Le gingembre peut-il aider à soulager la colite ulcéreuse?

Fait vérifié
la colite ulcéreuse

En bref -

  • Il a été montré que le gingembre, un puissant anti-inflammatoire, réduit l'activité de la maladie dans la colite ulcéreuse
  • Chez les patients souffrant d'une colite ulcéreuse, on a découvert que le gingembre permettait de réduire de façon significative le malondialdéhyde (MDA), un biomarqueur du stress oxydatif, après 6 et 12 semaines
  • Le gingembre permet aussi de réduire la gravité de l'activité de la maladie et d'augmenter significativement la qualité de vie après 12 semaines
  • Une recherche distincte a montré que l'extrait de gingembre était bénéfique en ce qu'il réduit les marqueurs de la colite ulcéreuse, probablement grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires
  • Les effets du gingembre étaient comparables à ceux de la dose maximale de sulfasalazine, un médicament anti-inflammatoire souvent utilisé pour traiter la colite ulcéreuse

Dr. Mercola

Aux États-Unis, environ 3 millions d'adultes souffrent de maladies inflammatoires de l'intestin (MII), qui incluent à la fois la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Les MII sont caractérisées par l'inflammation chronique du tractus gastro-intestinal (GI) et, dans le cas de la colite ulcéreuse, elles se manifestent au niveau du gros intestin (côlon) et du rectum.

Les symptômes sont de légers à graves et, bien que la plupart des personnes connaissent des périodes de rémission lorsque les symptômes disparaissent, leur apparition peut être débilitante, causant des selles fréquentes et urgentes, de la fatigue, des nausées, un perte de poids, de la fièvre et de l'anémie. Dans environ 10 % des cas, la colite ulcéreuse est grave et peut provoquer des selles sanglantes, ainsi que des crampes abdominales douloureuses.

Il n'existe pas de remède pour la colite ulcéreuse et de nombreux patients souffrant de cette affection chronique prennent des médicaments afin de soulager les symptômes, tandis qu'un tiers d'entre eux doivent subir une chirurgie afin de retirer leur côlon et leur rectum. Néanmoins, des traitements naturels peuvent être utiles, y compris le gingembre, un puissant anti-inflammatoire dont il a été démontré qu'il réduisait la gravité de l'activité de la maladie en cas de colite ulcéreuse.

Le gingembre réduit le stress oxydatif en cas de colite ulcéreuse

Les causes de la colite ulcéreuse restent inconnues, mais on pense qu'elle implique un mélange de facteurs génétiques, de réponse immunitaire, de flore intestinale et de facteurs environnementaux. Le nombre de cas augmente partout dans le monde, notamment dans les régions ou l'alimentation occidentale est prédominante, ce qui suggère une composante alimentaire. Le stress oxydatif est également connu pour jouer un rôle essentiel au début de la maladie et au niveau de sa gravité.

Si le système immunitaire n'assure pas correctement sa fonction, les métabolites dérivés réactifs de l'oxygène (DRO) peuvent être produits en quantités excessives, ce qui peut nuire à l'intégrité de la paroi intestinale et entraîner des délais de réparation et de guérison. Bien que les médicaments puissent aider, ils sont associés à des effets secondaires graves au niveau des yeux, des os, du tractus gastro-intestinal, du foie, du pancréas et du système immunitaire, ce qui rend préférables les thérapies naturelles qui présentent moins d'effets indésirables.

Le gingembre (Zingiber officinale), qui a des propriétés antioxydantes, est utilisé depuis les temps anciens dans le traitement des problèmes gastro-intestinaux, y compris les nausées et les vomissements, ce qui a conduit les chercheurs à évaluer s'il pourrait également aider à améliorer la qualité de vie et à atténuer la maladie chez les personnes souffrant de colite ulcéreuse.

Pour les besoins de l'étude, 46 patients présentant une colite ulcéreuse légère à modérée ont reçu 2 000 milligrammes par jour de poudre de gingembre séché administrée dans quatre gélules ou des gélules de placebo similaires pendant 12 semaines. Les chercheurs ont utilisé des échantillons de sang et des questionnaires pour mesurer l'activité de la maladie, la qualité de vie et le stress oxydatif des patients.

Après 6 et 12 semaines, on a découvert que le gingembre réduisait significativement le malondialdéhyde (MDA), un biomarqueur du stress oxydatif. Le gingembre permet aussi de réduire la gravité de l'activité de la maladie et d'améliorer significativement la qualité de vie des patients après 12 semaines.

Les chercheurs croyaient que le dosage et la durée de la supplémentation utilisés dans l'étude pouvait avoir été trop faibles pour induire une amélioration globale significative, ce qui les a conduits à suggérer que de nouvelles études soient menées afin de déterminer les meilleurs dosages et la durée la plus appropriée.

« Nos données indiquent que la supplémentation en gingembre peut améliorer le traitement des patients souffrant de colite ulcéreuse. D'autres essais cliniques utilisant des dosages et une durée différente pour l'apport en gingembre ou sa supplémentation en extrait standard sont nécessaires pour obtenir des conclusions fermes », ont indiqué les chercheurs.

Les puissants effets antioxydants et anti-inflammatoires du gingembre

Le gingembre déploie toute une gamme d'activités biologiques, y compris des effets antioxydants, anti-inflammatoires et cytotoxiques (anticarcinogène potentiel). Dans une étude animale axée sur les rats présentant une colite ulcéreuse, de l'extrait de gingembre s'est avéré bénéfique en réduisant les marqueurs de la maladie, ce qui est probablement dû à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, et ses effets ont été comparables à ceux obtenus avec la dose la plus élevée de sulfasalazine, un médicament anti-inflammatoire souvent utilisé pour traiter la colite ulcéreuse.

Dans une autre étude animale, les chercheurs se sont intéressés aux effets du 6-shogaol, un des composants actifs du gingembre, sur la colite ulcéreuse.

Dans ce cas, les chercheurs ont utilisé des nanoparticules capables d'une administration ciblée dans les tissus de la colite pour délivrer du 6-shogaol, destinée à atténuer certaines des difficultés souvent rencontrées avec la prise orale de compléments, à savoir l'instabilité des substances dans le tractus gastro-intestinal, le faible ciblage des tissus malades et les effets indésirables potentiels.

L'administration orale de nanoparticules chargées de 6-shogaol a atténué la colite ulcéreuse et favorisé la guérison des lésions tout en limitant les symptômes, conduisant les chercheurs à suggérer que « ce système peut représenter une approche thérapeutique prometteuse pour le traitement de la maladie inflammatoire intestinale [MII]. »

Des nanoparticules dérivées du gingembre ont été étudiées comme stratégie de traitement intéressante pour les MII, en partie du fait qu'elles peuvent administrer des médicaments dans la muqueuse inflammée du tractus gastro-intestinal pendant des périodes prolongées et, une fois dans le côlon, elles sont prises à la fois par les cellules épithéliales intestinales et les macrophages, offrant ainsi un double ciblage cellulaire qui n'avait pas été observé avec les nanoparticules dérivées du raisin et du pamplemousse.

De plus, l'inflammation intestinales est associée au cancer et les personnes souffrant de colite ulcéreuse sont exposées à un risque accru de cancer associé à une colite. « En fait, le cancer colorectal est l'une des principales causes de morbidité et de mortalité chez les patients souffrant d'une maladie inflammatoire intestinale », ont écrit les chercheurs dans Nanomedicine. Il s'agit encore d'un autre domaine dans lequel le gingembre peut être utile. Selon cette étude :

« L'administration orale de nanoparticules dérivées du gingembre à des souris a permis de réduire l'inflammation aiguë et chronique, diminué le cancer associé à la colite et favorisé la guérison de la muqueuse intestinale, indiquant que les nanoparticules dérivées du gingembre pouvaient prévenir la colite chronique et le développement de tumeurs.

Ces nanoparticules ont également limité le niveau d'expression des cytokines pro-inflammatoires (TNF-α, IL-6 et IL-1β) et augmenté l'expression du niveau des cytokines anti-inflammatoires (IL-10 et IL-22) chez les souris souffrant de colite, suggérant que ces nanoparticules bloquent les facteurs d'endommagement de l'intestin et favorisent les facteurs de guérison de l'intestin. »

Les probiotiques sont également importants pour la colite ulcéreuse

Des études suggèrent que des altérations au niveau du microbiote présent dans vos intestins peuvent affecter la gravité de la colite ulcéreuse.

Une recherche présentée lors de la conférence annuelle de 2011 de l'American College of Gastroenterology (ACG) par les chercheurs de l'Université de Cork en Irlande a montré que des personnes souffrant d'affections inflammatoires, telles que la colite ulcéreuse, le syndrome de fatigue chronique ou le psoriasis qui avaient pris des bactéries probiotiques Bifidobacterium infantis pendant huit semaines avaient présenté une réduction du niveau d'inflammation par rapport aux personnes ayant pris un placebo.

Cette stratégie simple a semblé baissé le niveau d'inflammation d'une grande variété d'affections. « La réponse immunologique humaine aux bactéries B. infantis soutient davantage l'hypothèse que la manipulation du microbiote avec des microbes thérapeutiques spécifiques peut avoir un effet significatif sur de nombreux processus inflammatoires », a expliqué le Dr Eamonn M.M. Quigley, qui a présenté les conclusions de l'étude.

« L'effet anti-inflammatoire n'est pas limité à un état pathologique spécifique, ce qui suggère que les bactéries B. infantis induisent une réponse cellulaire critique, laquelle peut inclure l'induction de sous-classes de cellules régulatrices ». Par conséquent, en plus du gingembre, l'ajout de probiotiques peut être une étape importante pour quiconque lutte contre la colite ulcéreuse.

Cela peut aussi s'effectuer via des ajouts alimentaires, car les aliments fermentés naturellement constituent une excellente source de ces microbes anti-inflammatoires. Fait intéressant, lorsqu'elles sont combinées avec des probiotiques, les peaux de myrtille réduisent non seulement les bactéries induisant l'inflammation, mais augmentent également la quantité de Lactobacilles favorisant la santé, ce qui en fait un ajout thérapeutique utile.

Curcumine, vitamine D et autres options pour la colite ulcéreuse

Le curcuma (Curcuma longa L.) est un membre de la famille du gingembre et il contient de la curcumine, composant actif aux puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Des recherches existent qui suggèrent que la curcumine peut aider à induire et maintenir la rémission chez les patients souffrant de colite ulcéreuse sans effets indésirables graves.

En fait, une étude comparant la curcumine à un placebo a montré que seulement 4,65 % des patients souffrant de colite ulcéreuse ayant reçu de la curcumine ont rechuté par rapport à 20,51 % de ceux qui avaient reçu un placebo. Considérant qu'à la fois le gingembre et le curcuma / la curcumine sont des compléments alimentaires sans danger pour la plupart des personnes, les ajouter à vos habitudes alimentaires quotidiennes est une solution simple, à faible risque pour ceux qui souffrent de colite ulcéreuse.

Les acides gras oméga-3 d'origine animale sont un autre élément absolument essentiel pour prévenir et contrôler les MII. Les acides gras oméga-3 contenus dans l'huile de krill, l'EPA et le DHA ont des propriétés immunostimulantes ainsi que des propriétés anti-inflammatoires prouvées bénéfiques pour les troubles intestinaux, notamment la colite ulcéreuse.

L'optimisation du taux de vitamine D est également une stratégie importante, souvent négligée. Chez les patients en carence de vitamine D souffrant de colite ulcéreuse, la supplémentation en vitamine D a été associée à une réduction de l'inflammation intestinale dans le cadre d'une étude.

En outre, les personnes souffrant de colite ulcéreuse sont plus susceptibles de présenter un faible taux de vitamine D que les autres personnes en bonne santé et le taux de vitamine D était le plus bas chez celles dont l'état pathologique était le plus grave. Le taux que vous devez viser comme objectif se situe entre 60 et 80 ng/ml, le taux de 40 ng/ml correspondant au seuil inférieur de suffisance pour prévenir une grande variété de maladies, y compris le cancer.

La recherche suggère que 9 600 UI de vitamine D par jour seraient nécessaires pour permettre à 97,5 % de la population d'atteindre le seuil de 40 ng/ml. Mais les besoins individuels peuvent largement varier, et il est préférable de procéder à une analyse de votre taux afin d'être sûr de prendre la dose correcte requise pour atteindre votre taux optimal. Une exposition régulière au Soleil est la solution idéale pour optimiser votre taux de vitamine D (ainsi que pour bénéficier des autres bienfaits pour la santé de l'exposition au Soleil).

Quels sont les autres bienfaits du gingembre ?

L'un des bienfaits de l'alimentation non transformée dans le cas de la colite ulcéreuse est que le gingembre offre de nombreux autres avantages en plus de son rôle dans le soulagement de la colite ulcéreuse. Par exemple, le gingembre, semble prometteur pour:

  • Troubles dégénératifs, tels que l'arthrite et les rhumatismes
  • Santé digestive, telle que l'indigestion, la constipation et les ulcères
  • Troubles cardiovasculaires, de l'athérosclérose à l'hypertension
  • Nausées liées à la grossesse et au mal des transports
  • Diabète sucré, amélioration du contrôle glycémique, de la sensibilité à l'insuline et du bilan lipidique

Si vous vivez avec une affection grave, telle qu'une colite ulcéreuse, collaborez avec un médecin spécialisé dans les soins de santé naturels qualifié qui peut développer un protocole de traitement complet. Néanmoins, la plupart des gens peuvent bénéficier de l'ajout d'un peu de gingembre frais dans leurs repas ou dans leurs boissons, sous forme de thé, par exemple.

Bien que vous puissiez acheter du gingembre en poudre dans des sachets de thé, il est également possible de fabriquer du thé au gingembre en faisant simplement bouillir des tranches de gingembre dans de l'eau. Pour davantage de bienfaits antioxydants et anti-inflammatoires, notamment en cas de colite ulcéreuse ou d'affection similaire, vous pouvez essayer le thé au curcuma-gingembre, préparé comme suit :

Thé au curcuma-gingembre

Ingrédients

  • 2 tasses d'eau
  • 1/2 cuillère à café de curcuma moulu
  • 1/2 cuillère à café de gingembre frais haché
  • 1 cuillère à soupe de miel non pasteurisé (facultatif)
  • 1 quartier de citron
  • 1/2 cuillère à café de cannelle moulue (facultatif)

Méthode

Mélanger tous les ingrédients et faire bouillir de l'eau à feu moyen doux pendant 10 minutes, puis filtrer dans une tasse.