Qu’est-ce qui se passe quand vous buvez trop d’alcool ?

homme en train de boire

En bref -

  • En général les femmes sont plus vulnérables face à l’empoisonnement par l’alcool et ressentent les effets de l’alcool plus vite que des hommes de la même taille. Elles sont aussi plus prédisposées à souffrir des méfaits de l’alcool pris sur une longue période
  • L’alcoolémie, aussi appelé taux d’alcool, se réfère au montant d’alcool dans votre sang. Elle est exprimée en le poids de l’éthanol mesuré en grammes dans 10 millilitres de sang ou 210 litres de souffle. L’alcoolémie peut être mesurée avec un test de l'ivressomètre pour le souffle, un test sanguin ou un test d’urine
  • En règle générale, les boissons alcoolisées brunes ont un taux d’alcool plus haut, tandis que les variantes plus sucrées en ont moins. Toutefois, quelques bières brunes et amères contiennent plus d’alcool
  • La même chose s’applique aux vin rouges comparé aux vins blancs et sucrés, à l’exception du Chardonnay. En même temps les liqueurs claires contiennent 40% d’alcool, sauf l’alcool de grain
Taille du texte:

Certaines personnes pensent qu'un verre de vin rouge de temps en temps est bon pour la santé. C'est vrai, mais trop de vin rouge est néfaste pour la santé.

L'alcool perturbe la prise de décision et les capacités motrices. Il est souvent à l'origine d'accidents de voiture, comportements violents, grossesses non-désirées et maladies sexuellement transmissibles.

Une absorption excessive d'alcool peut aussi provoquer un empoisonnement, qui a un effet néfaste sur votre santé et peut même vous coûter la vie, si vous n'y remédiez pas convenablement.

Dans les États-Unis seulement, il y a environ 88.000 cas de décès et 2.500.000 années de décès potentielles par an recensés de 2006 à 2010 provoqués par un empoisonnement par l'alcool, ce qui réduit l'espérance de vie de ceux qui sont décédés de 30 années.

Qu'est-ce que l'empoisonnement par l'alcool ?

L'empoissonnement par l'alcool affecte le corps et peut éteindre les parties du cerveau qui contrôle les fonctions vitales telles que la respiration, le battement du cœur et la température du corps.

Vous êtes sujets à l'empoisonnement par l'alcool en cas de :

  • Biture express — la consommation de quatre ou cinq boissons alcoolisées à une seule occasion pour des femmes et plus de cinq pour un homme.
  • Prise d'alcool excessive — la consommation de huit ou plus de boissons alcoolisées par semaine pour des femmes et plus de 15 pour un homme.
  • Prise d'alcool pendant la grossesse — Pendant la grossesse aucune goutte d'alcool peut être considérée comme sûre, puisque la toxicité de l'alcool peut traverser le placenta et être absorbé par l'enfant, ce qui peut provoquer des dégâts à toutes les étapes de la grossesse.
  • Prise d'alcool avant l'âge de 21ans — Les buveurs mineurs sont plus vulnérables à l'empoisonnement par l'alcool. Des études ont démontré qu'ils consomment environ cinq boissons à une seule occasion.

Les 6 symptômes de l'empoisonnement par l'alcool

L'empoisonnement par l'alcool a des lourdes conséquences sur la santé, il est important d'être bien informé sur les symptômes. Voici quelques-uns des signes les plus fréquents de l'empoisonnement à l'alcool :

Perte de la coordination

Mains froides moites, teint terne à cause de l'hypothermie

Vomissements répétés et/ou incontrôlés

Respiration irrégulière ou lente (moins que huit respirations par minute ou plus de 10 secondes entre les respirations)

Absences

Confusion, inconscience, stupeur (consciente mais insensible) et parfois coma

Si vous remarquez un des symptômes mentionnés plus haut, rendez-vous immédiatement chez votre médecin.

Les facteurs de risque de l'empoisonnement par l'alcool

En général les femmes sont plus vulnérables face à l'empoisonnement par l'alcool et ressentent les effets de l'alcool plus vite que des hommes de la même taille.

Elles sont aussi plus prédisposées à souffrir des méfaits de l'alcool pris sur une longue période. Ceci est dû à plusieurs raisons physiologiques, par exemple :

Une capacité réduite à diluer l'alcool due à un taux réduit de l'eau dans le corps. Une femme moyenne a seulement 52% d'eau dans son corps, tandis qu'un homme moyen a 61%.

Une capacité réduite à dégrader l'alcool due à un plus faible taux de déhydrogénase, un enzyme du foie qui décompose l'alcool dans le foie, comparé aux hommes.

Des changements hormonaux prémenstruels ont tendance à intoxiquer les femmes plus rapidement pendant les jours avant leurs règles. Les pilules contraceptives et autres médicaments contenant des œstrogènes ralentissent l'élimination de l'alcool du corps.

Ceci ne signifie pas que les hommes ne courent aucun risque d'empoisonnement par l'alcool. Ci-dessous vous trouverez un nombre d'autres facteurs qui affectent les réactions de votre corps à l'alcool, peu importe si vous êtes un homme ou une femme :

L'alimentation — Le niveau maximal d'alcool dans le sang peut être trois fois plus grand chez des personnes qui ont un estomac vide que chez ceux qui ont profité d'un repas décent avant de boire.

L'alimentation joue un rôle important dans l'absorption de l'alcool dans le corps, parce qu'elle dilue l'alcool et ralentit la vidange du contenu de l'estomac vers l'intestin grêle où l'alcool est absorbé.

L'appartenance au groupe ethnique asiatique — Environ 50% des Asiatiques ont du mal à métaboliser l'alcool puisqu'il leur manque l'enzyme du foie nécessaire pour transformer la substance.

L'état de santé général — Des personnes souffrant de diabète devraient se méfier de l'alcool parce qu'il peut provoquer une montée ou un abaissement soudain de leur taux de sucre dans le sang. L'alcool peut aussi empêcher le bon fonctionnement des médicaments contre le diabète.

Les médicaments prescrits — Certains médicaments peuvent atténuer les effets de l'alcool ce qui vous incite à boire plus que ce que votre corps peut traiter.

D'autres facteurs de risque sont le volume d'eau que vous buvez, à quelle fréquence vous buvez de l'alcool, votre âge et votre histoire familiale.

L'alcoolémie : C'est quand que c'est trop ?

L'alcoolémie, aussi appelé taux d'alcool, se réfère au montant d'alcool dans votre sang. Elle est exprimée en le poids de l'éthanol mesuré en grammes dans 10 millilitres de sang ou 210 litres de souffle.

L'alcoolémie peut être mesurée avec un test de l'ivressomètre pour le souffle, un test sanguin ou un test d'urine.

Par exemple, une alcoolémie de 0,10 signifie que 0,10% (un dixième d'un pour cent) du volume de votre sang est de l'alcool.

Combien d'alcool contient votre verre ?

Selon les recommandations alimentaires pour Américains des États-Unis entre 2015 et 2020, boire modérément signifie de ne prendre pas plus d'une boisson alcoolisée par jour pour les femmes et pas plus de deux boissons alcoolisées pour les hommes.

Une boisson alcoolisé normale contient 17 cl d'alcool pur, qu'on trouve habituellement dans :

  • 35 cl de bière (5% d'alcool)
  • 24 cl de liqueur de malt (7% d'alcool)
  • 15 cl de vin (12% d'alcool)
  • 4 cl d'eau de vie distillé ou gin, rhum, vodka et whisky (40% d'alcool)

Pour avoir une idée combien d'alcool est contenu dans vos boissons alcoolisées préférées, référez-vous la liste ci-dessous :

TYPE DE BOISSON POURCENTAGE MOYEN D'ALCOOL PAR VOLUME

Bière, lager ou cidre à faible taux d'alcool

2%

Bière, lager et cidre normaux

4 à 6%

Alcopops

5%

Bière, lager ou cidre à haut taux d'alcool

9%

Vin et Champagne

10 à 14%

Vin fortifié (xérès et porto)

17,5 à 20%

Alcools forts (gin, rhum, vodka et whisky)

38 à 40%

Shots (tequila et sambuca)

38 à 40%

Possibles complications dues à l'empoisonnement par l'alcool

Si une personne souffrant d'un empoisonnement par l'alcool n'est pas prise en charge, elle peut encourir :

De s'étouffer dans votre propre vomi

Se déshydrater dangereusement, ce qui peut causer des absences, des lésions cérébrales permanentes et même la mort

Respirer fort et de manière irrégulière et un arrêt éventuel de la respiration

D'avoir un rythme cardiaque irrégulier et un arrêt éventuel du battement de cœur

Développer de l'hypothermie

Développer de l'hypoglycémie (taux de sucre dans le sang extrêmement bas), ce qui peut provoquer des absences

Les effets de l'alcool à long terme chez les femmes

Comme le corps d'une femme est plus vulnérable face à l'alcool qu'un homme, la femme est plus susceptible aux effets dévastateurs de l'empoisonnement par l'alcool.

De nombreuses études ont lié ces conséquences sur la santé à la prise d'alcool excessive chez les femmes, par exemple :

  • Un cycle menstruel interrompu
  • Un risque élevé d'infertilité, de fausse-couche, de mort-nés et de délivrance prématurée
  • Un risque élevé de cirrhose du foie et d'autres maladies du foie associées à l'alcool, comparé aux hommes
  • Une perte de mémoire et un rétrécissement du cerveau
  • Un risque élevé de cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, du foie, du colon et du sein

L'alcool est aussi un facteur majeur dans de nombreux cas de viol, en particulier chez les femmes jeunes.

À faire et à ne pas faire pour quelqu'un qui est suspecté d'empoisonnement par l'alcool

L'empoisonnement par l'alcool peut disparaître le lendemain. Si vous pensez que quelqu'un que vous connaissez peut souffrir d'un empoisonnement à l'alcool, voici quelques conseils de ce que vous pouvez faire et ce que vous ne devriez pas faire avant l'arrivée des secours :

À faire À ne pas faire

Veiller à ce qu'ils restent conscients.

Les mettre au lit — L'alcoolémie peut augmenter, même lorsqu'ils ne boivent plus.

Les garder au chaud.

Leur donner du café — Cela va déshydrater la personne d'avantage.

Surveiller leurs symptômes.

Les inciter à marcher — Cela peut mener à des chutes et par conséquent à des blessures, puisque le cerveau est hors service.

Leur donner de l'eau pour les réhydrater.

Les mettre sous une douche froide — Puisque l'alcool réduit la température du corps, une douche froide peut paraître encore plus froide à une personne et peut potentiellement provoquer de l'hyperthermie.

Rester avec eux et ne jamais les laisser sans surveillance.

S'assurer qu'ils reposent sur le côté, pour qu'ils ne puissent pas s'étouffer dans leur vomi.

Comment prévenir l'empoisonnement par l'alcool

Vous n'avez pas besoin d'être un grand scientifique pour savoir comment faire pour éviter l'empoisonnement par l'alcool à vous et à vos amis. La première et probablement la plus importante étape que vous pourriez entreprendre et de pratiquer le contrôle de soi.

Évitez et empêchez vos amis de participer à des concours de beuverie, ceux-ci provoquent forcément un empoisonnement par l'alcool.

Si toutefois vous ressentez le fort besoin de prendre quelques verres, je vous recommande quelques mesures très naturelles à prendre pour désintoxiquer votre corps :

La n-acétyl-cystéine (NAC) — Prenez de la NAC avant de boire de l'alcool pour atténuer ses effets toxiques. La NAC augmente le taux du glutathion et réduit la toxicité de l'éthanal, ce qui cause de nombreux symptômes de gueule de bois.

La thiamine — L'alcool ronge les vitamines B essentiels qui éliminent l'alcool de votre corps. On pense que la NAC fonctionne d'autant mieux quand elle est combinée avec de la thiamine, aussi connue sous le nom de vitamine B1.

Le chardon Marie — Le Chardon Marie contient de la silymarine, aussi connue sous le nom de silybine, des antioxydants qui protègent le foie de toxines, dont ceux de l'alcool. La silymarine augmente le taux de glutathion et aide à régénérer les cellules du foie.

La vitamine C — L'alcool dévore la vitamine C de votre corps, cette même vitamine C qui réduit le stress oxydatif dans votre foie induit par l'alcool.

Assurez-vous que vous supposez d'un apport suffisant en vitamine C, soit en prenant des suppléments, soit en mangeant des fruits et légumes avant de consommer une boisson alcoolisée.

Le magnésium — C'est un autre nutriment consumé par l'alcool, d'autant plus que la plupart des personnes en manquent déjà. Le magnésium a des propriétés anti-inflammatoires qui évitent les symptômes de gueule de bois.

Si vous ne mangez pas assez d'aliments contenant du magnésium, il peut s'avérer utile d'ingérer un supplément de magnésium avant votre soirée.

Ces mesures préventives sont impératives pour approvisionner votre corps en vitamines, antioxydants et autres nutriments pour protéger votre foie et favoriser la transformation et la dégradation de l'alcool dans votre système. D'autres pratiques médicales sont conseillées :

Rester hydraté — Buvez un verre d'eau avec chaque boisson pour éviter la déshydratation. Avant de vous mettre au lit, buvez un grand verre d'eau ou deux pour éviter les effets de la gueule de bois le lendemain.

Manger avant et pendant de boire — Si votre estomac est vide, il va accélérer le taux d'absorption de l'alcool dans votre corps. Ceci peut aussi sévèrement irriter votre estomac.

Forcez-vous à prendre un repas avant de boire de l'alcool et grignotez des amuse-bouches, comme par exemple du fromage biologique, pendant que vous buvez.

Enfin, essayez cette vieille astuce issue de la sagesse méditerranéenne : Prenez une cuillère d'huile d'olive avant de boire pour éviter une gueule de bois.

Absorber des électrolytes — Essayez de boire de l'eau de coco avant de vous mettre au lit pour éviter les symptômes de la gueule de bois le lendemain matin.

Rester sur des alcools clairs — En général, les alcools clairs comme la vodka, le gin ou le vin blanc contiennent moins de congénères que les variétés plus colorées comme le brandy ou le whisky.

Arrêtez dès que vous vous sentez chavirer — Quand vous sentez votre tête tourner, c'est le signe que les voies de désintoxication de votre corps sont en surchauffe. Faites une pause ou arrêtez complètement pendant toute une journée pour permettre à votre corps de traiter l'alcool de manière efficace.

+ Sources et Références