De bonnes raisons pour manger plus de pousses

Pousses

En bref -

  • Les pousses sont truffées de nutriments : vitamines, minéraux, antioxydants et enzymes, qui vous protègent contre les dégâts des radicaux libres
  • Beaucoup des propriétés bénéfiques des pousses sont dues au fait que les plantes contiennent une quantité plus concentrée de nutriments dans leur phase initiale de croissance
  • Les pousses de tournesol et de petits pois sont généralement 30 fois plus nourrissantes que les légumes biologiques et comptent parmi ceux qui contiennent le plus de protéines
Taille du texte:

Dr. Mercola

Une des meilleurs moyens pour rester en bonne santé et de manger surtout des aliments entiers, issus de l’agriculture biologique, et les pousses offrent des taux les plus élevés de nutriments.

Et mieux encore, vous pouvez cultiver des pousses à la maison, tout simplement et à moindre frais. Ils sont surtout un excellent choix pendant les mois d’hiver, quand vous ne pourrez pas cultiver votre jardin. Un autre avantage est que vous n’avez pas besoin de les faire cuire.

Si vous ne faites pas de jardinage, ils sont un moyen formidable pour vous mettre dans le bain et commencer à expérimenter de cultiver vos propres aliments. Ce qui est fantastique avec les pousses, contrairement au jardinage, c’est que vous pouvez les récolter à environ une semaine après les avoir plantés.

Ils se consomment crus, en général dans une salade ou un jus. Qu’est-ce que sont exactement les « pousses » et qu’est-ce qui les rend si nourrissants ? Voici une explication publiée dans The World’s Healthiest Food :

"[D]e nombreux aliments que nous mangeons, commencent leur vie de plante sous forme de pousse. Lors de la « germination » la graine craque pour la première fois et délivre une racine ou une tige qui s’élève du sol vers l’air libre.

Le stade de la germination est unique dans la croissance d’une plante, c’est pour cette raison qu'on associe un intérêt particulier aux effets bénéfiques pour la santé à ce stade de la croissance.

En général les nutriments sont plus concentrés dans les pousses, comme par exemple certains antioxydants, comparé à des plantes mûres."

(Vidéo uniquement disponible en anglais)

Les pousses - un nutriment puissant en ‘petit format’

Même si les pousses sont petites, ils sont truffés de nutriments : vitamines, minéraux, antioxydants et enzymes, qui vous protègent contre les dégâts des radicaux libres. Le cresson, par exemple, est une puissante centrale nutritive. Il se peut qu’il soit même le légume le plus concentré en nutriments de tous.

Le cresson a obtenu un score parfait de 100, lorsqu’il a été évalué sur la base de 17 nutriments - potassium, fibres, protéines, calcium, fer, thiamine, riboflavine, niacine, folate, zinc et vitamine A, B6, B12, C, D, E et K - par une récente étude intitulée « Defining Powerhouse Fruits and Vegetables: A Nutrient Density Approach. »

Deux de mes favoris personnels sont les graines de tournesol et les pousses de petits pois - les deux sont généralement 30 fois plus nourrissants que des légumes biologiques. Ils comptent aussi parmi ceux qui contiennent le plus de protéines. En plus, les graines de tournesol contiennent des bonnes graisses, acides gras essentiels et fibres - tous sont importants pour rester en bonne santé.

Normalement j’ai toujours trois pots de pousses de tournesol, quand je ne voyage pas, et j’en mange presque tous les jours, quand je suis à la maison. Voici quelques autres fèves germées, noix, germes et graines :

La luzerne — une bonne source de vitamine A, B, C, D, E, F et K

L’agropyre — riche en vitamine B, C, E et de nombreux minéraux

Le haricot mungo — une bonne source de protéines, fibre et vitamine C et A

Les pousses de lentilles — contiennent 26% de protéines et peuvent être consommés crus

Les choux de Bruxelles — Une tasse de choux de Bruxelles contiennent seulement 56 calories, mais plus de 240% de la quantité quotidienne recommandée (QQR) de vitamine K1 et presque 130% de la QQR de vitamine C.

En plus, les choux de Bruxelles sont une bonne source de fibres, manganèse, potassium, choline, vitamines B, antioxydants et d’autres agents phytochimiques bénéfiques pour la santé.

De bonnes raisons pour manger plus de pousses

Beaucoup des propriétés bénéfiques des pousses sont dues au fait que les plantes contiennent une quantité plus concentrée de nutriments dans leur phase initiale de croissance. Par conséquent vous avez besoin de beaucoup moins de pousses en termes de quantité, comparé à une plante mûre. Par exemple, quand vous cultivez des pousses, noix, fèves ou graines, vous obtenez :

Une teneur élevée en vitamines — Dans certains germes, la teneur en vitamines est de 20 fois supérieur pendant le processus de germination. Chez d’autres c’est même encore plus. La vitamine B1 dans les haricots mungo, par exemple, augmente de 285% lors de sa germination; la vitamine B2 de 515% et la vitamine B3 (niacine) de 256%.

Une teneur élevée en enzymes — On estime que les pousses contiennent 100 fois plus d’enzymes que des fruits ou des légumes frais. Ces enzymes permettent à votre corps d’extraire des quantités plus élevées de vitamines, minéraux et d’autres nutriments à partir d’autres aliments, que vous mangez en même temps que les pousses.

Une teneur élevée en acide gras et fibres — Pendant la germination la quantité d’acide gras et de fibres augmente aussi de façon considérable. La plupart des personnes ne consomment pas assez de fibres ou de bonnes graisses pour rester en bonne santé, et les pousses sont une bonne source des deux.

Une plus grande biodisponibilité de minéraux et protéines — Quand la graine commence à germer, les minéraux, comme le calcium et le magnésium fusionnent avec les protéines dans la graine, ce qui rend les minéraux et les protéines plus facile à assimiler par votre corps.

En plus, les protéines se transforment de façon bénéfique pendant le processus de la germination, alors vous obtenez plus de protéines de bonne qualité, comparé à des graines non-germées.

En plus de leurs nombreux effets nutritionnels bénéfiques, les pousses sont aussi parfaites pour être cultivées à la maison. Quand vous les cultivez vous-même, et à condition que vous utilisez des germes, noix, fèves et graines biologiques, vous êtes sûr de ne pas exposer votre famille et vous-même à des pesticides et d’autres substances chimiques.

Les pousses comptent aussi parmi les aliments les moins chers, que vous pouvez acheter ou cultiver. Beaucoup de personnes pensent qu’ils sont obligés de dépenser plus d’argent pour manger plus sainement, mais les pousses sont tellement peu chers, qu’il n’y a aucune excuse de s’en priver - surtout, si vous les cultivez vous-même. Les cultiver revient environ 90% moins cher que de les acheter.

Cultiver vos propres pousses est rapide, facile et économique

Cultiver vos propres pousses est vraiment facile et vous n’avez pas non plus besoin de beaucoup de place. Sur le site RawFoods-LivingFoods.com vous trouverez des instructions pour cultiver différentes sortes de pousses, noix, germes, fèves et graines. OrganicAuthority.com offre aussi une procédure facile en cinq étapes pour cultiver des pousses dans des pots en verre Mason ou Ball.

Quand j’ai commencé à cultiver des pousses il y a 25 ans, j’utilisais des pots Ball, mais depuis j’ai changé pour des pots remplis de terreau. Les pots Ball doivent être rincés plusieurs fois par jour pour éviter les moisissures, et il est compliqué de les rincer, car ils prennent beaucoup de place dans l’évier.

En plus, vous avez besoin d’une douzaine de pots pour produire la même quantité de pousses que dans un seul bac à fleurs. Je n’avais pas assez de patience pour ça, et j’imagine que vous non plus. Toutefois la décision vous appartient. Vous pouvez cultiver des germes et des pousses avec ou sans terreau. Mon Sprout Doctor Starter Kit contient ce que je considère être les trois meilleurs pousses à cultiver - les pousses de tournesol, de brocoli et de petits pois. Quand ils sont cultivés dans la terre, vous pouvez récolter vos pousses dans une semaine environ, et 500 g de graines produisent plus de 5 kg de pousses.

Les pousses de tournesol vous rapportent le plus grand volume pour votre effort, et à mon avis, elles ont meilleur goût. Dans un bac de 10x10 vous pouvez récolter entre 0,5 et 1 kg de pousses de tournesol, qui vous dureront environ trois jours. Vous pouvez les conserver au frigo pendant une semaine. Les pousses de brocoli ressemblent aux pousses d’alfalfa et ont aussi presque le même goût, de nombreuses personnes les apprécient. Ils sont parfaits dans des salades et des sandwichs et sont particulièrement délicieux en association avec de l’avocat.

L’ajout de pousses est une façon simple pour enrichir votre alimentation

La plupart des personnes ne sont pas au courant de la valeur des nutriments disponible dans les aliments bruts, en particulier les fruits et légumes biologiques. En apprenant plus sur vos aliments, vous pouvez prendre les bonnes décisions pour manger plus sainement. Si vous considérez la quantité de nutriments que vous pouvez obtenir de pousses fraîches et leur petit prix, la conclusion est simple.

Encore une fois, les pousses vous permettent d’obtenir le maximum de bénéfices d’une plante sous une forme plus concentrée. Quand vous faites germer des pousses, vous augmentez les enzymes protéolytiques, qui rendent les hydrates de carbone et les protéines plus facilement assimilables.

Votre corps produit des enzymes protéolytiques, quand vous mangez des aliments, qui ne contiennent pas d’enzymes de digestion, alors votre corps est forcé à les fabriquer lui-même (au lieu de fabriquer celles qu’il devrait produire). Après un certain temps votre corps sera de moins en moins capable de produire les bons enzymes et sera alors plus exposé aux maladies. Les enzymes d’aliments germés vous aident à remplacer celles que votre corps n’arrive plus à fabriquer.