Rééquilibrer les hormones féminines sans médicaments

Les hormones féminines

En bref -

  • Je persiste à décourager les femmes d’avoir recours à la traditionnelle hormonothérapie (HT). Si vous êtes une femme d’âge mûr, il existe des options naturelles pour soulager les symptômes de la ménopause et pour vous aider à rééquilibrer vos hormones
  • Les huiles essentielles comme la sauge sclarée, le géranium, la lavande, le pin et la rose sont des puissantes alternatives naturelles pour rééquilibrer les hormones féminines, surtout pendant la ménopause
  • Une nouvelle alimentation et un nouveau style de vie peuvent avoir des effets positives étonnantes sur votre santé en général et soulager les symptômes stressantes de la ménopause
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les huiles essentielles sont utilisées depuis des millénaires pour traiter une myriade de soucis de santé. Elles sont puissantes, polyvalentes et efficaces, alors il n’est pas étonnant que les huiles essentielles peuvent être utiles pour vous aider à rééquilibrer vos hormones. Beaucoup de femmes ont déjà appliqué des huiles essentielles avec succès pour atténuer le syndrome prémenstruel (SPM), les crampes menstruelles et d’autres symptômes.

Certains préfèrent diffuser le parfum des huiles essentielles dans l’air, d’autres les mélangent aux sels d’Epsom pour préparer un bain thérapeutique. Il y a de plus en plus de preuves qui attestent les effets bénéfiques des huiles essentielles pendant la ménopause.

La ménopause et l’hormonothérapie

Vous pensez peut-être que la ménopause est une période de la vie, mais la médicine la définit comme marquant l’arrêt de la période menstruelle d’une femme Durant 12 mois. La ménopause indique que vos ovaires produisent moins d’œstrogène et que vous ne pouvez plus tomber enceinte. Chez certaines femmes la ménopause apparaît plus ou moins tôt, l’âge typique pour la ménopause est entre 45 et 55 ans.

L’âge moyen est 51 ans, mais pour la plupart des femmes ce « changement de vie » apparaît au même moment que chez leur mère. Jusqu’ici les femmes avaient seulement peu de moyens pour gérer les différents symptômes qui l’accompagnent. Un des traitements principaux — l’hormonothérapie (HT) — a été associée a certaines formes de cancer.

La Women's Health Initiative (WHI) a mené une étude sans précédent sur 160.000 femmes postménopausées, qui a démontré que l’hormonothérapie avec de l’œstrogène et des progestatifs n’est pas adaptée à toutes les femmes. En effet, chez les femmes qui n’avaient pas subi d’hystérectomie, l’HT augmentait leur risque de cancer du sein, de démence et d’AVC de façon dramatique.

Signes et symptômes de la ménopause

Si vous avez déjà atteint la ménopause, vous connaissez les signes et symptômes habituels qui l’accompagnent. Pensez aussi aux possibles problèmes, qui peuvent apparaître au cours de la ménopause et la phase de transition menant à la ménopause et qui peuvent durer de 8 à 10 ans.

Perte et fragilisation des os

Impacts sur la libido, en particulier un intérêt réduit pour le sexe

Troubles du sommeil comme l’insomnie

Changements capillaires, de la texture ou de l’épaisseur des cheveux ou une augmentation des poils au visage

Changements d’humeur comme l’anxiété, la dépression et l’irritabilité

Sécheresse vaginale et douleurs au cours des rapports

Bouffées de chaleur

Perte musculaire

Changements de la voix

Périodes irrégulières pendant la périménopause

Sueurs nocturnes

Prise de poids, surtout autour de la taille

En plus de l’HT, les médecins proposent souvent des traitements supplémentaires pour cibler des symptômes spécifiques, qui apparaissent avant et après la ménopause. Au lieu d’essayer de traiter les symptômes individuellement, je recommande d’établir un plan de traitement qui considère la ménopause comme un tout - et non pas seulement la perte osseuse, les bouffées de chaleur l’un après l’autre.

Je sais que les symptômes de la ménopause peuvent être vraiment embêtants, mais heureusement il existe des traitements adaptés pour vous permettre de conserver entièrement votre qualité de vie. Il paraît que certaines femmes souffrent terriblement avant et pendant la ménopause. Si tel est votre cas, consultez un médecin avant d’entreprendre de l’automédication, en particulier avec des remèdes alternatifs.

Les traitements conventionnels comparés aux huiles essentielles

Si vous faites partie des femmes de plus en plus nombreuses, qui préfèrent ne pas avoir recours à l’HR pour traiter les symptômes de la ménopause ou de la préménopause, et surtout après les résultats de l’étude du WHI, vous préfériez peut-être utiliser des huiles essentielles. Même si d’autres études seront nécessaires pour valider leur efficacité, les huiles essentielles peuvent être utiles pour gérer certains symptômes liés à la ménopause.

Evidemment chaque femme est unique et réagit différemment à un traitement, les huiles inclus. Pour un résultat optimal je vous recommande de vous organiser avec votre médecin et d’autres praticiens holistiques pour trouver les remèdes les mieux adaptés à votre cas. Avec un bon suivi médical, les huiles essentielles peuvent être le chainon manquant pour les besoins de votre corps.

Les huiles essentielles devraient vous offrir « le meilleur des deux » et soulager certains, voir tous les symptômes tenaces et gênants de la ménopause et ainsi éviter des traitements conventionnels potentiellement néfastes. Pour certaines femmes l’utilisation de substances naturelles, comme les huiles essentielles, évite bien des effets secondaires.

Les huiles essentielles se sont avérées bénéfiques pour la ménopause

Ci-dessous vous trouverez une sélection d’huiles essentielles capables de soulager les symptômes de la ménopause. Quand vous commencez à les utiliser, je vous conseille de démarrer avec des petites doses d’une seule huile, puis d’augmenter les doses progressivement et d’ajouter d’autres huiles. Si possible, consultez un médecin ou un praticien expérimenté en équilibre hormonal.

Sauge sclarée — Connue pour soulager les douleurs du SPM, les bouffées de chaleur et les sensations de stress et pour rééquilibrer les hormones

Géranium — Il a été démontré que le géranium rééquilibre les hormones et améliore l’humeur grâce a ses propriétés antidépresseurs et anxiolytiques. Il favorise aussi la régularité du cycle menstruel durant la périménopause

Lavande — Longtemps connue pour favoriser la relaxation et le sommeil; désormais on pense qu’elle rééquilibre les hormones, soulage les crampes, le stress et les maux de tête liés à la ménopause, les palpitations du cœur et les bouffées de chaleur

Pin — On pense qu’il diminue la perte osseuse et qu’il protège contre l’ostéoporose

Rose — Renforce l’utérus, ce qui améliore l’humeur et les bouffées de chaleur

Vitex agnus-castus — Aussi connu sous le nom de gattilier et baume d’Abraham; longtemps considéré comme aide précieuse pour les périodes menstruelles irrégulières et les sauts d’humeur

Certains préfèrent diffuser le parfum des huiles essentielles dans l’air, ce qui permet d’éviter certains effets secondaires potentiels suite à une application locale ou une ingestion orale. De nombreux diffuseurs d’huiles essentielles sont disponibles en ligne ou dans votre magasin de produits naturels.

De nombreuses femmes incorporent les huiles essentielles dans leurs huiles de massage, ainsi elles couvrent les besoins de leur corps pendant leur cycle menstruel sur une base régulière dans le temps. Quand vous utiliser des huiles essentielles pour vos massages, le mieux c’est de les diluer dans une huile de support comme l’huile de coco ou l’huile de jojoba.

L’huile de menthe poivrée n’est pas particulièrement recommandée pour la ménopause, mais elle s’est avérée bénéfique pour les maux de tête. Si vous souffrez de maux de tête pendant votre cycle menstruel, vous pouvez appliquer l’huile de menthe poivrée directement sur votre front ou votre main avec un applicateur roll-on.

Sortes d’huiles essentielles pour soulager le SMP

Il y a de nombreuses recettes d’huiles essentielles qui offrent une sorte de bien-être durant votre cycle menstruel, si vous les ajoutez à votre bain ou votre huile de massage.

Mélange de bain pour le SMP — Mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée, 2 à 3 gouttes de camomille, 2 gouttes de géranium, 2 à 3 gouttes de lavande et 1 cuillère à soupe d’huile essentielle de jojoba avec une poignée de sel d’Epsom et ajoutez le tout à votre eau de bain. Essayez de passer au moins 45 minutes dans l’eau chaude pour un résultat optimal.

Mélange d’équilibre hormonal pour le SMP — Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée, 1 goutte de géranium et 1 goutte d’ylang ylang.

Mélange de massage menstruel pour le SMP — Mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de lavande, 5 gouttes de cypress, 10 gouttes de menthe poivrée et 10 gouttes de muscade dans 30 ml d’huile de support, comme l’huile de coco ou de jojoba. Appliquez ce mélange de massage tous les jours sur le ventre ou le bas du dos, avant et pendant votre période ou ajoutez-le à votre bain.

Vous pouvez aussi mélanger 3 gouttes de sauge sclarée, 3 gouttes de genévrier et 3 gouttes de camomille dans 30 ml d’huile de support. Massez ce mélange doucement sur le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre.

Autres moyens pour rééquilibrer votre santé de façon naturelle

Je l’ai souvent répété et j’ignore si vous l’avez bien intégré ou non, mais vos choix de hygiène de vie ont un impact énorme sur votre santé générale et votre vitalité. Il est important de bien manger, de faire de l’exercice et de bien dormir. Tout ceci a un effet soit positif soit négatif sur vos hormones. Pour éviter l’HR, en plus des huiles essentielles vous pouvez considérer les mesures suivantes :

Adoptez des techniques de réduction de stress, comme la respiration contrôlée, la méditation, la prière ou le yoga

Évitez les aliments transformés, qui contiennent souvent des substances chimiques et des additives toxiques, qui interfèrent avec la capacité de votre corps de réguler les hormones

Mangez sainement et équilibré, de préférence des aliments frais, des légumes et fruits biologiques, de la viande d’animaux nourris aux herbes et des bonnes graisses de bonne qualité

Faites régulièrement de l’exercice et assurez-vous d’avoir un programme riche en activités, comme l’entraînement du troc et du cœur, l’activité renforcée, le stretching et la musculation; évitez d’être assis trop longtemps et restez debout et active autant que possible Durant le reste du temps

Limitez la caféine et le sucre

Conservez un poids correct

Arrêtez de fumer

Réduisez votre consommation d’huiles végétales transformées, certaines d’entre elles sont génétiquement modifies, et conservez une alimentation équilibrée en graisses oméga 3 et oméga 6

Dormez selon le besoin de sommeil adapté à votre âge

Les lipides oméga 3 sont essentiels pour la santé féminine

Comme je l’ai déjà dit plus haut, les lipides oméga 3 font partie intégrante de l’équation, si vous voulez rééquilibrer vos hormones de manière naturelle. Une étude publiée dans le journal Obstetrical & Gynecological Survey souligne l’importance des graisses oméga 3 pour la santé féminine. Voici quelques bénéfices des omégas 3 découverts par les chercheurs :

  • Ils facilitent la fertilité chez les femmes
  • Ils réduisent le risqué d’enfants prématurés
  • Ils augmentent la durée de gestion et le poids du bébé
  • Ils favorisent le développement du cerveau chez le bébé
  • Ils stabilisent le taux de triglycérides, qui augmente souvent au cours d’une thérapie hormonale

J’ai souvent répété que pour les omégas 3 il faut choisir une source de grande qualité et animale, comme les anchois, les sardines ou le saumon sauvage de l’Alaska. Si cela ne vous convient pas, vous pouvez prendre des suppléments d’huile de poisson de haute qualité ou l’huile de krill, laquelle personnellement je préfère.

Les effets bénéfiques des hormones bioidentiques

Je ne voudrais pas vous faire croire que toutes les thérapies hormonales sont mauvaises, beaucoup de femmes ont trouvé leur bonheur dans les hormones bioidentiques pour soulager les symptômes de leur ménopause ou leur périménopause. Les hormones bioidentiques sont disponibles en pharmacie (sur ordonnance d’un médecin). Je recommande pourtant d’éviter les œstrogènes synthétiques et d’origine animale comme hormonothérapie.

Il y a trois types d’œstrogènes qui sont utilisées habituellement dans l’HT : l’estradiol, l’estriol et l’estrone. Une formule fréquemment prescrite, connue sous le nom de Tri-est contient 80% d’estriol, 10% d’estradiol et 10% d’estrone. L’estriol est considéré comme le plus sûr des trois, c’est pour cela qu’il est prescrit la plupart du temps. Il est utilisé depuis des décennies sans aucun problème et s’est révélé particulièrement utile dans des cas d’hystérectomie.

Il est aussi recommandé d’utiliser de la progestérone naturelle à la place de la progestérone synthétique. Il y a des raisons de penser que la progestérone synthétique est responsable pour beaucoup, si non pas touts les effets secondaires de l’hormonothérapie.

La progestérone naturelle est produite à partir d’une substance habituellement extraite de d’igname sauvage ou de soja. C’est une hormone hautement purifiée qui ne contient absolument aucun résidu néfaste du soja. N’importe si vous optez pour les huiles essentielles, des changements dans votre hygiène de vie ou des hormones naturelles - ou d’une combinaison de tous les trois - j’espère que vous avez compris que vous disposez de nombreuses solutions pour vous soulager avant et pendant la ménopause.