Vos selles sont-elles parfaites ?

selles saines

En bref -

  • L'aspect et la fréquence de vos selles vous donnent des indications sur le fonctionnement de votre tractus gastro-intestinal, et peuvent même signaler le développement de certaines maladies graves
  • StoolAnalyzer est un outil en ligne qui vous permet d'analyser vos selles et de modifier votre alimentation afin d'améliorer votre transit intestinal
  • Des selles saines doivent avoir une forme de ‘torpille’, être souples et faciles à évacuer, et n’être ni dures, ni sèches, ni trop molles
Taille du texte:

Dr. Mercola

La taille, la forme et la couleur de vos selles peuvent vous en dire long sur votre santé. C’est pourquoi il est utile de prendre une minute pour observer ce qui se trouve dans le fond de la cuvette des WC avant de tirer la chasse d’eau.

La selle « parfaite » doit avoir la forme d'une « torpille ». Elle doit être lisse, souple et facile à évacuer, et n’être ni petite, ni dure (en forme de bille), ni trop molle.

L'aspect et la fréquence de vos selles vous donnent des indications sur le fonctionnement de votre tractus gastro-intestinal, et peuvent même signaler le développement de certaines maladies graves, telles que des infections, des problèmes digestifs et même un cancer.

De plus, modifier son alimentation entraine souvent des changements significatifs au niveau des selles, que vous pouvez utiliser comme outil visuel pour surveiller votre santé.

Analysez vos selles en ligne grâce au ‘StoolAnalyzer’

Au 21ème siècle, il n’est plus nécessaire de faire des estimations approximatives de ce que vous devez modifier pour améliorer votre santé, et par la même occasion, améliorer l’état de vos selles. Il existe aujourd'hui un outil en ligne, le ‘StoolAnalyzer’, qui vous suggère justement ce que vous devez changer.

Ainsi qu’il est expliqué sur le site StoolAnalyzer.com, « Ce programme est conçu pour vous aider à analyser vos selles et à modifier votre alimentation de façon à obtenir des ‘selles parfaites’ ». Il ne faut que quelques minutes pour remplir le formulaire, l’outil propose des images pour vous aider à analyser vos selles, et vous pose des questions à propos de :

  • Leur forme
  • Leur couleur
  • Leur taille
  • Leur fréquence
  • Leur ‘comportement’ (est-ce qu’elles flottent ou coulent)

Vous recevez ensuite une note sur 100 points (100 étant la meilleure note) ainsi que des recommandations en matière d'alimentation pour améliorer l’état de vos selles.

Cet outil n'a pas pour vocation de remplacer des visites régulières chez un professionnel de santé holistique, mais il peut vous donner une idée de ce qui est sain, et de ce qui ne l’est pas, s'agissant de vos selles.

L’échelle de Bristol

L’échelle de Bristol est un autre outil utile qui permet d'évaluer la santé de votre système digestif et de vos selles. Comme le StoolAnalyzer, cette échelle prend en compte la forme et la texture de vos selles, ainsi que la difficulté ou la facilité avec laquelle vous les évacuez.

Les types 3, 4 et 5, « ressemblant à une saucisse ou à un serpent, lisse et souple » et « masses molles, faciles à évacuer » correspondent à des selles normales. Le type 4 correspond toutefois à la selle idéale.

Échelle de Bristol

Les signes qui révèlent que les selles sont saines, ou pas

La prochaine fois que vous allez à la selle, comparez ce que vous voyez au fond de la cuvette avec les informations de l’échelle ci-dessous. Vous devriez pouvoir déterminer précisément si vos selles sont saines, ou pas.

Si elles ne le sont pas, il est temps de modifier votre alimentation et de consulter un professionnel de santé holistique, afin de déterminer ce qui ne fonctionne pas correctement dans votre système digestif.

Selles normales Selles anormales

Brun clair à moyen

Selles difficiles à évacuer, douloureuses ou qui nécessitent de forcer pour les évacuer

Lisses et souples, longues en un seul morceau et non pas en plusieurs morceaux

Morceaux durs, ou selles molles et détrempées, ou même pâteuses et difficiles à nettoyer.

Environ 3 à 4 cm de diamètre et jusqu'à 18 cm de long

Selles étroites, en forme de crayon ou de ruban — peuvent témoigner d’une occlusion intestinale ou d'une tumeur ; des selles étroites occasionnelles sont moins inquiétantes, mais si elles persistent, cela justifie absolument une visite chez le médecin

En forme de S, qui a pour origine la forme du gros intestin

Des selles noir charbon ou rouge vif peuvent témoigner de saignements du système gastro-intestinal ; des selles noires peuvent également avoir pour origine certains médicaments, suppléments ou la consommation de réglisse.

Si vos selles sont noires, charbonneuses, il est prudent de vous faire examiner par votre médecin

Plongeon silencieux, en douceur ; elle doit tomber dans la cuvette avec un bruit discret et non comme un boulet de canon bruyant qui éclabousse tout et vous oblige à vous laver le postérieur

Des selles blanches, pâles ou grises peuvent indiquer un manque de bile, ce qui peut révéler un problème grave (hépatite, cirrhose, troubles pancréatiques ou éventuellement obstruction des voies biliaires), et justifient donc une visite chez le médecin.

Les antiacides peuvent également être responsables de selles blanches.

Odeur naturelle, non répugnante (je ne veux pas dire non plus qu’elles sentent bon)

Des selles jaunes peuvent révéler une giardiase, un problème de vésicule biliaire ou une maladie appelée syndrome de Gilbert. Si vous constatez que vos selles sont jaunes, consultez votre médecin.

Texture uniforme

Présence d'aliments non digérés (plus inquiétant s’ils sont accompagnés de diarrhée, d'une perte de poids, ou d’autres changements dans les habitudes de défécation)

Coulent lentement

Flottent ou éclaboussent

Augmentation du mucus dans les selles — cela peut être associé à une maladie intestinale inflammatoire telle que la maladie de Crohn, à une colite ulcéreuse ou même à un cancer du côlon, en particulier en présence de sang ou de douleurs abdominales

Odeur nauséabonde — si vos selles sentent inhabituellement mauvais, ne le prenez pas à la légère.

Je parle d'une odeur bien pire que l’odeur désagréable normale des selles.

Des selles nauséabondes peuvent être liées à différents problèmes de santé, tels qu'un problème de malabsorption, la maladie cœliaque, la maladie de Crohn ou la pancréatite chronique.

À quelle fréquence allez-vous à la selle ?

La notion de fréquence normale des selles est très variable. Plus précisément, trois selles par jour à trois par semaine peut être normal pour vous, et la fréquence peut varier d'un jour à l’autre, ou d'une semaine à l'autre.

En effet, de nombreux facteurs influent sur les habitudes d’évacuation :

L’alimentation

Les voyages

Les médicaments

Les fluctuations hormonales

Les habitudes de sommeil

L’exercice physique

Le plus important est de surveiller vos sensations, et la facilité avec laquelle vous allez à la selle. Si vous n’évacuez pas vos selles suffisamment souvent, vous pouvez avoir besoin de pousser ou de forcer, et vous pouvez vous sentir ballonné ou avoir des gaz inconfortables. Lorsque vous les évacuez, vos selles peuvent être sèches et dures, semblables à des billes, ce qui est le signe d'une constipation.

Le fait de devoir forcer n’est pas normal, de même qu'une impression d’évacuation incomplète ou le fait de ressentir des ballonnements, une gêne ou une lourdeur après être allé à la selle. Après 65 ans, le risque de souffrir de constipation augmente de façon significative.

Une constipation chronique et non traitée peut provoquer un fécalome, qui peut être un problème médical grave. Il faut à tout prix éviter la prise de laxatifs et n’y avoir recours qu’en dernier ressort, non seulement en raison de leurs possibles effets secondaires, mais également parce que votre organisme risque d'y développer une accoutumance.

Les laxatifs risquent de réduire la capacité de votre côlon à se contracter, et peuvent à terme endommager les nerfs, les muscles et les autres tissus du gros intestin. Fort heureusement, si la constipation est un problème très courant, il est généralement temporaire et relativement simple à régler, sans avoir recours à des laxatifs, en utilisant les méthodes naturelles indiquées à la fin de cet article.

Vous passez peut-être à côté de ces deux principes en matière de défécation

Si vous êtes un adulte, vous pensez peut-être tout savoir à propos du transit intestinal. Cependant, si vous vivez dans un pays développé, vous ignorez peut-être une méthode essentielle qui peut grandement faciliter l’évacuation des selles : s'accroupir.

Notre corps est conçu pour évacuer en position accroupie, alors que les toilettes de notre monde moderne nous font adopter une position qui n’est pas naturelle. La position assise sur les toilettes place nos genoux à un angle de 90 degrés par rapport à notre abdomen, tandis que la position accroupie rapproche les genoux du torse.

Cette position modifie le rapport spatial entre les intestins et les muscles, et optimise les forces nécessaires à la défécation. La position accroupie redresse le rectum, détend le muscle pubo-rectal et permet de vider totalement le cæcum et l’appendice sans forcer, ce qui prévient la stagnation des selles et l’accumulation de toxines dans les intestins.

Les sociétés non occidentales, dans lesquelles les personnes s'accroupissent, ne connaissent pas l'importante prévalence de maladies intestinales que connaissent les pays développés ; dans certaines cultures aux modes de vie traditionnels, ces maladies sont rares, voire inconnues. Certaines toilettes spéciales, ou un tabouret, peuvent vous permettre d'adopter une position plus proche de la position accroupie idéale, même si vous avez l’habitude de vous asseoir depuis des dizaines d'années. Quel est l’autre principe que vous ne connaissez peut-être pas s'agissant d'aller à la selle ?

Le bidet ! Les bidets offrent une bien meilleure hygiène, ils sont plus doux pour la peau, et meilleurs pour l’environnement que le papier hygiénique ; il existe même des sièges-bidets qui peuvent être installés directement sur vos toilettes. L'usage des bidets est courant dans certains pays d’Europe, d’Amérique du Sud, du Moyen Orient et au Japon ; ils n’avaient pas beaucoup de succès aux États-Unis jusqu'à présent, mais il semble qu'ils soient de plus en plus utilisés.

Conseils pour optimiser votre transit intestinal

Les conseils suivante vous aideront à optimiser votre santé digestive, à soulager et à prévenir la constipation, et à favoriser un bon transit intestinal. Ils peuvent être suivis en toute sécurité par les adultes comme par les enfants.

Éliminez de votre alimentation toute source de gluten (les sources les plus courantes étant le blé, l'orge, le seigle et l’épeautre, entre autres céréales)

Adoptez un régime alimentaire qui comprenne des aliments entiers, et riche en fruits et légumes bio frais qui vous apportent de bons nutriments et des fibres ; la majorité de vos apports en fibres doit provenir de légumes, et non de céréales

Évitez les édulcorants artificiels, l’excès de sucre (en particulier le fructose), les additifs alimentaires chimiques, le MSG, l’excès de caféine et les aliments transformés qui nuisent tous à votre système gastro-intestinal, ainsi qu’à votre système immunitaire

Dopez votre flore intestinale en ajoutant des aliments fermentés naturels à votre alimentation, tels que de la choucroute, des pickles (conserves au vinaigre), et du kéfir (si vous tolérez les produits laitiers) ; prenez un supplément de probiotiques si vous pensez ne pas obtenir suffisamment de bonnes bactéries par le biais de votre alimentation

Augmentez vos apports en fibres ; Le psyllium et les graines de lin bio fraichement moulues sont de bonnes sources (votre objectif doit être de 50 grammes de fibres pour 1.000 calories consommées par jour)

Assurez-vous de boire suffisamment d’eau pure

Faites de l’exercice tous les jours

Évitez les médicaments, notamment les antalgiques tels que codéine et hydrocodone, qui ralentissent le transit.

Les antidépresseurs et les antibiotiques peuvent également entrainer des perturbations gastro-intestinales.

Gérez vos problèmes émotionnels avec des outils tels que la Technique de Libération Émotionnelle (EFT)

Comme je l’ai indiqué, envisagez de vous accroupir au lieu de vous asseoir lorsque vous allez à la selle ; il a été scientifiquement prouvé que cette position permet de soulager la constipation et les hémorroïdes.