250 scientifiques affichent leurs inquiétudes à propos des écouteurs sans fil

écouteurs sans fil

En bref -

  • Selon une pétition signée par 250 scientifiques, les écouteurs sans fils, tels que les très populaires AirPods d’Apple, pourraient être dangereux pour la santé
  • La pétition adressée à l’Organisation des Nations Unies (O.N.U.), initiée par l’International Electromagnetic Field Alliance, concerne les champs électromagnétiques non-ionisants (EMF), qui sont employés par les AirPods et d'autres dispositifs Bluetooth, ainsi que par les téléphones portables et les Wifi, qui émettent des rayonnements radiofréquence
  • Ces dispositifs, qui comprennent non seulement les AirPods mais également les autres casques Bluetooth sans fil, communiquent entre eux en émettant un champ magnétique qui traverse votre cerveau
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les casques et écouteurs sans fil, tels que les très populaires AirPods d’Apple, pourraient être dangereux pour la santé, d'après une pétition signée par 250 scientifiques.

Ces dispositifs, non seulement les AirPods mais également les autres types d’écouteurs et casques sans fil, offrent de nouvelles fonctions et un nouveau niveau de confort à ceux qui souhaitent écouter de la musique, des podcasts, des livres audio, etc., tout en bougeant librement.

Depuis leur mise sur le marché, plus de 44 millions d’AirPods ont été vendus, et Apple prévoit d’en vendre 55 millions de plus, rien qu’en 2019. D'après les prévisions, les ventes atteindront 80 millions en 2020.

Ces petits concentrés de technologie sont indéniablement très séduisants, et ils sont d'ailleurs devenus ‘indispensables’ lorsque Apple a fait disparaitre la prise jack de son iPhone 7, mais ils pourraient également nous coûter très cher.

Les scientifiques nous mettent en garde contre les dangers des EMF

La pétition, qui avait été publiée en 2015, et a été mise à jour en 2019, est un appel international de la part de scientifiques qui travaillent en étroite collaboration à l’étude des effets des EMF non-ionisants sur la santé.

Depuis des dizaines d'années, l’industrie affirme que les rayonnements non-ionisants sont inoffensifs et que les seuls dont il faut se préoccuper sont les rayonnements ionisants.

Soulignant la classification des EMF comme potentiellement cancérogènes pour l’homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer, les scientifiques indiquent également que de nombreuses publications scientifiques montrent que les EMF affectent les organismes à des niveaux « bien inférieurs » à la plupart des recommandations nationales et internationales.

Voici certains des risques potentiels auxquels leur exposition nous expose :

Cancer

Stress cellulaire

Augmentation des radicaux libres nocifs

Dommages génétiques

Modifications structurelles et fonctionnelles du système reproducteur

Troubles déficitaires de l’apprentissage et de la mémoire

Troubles neurologiques

Effets négatifs sur le bien-être général

Les EMF peuvent endommager vos cellules en provoquant une surproduction de radicaux libres

Martin Pall, Ph.D., professeur émérite à l’Université d’état de Washington, fait partie des scientifiques qui ont signé la pétition. Il a rassemblé plus de deux douzaines d’articles démontrant que les EMF agissent en activant les canaux calciques voltage-dépendants (CCVD), qui sont situés sur la face externe des membranes cellulaires.

Une fois activés, ils permettent un afflux considérable de calcium dans les cellules - environ 1 million d’ions calcium par seconde et par CCVD. Lorsqu'il y a un excès de calcium dans les cellules, les taux d’oxyde nitrique (NO) et de superoxyde augmentent.

Bien que le NO apporte de nombreux effets bénéfiques sur la santé, un excès important de NO provoque une réaction avec le superoxyde, formant du péroxynitrite, qui est un oxydant extrêmement puissant.

Les péroxynitrites, à leur tour, se décomposent pour former des radicaux libres réactifs, à savoir des espèces réactives azotées et des espèces réactives oxygénées, notamment des radicaux hydroxyles, des radicaux carbonates et des radicaux NO2 - les trois provoquant des dommages. Les péroxynitrites provoquent également des dommages qui leurs sont propres.

Les EMF ne provoquent donc pas de dommages par le biais d'une action thermique, ou en chauffant vos tissus, ils ne « cuisent » pas vos cellules, comme certains le suggèrent.

Les rayonnements EMF activent en réalité les CCVD dans la membrane externe de la cellule, déclenchant une réaction en chaine d'évènements dévastateurs qui, à terme :

  • Déciment la fonction mitochondriale, les membranes cellulaires et les protéines cellulaires
  • Provoquent de graves dommages cellulaires
  • Entrainent des cassures de l’ADN
  • Accélèrent considérablement votre processus de vieillissement
  • Augmentent vos risques de développer des maladies chroniques

Les protections nécessaires avant le déploiement à grande échelle de la technologie 5G

La pétition des scientifiques est un sombre avertissement, à l’heure où les réseaux sans fil 5G, ou « 5ème génération » continuent de se déployer.

Contrairement à la « 4ème génération » (4G) qui est utilisée actuellement, qui fonctionne avec des antennes relais de 30 mètres de haut disposant chacune d'une douzaine de sorties, le système 5G utilise des systèmes ou bases dites « petites cellules », chacune étant équipée d'une centaine de sorties.

Il est prévu que la 5G soit 10 à 100 fois plus rapide que la technologie 4G, et qu’elle sera capable de supporter au moins 100 milliards d'appareils ; La 5G fonctionne principalement avec des bandes d'ondes millimétriques (MMW) comprises entre 30 et 300 GHz, selon Lloyd Burrell, auteur et coach spécialiste des EMF.

Laissez tomber les écouteurs sans fil - et autres conseils pour réduire votre exposition aux EMF

Il est évident qu’en matière d’écouteurs sans fil, le principe de précaution s'impose. Ne devenez pas un sujet d’expérience - laissez tomber les écouteurs sans fil, et écoutez plutôt vos contenus multimédias « à l’ancienne ».

Voici, en plus de ce conseil, 19 suggestions qui vous aideront à réduire votre exposition aux EMF et qui contribueront à limiter les dommages provoqués par les expositions inévitables.

1. Identifiez les principales sources d’EMF, telles que votre téléphone portable, les téléphones fixes sans fil, les routeurs Wifi, les écouteurs Bluetooth et autres dispositifs fonctionnant en Bluetooth, les souris et claviers sans fil, les thermostats intelligents, les moniteurs de surveillance pour bébé, les compteurs intelligents et le four micro-ondes de votre cuisine.

L'idéal est d’examiner chacune de ces sources et de déterminer comment vous pouvez limiter leur utilisation.

2. Utilisez un câble Ethernet pour connecter votre ordinateur à internet, et veillez à placer votre ordinateur portable en mode avion. Évitez également les claviers, boules de commande, souris, systèmes de jeux, imprimantes et téléphones fixes sans fils. Optez pour les versions filaires.

3. Si vous devez utiliser la Wifi, éteignez-là lorsque vous ne l’utilisez pas, en particulier la nuit. L’idéal est de câbler l’ensemble de votre maison pour pouvoir vous passer de la Wifi. Si votre ordinateur portable n’est pas équipé d'un port Ethernet, un adaptateur Ethernet USB vous permettra de vous connecter à internet via une connexion câblée.

4. Évitez d'utiliser des chargeurs sans fil pour votre téléphone portable, car ils augmentent également les EMF émis dans votre maison. Le chargement sans fil consomme également beaucoup plus d’énergie qu'une prise USB reliée à une prise électrique, car il consomme de l’énergie (et émet des EMF) en permanence, qu'il soit ou non en utilisation.

5. Coupez l'arrivée d’électricité dans votre chambre la nuit. Cela permet généralement de réduire les champs électriques provenant des câbles qui passent dans les murs de votre chambre, à moins qu’elle ne soit placée à côté d'une autre chambre.

Si c’est le cas, vous devrez utiliser un appareil de mesure pour déterminer si vous devez également couper l’arrivée d’électricité dans la chambre voisine.

6. Utilisez un réveil à pile, idéalement non lumineux. J’utilise personnellement un réveil parlant, comme en utilisent les malvoyants.

7. Si vous utilisez encore un four à micro-ondes, je vous recommande de le remplacer par un four à convection vapeur, qui réchauffera vos plats tout aussi rapidement, mais de façon bien plus sûre.

8. Évitez d'utiliser des dispositifs « intelligents » et des thermostats qui fonctionnent avec une signalisation sans fil. Cela comprend toutes les nouvelles télévisions « intelligentes » (ou « smart TV »).

Elles sont qualifiées d'intelligentes car elles émettent un signal Wifi, et contrairement à ce que vous pouvez faire avec votre ordinateur, il n’est pas possible d’éteindre ce signal. Envisagez d'utiliser un grand écran d'ordinateur comme télévision, qui n’émet pas de signal Wifi.

9. Refusez l'installation de compteurs intelligents chez vous dans la mesure du possible, ou placez une protection sur les compteurs intelligents déjà en place : il a été démontré que certaines protections réduisent les rayonnements de 98 à 99 %.

10. Envisagez de placer le lit de votre bébé dans votre chambre au lieu d'utiliser un moniteur de surveillance. Vous pouvez également choisir d'utiliser un moniteur câblé.

11. Remplacez les ampoules LFC par des ampoules à incandescence. L’idéal est d’éliminer toutes les lampes fluorescentes de votre maison. Elles émettent non seulement une lumière malsaine, mais elles vous transmettent surtout du courant électrique lorsque vous vous en approchez.

12. Évitez de porter votre téléphone portable sur vous à moins qu’il ne soit en mode avion, et ne le laissez pas dans votre chambre lorsque vous dormez, sauf également s'il est en mode avion. Les téléphones portables peuvent émettre des signaux même lorsqu’ils sont en mode avion, et c’est pourquoi je place le mien dans un sac Faraday.

13. Lorsque vous utilisez votre téléphone portable, servez-vous de la fonction haut-parleur et tenez-le au moins à 90 cm de vous. Essayez de réduire au maximum le temps que vous passez au téléphone. Utilisez plutôt des logiciels de VoIP qui permettent de téléphoner en vous connectant à internet via un câble.

14. Évitez d'utiliser votre téléphone portable ou d'autres appareils électroniques au moins une heure (et de préférence plusieurs heures) avant de vous coucher, car la lumière bleue émise par les écrans, ainsi que les EMF inhibent la production de mélatonine.

15. Puisque nous savons aujourd'hui que les effets des EMF sont atténués par les inhibiteurs des canaux calciques, veillez à avoir un apport suffisant de magnésium. La plupart des gens manquent de magnésium, ce qui accentue les effets des EMF.

16. Le professeur Pall a publié un article qui suggère qu'augmenter votre taux de Nrf2 peut contribuer à atténuer les dommages des EMF. Consommer des aliments qui stimulent les Nrf2 est une façon simple de les activer.

17. Incorporez des exercices de type « Nitric Oxide Dump » dans votre routine quotidienne d’exercices. Selon Martin Pall, la voie de signalisation de l’oxyde nitrique et les voies du péroxynitrite s'inhibent mutuellement, ce qui signifie que lorsque la signalisation de l’oxyde nitrique augmente, les péroxynitrites diminuent.

Les exercices de type « Nitric Oxide Dump » permettant de booster votre taux d'oxyde nitrique, ils peuvent contribuer à vous protéger des dommages provoqués par les EMF.

18. Il a été démontré que l’hydrogène moléculaire cible les radicaux libres produits en réaction aux rayonnements, tels que les péroxynitrites. Des études ont montré que l’hydrogène moléculaire peut réduire ces dommages d’environ 80 %.

19. Certaines épices peuvent contribuer à prévenir ou à réparer les dommages provoqués par les péroxynitrites. Il a été démontré que les épices riches en phénols, en particulier la cannelle, les clous de girofle, le gingembre, le romarin et le curcuma, ont des effets protecteurs contre les dommages provoqués par les péroxynitrites.