La CoQ10 : ce qu’elle peut faire pour votre santé

CoQ10

En bref -

  • La CoQ10, ou coenzyme Q10, est une substance produite naturellement par le corps, présente dans les mitochondries
  • Des études ont attribué différents bienfaits à la CoQ10, notamment pour la santé cardiovasculaire et pour la peau
  • Avant de prendre un complément alimentaire de CoQ10, consultez votre médecin qui vous aidera à déterminer la dose idéale qui couvrira vos besoins
Taille du texte:

Dr. Mercola

Des centaines de milliers de personnes souffrent de maladies cardiovasculaires, qui ont des répercussions non seulement sur leur santé globale, mais aussi sur leur budget. Les statines, par exemple, qui sont prescrites pour faire baisser le cholestérol dans l’idée de prévenir les crises cardiaques, font partie des meilleures ventes de l’industrie pharmaceutique.

Au moins 1 américain sur 4 de plus de 40 ans prend des statines pour réduire son risque de maladie cardiovasculaire et d’AVC. Ces médicaments sont pourtant associés à de graves effets secondaires, notamment à des dommages hépatiques et musculaires. Ce sont des aspects importants dont vous devriez discuter avec votre médecin s'il vous prescrit des statines.

Vous pourriez également aborder avec lui, s'il ne vous en parle pas, la possibilité de prendre quotidiennement un complément alimentaire de CoQ10. Qu’est-ce donc que la CoQ10, et quels peuvent être ses bienfaits pour votre santé et votre cœur ?

Qu’est-ce que la CoQ10 ?

La CoQ10, ou coenzyme Q10, est un antioxydant produit naturellement par le corps, présent dans les mitochondries.

Il existe deux formes de CoQ10 : l’ubiquinone et l’ubiquinol, la forme réduite de CoQ10 qui est considérée comme une alternative beaucoup plus efficace, car huit fois mieux absorbée. La CoQ10 est essentielle à la production d’adénosine triphosphate (ATP), qui contribue à fournir de l’énergie aux cellules de votre corps.

Dans son livre intitulé « The Sinatra Solution : Metabolic Cardiology » (en français « The Sinatra Solution : Rajeunissez, revitalisez et renforcez votre cœur avec la cardiologie métabolique »), le Dr. Stephen Sinatra, cardiologue, explique que votre corps peut, grâce à des réductases (qui sont des enzymes), convertir le CoQ10 présent dans les aliments et les compléments alimentaires, en ubiquinol.

Cependant, à mesure que l’on vieillit, le corps produit de moins en moins de CoQ10. Il peut alors devenir important de prendre un complément alimentaire de CoQ10 pour optimiser vos réserves et soulager certaines affections. La CoQ10 existe sous forme de gélules, de comprimés et sous forme intraveineuse. Elle entre également dans la composition de certains produits de soins pour la peau.

Sources alimentaires de CoQ10

Certains aliments, qui contiennent de la CoQ10, peuvent vous aider à augmenter vos réserves. Voici quelques bons exemples d'aliments riches en CoQ10 :

  • Des poissons tels que le saumon sauvage d’Alaska, les sardines et les maquereaux
  • Le bœuf et les abats d’animaux nourris à l’herbe
  • Le poulet bio élevé en libre parcours
  • Les graines de sésame
  • Les brocolis

Certaines recherches ont mis en évidence les effets bénéfiques des légumes riches en chlorophylle exposés au soleil, qui favorisent la production de CoQ10. Vous pouvez augmenter vos apports en chlorophylle en consommant ces légumes, en les choisissant idéalement bio :

Les épinards

Les asperges

Les fanes de betteraves

Le bok choy

Les choux de Bruxelles

Le chou vert

Le chou cavalier

Le concombre

Les haricots verts

Les petits pois

Le chou kale

Les feuilles de moutarde

Les bettes

Le persil

Les pistaches de bonne qualité et les kiwis bio sont également de bonnes options. Les kiwis doivent cependant être consommés avec modération, car ils contiennent du fructose qui, consommé en quantités excessives, peut perturber vos mitochondries.

Les effets bénéfiques notables de la CoQ10 pour la santé

La CoQ10 a des effets positifs sur la santé cardiovasculaire. Des sujets suédois, âgés de 70 à 88 ans, qui ont pris un complément de CoQ10 ainsi que du sélénium, ont par exemple présenté une amélioration de la fonction cardiaque et une réduction significative du risque de décès des suites d'une maladie cardiovasculaire.

Au cours d'autres études, il a également été démontré que la CoQ10 contribue à diminuer les dysfonctions mitochondriales dues au stress oxydatif, à minimiser les dommages mitochondriaux et à favoriser la production de nouvelles mitochondries, en particulier dans le cerveau.

Les données montrent que la CoQ10 possède également les propriétés suivantes, capables de booster votre santé :

Anti-inflammatoire — L'ubiquinol peut avoir des effets sur deux marqueurs associés aux maladies cardiovasculaires : la prohormone N-terminale du peptide natriurétique cérébral (NT-proBNP) et la gamma-glutamyl-transférases (GGT).

Au cours d'une étude réalisée en 2015, des sujets âgés qui présentaient un taux sanguin élevé d'ubiquinol, avaient une quantité plus faible de NT-proBNP, et donc un moindre risque d’insuffisance cardiaque. Les auteurs d'un article publié en 2014 ont indiqué par ailleurs que les suppléments d'ubiquinol aident à réduire l'activité de la GGT dans le sang, ainsi que les effets du stress oxydatif chez l’homme.

Antioxidante La CoQ10 peut aider à lutter contre les radicaux libres et à réduire leurs dommages car c’est un antioxydant lipo-soluble présent dans les membranes cellulaires et les mitochondries.

Une recherche suggère également que la CoQ10 contribue à améliorer la santé :

Du cœur — D'après le livre intitulé « High Blood Pressure : Arrest This Silent Killer Before It Strikes and You Will Add Years to Your Life » (« Hypertension artérielle : arrêtez cette tueuse silencieuse avant qu’elle ne vous frappe, et prolongez votre vie »), la CoQ10 peut contribuer à augmenter la capacité de pompage de votre cœur, et donc potentiellement à améliorer la circulation du sang à travers le corps. Le mécanisme de cet effet n’est cependant pas encore parfaitement compris.

De la peau — Notre taux de CoQ10 diminue lorsqu'on prend de l’âge, ce qui réduit la capacité de notre corps à produire du collagène et de l’élastine. Ces deux protéines de la peau ont pour fonction de renforcer la peau, son élasticité (pour le collagène), sa souplesse et sa résilience (pour l’élastine). Si vous manquez de ces deux protéines, votre peau risque de se relâcher, et des rides peuvent apparaître.

La CoQ10 aurait également la capacité de lutter contre les radicaux libres, responsables de dommages cellulaires. Elle est capable de pénétrer dans la peau et de produire un effet antioxydant susceptible d'aider à réguler votre niveau d’énergie cellulaire.

Comment la CoQ10 agit-elle ?

La CoQ10 est bénéfique pour les cellules du corps, car elle est essentielle à la production de l’énergie dont elles ont besoin. Les compléments alimentaires qui renferment cet antioxydant vous aideront non seulement à combler une carence en CoQ10, mais peuvent également contribuer à traiter :

La migraine

Le diabète

La fatigue due à la fibromyalgie

L'arythmie

L'insuffisance cardiaque

Le prolapsus de la valve mitrale (idéalement pris en combinaison avec du magnésium)

Les candidats à une greffe cardiaque

La dégénérescence maculaire liée à l'âge

La neuropathie diabétique

Le VIH/SIDA

La dystrophie musculaire

De multiples études ont révélé que la CoQ10 peut potentiellement réduire une tension artérielle élevée. Les personnes qui souffrent de problèmes liés à l’hypertension artérielle peuvent avoir intérêt à prendre un supplément de CoQ10, car il a été constaté que ces personnes présentent des taux de CoQ10 notablement faibles.

Les suppléments de CoQ10 pourraient également avoir des effets sur la fertilité. La présence de CoQ10 dans le liquide séminal pourrait en améliorer la capacité antioxydante et avoir des effets positifs sur la concentration, la morphologie et la motilité du sperme.

Une étude animale réalisée sur des sujets âgés a également montré que les suppléments de CoQ10 favorisent l’ovulation en freinant l’épuisement de la réserve ovarienne et en boostant le fonctionnement des mitochondries.

Les études menées sur la CoQ10

L'intérêt pour la CoQ10 n'a fait que croitre depuis sa découverte en 1957, et elle a suscité de nombreuses études.

Le Dr. Peter Mitchell, biochimiste britannique, a d'ailleurs obtenu le prix Nobel de biochimie en 1978 grâce à sa description approfondie de la production de l’énergie cellulaire, qui implique la CoQ10. D'autres études ont également montré que la CoQ10 peut être utile pour :

Traiter la migraine — Les carences nutritionnelles, en particulier en CoQ10, en vitamine D, en acide alpha-lipoïque, en magnésium, etc., peuvent jouer un rôle dans le déclenchement des migraines. Il s’agit là d'une découverte importante, car au moins 1 américain sur 7 souffre chaque année de migraines, qui est considéré par l’OMS comme « la sixième cause dans le monde d'années perdues pour cause d’incapacité. »

En 2015, une étude randomisée, contrôlée par placébo et en double aveugle a révélé qu'une formule commerciale contenant de la CoQ10, de la riboflavine (vitamine B2) et du magnésium, était capable de réduire la fréquence et l’intensité des migraines, contrairement au placébo.

Une étude réalisée en 2016 par le Dr. Suzanne Hagler et ses confrères, au centre de Cincinnati du mal de tête chez l’enfant, a montré que les enfants, les adolescents et les jeunes adultes qui souffrent souvent de migraines présentent des carences légères en CoQ10 ainsi qu’en vitamines B2 (riboflavine) et D.

Les filles et les jeunes femmes présentaient plutôt des carences en CoQ10, tandis que les garçons et les jeunes hommes étaient davantage carencés en vitamine D. De plus amples recherches sont cependant nécessaires pour confirmer ce lien.

Lutter contre les problèmes cardiovasculaires — Une étude baptisée Q-Symbio a été conduite en 2014 auprès de 420 personnes réparties de façon aléatoire en deux groupes, dont l’un prenait une dose de 100 milligrammes de CoQ10 trois fois par jour, et l’autre un placébo. Les participants suivaient par ailleurs une thérapie pendant la durée de l’étude. Les résultats ont montré que les suppléments de CoQ10 jouaient un rôle dans :

La réduction de la mortalité cardiovasculaire (9 % pour le groupe CoQ10 contre 16 % pour le groupe placébo) et la mortalité toutes causes confondues (10 % pour le groupe CoQ10 contre 18 % pour le groupe placébo)

La réduction du nombre de jours d’hospitalisation pour défaillance cardiaque

Lutter contre les troubles mitochondriaux et les maladies neurodégénératives — Une étude animale de 2004 a montré que la CoQ10 pouvait augmenter les concentrations dans le cerveau chez les animaux adultes et âgés. Cet effet pourrait être lié à la capacité potentielle de la CoQ10 d’atténuer les troubles mitochondriaux et les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Prédire le risque de démence — Les auteurs d'une étude de 2014 ont révélé que le taux de CoQ10 pouvait servir de facteur prédictif de l'apparition de la démence.

Améliorer les performances sportives — Lors d'une étude de 2008, les sujets qui prenaient un supplément de CoQ10 en présentaient des quantités plus importantes dans les muscles, étaient moins affectés par le stress oxydatif pendant et après l’exercice, et indiquaient avoir amélioré leur endurance.

Comment prendre de la CoQ10 ?

La CoQ10 étant un nutriment lipo-soluble, il vaut mieux prendre votre supplément avec un repas gras ou une petite quantité de matière grasse comme de l'huile de noix de coco, de l’huile d'olive, ou une huile TCM. Cependant, avant de prendre de la CoQ10, consultez votre médecin qui vous aidera à déterminer la dose idéale dont vous avez besoin, en fonction de votre état de santé. Il existe différents types de tests qui permettent de mesurer les taux de CoQ10.

Les effets secondaires de la CoQ10

Les compléments de CoQ10 sont généralement considérés comme sûrs, bien qu’ils puissent provoquer diarrhées, nausées, brûlures d’estomac, maux de tête, éruptions cutanées, fatigue et étourdissements.

Cependant, à moins qu’ils ne soient administrés sous la surveillance d'un professionnel de santé ou d'un médecin, les suppléments de CoQ10 doivent être évités chez les moins de 18 ans.

Il en est de même si vous êtes enceinte ou allaitante, car les études sur l’efficacité et l’innocuité de la CoQ10 pour ces deux groupes de personnes sont insuffisantes. De plus, les compléments de CoQ10 risquent d'interagir avec les médicaments suivants :

  • Les médicaments de chimiothérapie tels que la daunorubicine (Cerubidine) et la doxorubicine (Adriamycine) — Si vous suivez un traitement de chimiothérapie, consultez votre oncologue avant de prendre des antioxydants ou des compléments alimentaires.
  • Les médicaments contre la tension artérielle tels que le diltiazem (Cardizem), le métoprolol (Lopressor ou Toprol), l’énalapril (Vasotec) et la nitroglycérine (Nitrostat ou Nitrobid) — Les suppléments de CoQ10 amplifieraient l’efficacité de ces médicaments, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour appuyer ces observations.
  • Les gouttes de Timolol (Betoptic) prescrites en cas de glaucome — La CoQ10 pourrait réduire leurs effets secondaires sur le cœur, sans en inhiber l’efficacité.
  • Les anticoagulants tels que la warfarine (Coumadine) — Les effets de ces médicaments pourraient être atténués si vous prenez parallèlement un supplément de CoQ10, et il pourrait augmenter votre risque de caillot sanguin.

Questions fréquentes à propos de la CoQ10

Q : De quoi la CoQ10 est-elle composée ?

A : La CoQ10 est une substance similaire à une vitamine, qui est naturellement produite par l'organisme et est présente dans les mitochondries.

Q : Quels sont les effets de l'ubiquinol sur le corps ?

A : L'ubiquinol est la forme réduite de la CoQ10. Si nous manquons d'informations sur ses bienfaits, car la plupart des études portent sur la forme complète de la CoQ10, une première recherche a montré qu'il pourrait contribuer à :

Réduire la tension artérielle

Réduire les dommages musculaires liés à l'exercice

Atténuer les effets secondaires potentiels des radicaux libres et du stress oxydatif

Q : La CoQ10 est-elle sans danger ?

A : Une évaluation de l'innocuité publiée en 2018, qui était basée sur les données d'études précliniques et cliniques, a révélé que la CoQ10 sous forme de complément alimentaire peut être utilisée sans danger.

Elle provoquerait toutefois des diarrhées, des nausées ou des brûlures d'estomac chez certaines personnes, et interagirait avec certains médicaments. Si vous souhaitez prendre un supplément de CoQ10, consultez préalablement votre médecin pour vérifier que cela ne présente pas de risque, et déterminer la dose idéale en fonction de votre état de santé.

Q : La CoQ10 peut-elle faire baisser le cholestérol ?

A : Cet antioxydant peut être utile si vous souffrez d'hypertension artérielle ou que vous avez un taux élevé de cholestérol, car les réserves de CoQ10 de votre organisme peuvent se révéler faibles dans ces cas de figure.

Il existe peu de données montrant que les suppléments de CoQ10 sont efficaces pour faire baisser le cholestérol. Cependant, une première recherche a montré que les suppléments de CoQ10 peuvent réduire les effets secondaires provoqués par les statines, qui font baisser le taux de cholestérol.

Q : Devrais-je prendre de la CoQ10 ?

A : Si vous n'êtes pas certain d'avoir besoin d'augmenter vos réserves de CoQ10, parlez-en à votre médecin. Il peut vous proposer de faire certaines analyses pour vérifier le niveau de cet antioxydant dans votre organisme. Les personnes de moins de 18 ans et les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas prendre de supplément de CoQ10.

Q: Quelle dose de CoQ10 devriez-vous prendre si vous êtes sous statines ?

A : Si vous prévoyez de prendre un supplément de CoQ10 parallèlement à un traitement à base de statines, consultez votre médecin pour déterminer le bon dosage en fonction de votre état de santé.

+ Sources et Références