Promener votre chat

Chat se promenant en laisse

En bref -

  • Croyez-le ou non, les chats peuvent être dressés à aller se promener dehors avec un harnais et une laisse. Beaucoup de chats réagissent tant aux gâteries alimentaires qu’aux compliments et aux caresses sur la tête durant les séances de dressage
  • Sortir votre chat en laisse lui donne accès au grand air tout en éliminant les risques auxquels les chats errants sont exposés
  • Si vous souhaitez apprendre à votre chat à se promener avec vous, investissez dans un harnais spécialement conçu pour les chats. Votre premier défi sera de l’habituer à porter le harnais et la laisse à la maison
  • Une fois que minou est se sent bien dans son harnais, vous pouvez vous aventurer dehors - de préférence dans un lieu assez calme où il n’aura pas à faire face à un trop grand nombre de distractions potentiellement effrayantes
  • Allez-y doucement lorsque vous présentez à votre chat des espaces extérieurs à explorer. Assurez-vous qu’il se sente bien à chaque endroit avant de lui en présenter un nouveau
Taille du texte:

Dr. Becker

Lorsqu’ils en ont l’opportunité, la plupart des chats domestiques apprécient d’être dehors.

La vie en intérieur ne constitue pas un environnement tout à fait naturel pour les félins.

Il est difficile pour votre chat d’exprimer son désir naturel d’explorer, de grimper et de chasser les proies depuis son perchoir à la fenêtre ou sur le dossier de votre fauteuil.

Malheureusement, le laisser se promener en liberté dehors est beaucoup trop risqué.

Les chats pouvant accéder librement à l’extérieur sont bien plus susceptibles d’être exposés aux virus et à tous autres agents pathogènes...sans parler des poisons, des prédateurs et du trafic routier.

Les chats domestiques ont besoin de découvrir de nouveaux milieux, et l’un des moyens d’élargir les horizons de votre chat est de le sortir dehors avec un harnais et une laisse.

Promenez votre chat en laisse lui offre le meilleur des mondes sous la forme d’un accès sans danger au grand air.

Le mode de vie idéal pour votre chat serait de vivre des aventures en plein air stimulantes (chaque sortie dehors est stimulante pour un chat domestique) qui enrichissent son existence domestique certes confortable mais peu stimulante.

10 conseils pour entraîner votre chat à se promener en laisse

1. Connais ton félin. La plupart des chats, et en particulier les chats peuvent être dressés à se promener avec un harnais et en laisse.

La plupart apprécieront l’opportunité d’explorer sans danger un nouvel environnement excitant. Mais c’est le cas pour la plupart des chats...pas tous. Si vous soupçonnez que votre chat n’accepterait jamais de la vie d’être promené en laisse, vous avez probablement raison. Mais cela ne coûte rien d’essayer.

2. Achetez un harnais pour la laisse, pas un collier. Si votre chat grimpe sur un arbre, un collier classique pourrait l’étrangler, et un collier détachable se détachera. De plus, les chats sont très souples et capables de passer à travers de tous petits passages incommodes.

Il n’est pas inhabituel que les chats fassent comme Houdini et trouvent un moyen de se libérer de leurs colliers.  Vous ne devriez pas vous inquiéter de cela lorsque vous êtes dehors avec votre chat.

Il existe des harnais conçus pour les chats, ainsi que des manteaux de promenades et des «kitty holsters». La laisse se fixe vers le milieu sur ces harnais plutôt qu’au niveau du cou, ce qui est bien plus sûr et moins stressant pour votre chat.

(Si vous redoutez que votre chat n’aille jamais se promener dehors mais que vous voulez essayer, achetez votre équipement chez un vendeur proposant des conditions de retour généreuses.)

3. Commencez doucement, petit à petit, et attendez-vous à des échecs. Comme tout propriétaire de chat le sait, ils ne sont pas des chiens et font ce dont ils ont envie, quand ils en ont envie et aussi longtemps qu’ils en ont envie.

Mais ce qu’un grand nombre d’amoureux des chats ne comprennent pas est que la plupart des chats réagissent en réalité aux friandises, aux compliments, et aux compliments effectués sous forme de caresses sur la tête et de grattements aux oreilles.

Entraînez votre chat quand il a faim. Cassez la friandise en plusieurs très petits morceaux - le niveau de coopération de votre chat diminuera de façon directement proportionnelle à la vitesse à laquelle son ventre se remplit.

Les chats n’ont pas la volonté de satisfaire les humains comme les chiens, par conséquent les gâteries alimentaires sont leur principale motivation. Pour vous assurer de ne pas trop nourrir votre chat, limitez les friandises aux séances de dressage.

4. Avant même de penser à sortir de dehors, vous devez habituer votre chat à porter le harnais et la laisse. Mettez le harnais sur le chat, en vous assurant qu’il soit serré mais pas trop étroit. A la seconde où vous avez mis le harnais, avant de le relâcher, donnez-lui une friandise.

S’il fait un pas avec le harnais, donnez-lui une gâterie, complimentez-le et faites-lui une caresse sur la tête. Récompensez et complimentez-le à nouveau s’il continue à se déplacer dans son harnais.

Si à la place votre chat se jette au sol, attendez de voir s’il bouge et récompensez-le s’il le fait. S’il semble glacé sur place, ou si sa manière de paniquer et de courir et de se cacher sous quelque chose, retirez le harnais et donnez une friandise en gage de paix.

Essayez de laisser le harnais près de la gamelle du chat au moment des repas et près de son coin de sieste préféré pendant quelques jours pour l’habituer à le voir à des endroits qu’il associe à des bonnes choses.

Vous pouvez également tenir le harnais et quelques friandises et lorsque/si le chat renifle le harnais, lui donner une friandise. Tenez ensuite le harnais contre son corps et proposez une friandise. Au moment où il renifle la friandise, éloignez le harnais et laissez-le manger la friandise.

Donner des récompenses tout de suite est essentiel car votre chat a une capacité d’attention de seulement quelques secondes, et vous devriez associer l’acte souhaité avec l’obtention d’une récompense.

A mesure que votre chat apprenne à tolérer le harnais et la laisse pendant des périodes plus longues, complimentez-le et donnez-lui des tapes sur la tête et des friandises en permanence lorsqu’il le porte.

Lorsqu’il semble de toute évidence en avoir assez de sa séance de dressage, qu’il se jette au sol, que sa queue bouge, que ses oreilles s’aplatissent - tout signe qu’il effectue habituellement pour montrer qu’il ne s’amuse plus - retirez immédiatement le harnais. Vous devriez finir la séance avec un chat se sentant confiant et maître de lui-même.

5. Une fois que votre chat déambule normalement dans son harnais et avec sa laisse, vous pouvez passer l’extérieur de la porte. En fonction du caractère de l’animal, vous pourriez bien passer le mois suivant à descendre votre allée ou le gazon.

Ou...vous pourriez sortir minou pour de vraies promenades dans la nature dans 30 jours. Cela dépend juste de la facilité avec laquelle votre chat s’adapte à être dehors et amarré à vous.

6. Si vous avez beaucoup de bruit de circulation, de chiens ou toutes autres distractions dans votre quartier que votre chat considère comme menaçante, essayez de l’emmener dans un endroit plus calme où il est moins exposé à des visions et des bruits effrayants.

7. Persuadez un peu plus votre chat à chaque sortie. Lorsqu’il explore un nouvel endroit avec enthousiasme, la queue en l’air, faites un autre petit pas.

8. Assurez-vous que votre chat n’attrape rien dans sa gueule ou ne lèche quoique ce soit. Et ne laissez pas un chat en laisse grimper aux arbres. C’est trop dangereux.

9. N’attachez pas la laisse de votre chat à quelque chose en le laissant dehors, même pour une minute. Si quelque chose lui fait peur, il pourrait s'emmêler dans la laisse. S’il est menacé par un autre animal ou même une personne, il ne pas s’enfuir.

Votre chat ne doit jamais être dehors sans surveillance sous aucun prétexte.

10. Attendez-vous à des déconvenues. Votre chat peut se sentir bien dans un nouvel endroit le lundi et lorsque vous l’emmenez ici le mardi, quelque chose peut le faire paniquer. Reculez jusqu’au dernier endroit où il se sentait bien, et reprenez à nouveau votre marche vers l’avant petit à petit.

Et à moins que votre chat soit en danger, résistez à la tentation de le prendre si quelque chose l’effraie. Il est mieux pour sa confiance de le laisser au sol.