Les six bénéfices du massage thérapeutique

des pierres pour le massage thérapeutique

En bref -

  • Il y a six domaines dans lesquels le massage a démontré des résultats bénéfiques : les douleurs, la santé mentale, les inflammations, la fonction immunitaire, les spasmes musculaires et la flexibilité
  • Votre derme contient des récepteurs spécialisés dans la deuxième couche de votre peau, qui réagissent aux stimuli externes, comme la pression, en envoyant des messages à travers votre système nerveux jusqu’à votre cerveau pour stimuler la libération d’endorphines
  • Pour le traitement de la douleur dans les muscles, les os ou la tête, les douleurs internes profondes, la fibromyalgie et les douleurs de la moelle épinière, le massage thérapeutique soulage la douleur mieux que n’importe quel traitement. Même comparé à d’autres traitements de la douleur, comme l’acupuncture et la thérapie physique, il s’avère que le massage thérapeutique reste plutôt performant
  • Le massage thérapeutique peut être utile pour soulages des effets secondaires associés au traitement de cancer conventionnel, comme la douleur, la fatigue, les nausées, l’anxiété et la dépression
  • Si vous essayez le massage thérapeutique et que vous ne trouvez pas de soulagement, vous pouvez augmenter le dosage et la fréquence. D’autres variables ont aussi un impact sur l’efficacité, telles que la technique utilisée et le niveau de compétence du massothérapeute
Taille du texte:

Dr. Mercola

Le massage est une des plus anciennes et simples formes de soin médical utilisé pour favoriser le bien-être en général, pour soulager la douleur et l’anxiété.

Votre peau est votre plus grand organe sensoriel. Il contient des récepteurs spécialisés dans la deuxième couche de votre peau, qui réagissent aux stimuli externes, comme la pression, en envoyant des messages à travers votre système nerveux jusqu’à votre cerveau pour stimuler la libération d’endorphines.

Les endorphines favorisent la relaxation et la sensation de bien-être, elles soulagent la douleur et réduit le niveau de stress chimique tel que le cortisol et la noradrénaline en ralentissant le rythme cardiaque, la respiration, le métabolisme et la pression sanguine.

Un massage plus profond et vigoureux stimule la circulation sanguine pour favoriser l’apport en oxygène et en nutriments aux tissus du corps et aide votre système lymphatique à éliminer les impuretés. Il apaise les muscles tendus et froissés et garde les articulations souples. Ainsi il favorise la mobilité et la flexibilité.

On dit aussi que le massage augmente l’activité du nerf vague, un des 10 nerfs crâniens responsable pour la sécrétion d’hormones de l’absorption des aliments, pour le rythme cardiaque et la respiration.

Le massage est considéré comme une thérapie efficace pour une grande variété de maladies - en particulier des tensions liées au stress, qui jouent un rôle significatif dans le développement de soucis de santé psychologiques autant que physiques.

Ici j’examine six domaines dans lesquels le massage a démontré des résultats bénéfiques : les douleurs, la santé mentale, les inflammations, la fonction immunitaire, les spasmes musculaires et la flexibilité.

Le massage thérapeutique soulage la douleur

La douleur est un problème très répandu. Le massage est seulement une alternative parmi d’autres pour traiter la douleur.

Une méta-analyse systématique publiée en 2016, comprenant 60 études de haute qualité et 7 études de mauvaise qualité, s’est concentrée sur l’utilisation du massage pour différentes types de douleurs musculaires et osseuses, des maux de tête, des douleurs internes profondes, de la fibromyalgie et des douleurs de la moelle épinière.

Cette analyse a démontré que le massage thérapeutique soulage la douleur mieux qu’aucun traitement du tout, et sa comparaison avec d’autres traitements de la douleur, comme l’acupuncture et la thérapie physique, il s’est avéré que le massage thérapeutique reste plutôt performant.

Plus particulièrement, les études ont montré que le massage thérapeutique peut soulager les douleurs associées à :

Maux de têtes et migraines de tension — Dans une étude, les participants qui ont reçu deux massages traditionnels de 30 minutes pendant cinq semaines, ont constaté une baisse de fréquence dans les attaques de migraine, comparés au groupe de contrôle qui n’a pas reçu de massage thérapeutique.

Par ailleurs, ils ont constaté moins de troubles du sommeil et des tests ont révélé une augmentation de la sérotonine.

Une autre étude a testé les effets du massage thaï - en se focalisant sur les mouvements de compression, d’étirement et de balancement - sur des patients, qui souffrent de maux de têtes ou de migraines chroniques.

Les participants ont reçu soit un traitement par ultrasons ou trois sessions de massages thaï par semaine pendant trois semaines.

Ceux qui ont été soumis au massage thaï ont constaté une augmentation du seuil de pression de la douleur, tandis que ceux qui ont passé le traitement par ultrasons ont constaté une diminution. Les deux groupes ont rapporté une réduction significative de l’intensité des migraines.

Douleurs de travail — Rebecca Dekker, Ph.D. en soins infirmiers et fondatrice d’Evidence Based Birth, pense que l’aptitude du massage à réduire la douleur est basée sur la théorie du portillon de la douleur.

« Un massage doux et non douloureux peut agir sur le portillon de la douleur en inondant le corps de sensations plaisantes qui empêchent le cerveau de ressentir la douleur aussi forte » dit-elle.

D’un autre côté, un massage profond et intense agit à travers un contrôle diffus inhibiteur nocif. « L’idée est qu’un massage douloureux est tellement intense qu’il pousse le cerveau à produire ses propres hormones antidouleurs, appelées endorphines.

Votre corps est alors inondé d’endorphines qui vous aident à percevoir moins de douleurs venant des contractions » dit Dekker et elle ajoute que « les chercheurs pensent aussi que le massage fonctionne en diminuant le cortisol, ou hormone de stress, et augmentent le niveau de la sérotonine et de la dopamine dans votre cerveau. »

Fibromyalgie — La National Fibromyalgia and Chronic Pain Association recommande le massage pour les douleurs dues à la fibromyalgie en éliminant les symptômes.

Une méta-analyse systématique de neuf différentes études impliquant 404 patients s’est plongée dans les effets du massage thérapeutique pour la fibromyalgie et a conclu que « le massage thérapeutique d’une durée de ≥5 semaines a montré des effets bénéfiques immédiates de réduction de la douleur, de l’anxiété et de la dépression chez des patients souffrant de FM [fibromyalgie].

Le massage thérapeutique devrait faire partie intégrante des traitements alternatifs et complémentaires de la FM. »

Douleur liée au cancer — Selon l’Australian Cancer Council, le massage thérapeutique peut être utile pour soulager les effets secondaires. Il atteste que le massage réduit la douleur, la fatigue, les nausées, l’anxiété et la dépression chez les patients souffrant de cancer.

Par ailleurs, il remarque que certains personnes pensent que le cancer prolifère plus vitre à travers le corps lors d’un massage, mais que de telles peurs sont infondées, et que des massages doux « peuvent être faites en toute sécurité aux patients souffrant de cancer et ce dans tous les stades du cancer », puisque « la circulation du liquide lymphatique - stimulée par le massage ou un autre mouvement - n’étend en aucun cas le cancer. »

Un article scientifique sur le massage thérapeutique chez des patients souffrant de cancer, publié en 2007 dans Current Oncology, a remarqué que le massage est « très sûr » et que des « complications sont rares... les effets négatives ont été surtout remarqué lors de massages par des non-professionnels et avec des techniques autres que le massage suédois. »

Une des plus larges études par observation sur le massage et le cancer était menée par le Memorial Sloan-Kettering Cancer Center à New York City. Elle a mesuré les symptômes de douleur, fatigue, stress et anxiété, nausées et dépression chez 1.290 patients souffrant de cancer.

Les patients avaient le choix entre trois types de massages : Le massage suédois, le massage léger et le massage des pieds.

Les résultats ont révélé que « la sévérité des symptômes a été réduite d’environ 50%. Le massage suédois et le massage léger ont été jugée plus performants que le massage des pieds. »

Douleurs du dos Un grand nombre d’études appuient aussi l’utilisation du massage pour les douleurs de dos. Parmi eux :

Une étude de l’année 2017 a constaté que 49,4% de patients souffrant d’une douleur persistante dans le bas du dos, et qui ont été soumis à 10 sessions de massage sur 12 semaines, ont vu une amélioration clinique, et 75% d’entre eux jusqu’à 24 semaines.

Une étude de 2011 a conclu que le massage thérapeutique (une heure par semaine pour 10 semaines) « peut être un traitement efficace pour des douleurs de dos chroniques, avec un résultat qui peut durer au moins six mois. » Aussi bien la relaxation que le massage structurel étaient bénéfiques à un degré à peu près égal.

Une autre étude de 2016 a été faite sur les effets du massage thaï sur des patients souffrant de douleurs dans le haut du dos déjà depuis plus de trois mois. Elle a conclu que le traitement avait diminué de manière significative les tensions musculaires et l’intensité des douleurs à la fin du traitement.

Une méta-analyse de 2016 par la Cochrane Library a étudié 25 expériences, dont la majorité était subventionnée par des organisations non-lucratives, et a conclu que le massage est efficace pour des douleurs du bas du dos aiguës, subaiguës et chroniques. Il s’est avéré que le massage était efficace pour les douleurs subaiguës et chroniques, mais pas pour les cas aigus.

Une étude de 2007 a constaté que des patients, qui souffraient de douleurs dans le bas du dos depuis plus de six mois, et qui recevaient des massages de 30 minutes deux fois par semaines pendant cinq semaines, avaient moins de douleurs, de dépressions, d’anxiété et de troubles du sommeil que le groupe de contrôle qui quant à lui a reçu des massages de relaxation.

Fréquences et dosages pour certains types de douleur

Certaines personnes ressentent un énorme soulagement après un massage, tandis que d’autres pas du tout. Cette différence n’est pas due au dosage. Des chercheurs du Group Health Research Institute à Seattle ont examiné le dosage optimal d’un massage pour des personnes souffrantes d’un mal de nuque chronique.

Les participants à l’étude ont reçu un massage de 30 minutes deux ou trois fois par semaine ou un massage de 60 minutes une, deux ou trois fois par semaine. Le groupe de contrôle n’a pas reçu de massage.

Comparé au groupe de contrôle sans massage, les personnes qui ont reçu des massages trois fois par semaine ont observé des améliorations significatives de leurs mouvements et plus que le double de ces personnes ont observé une disparition considérable de leurs douleurs.

Les meilleurs résultats concernant la douleur ont été obtenus par ceux qui ont reçu un massage de 60 minutes deux ou trois fois par semaine. Il s’est avéré que des massages plus longs fonctionnent mieux pour les douleurs de la nuque que des traitements multiples, en particulier pendant les premiers quatre semaines.

Si vous essayez le massage thérapeutique et que vous ne trouvez pas de soulagement, vous pouvez augmenter le dosage et la fréquence. D’autres variables ont aussi un impact sur l’efficacité, telles que la technique utilisée et le niveau de compétence du massothérapeute.

Quand vous choisissez un massothérapeute, demandez à votre professionnel de soins holistiques de vous recommander un massothérapeute spécialisé dans le type de douleur qui vous concerne.

Le massage thérapeutique et la santé mentale

Un autre domaine où le massage thérapeutique peut être utile, est le traitement du stress, de l’anxiété, de la dépression et du stress chez les patients souffrant de démence. Comme déjà dit plus haut, le massage affecte votre système nerveux à travers les terminaisons des nerfs dans la peau et libère ainsi les endorphines du « bien-être » qui confèrent cette sensation de relaxation.

Une étude de 2015 a découvert que le massage thaï réduit les marqueurs de stress, aussi appelés alpha-amylases salivaires (sAA) et suggère qu’il « peut avoir un effet sur la réduction du stress ». L’American Massage Therapy Association aussi mentionne un grand nombre d’études qui démontrent que le massage soulage le stress, réduit le rythme cardiaque, la pression sanguine et le taux de cortisol.

D’autres études se sont concentrés en particulier sur les états psychologiques et ont démontré que le massage produit des scores inférieurs sur l’échelle du stress perçu, l’échelle du profil des humeurs et l’échelle de l’état d’anxiété.

Une méta-analyse sur le massage thérapeutique chez des patients souffrant de dépression a conclu que « le massage thérapeutique soulage les symptômes de la dépression de manière significative. »

De la même manière, une étude de validation de principe sur les effets du massage suédois sur des patients souffrant de troubles d’anxiété généralisés a découvert que deux sessions par semaine pendant six semaines représentent un traitement efficace.

Le massage comprime l’inflammation

Les bénéfices du massage thérapeutique pour soulager la douleur sont assez bien établis pour être utilisé couramment au cours d’une thérapie physique ou d’une réhabilitation après une blessure.

Dans une étude des chercheurs ont prélevé des biopsies de muscles chez les participants qui ont reçu un massage thérapeutique ou pas de traitement pour des blessures dues à des entraînements.

Selon les auteurs, le massage thérapeutique a réduit l’inflammation et a favorisé la biogenèse mitochondriale dans le muscle squelettique.

Cette étude a été mise en question par des détracteurs, qui ont mis le point sur ses défauts. Toujours est-il que le massage peut être considéré comme bénéfique pour les inflammations puisque la douleur et l’inflammation vont de pair. Quand on soulage l’un, on soulage aussi l’autre, et comme il a été dit plus haut, il y a maintes preuves qui démontrent que le massage soulage la douleur.

Le massage thérapeutique renforce les fonctions immunitaires

Le massage lymphatique se caractérise par des mouvements longs, doux et rythmiques d’une pression légère, il augmente ainsi le flux du liquide lymphatique à travers tout le corps et favorise par conséquent l’élimination des toxines.

En augmentant la circulation des lymphocytes, une forme de cellules sanguines blanches qui se trouvent surtout dans le système lymphatique et combattent les infections et maladies, le massage lymphatique aussi renforce vos fonctions immunitaires.

Deux autres domaines dans lesquels le massage thérapeutique est utile

Enfin, deux autres domaines dans lesquels le massage thérapeutique est utile sont le traitement des spasmes ou crampes et l’amélioration de la flexibilité. Les muscles blessés ou surmenés ont tendance à provoquer des spasmes et des crampes causant des douleurs et de l’inconfort.

Le massage thérapeutique, et dans ce cas le massage neuromusculaire, qui consiste en une pression plus profonde, peut aider à relaxer et radoucir des muscles et prévenir des spasmes et des crampes.

De la même manière, le massage thérapeutique peut attendrir les muscles raidis et les articulations coincées et ainsi améliorer la flexibilité et l’amplitude de mouvement. Ceci peut être particulièrement bénéfique pour ceux qui souffrent d’arthrite ou de blessures musculaires.

+ Sources et Références