Si vous êtes branché sport, l’huile d’arnica peut s’avérer utile

flacon d’huile d’arnica

En bref -

  • L’arnica est l’un des remèdes homéopathiques les plus populaires pour traiter la douleur
  • L’huile d’Arnica devient de plus en plus prisée du fait de ses propriétés analgésiques et bénéfiques pour la santé. Il s’agit d’une excellente addition à votre kit de premiers soins alternatifs, en particulier si vous êtes sujets à des blessures liées à l’entraînement telles que des contusions ou des entorses
Taille du texte:

L'huile d'Arnica devient de plus en plus prisée du fait de ses propriétés analgésiques et bénéfiques pour la santé. Il s'agit d'une excellente addition à votre kit de premiers soins alternatifs, en particulier si vous êtes sujets à des blessures liées à l'entraînement telles que des contusions ou des entorses. Lisez la suite pour en savoir plus à propos de l'huile d'arnica.

Qu'est-ce que l'huile d'arnica?

On entend par arnica, un ensemble de plantes vivaces à fleurs de la famille des marguerites (Astéracées) originaires d'Europe et de Sibérie mais poussant également en Amérique du Nord, en particulier dans les régions montagneuses.

Elle est réputée pour ses usages en naturopathie et est reconnaissable à ses fleurs, qui disposent de pétales jaunes et d'un cœur orange. L'arnica pousse jusqu'à entre 1 et 2 pieds, avec une à trois floraison par plante.

Il existe plusieurs espèces d'arnica, mais la plus célèbre est l'Arnica des montagnes, aussi appelée Tueuse de Léopard, Tabac des Alpes et Tueuse de Loup. Cette plante alpine pousse dans les pâturages à 3000 pieds au-dessus du niveau de la mer.

Plus l'altitude est élevée, plus les fleurs sont aromatiques. Les fleurs de l'arnica des montagnes sont utilisées pour fabriquer de l'huile d'arnica, une huile essentielle aromatique de couleur jaune.

Utilisations de l'huile d'arnica

Les fleurs et les racines d'arnica sont utilisées en phytothérapie depuis des centaines d'années. On raconte que le poète et philosophe allemand Goethe consommait du thé d'arnica pour soulager des douleurs douleur à la poitrine.

Fumer les feuilles constituait également une pratique thérapeutique populaire. De nos jours, toutefois, la prudence est recommandée lorsqu'on utilise de l'arnica, en particulier sous sa forme d'huile essentielle pure.

L'huile d'arnica est utilisée dans les parfums et certains produits cosmétiques, tels que les lotions antipelliculaires et les toniques capillaires.

En dehors de l'huile d'arnica, des comprimés d'arnica, pellets, des gels exotiques et des crèmes sont aussi disponibles aujourd'hui.

L'huile essentielle pure d'arnica est DÉCONSEILLÉE pour l'aromathérapie, car elle est très puissante et peut être toxique.

Toutefois, sa forme diluée peut contribuer à réduire les gonflements, protéger contre les infections et soulager la douleur.

Beaucoup de sportifs professionnels aujourd'hui utilisent même une préparation homéopathique à usage local à base d'huile d'arnica comme premiers soins contre les douleurs ou les blessures liées au sport ou à l'exercice.

Composition de l'huile d'arnica

L'huile d'arnica est composée d'environ 50 pour cent d'acides gras, notamment d'acide linolénique, palmitique, linoléique et myristique. Les 50 pour cent restants sont composés d'un mélange de thymol, de différents éthers du thymol, d'éther diméthylique thymohydroquinone et d'isobutyrate de phlorol.

L'huile d'arnica contient une substance appelée hélénaline, pouvant causer des réactions allergiques chez les personnes sensibles. Si vous développez de légères éruptions cutanées en utilisant de l'huile d'arnica, vous êtes probablement sensible à l'hélénaline et devriez arrêter d'utiliser l'huile.

Les bienfaits de l'huile d'arnica

Il a été avéré que l'huile d'arnica disposait de propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires, et pouvait être utile pour traiter ou soulager:

Les douleurs et les spasmes musculaires, les élongations musculaires ou les rhumatismes — Une étude de 2007 a révélé qu'une solution homéopathique d'arnica avait un effet positif sur les douleurs musculaires après avoir couru un marathon.

L'arnica est en réalité l'un des remèdes naturels que je recommande contre les douleurs musculaires d'apparition retardée ou DOMS.

Les foulures, les contusions et les gonflements dus aux fractures

Les piqures d'insectes — L'arnica Homéopathique peut contribuer à traiter les piqures d'insectes, en particulier celles pouvant contribuer à des meurtrissures et des douleurs intenses.

L'acné — Toutefois, je déconseille d'appliquer sur une peau présentant des lésions.

La chute de cheveux — l'application d'une forme diluée sur votre cuir chevelu peut contribuer à augmenter la circulation sanguine locale, favorisant ainsi la pousse des cheveux.

Des essais cliniques suggèrent également que l'utilisation locale d'huile ou de gel d'arnica peut être efficace pour soulager les douleurs ostéoarthrites.

Comment fabriquer de l'huile infusée d'arnica

L'huile pure essentielle d'arnica est fabriquée par distillation à la vapeur ou extraction de CO2 et est en réalité très coûteuse. Si vous avez des fleurs d'arnica à proximité, vous pouvez fabriquer votre propre infusion d'huile d'arnica. Voici le procédé, étape par étape, proposé par Annie's Remedy:

Ingrédients

  • Fleurs d'arnica séchées et grossièrement broyées
  • Huile d'olive
  • Bocal
  • Flacon

Instructions

  1. Remplissez le bocal avec les fleurs d'arnica et l'huile d'olive. Assurez-vous qu'il y'ait suffisamment d'huile pour recouvrir complètement les plantes, mais laissez assez d'espace pour la dilatation.
  2. Infusez sous une chaleur douce et continue pendant deux à trois semaine. Vous pouvez le mettre dans un endroit ensoleillé ou utiliser un four avec la veilleuse est allumée.
  3. Filtrez l'huile et versez dans un flacon propre pour l'utiliser.
Pour prolonger la durée de conservation de l'huile infusée, ajoutez une cuillère à café d'antioxydant de romarin ou d'acide citrique.

Comment l'arnica agit-elle ?

La plupart des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques de l'huile d'arnica sont attribuées aux dérivés du thymol. Il a été découvert que le thymol était un vasodilatateur efficace des capillaires sanguins sous-cutanés, qui contribue à faciliter le transport des accumulations de sang et de fluide et fait office d'anti-inflammatoire pour aider aux processus normaux de guérison.

L'huile d'arnica contribue également à stimuler également le flux de globules blancs, ce qui fait circuler le sang accumulé et contribue à disperser les fluides qui stagnent dans vos articulations, vos muscles et les tissus meurtris.

L'huile d'arnica est-elle sans danger ?

Il veut mieux utiliser l'huile d'arnica en application locale — NE l'inhalez ou ne l'ingérez PAS sans surveillance d'un professionnel de la santé qualifié. Les comprimés ou pilules à base d'arnica contiennent très peu d'extrait d'arnica, ce qui ne provoquera généralement pas d'effets secondaires.

JE recommande d'utiliser l'huile d'arnica UNIQUEMENT diluée, car l'huile essentielle d'arnica pure est très puissante et peut provoquer de graves effets secondaires. Utilisez une huile support sans danger comme l'huile de pépins de raisin ou d'amendes pour diluer l'huile pure d'arnica, de préférence dans une proportion de 30 :70.

De plus, n'appliquez pas l'arnica directement sur une peau présentant des lésions ou des plaies ouvertes car cela pourrait causer de fortes irritations. Faites un test de patch pour voir si vous avez toute réaction allergique à cette huile.

Effets secondaires de l'huile d'arnica

L'huile pure d'arnica peut être toxique si elle rentre dans l'organisme, évitez donc de l'ingérer. Lorsqu'elle est prise par voie orale, cette huile végétale peut provoquer:

  • Un rythme cardiaque irrégulier et augmenté
  • Des troubles nerveux
  • Un étourdissement, des tremblements, de la faiblesse et des vomissements
  • Une irritation de la membrane muqueuse et gastro-intestinale

Je déconseille également d'utiliser de l'huile d'arnica pendant sur de longues périodes même lorsqu'elle est diluée, car cela peut provoquer des irritations cutanées, telles que la peau qui pèle, des rougeurs, de l'eczéma et des cloques. Les personnes hypersensibles, les femmes enceintes et les mères qui allaitent devraient éviter d'utiliser l'huile d'arnica.