L’ashwagandha réduit l’anxiété et le stress

Ashwagandha

En bref -

  • L’ashwagandha est une puissante herbe adaptogène, qui aide votre corps à gérer le stress en équilibrant son système immunitaire, son métabolisme et son système hormonal
  • Ses propriétés antiinflammatoires, anti-cancérigènes, anti-stress, antioxydants, immunomodulatrices et rajeunissantes font d’elle une des herbes les plus importantes de la médecine ayurvédique
  • Comparé au placebo, l’ashwagandha réduit considérablement les symptômes du stress chez des personnes souffrant de stress chronique Tandis que le taux de l'échelle de stress perçu (ESP) du groupe de contrôle baissait de seulement 5,5% après 60 jours, le groupe traité avec l’ashwagandha a vu une réduction de 44% de leur taux d’ESP
Taille du texte:

Dr. Mercola

Utilisée depuis des millénaires dans la médecine ayurvédique et dans la médecine chinoise comme herbe polyvalente et « rajeunissante », l'ashwagandha (withania somnifera) est une plante d'origine indienne aux multiples effets bioactifs.

L'ashwagandha est une des rares véritables herbes adaptogènes, qui aide votre corps à gérer le stress en équilibrant son système immunitaire, son métabolisme et son système hormonal.

Certains adaptogènes sont des stimulants déguisés, mais ce n'est pas le cas pour l'ashwagandha. Elle peut booster votre exercice matinal et, si elle est prise avant d'aller au lit, elle peut aussi bien vous aider à bien dormir.

Elle est aussi capable « d'intelligence » en augmentant et diminuant le taux de cortisol surrénalien selon vos besoins, ce qui fait d'elle un précieux allié contre le stress et l'anxiété.

L'ashwagandha s'est révélé efficace contre le stress, la dépression et l'anxiété

Dans une étude clinique utilisant des placebos, publiée en 2012, des personnes volontaires avec un passé de stress chronique, qui prenaient 300 mg d'un spectre complet d'extrait d'ashwagandha deux fois par jour pendant 60 jours, montraient une réduction significative du stress, comparé au groupe de contrôle, qui recevait un placebo.

Tandis que le taux de l'échelle de stress perçu (ESP) du groupe de contrôle baissait de seulement 5,5% après 60 jours, le groupe traité avec l'ashwagandha a vu une réduction de 44% de leur taux d'ESP.

Des analyses sanguines ont aussi révélé que les taux de cortisol dans le groupe traité baissaient en moyenne de 27,9% après 60 jours de prise, tandis que le groupe placebo voyait seulement une réduction de 7,9%.

D'autres études démontrent les effets de l'ashwagandha sur l'anxiété

Des résultats similaires ont été trouvés par une étude de 2009, dans laquelle des patients souffrants d'anxiété modérée à sévère durant plus de six semaines étaient traités avec 300 mg de racine d'ashwagandha pendant 3 mois et ont vu leurs symptômes « réduits de manière significative », comparé à ceux qui suivaient une psychothérapie standard.

Les taux de l'inventaire de dépression de Beck (IDB) ont baissé de 56,5% dans le groupe de l'ashwagandha après 12 semaines de traitement, comparé à 30,5% dans le groupe soumis à une psychothérapie.

Les principaux composés bioactifs de l'ashwagandha

Des flavonoïdes et d'autres composants sont les ingrédients actifs qui constituent les nombreuses puissantes propriétés de l'ashwagandha. Ceux-ci incluent, mais ne sont pas limités à :

Withanolides — des stéroïdes naturelles - ont démontré supprimer les voies responsables pour des nombreuses maladies inflammatoires, comme l'arthrite, l'asthme, l'hypertension, l'ostéoporose et le cancer.

Les withanolides dans l'ashwagandha ont aussi des propriétés immunomodulatrices. Il s'agit de substances qui peuvent soit stimuler ou freiner votre système immunitaire afin de combattre des infections, le cancer et d'autres maladies.

Somniferine — un des alcaloïdes de l'ashwagandha, qui favorise la relaxation et un sommeil profond. Une étude16 de l'université de Tsukuba au Japon a aussi démontré qu'elle soulage des problèmes comme l'insomnie et le syndrome des jambes sans repos.

Triéthylène glycol — trouvé dans les feuilles de l'ashwagandha, ce composant s'est révélé bénéfique pour s'endormir et combattre l'insomnie.

Ashwagandholide — un withanolide dimère trouvé dans la racine de l'ashwagandha - qui empêche la croissance de nombreux types de cancer (comme le cancer gastrique, du sein, du système nerveux central, du côlon et des poumons).

Elle empêche aussi l'inflammation en bloquant l'activité et la peroxydation lipide de la cyclooxygénase-2, un enzyme qui accélère la production des prostaglandines inflammatoires.

Les nombreux bénéfices de l'ashwagandha sur la santé

Si vous pensez que l'ashwagandha est aussi bénéfique pour d'autres affections que l'anxiété et le stress, vous avez tout à fait raison. Ce n'est pas par hasard, qu'elle est considérée comme une des plantes les plus importantes dans la médecine ayurvédique.

Il est important de constater qu'un grand nombre d'études ont démontre qu'elle peut guérir de nombreuses maladies mieux que n'importe quel médicament et sans aucun effet secondaire.

Il y a par exemple des études, qui montrent que l'ashwagandha a des propriétés anticancéreuses et hémopoïétiques (production du sang) et qu'elle a des effets bénéfiques sur les systèmes cardio-respiratoires, endocrines et centraux « avec peu ou aucune toxicité ». Ashwagandha peut aussi :

Maintient un niveau sain des lipides totaux, du cholestérol et des triglycérides, qui sont déjà à un niveau normal

Augmente les effets de la radiothérapie en réduisant les taux de tumeur GSH. Inverse la neutropénie induite par le paclitaxel (un taux réduit de neutrophiles, un type de globules blanc) chez des souris

Neutralise l'ostéoporose (réduction de la densité osseuse)

Protège votre cerveau de stress oxydatif et réduit le risque d'Alzheimer

Améliore la mémoire et la fonction cognitive en ralentissant la détérioration des cellules cérébrales, en réparant les dommages infligés aux cellules cérébrales et en reconstruisant les réseaux neuronaux et les synapses

Stimule la fonction correcte de la thyroïde et traite l'hypothyroïdie subclinique - dans une étude à double insu avec un placebo, l'ashwagandha était comparé à quelques-uns des médicaments les plus répandus pour les patients souffrant d'hyperthyroïdie. L'étude incluait 50 participants avec un taux élevé de l'hormone de la thyréostimuline (TSH), tous avaient entre 18 et 50 ans.

Réduit la pression sanguine

Empêche l'inflammation — Dans des études sur des animaux, l'ashwagandha s'est avéré plus efficace contre l'inflammation que la phénylbutazone ou l'hydrocortisone

Protège la fonction nerveuse et l'oxydation

Soulage naturellement la douleur

Nourrit et protège le foie

Stimule la production des globules rouges

Améliore la fonction surrénalienne

Augmente l'énergie et l'endurance

Renforce la fonction immunitaire

Soulage le traitement des TDAH

Améliore l'incontinence

Soulage le traitement du diabète type 2, car il restaure la sensibilité à l'insuline

Soulage la conjonctivite

Soulage le traitement du vitiligo

Réduit les symptômes de Parkinson

Améliore l'hyperglycémie

Favorise la longévité

Améliore la santé cardiovasculaire — L'ashwagandha maintient votre santé grâce à sa capacité de régulier la circulation du sang. Empêche la création de caillots sanguins et maintient la pression sanguine normale, ce que empêche l'apparition du stress due à la surcharge du cœur

Maintient l'apparence jeune de la peau — L'ashwagandha augmente vos taux d'œstrogène, ce qui à son tour stimule la production de collagène. Ceci permet à la peau de garder une apparence jeune et l'aide à produire des huiles naturelles. Elle combat aussi les radicaux libres qui provoquent des rides et des tâches brunes

Accélère la guérison de plaies — La poudre de racine de l'ashwagandha peut être appliqué comme cataplasme pour traiter des blessures. Mélangez la poudre avec de l'eau pour fabriquer une pâte molle et appliquez-la sur la peau. Combat les bactéries, soulage la douleur et accélère le processus de guérison

Traite l'arthrite — L'ashwagandha apparaît dans les manuscrits ayurvédiques ainsi que dans la médecine moderne comme remède contre l'arthrite rhumatoïde (Amavata) et l'ostéoarthrite (Sandhi-gata vata).

Soutient la santé sexuelle et reproductive chez les hommes et les femmes — Chez les hommes souffrant d'infertilité, l'ashwagandha rééquilibre leur hormone lutéinisante51, qui contrôle la fonction des organes reproducteurs chez les hommes et chez les femmes. L'ashwagandha augmente aussi le niveau de la testostérone chez les hommes, ce qui a des effets bénéfiques sur la libido et la performance sexuelle.

Elle améliore aussi la qualité du sperme chez les hommes infertiles, en partie en combattant les espèces d'oxygène réactive et en améliorant les concentrations de métaux essentiels, comme le zinc et le cuivre. D'autres recherches suggèrent que l'ashwagandha améliore la qualité du sperme en régulant les hormones reproductives.

Chez des femmes par ailleurs en bonne santé l'ashwagandha améliore l'excitation, la lubrification, l'orgasme et la satisfaction sexuelle en général.

En plus, la capacité de l'ashwagandha de rééquilibrer les hormones (comme l'hormone thyroïde, l'œstrogène et la progestérone) soulage le syndrome des ovaires polykystiques et les symptômes associés à la ménopause.

Effets secondaires et contre-indications de l'ashwagandha

Même si elle est généralement sans danger, bien tolérée et non-toxique, elle peut provoquer des effets secondaires.

Le Memorial Sloan Kettering Cancer Center cite des rapports qui montrent les effets secondaires de l'ashwagandha :

  • Nausées, mal de tête, irritation de l'estomac, perte de selles
  • Somnolence
  • Thyroïde hyperactive
  • Brûlures, démangeaisons et décoloration de la peau/membrane muqueuse
  • Rythme cardiaque irrégulier, vertiges

Tandis que l'ashwagandha paraît bénéfique pour les problèmes de thyroïde, si vous avez une pathologie thyroïdienne, utilisez-la avec précaution et consultez votre médecin, car vous aurez peut-être besoin d'arrêter certains médicaments.

L'ashwagandha ne devrait pas être utilisée en cas de :

  • Femmes enceintes, puisqu'il peut provoquer une fausse-couche
  • Femmes allaitantes, puisqu'il peut avoir un impact sur l'enfant
  • Des personnes sous sédatifs, puisque l'ashwagandha augmente les effets sédatifs

Attention aux produits d'ashwagandha frelatés

Il est inutile de dire qu'il est important d'acheter un produit de haute qualité. Pour garantir l'efficacité, je recommande d'utiliser 100% de racine d'ashwagandha biologique, sans remplissage, additifs et excipients.

L'huile d'ashwagandha est une autre forme qui offre une large variété d'utilisations médicinaux et pratiques. D'habitude elle est mélangée à d'autres huiles essentielles (ou diluée dans une huile de support).

L'huile d'ashwagandha a des propriétés antioxydantes et peut être utilisée comme application pour des personnes souffrant d'arthrite et de rhumatisme.

Malheureusement, des produits d'ashwagandha frelatés ont été trouvés sur le marché, alors attention à tous les acheteurs.

Un bulletin du programme de prévention des adultérants botaniques révèle que de nombreux poudres et extraits de racine d'ashwagandha fabriqués en Inde sont allongés avec les feuilles, les branches et les parties aériennes de la plante, sans que ceci soit indiqué sur l'étiquette.

Traiter l'anxiété sans médicaments

Pour revenir à l'anxiété, il est important de réaliser qu'il y a des nombreuses manières de traiter ce problème désormais omniprésent. Idéalement, les médicaments devraient être prises en dernier ressort, pas en premier, car beaucoup d'entre eux créent des sévères problèmes.

Tandis que la génétique, la chimie cérébrale, la personnalité et les évènements de la vie jouent un rôle dans le développement de l'anxiété, le stress est un des déclencheurs les plus fréquents.

L'anxiété est une réponse normale au stress, mais chez certaines personnes l'anxiété prend le dessus et devient difficile à gérer, jusqu'au point où elle affecte leur vie quotidienne.

Un grand nombre d'autres situations et de problèmes sous-jacents peuvent aussi provoquer ou aggraver l'anxiété. Ceci inclut, mais n'est pas limité aux problèmes suivants, qu'il faudrait peut-être résoudre afin de traiter votre anxiété.

Pour plus d'informations sur chacun d'entre eux, voyez la table ci-dessous :

Événements traumatisants — Des recherches publiées en 2015 ont conclu, que des expériences traumatiques sont la première cause de l'anxiété et de la dépression, suivis dans une moindre mesure par une histoire familiale de maladie mentale ou d'autres facteurs sociaux.

Sous ce lien vous trouverez un guide sur la reprogrammation de vos réactions physiques suite à des évènements traumatiques grâce à une simple technique de tapotage

Exposition aux rayons micro-ondes — Les sources habituelles sont des appareils comme les téléphones cellulaires, les routeurs Wi-Fi, les téléphones portables, les compteurs intelligents, les baby-phones et les tours de téléphonie.

Si vous luttez contre l'anxiété ou la dépression, il est important de réduire votre exposition aux champs électromagnétiques et aux micro-ondes, car leur impact direct a été démontré

Les additifs et colorants alimentaires — En particulier les colorants alimentaires concernent surtout le Bleu #1 et #2; Vert #3; Orange B; Rouge #3 et #40; Jaune #5 et #6; et le conservateur benzoate de sodium

L'exposition aux OGM et au glyphosate à travers votre alimentation — La plupart des aliments non-biologiques sont aujourd'hui contaminés avec du glyphosate, et il a été prouvé que le glyphosate provoque l'anxiété et des symptômes similaires à ceux de la dépression chez des souris en nuisant à la flore intestinale

Dysfonctionnement rénal causé par une flore intestinale déséquilibrée

Carence en vitamine D

Une carence en oméga-3 d'origine animale — Des recherches ont démontré une réduction de 20% de l'anxiété parmi des étudiants en médecine, qui prenaient de l'oméga-3

Carence en magnésium — L'anxiété est un des nombreux symptômes d'une carence en magnésium, comme on peut le lire dans un article de 2018 « Le rôle du magnésium dans les troubles neurologiques » :

« Le magnésium est impliqué dans des nombreux processus physiologiques du système psycho-neuro-endocrine, il rétablit l'équilibre de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS), il bloque l'afflux du calcium des récepteurs glutamatergiques du NMDA, qui empêchent les sentiments de stress et d'anxiété. »

L'utilisation d'édulcorants artificiels

Consommation excessive de sucre et de grignotages

Respiration incorrecte

Exposition à la moisissure toxique

+ Sources et Références