6 thés à cultiver soi-même cet été

Planter et cultiver des herbes

En bref -

  • Vous pouvez utiliser de nombreux herbes et plantes faciles à cultiver pour faire du thé avec des feuilles fraîches ou des feuilles séchées
  • Six variétés de thés faciles à cultiver sont le thé traditionnel (camellia sinensis), la menthe, la mélisse, la verveine citronnée, la citronnelle et l’anis hysope
  • Les thés blancs, verts et noirs sont tous issus de la camellia. Les différences entre eux sont liées au moment de la récolte des feuilles et le niveau d’oxydation durant le traitement des feuilles
  • On dit que le thé à la menthe soulage le stress et favorise le sommeil; le thé à la mélisse a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antiseptiques et il stimule le système immunitaire, la verveine citronnée est souvent utilisée pour bien dormir et bien digérer
  • La citronnelle a des propriétés anti-inflammatoires, anti-stress et antidouleur; l’anis hysope a un effet sédatif, il est traditionnellement utilisé en cas de douleurs dans la poitrine dues à la toux et le rhume
Taille du texte:

Dr. Mercola

L’été est le moment parfait pour le thé glacé, mais tandis que le thé vendu dans le commerce est d’usage, vous pouvez très bien cultiver une variété de plantes pour faire votre propre thé.

Six variétés de thés faciles à cultiver sont le thé traditionnel (camellia sinensis), la menthe, la mélisse, la verveine citronnée, la citronnelle et l’anis hysope. Les feuilles de la plupart de ces plantes peuvent être utilisées fraîches ou séchées, chaud ou froid, avec ou sans édulcorant naturel.

Le thé au théier

La camellia à tendance de pousser lentement, mais quand elle reçoit suffisamment de soleil, un sol acide, les nutriments nécessaires et beaucoup d’eau, elle donne un arbuste très productif.

Les thés blancs, verts et noirs sont tous issus de la camellia. Les différences entre eux sont liées au moment de la récolte des feuilles et le niveau d’oxydation durant le traitement des feuilles.

Le thé blanc est produit à partir de jeunes bourgeons; il est le moins traité et contient un minimum de caféine et un maximum d’antioxydants. Les thés verts et noirs sont produits à partir de feuilles plus grandes et mûres. Le traitement du thé vert consiste à cuire les feuilles à la vapeur avant de les sécher, tandis que le thé noir est en plus fermenté et séché pour augmenter l’oxydation.

Pour chez vous coupez simplement quelques feuilles et laissez les sécher pour obtenir un thé « blanc » très goûteux. Vous pouvez aussi utiliser des feuilles fraîches. Écrasez les feuilles doucement entre vos doigts ou déchirées-les avant de les laisser infuser pour obtenir un goût plus prononcé. Pour encore plus de saveur, faites cuire les feuilles à la vapeur pendant trois minutes, puis séchez-les.

Thé à la menthe

Il y a plus d’une douzaine d’espèces de menthe, par exemple la menthe verte ou la menthe poivrée. La série télévisée Modern Farmer propose « d'expérimenter différents variétés et saveurs, comme menthe pamplemousse ou menthe chocolat » pour trouver votre variété préférée.

L’arôme et le goût de la menthe vient de l’huile de menthol contenu dans les boutons résineux sur les feuilles et les tiges de la plante. Le thé à la menthe est connu pour soulager le stress et favoriser le sommeil.

Les feuilles de menthe sont riches en antioxydants et faciles à cultiver dans un jardin clos, des pots ou même à l’intérieur, ainsi vous pouvez profiter de feuilles fraîches et biologiques à n’importe quel moment.

Pour faire du thé vous pouvez utiliser des feuilles fraîches ou séchées. Selon une recette simple de thé à la menthe glacé sur le site The Spruce Eats il faut 15 feuilles de menthe fraîche pour 2 tasses d’eau.

Vous pouvez aussi ajouter de miel pour un goût plus sucré et des rondelles et/ou du jus de citron pour plus de saveur. Plongez simplement les feuilles dans de l’eau bouillie pendant trois à quatre minutes. Ajoutez éventuellement un édulcorant, puis mettez-le au frais avant de servir.

Thé à la mélisse

La mélisse (melissa officinalis) est originaire d’Europe est largement répandue, vous pouvez la cultiver facilement dans votre jardin. La mélisse fait partie de la famille des menthes et son goût ressemble à du thé vert au citron.

Le thé à la mélisse a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antiseptiques, il stimule aussi le système immunitaire. Il est bénéfique pour l’arthrite, le mal de tête, les infections et le rhume. Il a aussi un effet apaisant et peut être utilisé pour soulager le stress, l’anxiété et la dépression.

Selon une recette simple de thé à la mélisse sur le site Organic Facts il faut 2 cuillères à café de feuilles fraîches de mélisse pour 2 tasses d’eau bouillante. Laissez infuser jusqu’à 10 minutes, puis mettez-le au frais et vous avez une boisson rafraîchissantes pour l’été.

Vous pouvez aussi sécher les feuilles de mélisse, mais le séchage estompe leur goût. Pour sécher des feuilles de mélisse évitez la lumière et la chaleur.

Le site Mother Earth Living recommande de couper la plante à environ deux tiers de la tige, puis de suspendre les branches la tête en bas dans un lieu sombre, sec et aéré. Au bout de deux jours les feuilles sèchent et deviennent noires. Pour vous faciliter la récolte, vous pouvez mettre un sac en papier autour des branches.

Coupez des petits trous sur les côtés du sac, car un manque d’air pourrait provoquer des moisissures. Utilisez un élastique pour fermer le sac et accrochez-le dans un lieu suffisamment aéré. Une fois que les feuilles sont séchées, elles tombent en bas du sac.

Verveine citronnée

Une autre variante ayant un goût citronné est la verveine citronnée. Même si vous habitez sous un climat de zone 9 ou 10, elle crée un arbuste pérenne, mais vous pouvez la cultiver aussi dans des climats plus froides. Pour obtenir le maximum de feuilles de votre plante, taillez-la régulièrement, ceci la rendra plus fournie et évite qu’elle ne devienne trop haute.

Son goût ressemble à la mélisse, mais plus sucré. Selon le Mexican Food Journal, les Mexicains boivent la verveine citronnée pour bien dormir et digérer. Pour le préparer vous n’avez besoin que de 3 ou 6 feuilles pour 4 tasses de thé.

Si vous le servez glacé, un thé plus fort est conseillé. Pour la plupart des thés on ajoute les feuilles dans l’eau bouillie après de l’avoir retirée du feu, mais le Mexican Food Journal recommande d’ajouter les feuilles dans l’eau depuis le début, puis de les bouillir pendant environ 15 minutes. Pour le sucrer, on peut ajouter du nectar d’agave ou de la stévia.

Thé à la citronnelle

La citronnelle est facile à cultiver, elle n’a pas besoin de beaucoup d’attention et peut être utilisée aussi bien dans de l’eau chaude que de l’eau froide pour préparer une boisson rafraîchissantes pour l’été.

Beaucoup de personnes prennent une longue tige de citronnelle pour la mettre dans un grand verre, puis remplissent le verre avec de l’eau froide. On peut ajouter du concombre ou des rondelles de citron.

Pour préparer du thé, coupez la tige au plus près du sol (la partie la plus basse de la tige est la plus sucrée). Rincez pour enlever les impuretés, puis coupez la tige en morceaux de 5 cm.

Faites bouillir de l’eau. Enlevez-la du feu et ajoutez les tiges de citronnelle. Laissez infuser au moins 5 minutes. Retirez les tiges avant de boire. Comme tous les autres thés, il peut être consommé chaud ou froid. Normalement ce n’est pas la peine de le sucrer.

Thé à l’anis hysope

Comme son nom l’indique, l’anis hysope a un goût sucré de réglisse. Il fait partie de la famille des menthes et aussi connu sous le nom de menthe à la réglisse. Même si la réglisse n’est pas votre goût préféré, vous pouvez toujours en ajouter une petite quantité à d’autres thés. Modern Farmer recommande de le mélanger à de la menthe ou à un des thés au goût citronné mentionnés plus haut.

Les Amérindiens utilisent l’anis hysope depuis longtemps, parce qu’ils penses qu’il « soulage un cœur désespéré. » Mélangé au lait de wapiti, il était aussi utilisé comme remède traditionnel contre les douleurs dans la poitrine dues à la toux et au rhume. Il a aussi des propriétés sédatives.

Pour préparer un puissant thé à l’anis hysope, le magazine Taste suggère d’ajouter huit tiges fraîches et des feuilles et/ou fleurs à 8 tasses d’eau bouillante en utilisant une théière à piston :

« Rincez la plante soigneusement avec de l’eau froide pour retirer toutes les impuretés. Remplissez la théière à piston à moitié avec l’anis hysope (feuilles, tiges et fleurs). Ajoutez l’eau bouillante et laissez infuser 15 à 20 minutes. Enfoncez doucement le piston. Versez le thé sur de la glace dans un pichet ou un verre. Décorez avec des fleurs d’anis hysope et des fleurs avant de servir. »