longueurs d'ondes longues, car celles-ci stimulent l’activité des mitochondries, le métabolisme et la production d’énergie, ce que nous savons d'après la photobiomodulation.

L’explication, c’est que lorsqu’il y a brûlure thermique de la peau, il y a formation d'une ampoule. Il y a une excrétion ou une sécrétion de liquide. Nous voulons réduire ces activités sécrétoires.

Dans ce type de cas, les lumières violettes ou ultra vertes sont en général beaucoup mieux que les lumières infra vertes ».

Exemple pratique : comment traiter une brûlure par la lumière colorée

Si vous preniez un coup de soleil, ou que vous vous brûliez accidentellement avec votre cuisinière ou un objet brûlant, comment pourriez-vous vous soigner en utilisant la lumière colorée ?

Le Dr. Wunsch conseille d'utiliser une simple lampe à incandescence équipée d'un filtre indigo. L’indigo est également efficace sur les plaies post-opératoires.

Même sans être particulièrement bricoleur, il est très simple de fabriquer votre propre projecteur de couleurs Spectro-Chrome.

Pour à peine 50 centimes d’Euros (50 cents), vous pouvez vous procurer, auprès de la Dinshah Health Society, la méthode pas à pas pour fabriquer un projecteur couleurs à partir d'une ampoule à réflecteur, d'un peu de carton, et de colle.

Le livre vous explique également quels filtres vous procurer pour obtenir les couleurs recommandées du Spectro-Chrome. Les sociétés Rosco et Lee fabriquent toutes deux des filtres de couleur. Ce livre est disponible sur Dinshahhealth.org.

L’inconvénient de ces filtres est qu’ils sont destinés à l’éclairage de théâtre, et qu'ils transmettent donc également la lumière blanche. En d'autres termes, ils ne sont pas aussi saturés que ce qu’étaient les filtres Spectro-Chrome d'origine.

Pour parvenir à la saturation nécessaire, vous devrez associer deux filtres, voire plus, en suivant les recommandations de la Dinshah Health Society (détaillées dans le livre « Let There Be Light »).

Pour ce qui est de la lampe, le Dr. Wunsch fabrique les siennes à partir de lampes torches militaires angulaires, que vous pouvez vous procurer sur Amazon.

Elles sont spécialement conçues pour que l’on puisse y adapter des filtres, à des fins de signalisation. Lorsque votre projecteur est prêt, il vous suffit de diriger la lumière sur la zone affectée.

D'après mon expérience, tant que les picotements et la douleur réapparaissent sous l’effet de la lumière indigo, il faut poursuivre le traitement.

 Je me suis brûlé le poignet au troisième et au quatrième degré. J'ai traité cette brûlure pendant plus de deux heures. J'ai pu éviter la formation d'une ampoule. Elle a cicatrisé au bout d’environ deux semaines.

Après deux ou trois jours, vous pouvez utiliser le turquoise, le vert et le jaune citron. En fonction de la progression de la cicatrisation, vous ajustez la couleur qui correspond à l’état de la blessure », explique le Dr. Wunsch.

Brûlure cutanée : Jour 1
Brûlure cutanée : Jour 1
Brûlure cutanée : Jour 2
Brûlure cutanée : Jour 2
Brûlure cutanée : Jour 3
Brûlure cutanée : Jour 3
Brûlure cutanée : Jour 4
Brûlure cutanée : Jour 4
Brûlure cutanée : Jour 5
Brûlure cutanée : Jour 5
Brûlure cutanée : Jour 6
Brûlure cutanée : Jour 6
Brûlure cutanée : Jour 7
Brûlure cutanée : Jour 7
Brûlure cutanée : Jour 8
Brûlure cutanée : Jour 8
Brûlure cutanée : Jour 9
Brûlure cutanée : Jour 9
Brûlure cutanée : Jour 10
Brûlure cutanée : Jour 10
Brûlure cutanée : Jour 11
Brûlure cutanée : Jour 11
Brûlure cutanée : Jour 12
Brûlure cutanée : Jour 12
Brûlure cutanée : 6 ans plus tard
Brûlure cutanée : 6 ans plus tard

Comment la couleur agit sur votre peau

Contrairement à l'application de glace, qui n'agit que superficiellement, la lumière de couleur indigo agit sur différentes couches de la peau. Superficiellement, la lumière indigo réduit la réaction inflammatoire.

Les couches plus profondes sont également atteintes par les rayonnements actifs de la photobiomodulation, car lorsque vous utilisez une lampe à incandescence avec un filtre indigo, vous obtenez :

  1. Un champ de base qui consiste en rayonnements proche infrarouge
  2. Un champ de contrôle, constitué par la lumière indigo (approximativement 430 nanomètres ou nm), qui traite la réduction de l’activité métabolique à la surface

La lumière incandescente est une source analogique à spectre continu, et lorsque vous placez un filtre devant la lumière, la majeure partie de la longueur d'onde est indigo. Toutefois, presque tous les vieux filtres en verre et les filtres modernes en plastique ou en gel permettent le passage des infrarouges, en particulier des rayons proches infrarouges. Si le filtre absorbe trop de chaleur, il se brise ou fond.

Le traitement des douleurs lombaires par la lumière colorée

Les maux de dos sont une autre affection courante. Le Dr. Wunsch, qui a suivi des formations en Technique Alexander, en ostéopathie, en thérapie craniosacrale et en acupuncture, souligne que la localisation de la douleur n’est pas nécessairement le site spécifique du problème.

En acupuncture, des points de méridiens spécifiques peuvent aider à soulager les maux de dos, mais vous pouvez également utiliser un rayon laser sur ces points, à la place d'une aiguille. Vous pouvez également utiliser la chaleur, des vibrations, ou d'autres stimuli physiques.

« En principe, la méthode du Spectro-Chrome traite le corps entier par la couleur. Il y a une série de questions à poser, et vous aurez ensuite une idée de la façon dont vous pouvez traiter la douleur. Le mal de dos est-il aigu ou chronique ?

S’il est aigu, vous utiliserez probablement l’indigo, car cette couleur soulage également la douleur. Le violet ou le mauve sont d'autres alternatives. Ces trois couleurs sont des anti-douleurs classiques ».

Des lunettes Spectro-Chrome pour la journée et pour le soir

Le port de lunettes Spectro-Chrome est une autre alternative. Comme un bain de couleur, les lunettes permettent un traitement systémique, et elles sont beaucoup plus simples d'utilisation que si vous deviez aménager une pièce destinée à appliquer une couleur sur tout le corps.

Du fait que cette pièce doit être parfaitement obscure en dehors de la lumière colorée, la température doit être optimale puisque vous devez être nu, ou presque, et vous devez également disposer d'un projecteur et de tous les filtres nécessaires.

« Les lunettes sont en quelque sorte le nec plus ultra de la thérapie par la lumière, car il vous suffit de choisir celles dont la couleur est la plus adaptée à votre situation à un moment donné...

Lorsque nous imaginons le monde coloré qui nous entourait, à l’origine de l’homme, dans la savane, dans la forêt tropicale, près des rivières, le long du littoral, dans le désert, les montagnes, tous ces paysages sont liés à des couleurs particulières, qui y sont prédominantes.

Les saisons ajoutent également des couleurs caractéristiques aux lieux et aux climats. Normalement, notre corps et notre mental s'attendent à voir certaines couleurs dans notre environnement.

Lorsque vous êtes dans un désert de béton et que vous regardez autour de vous, en particulier en plein jour lorsque le soleil brille, de nombreuses couleurs vous manquent. La nuit, vous ne voyez pas de couleurs pendant un long moment...

Je déconseillerais aux personnes dont la chronobiologie est perturbée d'utiliser la lumière bleue ou des lunettes bleues le soir... Certaines couleurs sont recommandées pour la journée, et d'autres sont recommandées pour le soir - notamment le violet et le magenta. Le violet est la couleur qui a le plus d’effets sur la qualité du sommeil ».

Un véritable succès

Un témoignage éloquent de l'efficacité de la thérapie par la couleur, provient de la propre famille de l’épouse du Dr. Wunsch. Un membre de sa famille avait été diagnostiqué d’une cirrhose du foie à l’âge de 50 ans.

La clinique universitaire lui avait donné six mois à vivre, et l'avait renvoyé chez lui en lui recommandant de mettre ‘ses affaires en ordre’. Grâce à la méthode de Dinshah Ghadiali, il a multiplié l’espérance de vie que lui donnait ce sombre pronostic par 72.

« Il a fait le voyage d’Allemagne jusqu'à Malaga, où habitait Dinshah Ghadiali, qui lui a appris à utiliser la méthode du Spectro-Chrome. Il a rapporté chez lui une série de filtres et a commencé à se soigner, comme vous soigneriez une maladie chronique, avec du jaune citron et du rouge. Le rouge est la couleur qui traite le foie. Il a ainsi prolongé sa vie de 36 ans. »

Je pense personnellement que la chromothérapie est un outil thérapeutique alternatif sûr et très efficace, que pratiquement chacun d’entre nous peut ajouter à son arsenal d'auto-guérison. Pour une centaine de dollars (environ 85 Euros), vous obtiendrez toutes les informations et le matériel dont vous avez besoin.

Tout comme la vitamine C liposomale, dont je pense qu’elle devrait se trouver dans toutes les trousses de secours pour soigner les infections aigues, une lampe équipée d'un filtre indigo ou violet est un outil incontournable pour accélérer de façon radicale la cicatrisation des brûlures.

+ Sources et Références