L’huile essentielle de baume du Pérou est-elle un choix judicieux pour soigner les plaies ?

Baume du Pérou

En bref -

  • L’Amérique du Sud regorge de nombreuses richesses - des cultures dynamiques, de splendides destinations touristiques, et de luxuriantes forêts tropicales. Elle abrite également de nombreuses plantes qui sont utilisées à des fins médicinales et pratiques. Le baume du Pérou en fait partie
  • L'huile essentielle de baume du Pérou est tirée du baumier, dont on prélève la résine huileuse suivant la méthode utilisée pour les arbres à caoutchouc. Découvrez pourquoi l’huile essentielle de cet arbre gagne en popularité comme remède polyvalent, capable de soulager divers problèmes de santé
Taille du texte:

L’huile essentielle de baume du Pérou, également appelé baume des Indes ou baume de San Salvador, est tirée du baume du Pérou, une substance résineuse provenant d'un arbre, le Myroxylon balsamum, ou Myroxylon pereirae.

Cet arbre pousse à l’état sauvage dans des pays tels que le Salvador et le Bélize, bien qu’on le trouve également dans d'autres pays d’Amérique centrale et d’Amérique du sud, notamment au Panama, au Mexique, en Argentine, en Colombie et au Guatemala.

Il est également cultivé au Ghana, en Sierra Leone, aux îles Fidji, en Inde et au Sri Lanka. Le parfum de l’huile résineuse tirée du Baumier du Pérou est un mélange de clous de girofle, de cannelle et de vanille, et elle est d'une couleur marron foncé. L’huile essentielle qu’elle produit est, par contre, jaune pâle.

Utilisations de l’huile essentielle de baume du Pérou

Le baumier du Pérou était utilisé à des fins médicinales par les Aztèques et les Incas lorsque la civilisation Maya était à son apogée. Ils utilisaient des extraits de baume pour soigner les blessures et soulager les symptômes de l’asthme, des rhumes et des rhumatismes.

Les péruviens utilisaient également le baume pour faire baisser la fièvre, pour soigner la bronchite et la toux, tandis que les indiens utilisaient le baume du Pérou pour son action diurétique, pour stopper le saignement des plaies et favoriser leur cicatrisation, ainsi que comme vermifuge. Aujourd'hui, le baume et l’huile de baume du Pérou sont :

  • Utilisés comme parfum dans des produits cosmétiques tels que parfums, shampooings et savons
  • Utilisés pour parfumer des bougies, des pâtisseries, des gélatines et des puddings

Utilisé en application topique, comme une crème, une pommade ou en traitement des plaies, le baume du Pérou peut contribuer à soulager :

L’alvéolite

Les hémorroïdes

La toux

Les éruptions cutanées

Les douleurs dentaires

La sécheresse cutanée

Les engelures

Les brûlures

Les escarres

Les ulcères de jambe

Les démangeaisons anales

Les plaies

Les infections parasitaires provoquées par des vers tels qu’oxyure et ténia

La gale et les plaies cutanées

Bienfaits de l’huile essentielle de baume du Pérou

L’huile de baume du Pérou possède des propriétés anti-inflammatoire et antiseptiques, et il a été démontré qu’elle offre les bienfaits suivants :

  • Elle permet de traiter les affections respiratoires. Le baume du Pérou peut être utilisé comme expectorant, et aider ainsi à soulager la toux et à dégager les bronches.
  • Elle agit comme insecticide : d'après un article paru en juin 2012 dans le Journal of Agriculture and Food Chemistry, les composants de l'huile essentielle de baume du Pérou, et de l’huile d’Ajowan tuent 100 % des moustiques.
  • Elle aide à cicatriser les sites donneurs de greffe de peau : un article paru en 2003 dans la revue Ostomy/Wound Management indiquait qu'un onguent préparé à base d'huile de ricin, de baume du Pérou et de trypsine, contribue à cicatriser ce type de plaie sans provoquer de complications.
  • Elle contribue au traitement de la galle : elle peut soulager ou aider à traiter la gale, en tuant les mites microscopiques responsables de cette affection.
  • Elle contribue à freiner la prolifération bactérienne. Associée à d'autres huiles essentielles antibactériennes, telles que l’huile de tea tree et l’huile d’eucalyptus, l’huile essentielle de baume du Pérou peut aider à éliminer certains types de bactéries présentes dans l’air.

Composition de l’huile essentielle de baume du Pérou

Voici certains des composants de l’huile de baume du Pérou :

  • Benzoate de benzyle
  • Benzyl cinnamate (un dérivé de l’acide cinnamique, qui est modérément toxique)
  • Cinnamyl cinnamate
  • Petites quantités de nérolidol, d’alcool benzylique et d’acides benzoïque et cinnamique
  • Traces de vanilline, de styrène et de coumarine

Comment l’huile essentielle de baume du Pérou est-elle fabriquée

L'huile essentielle de baume du Pérou est tirée du baumier, dont on prélève la résine huileuse suivant la méthode utilisée pour les arbres à caoutchouc. L'huile est extraite à partir de cette résine, par distillation sèche sous vide. Elle s'associe bien avec les huiles essentielles de poivre noir, de gingembre, d'ylang-ylang, de rose otto, de lavande, de noix de muscade et de patchouli.

L’huile essentielle de baume du Pérou est-elle sûre ?

Bien que l’huile essentielle de baume du Pérou ait de nombreuses utilisations médicinales, elle est associée à un problème d'allergie majeur. La résine de l'arbre est l’une des substances les plus allergènes présentes dans la nature, car elle contient cinq allergènes alimentaires.

Elle ne doit pas être prise par voie orale, car elle peut potentiellement endommager les reins. Je vous conseille de consulter un médecin avant d'utiliser de l’huile essentielle de baume du Pérou, afin d'éviter tout effet secondaire potentiel.

Diluer l’huile de baume du Pérou avec une huile porteuse sûre, telle que de l’huile de coco, de jojoba, d'amande douce ou d’olive, fait également partie des mesures de précaution à prendre avec cette huile essentielle. Il est également vivement recommandé de pratiquer un test cutané avant de l’utiliser en application topique.

Appliquez simplement quelques gouttes d'huile sur une petite partie de votre peau, et attendez au moins 24 heures. Si vous observez la moindre réaction, cessez immédiatement de l’utiliser.

Effets secondaires potentiels de l’huile essentielle de baume du Pérou

Les allergènes présents dans l’huile essentielle de baume du Pérou peuvent potentiellement provoquer :

Des rougeurs, gonflements ou irritations de la peau

Des ampoules

Une grave inflammation des lèvres, de la bouche ou de la langue

Une rhinite, accompagnée de symptômes tels qu'écoulement nasal et larmoiement des yeux

De l’urticaire

Une dermatite allergique de contact

Une intoxication chez les bébés allaités en cas d'application d’huile ou de baume du Pérou sur les mamelons de la mère

Une poussée d’eczéma des mains

+ Sources et Références